Z : Pour sauver la France il faut rassembler les 70 % qui partagent mes idées

Les Résistants Publié le 2 septembre 2021 - par - 27 commentaires

Z : Pour sauver la France il faut rassembler les 70 % de citoyens qui partagent mes idées

Invité par Rafik Smati, l’entrepreneur qui a fondé le parti politique “Objectif France”, Éric Zemmour nous livre avec sa logique imparable une magistrale analyse de la situation de la France, appelée à disparaître corps et biens dans un multiculturalisme suicidaire, si aucun virage à 180° n’est opéré en urgence.

Pour lui, aucune politique n’a la moindre chance d’aboutir si on ne stoppe pas au préalable le tsunami migratoire de populations musulmanes qui ne veulent plus s’intégrer.

Qu’est-ce que la France ?

Z : La France, c’est des paysages, une histoire, une culture, des mœurs, une civilisation… c’est le pays de la littérature. Des grands écrivains, nous en avons plus que tout autre pays.

La France, c’est le génie et le talent de nos architectes. C’est le culte de la beauté, des monuments et des femmes. Des élites françaises, depuis 40 ans, ont décidé de détruire la France, de brader ce que j’aime le plus.

La France a connu des guerres, des révolutions, mais c’est la première fois qu’elle cherche à s’autodétruire. C’est inouï. C’est là toute la raison du désespoir français.

RS : La France est un archipel sur lequel le soleil ne se couche jamais. Ce qui fait la France, c’est son génie d’entreprendre. Elle est en constante évolution. Quelle France voulons-nous en 2050 ?

Z : La France est en danger de mort pour des raisons démographiques. En 2050, elle sera à moitié islamisée et en 2100 nous aurons une France islamique. Il y a des zones qui ne sont plus françaises. Le Grand Remplacement n’est pas un mythe mais une réalité. 55 % des enfants de Seine-Saint-Denis ont des prénoms français. Et le phénomène gagne toutes les régions françaises, jusque-là épargnées. Les immigrés ne s’assimilent plus et vivent comme au pays. C’est un ordre arabo-islamique qui s’installe. La créolisation dont parle Mélenchon, c’est un joli mot qui signifie tout simplement l’islamisation de la France.

Parmi tous les défis à relever, il y a une hiérarchie à respecter : la survie du peuple français est la priorité. Tous les peuples d’Europe de l’Est passés sous domination soviétique ont su garder leur identité face au communisme. La France fait tout le contraire, elle brade son identité et nos élites détruisent l’unité du peuple. On saborde notre civilisation.

Si Macron est réélu, nous ne vivrons plus dans la civilisation française. Si nous sombrons dans la civilisation arabo-musulmane, tous les débats sur l’économie et autres sujets seront stériles.

RS : Les civilisations disparaissent, comme Rome face aux barbares. Il nous faut un projet de conquête et renouer avec la grandeur pour embarquer toute la jeunesse et lutter contre l’islamisation du pays.

Z : L’empire romain est tombé à cause des barbares qui fuyaient les hordes d’Attila et qui ont pris Rome. Si nous persistons à recevoir 450 000 immigrés par an, plus les clandestins, ça va tout emporter. Quel que soit le projet politique, l’immigration de masse peut nous détruire. Nous avons occupé l’Algérie pendant 132 ans et on nous accable. Les Arabes y sont depuis plus de 1 000 ans et personne n’y trouve à redire.

Il faut d’abord se protéger avant d’avoir un projet.

RS : Si on veut intégrer dans un même projet collectif, il faut éduquer. Tout immigré doit adopter nos 2 000 ans d’histoire, de Vercingétorix à Emmanuel Macron. Un projet fédérateur pour aller de l’avant et ne pas se laisser submerger par la concurrence. Avec 80 milliards de déficit commercial et un carcan réglementaire, il faut libérer l’économie.

Z : Je suis passionné d’économie, mais il y a au-dessus de tout  la pérennité du peuple. Il faut que la France reste la France. Elle va être ensevelie sous une autre civilisation, c’est cela le problème essentiel.

