Discrimination positive : quand être Blanc rime avec licenciement

Dictature des minorités Les dégénérés Publié le 18 septembre 2021 - par - 20 commentaires

Contre la politique de discrimination positive à l’œuvre en Occident, la violoniste sino-canadienne Zhang Zhang persiste et signe ! 

En effet, « pour «accroître sa diversité», l’English Touring Opera se sépare de 14 musiciens blancs » (Le Figaro).

De la mauvaise couleur, âgés de 40 à 66 ans, certains en poste depuis 20 ans, ces artistes de talent ne se verront donc pas proposer de contrat avec la compagnie au printemps 2022…

C’est-à-dire que pour rendre de la « visibilité » à la « diversité », on n’hésitera plus désormais à virer des gens… parce que Blancs. « N’est-ce pas ce qu’on appelle le racisme ? » s’indigne la musicienne.

 

Zhang Zhang: «Où est la justice quand on renvoie des musiciens classiques parce qu’ils ne représentent pas la “diversité” ?»

[…] Aucune discrimination n’est positive. Au nom du progrès, on justifie des injustices.

En raison de leur appartenance ethnique, des artistes de l’English Touring Opera, dont certains font partie de cet ensemble depuis 20 ans, se sont vu annoncer qu’ils n’auront plus de travail.

Cette décision n’a rien à voir avec la musique, elle est purement idéologique […] Cela signifie aussi que des carrières vont être fragilisées, et des familles probablement poussées vers la précarité. Où peut-on voir de la justice et du progrès dans tout cela ?

Le Figaro – Pour justifier ce choix, le directeur de l’English Touring Opera, James Conway, a invoqué le manque d’artistes issus de minorités dans son orchestre. Cet argument est-il recevable ?

Cette justification est en soi discriminatoire. Au lieu de considérer l’ensemble des musiciens comme des artistes humains partageant la même passion et le même métier, on les examine, et les évalue, en fonction de leur couleur de peau ou de leur origine ethnique.

N’est-ce pas ce qu’on appelle le racisme ? Par ailleurs, quand et pourquoi est-il devenu inacceptable que des musiciens d’origine européenne jouent dans des orchestres européens ?

Dans d’autres régions du monde, il existe des orchestres entièrement composés de musiciens asiatiques, africains ou hispaniques. Leur reproche-t-on également de ne pas inclure suffisamment les minorités ?

[…] La plupart des musiciens professionnels commencent leur formation avant l’âge de 10 ans, et il faut en moyenne 15 à 20 ans pour arriver à un niveau professionnel. Tous les enfants ne souhaitent pas cette vie, tous les parents ne soutiennent pas ce choix.

Au lieu de compter les «races» dans les orchestres symphoniques, il faudrait d’abord examiner combien d’élèves issus de minorités sont dans les écoles de musique, et combien ont choisi d’en faire leur vie […]

J’ai récemment lu une tribune exigeant que les grands orchestres symphoniques américains choisissent leurs artistes de manière à refléter la démographie des villes où ils sont basés. Il ne viendrait à l’idée de personne qu’un club de football, ou d’un autre sport, sélectionne ses athlètes en fonction de ces critères et non sur leurs performances uniquement. Alors, pourquoi devrait-on l’accepter pour les arts musicaux ?

[…] Quelle que soit la couleur de votre peau ou la fortune de vos parents, vous devrez quand même passer des années à faire des gammes, seul, pendant plusieurs heures chaque jour.

[…] On pourrait penser qu’il s’agit de faits mineurs et isolés: un orchestre de l’autre côté de la Manche discrimine un groupe ethnique, une personnalité publie un tweet accusant le monde de la musique classique d’être raciste, des statues déboulonnées… Je constate que ces événements se multiplient, au nom du changement, du progrès social et sont le fait d’activistes autoproclamés.

[…] En Chine, la révolution culturelle [que la famille de Zhang Zhang a vécue, NDLR] était également censée promouvoir la justice sociale et le progrès sociétal, mais elle a débouché sur une décennie de chaos, de peur, de vies perdues et de pertes irremplaçables de monuments historiques symbolisant notre civilisation. Certes, nous sommes dans une démocratie, nous sommes en France et, heureusement, je pense que nous n’en arriverons pas jusque-là. Mais lors de la révolution culturelle, tout a commencé par la suppression des arts et des artistes.