Pour rétablir l’ordre, il faut savoir que nous ne sommes pas seulement face à une délinquance classique mais face à un jihad. C’est une guerre de civilisation. Le dealer n’est pas qu’un délinquant mais aussi un jihadiste qui entend imposer sa culture. C’est un enjeu de civilisation. L’économie seule ne réglera jamais le problème d’identité. Pour ce qui est de libérer l’économie, la fiscalité etc. je suis d’accord.

RS : Le problème de la nation, c’est l’État. L’État glouton, pléthorique, inerte. Peut-on parler du modèle social français avec 10 millions de pauvres ?

Z : Nous sommes en déclin économique et social. La crise a ouvert les yeux. Nous avons manqué de tout, masques, respirateurs etc. Notre protection sociale est obèse et inefficace. 750 milliards de social partagés avec toute la planète. Désindustrialisation, délocalisations, effondrement scolaire, ruinent le pays. Nous avions le meilleur enseignement au monde, on l’a détruit. On détruit l’amour de la France, la culture, l’histoire. Les Asiatiques ont fait le contraire en mettant tout sur les bases essentielles du savoir, grâce à nos anciennes méthodes qui jadis faisaient merveille chez nous.

Avec Parcoursup, on chasse les bons élèves des bons lycées pour les remplacer par des élèves de banlieue. La culture woke fait des ravages. Cette année à Sciences Po, il n’y a eu aucun élève venu de lycées parisiens prestigieux comme Henri IV ou Louis-le-Grand. Un scandale. C’est une prime à la médiocrité. Il faut revenir à une école d’excellence.

RS : Pour intégrer les jeunes qui ne se sentent pas français, il faut revenir à l’apprentissage et revaloriser les métiers manuels indispensables. C’est difficile pour un jeune immigré de faire son chemin. L’ambition d’un jeune de banlieue ce n’est pas de devenir dealer ou de finir chômeur mais de travailler.

Z : Il faut restaurer l’école élitiste en parallèle avec l’apprentissage. Il faut refaire des Français pour refaire la France.

Trouver un job, c’est l’intégration. Mais devenir Français, c’est l’assimilation.

Si 75 % de nos jeunes musulmans souhaitent la charia, c’est qu’ils ne sont pas français. Il faut rétablir des lois dures pour assimiler. Il faut protéger les femmes musulmanes qui veulent vivre à la française et sont menacées.

Il faut stopper tous les flux migratoires, le regroupent familial et le flot des étudiants. Il faut expulser les 25 % de détenus étrangers dans nos prisons.

Je comprends qu’un immigré refuse d’abandonner sa culture. Mais dans ce cas il doit repartir.

De 1870 à 1940, trois millions d’Italiens sont venus en France. Seulement 1 million est resté, parfaitement intégré. Les autres ont préféré retrouver leur pays.

Pourtant, nous sommes très proches des Italiens. “Un Italien, c’est un Français de bonne humeur”.

Ceux qui ne veulent pas devenir français doivent repartir. Nous ne voulons pas être colonisés.

Le prénom arabe ou africain a une signification. Cela veut dire : “Je ne veux pas m’assimiler”. Il y a bien entendu des exceptions, mais le prénom français doit devenir la norme. C’était le cas avec les Européens et même les Asiatiques.

RS : C’est un discours diviseur alors qu’il faut rassembler.

Z : Rassembler oui, mais pas à n’importe quel prix. Il faut poser la question : Qui veut être français ? Je respecte le droit de ne pas vouloir devenir français, mais dans ce cas, il faut partir. Je veux assimiler, pas rassembler. Les civilisations se sont toujours affrontées. Il faut choisir sa civilisation.

RS : Pour ce qui est de rétablir l’ordre dans le pays, sans faiblesse, nous sommes d’accord.

Z : Pourquoi les Italiens et bien d’autres immigrés ont donné des prénoms français à leur enfants et pas les Arabes ? Un prénom arabe dessert à l’embauche. Les tests l’ont prouvé. Un nom arabe et un prénom arabe sur un CV, c’est l’échec. Un nom arabe et un prénom français, cela donne les mêmes chances que pour un Gaulois. Prendre un prénom français, c’est un hommage à la culture française. Les Asiatiques le font.