[…] Pendant la Révolution culturelle chinoise, des artistes de l’opéra traditionnel chinois ont été persécutés par les gardes rouges pour s’être prétendument « alliés à la classe dominante », même si la plupart de ces artistes venaient de milieux très pauvres.

Ce n’est pas parce que la Cour impériale appréciait l’opéra de Pékin que les artistes étaient des aristocrates, et des «dominants». Les plus pauvres aimaient aussi cette musique, mais les gardes rouges ne se souciaient pas de ce que les plus pauvres pensent.

Si d’aucuns n’entrent pas dans ces institutions, c’est peut-être que leur familiarité avec l’instrument ou la musique classique n’existe pas. Au lieu d’instituer une discrimination positive, ne faudrait-il pas plutôt enseigner Bach et Mahler à l’école ?

Chaque culture dans le monde a son propre langage musical et ses propres traditions. Il serait faux de penser que la musique classique est la seule culture musicale légitime de l’humanité. Comme la nourriture et la poésie, les gens ont des préférences différentes et c’est leur droit. Pour autant, la musique classique a toujours été disponible pour tout le monde. Dans les églises, à la radio, dans les écoles, dans les films, etc. la musique classique est partout, disponible pour ceux qui veulent l’entendre.

Le prix d’une paire de baskets ou d’un sac à main de marque pourrait payer une année de cours dans une école de musique. La démocratie signifie que les gens ont la liberté de choisir entre s’acheter des baskets ou un sac a main au lieu de souscrire un abonnement à une année de concerts symphoniques ou de cours de musique classique […]

https://www.lefigaro.fr/vox/culture/zhang-zhang-ou-est-la-justice-quand-on-renvoie-des-musiciens-classiques-parce-qu-ils-ne-representent-pas-la-diversite-20210916

Print Friendly, PDF & Email
20 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
jacques
jacques
il y a 1 mois

Rie d’étonnant, les mondio-dingos continuent de sévir !!!

Joël
Joël
il y a 1 mois
Argo
Argo
il y a 1 mois

La musique adoucit les mœurs (Aristote). Dans le cas présent, ce proverbe est battu en brèche.

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 1 mois

Quelle stupidité d’autant que les racisés ne sont pas des cultures propres à exceller dans ce domaine, si encore il s’agissait de sport mais dans le sport aucun problème pour qu’ils soient en surnombre. Ceux qui sont en place sont tout simplement les meilleurs et c’est comme ça que doit fonctionner la société sinon on va tout tirer vers le bas.

Filoxe
Filoxe
il y a 1 mois

En 2015, j’ai assisté à un concert de jazz au Preservation Hall à la Nouvelle-Orléans. Tous les musiciens étaient noirs, ça ne peut plus durer !

Hollender
Hollender
il y a 1 mois
Reply to  Filoxe

Dans les années 60-70 quelques États Uniens roulaient avec des
 » bumper stickers » ( auto collants sur les pare chocs)
Kill Black babies before they become criminels………( tuez les bébés noirs avant qu’ils deviennent des criminels .)

Paco
Paco
il y a 1 mois

Son violon est sublime. Son dos aussi !

Argo
Argo
il y a 1 mois
Reply to  Paco

Exact, ami Paco, je pensais la même chose. Je vois que nous avons les mêmes goûts en matière de panorama, belle chute de Rhin!

jojo
jojo
il y a 1 mois

y a pas plus raciste que les anti racistes…..noirs

Paul
Paul
il y a 1 mois

Ridicule à mourir ! Jusqu’où vont-ils pousser leurs conneries cette bande d’enculés ?