La vérité est que les musulmans ne veulent pas trahir l’islam avec des prénoms chrétiens.

Que faire si Rafik Smati ou Éric Zemmour accédait au pouvoir ?

RS : Il faut dégraisser l’État qui accapare 62 % de la richesse nationale. On peut économiser 130 milliards sur 5 ans, pour commencer à rembourser la dette, baisser les impôts, renforcer la défense. Il faut une nation forte et une justice ferme.

Z : La priorité, c’est la défense de notre identité. Stop à l’immigration. Je lancerais un référendum populaire sur le sujet. Fin du regroupement familial, du droit du sol et préférence nationale pour le social.

Il faut arracher le pouvoir aux juges qui font la politique de la France. Conseil d’État, Conseil constitutionnel, CEDH imposent leur loi. Il faut réformer la Constitution pour que les juges ne dirigent plus le pays.

Redresser l’école, réindustrialiser la France, alléger la fiscalité, porter le budget défense à 3 %, oui !

Mais le combat prioritaire est de sauver la France. Ce n’est qu’ensuite qu’on pourra redynamiser l’économie.

RS : Il faut d’urgence relancer le nucléaire, notre filière d’excellence.

Z : Il faut stopper les éoliennes. Nos élites détruisent le nucléaire, un modèle remarquable qu’on nous a envié depuis Giscard.

Questionnés sur l’optimisme ou le pessimisme qui les gagne, les débatteurs répondent :

Z : C’est une question que je ne me pose pas. J’estime que les optimistes béats sont des criminels. Il nous conduisent à la mort de la France.

Les Français doivent prendre conscience qu’ils sont en danger de mort et qu’une guerre de civilisation se mène sur notre sol.

Je deviens optimiste quand je constate que 70 % des Français partagent mes idées. J’ai très longtemps été ultra-minoritaire.

Il faut rassembler politiquement ces 70 % qui entendent défendre leurs racines chrétiennes. Les droites sont éclatées.

En fait, la politique que je défends, c’est celle du RPR de 1990 que la droite n’a jamais appliquée.

Bourgeois LR + classes populaires RN doivent se rassembler. Sinon, nous subirons la dictature de la gauche.

70 % des Français ne veulent pas être remplacés. Ils doivent se battre pour ça. C’est mon souhait.

RS : Le régalien est la base de toute politique. Pour embarquer un peuple, il faut une vision positive de l’avenir. Nous avons tout pour réussir, les meilleurs ingénieurs, qui malheureusement s’expatrient de plus en plus.

Conclusion

Bien que nos deux débatteurs se connaissent parfaitement et s’apprécient mutuellement, ce sont deux visions très différentes qui s’affrontent.

D’un côté l’entrepreneur, qui pense que la croissance et l’innovation sont la clé du problème et serviront de locomotive pour tirer vers le haut et intégrer une immigration de masse. C’est ce que croit Macron, à tort.

De l’autre notre patriote toujours aussi logique et cartésien, qui pense à juste titre que rien ne sera possible sans régler en priorité la fracture identitaire béante qui nous entraîne par le fond.

Éric Zemmour tire la sonnette d’alarme depuis des décennies mais tout empire, tant les élites refusent de regarder la menace.

C’est donc au peuple français de prendre son destin en main et de chasser du pouvoir tous ceux qui ont détruit le pays en lui faisant miroiter les délices de la mondialisation et du multiculturalisme.

Parmi les candidats potentiels, Éric Zemmour est incontestablement celui qui a le mieux perçu  le risque bien réel de disparition de la France. Mais seul, il ne peut rien.

En 2022, c’est donc le peuple qui va sceller définitivement le sort de la France et celui de ses enfants.