Mozart
Mozart
il y a 1 mois

A la place des violons ils vont mettre des tam-tams

JEAN
JEAN
il y a 1 mois
  • Tous les peuples ont droit à un pays

C’était une déclaration de l’ONU il y a de ça des dizaines d’années, depuis les blancs ont manifestement perdu ce droit, qui ne concerne plus que les colorés
On nous reproche la colonisation, mais nous subissons quoi nous depuis 50 ans, cette invasion ce n’est pas de la colonisation ?
On nous traite de racistes, mais tout le monde est raciste c’est ce que les anthropologue appellent la sauvegarde de l’espèce
Les algériens nous ont bien foutu dehors, ce n’est pas raciste ça ?
Les animaux sont racistes, vous ne verrez pas de rhinocéros au milieu des éléphants, de panthères au milieu des lions, etc
Les gens paniquent à l’idée d’être traités de racistes, ils commencent toujours leurs phrases par  » Je ne suis pas raciste, mais  »
Et on les tient avec ça , connards va !
Et le résultat est là, on procède à notre remplacement sans aucune réaction, tout ça pour ne pas être traité de raciste
Quelle tristesse, quelle stupidité surtout !

Marcguimeud
Marcguimeud
il y a 1 mois

Comme tous le reste je boycotte au quotidien cette culture woke, je preserve mon environnement, pas de film, pas de TV, pas de sortie dans des lieux où sont présent les racises, j ai la chance de vivre dans une région où la diversité est encore modéré…

Bien le bonjour, d'Alfred
Bien le bonjour, d'Alfred
il y a 1 mois
Reply to  Marcguimeud

Oui, d’accord avec vous, qui avez encore un peu de chance, mais au risque de vous gâcher ce dimanche : Cela ne durera pas encore très longtemps, malheureusement !

Bien le bonjour, d'Alfred
Bien le bonjour, d'Alfred
il y a 1 mois

Hé bien, tous les musiciens blancs qui vont se faire virer comme des malpropres – alors qu’ils sont blancs sans lessivage – de l’ English Touring Opéra pour laisser la place à la  » diverses cités » ou « cité de diverses » (au choix) devraient boycotter les entreprises commerciales qui font de la Pub trop « colorée »; mais aussi faire savoir à ces mêmes entreprises, qu’ils avaient eu l’envie de se procurer un bien de consommation auprès de leur magasin mais qu’ils s’en étaient empêchés, par crainte de représailles judiciaires pour abus de consommation de biens semblant subliminalemment destinés à la clientèle sombrement pigmentée, issue de l’immigration et de l’ex-importation de boys ou encore d’esclaves ! Oh, my God, is it not  » WOKE testimony » ?*

  • Anglais, peut-être quelque peu approximatif. Sorry !
Boronlub
Boronlub
il y a 1 mois

La tyrannie de la haine de soi. Les mondialistes dégénérés font pression partout, dans leur folie de destruction.

jeanlg75
jeanlg75
il y a 1 mois

Faut savoir que l’ETO est financé par l’Art Council of England (Conseil des Arts en Angleterre) lui même dépend du gouvernement Britannique. Cet organise public finance aussi le « Festival Muslim Cultures. Tout est dit !

hello
hello
il y a 1 mois

la folie contagieuse de cinglés qui devraient être enfermés ! on n’a plus le droit d’être blanc dans un pays de blanc ? mais où faudra t’il aller pour vivre travailler et garder son emploi lorsqu’on est devenu paria dans son propre pays ? cette idée fumeuse de « diversité » aurait dû être combattue dès sa première apparition : les étrangers extra européens accueillis dans notre pays n’ont rien à revendiquer : c’est seulement leur talent et non leur couleur de peau qui doit être reconnu dans un pays de blanc et un continent européen blanc par essence – les autres continents : noir, asiatique,moyen orient, n’ont pas l’imbécilité de détruire leur propre continent par des mesures aussi criminelles pour leur population – luttons contre ce concept de « diversité » inventé par les collabos, aussi fumeux que destructeur pour notre civilisation

Deharo
Deharo
il y a 1 mois

Toute ma vie j’ai été complexée parce que « mate » de peau : mes ancêtres tous espagnols, donc européens. J’ai hérité cela de mon père alors que ma mère était très blanche et bronzait difficilement ! J’ai été soulagée de voir que ma fille est plutôt claire de peau.
Ainsi donc maintenant je suis de la bonne couleur ? Alors 22 ans plus tard, je vais m’inquiéter pour ma fille qui est « blanche » ? C’est le monde à l’envers : l’humanité devient folle…et stupide !!

Lire Aussi