Il serait temps que les élites, les médias et les électeurs prennent la mesure de la menace mortelle qui guette le pays, au lieu de se laisser bercer par les sirènes de la mondialisation heureuse qui nous conduit vers l’abîme.

https://ripostelaique.com/z-pour-sauver-la-france-il-faut-rassembler-les-70-qui-partagent-mes-idees.html

Print Friendly, PDF & Email
27 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Julie
Julie
il y a 1 mois

J’ai écouté cette intervention magnifique de M. Zemmour. J’ai trouvé cependant dommage que M. Smati, pourtant défenseur de la France, prêche un peu trop pour sa paroisse en plaidant pour les « Karim qui veulent travailler mais qu’on repousse à cause de leur prénom ». On ne peut plus faire confiance à l’aveugle. On a essayé mais l’islam a trop tué sur notre sol. La France n’a plus à donner des gages, c’est à eux de le faire, comme l’ont fait les Asiatiques qui sont venus en France.
En tout cas, 100% d’accord avec M. Zemmour.

Hollender
Hollender
il y a 1 mois
Reply to  Julie

Mon épouse et moi voterons pour Eric, pas pour Karim…….
Et macron finira sur l’île de Guyane, au bagne !!!

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois
Reply to  Hollender

l’île du Diable, lui conviendrait bien

durandurand
durandurand
il y a 1 mois
Reply to  frejusien

Pour foutriquet et tous ses sinistres assassins qui gouvernent avec lui , la seule sentence , c’est la Bascule à Charlot ,pas de pitié ni de clémence !

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 1 mois
Reply to  Julie

Tout à fait d’accord!!!

denise
denise
il y a 1 mois
Reply to  Julie

Et c’est une constante chez Rafik Smati que je suis depuis plusieurs années ..il avait déjà fait une vidéo à ce sujet , pour dire que Karim a les mêmes droits , dans le sens envies, que les Pierre ou Jules ; j’appréciais le volontarisme de cet entrepreneur qui est de vouloir aller de l’avant, le propre de toute entreprise et le nez dans la réalité
.Moi aussi j’avais été heurtée par le mélange des genres : Karim et/ou Pierre … mais voilà, avons nous le choix aujourd’hui puisqu’ils sont français ? !! Alors oui il faudrait des gages, lesquels Mr Smati peut il nous donner ? et oui , lui poser la question que vous soulevez, comment se fait il que les asiatiques n’ont jamais tué sur notre sol, et ont une autre culture, en tous cas qu’ils n’imposent pas …toutes ces questions n’ont pas été évoquées par lui.
Il a également dit que la France veut des intellectuels et qu’il n’y a pas assez de manuels, c’est tout à fait vrai, je le dis souvent, car on « fabrique  » des bacheliers  » qui n’ont pas le niveau et qui ne veulent pas  » s’abaisser  » à être des manuels ! s’abaisser c’est dans leur tête et de celles des gauchos …Résultat aujourd’hui, je peux vous l’affirmer, vous ne trouverez pas d’électricien, de plombier, d’aide soignante et autres …des entreprises s’arrachent les cheveux !! et emploient même des sans papiers !! ça c’est une réalité ! Rafik Smati oublie de dire qu’il manque aussi des ophtalmo, dentistes , médecins…
QU EST CE QU ELLE A MA FRANCE ? elle est anéantie par tout ce qui lui/nous arrive, (comme les USA après les attentats ) , et là c’est Zemmour qui a raison ! alors je crois que l’un ne va pas sans l’autre, mais il va falloir plus de temps pour la reconstruire, – et encore ! faut il trouver la bonne personne – qu’il y en a eu pour la détruire ! Zemmour a, là aussi, raison, car il faut fermer les frontières, puisque c’est ce qui a permis la destruction de notre pays et de nombreux autres .

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 1 mois
Reply to  Julie

Tout à fait, comme le dit Zemmour, l’intégration passe par le nom et le musulman doit changer son nom pour le franciser, c’est la base de l’intégration.

Alexcendre62
Alexcendre62
il y a 1 mois

 La survie du peuple français est la priorité et aller dans le détail pour éviter toutes les repousses , mille fois oui ! la question auront nous les hommes en niveau capacité et volonté pour conduire une telle reconquête ?mais commençons par voter correctement .

YAYA
YAYA
il y a 1 mois

Bravo ZEMMOUR futur Président !!!

Ah bon
Ah bon
il y a 1 mois

55% des enfants des enfants de Seine St Denis ont des prénoms français ????
Il doit y avoir une coquille, non?

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois
Reply to  Ah bon

C’est exactement ce que je me suis dit.

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

Le dernier livre d’Éric Zemmour, « La France n’a pas dit son dernier mot » sortira le 16 septembre, il est déjà réservé par des milliers de lecteurs,
c’est Albin Michel qui va s’en mordre les doigts

Beate
Beate
il y a 1 mois

« La France est un archipel sur lequel le soleil ne se couche jamais. »

Absolument pas d’accord avec monsieur Rafik Smati.

La Constitution du 27 octobre 1946 a créé la catégorie des départements d’outre-mer (DOM) et des territoires d’outre-mer (TOM). 

Les Dom Tom sont une création de la République. La France est bien plus que la République. La France une terre, une Histoire et un Peuple enracinée dans cette terre.

Les DOM TOM sont plus un boulet qu’un avantage.
Le Peuple n’a jamais été consulté pour cette follie des grandeurs des politiques. Nous n’avons pas été consulté en 2011 pour que Mayotte devienne le 101 départment de France.
La bonne blague!
Mayotte c’est la France?

Je suis pour laisser les DOM TOM, sauf la Polynésie et Saint Pierre and Miquelon.
Les raisons?
Ce serait trop long pour un simple commentaire.

denise
denise
il y a 1 mois
Reply to  Beate

merci pour cette précision , peut être pourrez vous nous dire plus tard !

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois
Reply to  Beate

J’adore les Antilles, je ne veux pas qu’on lâche ces deux petits joyaux d’outre mer et leurs habitants chrétiens et si attachants.
Rien à voir avec Mayotte polygame et musulmane, sarko le traitre savait très bien ce qu’il faisait, rien que pour ça, j’aimerais lui cracher à la gueule

Beate
Beate
il y a 1 mois
Reply to  frejusien

Les Antilles sont belles, mais leurs « habitants si attachants » sont (pas tous, mais en grande partie) terriblement racistes envers les blancs et envers tous les autres groupes ethniques.
Article par tiblanc des_antilles, publié le 14 novembre 2016: Le racisme antiblanc aux Antilles et en Guyane est une réalité.
https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20110104.RUE0171/le-racisme-antiblanc-aux-antilles-et-en-guyane-est-une-realite.html

Curieusement les Antillais sont aussi racistes envers les Africains. Mais oui. J’en ai été témoin.

De plus en 2019 le taux de chômage est de 20 % en Guyane, 21 % en Guadeloupe, 15 % en Martinique et 8 % en métropole.

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois
Reply to  Beate

La majorité des racistes aux Antilles sont originaires de Haïti ou des îles voisines,
ils ont une haine féroce due à leur incapacité de s’en sortir par eux-mêmes, ils savent qu’ils ont voulu leur indépendance et ça les fait enrager de voir les petites îles françaises florissantes

Jacques Morin
Jacques Morin
il y a 1 mois

Les Français me semblent idiots. Non seulement ils émaillent leur langue d’anglicismes incongrus mais ils accueillent sans broncher des populations hostiles à leur identité. Une bonne partie de l’Occident partage ces travers.

Ysgrin
Ysgrin
il y a 1 mois

La baisse du niveau scolaire: meilleure illustration: Bruno Lemaire ne sait pas que un hectare= 10 000m2 !!! (il dit « les maths, c’est pas mon fort »):il est ministre de l’ économie!

durandurand
durandurand
il y a 1 mois
Reply to  Ysgrin

Et nous sommes diriger par combien de goyots comme le sinistre de l’économie ?

Ysgrin
Ysgrin
il y a 1 mois
Reply to  durandurand

Quand on voit le nombre de personnes discrètes et de grande valeur en France (scientifiques, artistes, sportifs…) et qu’on voit les crétins qui nous gouvernent dont la seule intelligence est de savoir gérer leur carrière (Macron en est la caricature !)
Quand j’ entends dire que macron est intelligent, c’est comme ceux qui disaient que Holande avait de l’ humour! Il faisait rire à ses dépends:c’ est tout!

Bouillot
Bouillot
il y a 1 mois

Vivement que l on viré tous ces politicard de corrompus…

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 1 mois

Nous en sommes là, une population musulmane qui ne cherche même plus à s’intégrer donc qui va progressivement s’imposer et remplacer notre civilisation, là est la réalité.

Chat Bleu
Chat Bleu
il y a 1 mois
Reply to  PASCAL ALEVEK

C’est tout à fait ça, et avec la complicité des élites bien pensantes.

Chiren
Chiren
il y a 1 mois

Mes très chers compatriotes
Pour que notre pays soit prospère et heureux.
Pour ma part, trois éléments que je qualifie d’essentiels pour notre pays sont, la santé, le bonheur de nos compatriotes et un stop à l’immigration islamique !
Nos ancêtres et nos pères se sont battus pour nous, pour que nous puissions vivre heureux, libres et en paix chez-nous.
Tout ce que ces migrants et ces invasions migratoires nous amènent, c’est le chaos, la haine, le séparatisme, la Charia, les tueries, l’incivilité, les trafics de stupéfiants, l’insécurité et la mort.
Nos valeurs, Liberté, Égalité, Fraternité.
Ensemble, elles représentent les valeurs qui nous unissent en tant que Français.
Pour ma part j’ajouterais l’équité et la chrétienté !
L’équité est un état d’esprit qui veut aller au-delà de ce qui est juste sur le plan légal et peut s’opposer à la loi lorsque celle-ci présente des lacunes ou s’avère inadaptée, voire injuste.
L’équité est sous-tendue par un principe de justice non-écrit, antérieur aux lois et supérieur à celles-ci.
En matière politique ou économique, l’équité est le principe qui conduit à corriger des inégalités que subissent des personnes ou des groupes défavorisés.
En matière sociale, une répartition équitable ne correspond pas à l’égalité au sens strict.
C’est une juste mesure, un équilibre, qui permet de rendre acceptable une forme d’inégalité lorsque l’égalité ne serait pas acceptable.
La chrétienté, car nous sommes une civilisation et une culture unique dans laquelle le christianisme sera pris en compte par la politique de France Nouvelle.
Pour bien fonctionner, les institutions de notre pays ont besoin de personnes qui soutiennent les valeurs sous-jacentes touchant les aspects socio-économiques, culturels, écologiques et environnementaux qui sont considérées comme importantes par nos compatriotes. En plus de considérer des niveaux d’inégalité dangereusement élevés comme étant souhaitables.
La progression des inégalités au sein notre société est un fait établi.
Depuis des décennies, les richesses se concentrent aux mains des plus aisés tandis que les classes moyennes, ouvrières et paysannes, ainsi que nos étudiants voient leur situation stagner ou se dégrader.
Les riches et les élites deviennent plus riches alors que les pauvres deviennent plus pauvres !
Tout cela doit changer, et tout cela changera avec France Nouvelle !
Les Français seront pris en soin, entendus, écoutés et valorisés !
Celles et ceux qui ne respectent pas nos lois, nos valeurs, nos coutumes et notre foi, seront expulsés !
La nationalité Française, ça se mérite !
Notre pays est une cible de choix pour les islamistes, d’autant plus que notre gouvernement tolère sur notre territoire des zones de non-droit où même les policiers n’osent pas mettre les pieds.
Tout cela changera, France Nouvelle mettra le haut là, tout terroristes seront pourchassés et mis hors d’état de nuire.
Un Bagne sera créé spécialement pour ces individus.
Pour notre future France Nouvelle, libre, indépendante, équitable, puissante et chrétienne !
Chiren
Leader National France Nouvelle.

Chat Bleu
Chat Bleu
il y a 1 mois

Rafik Smati est un « musulman éclairé », enfin si on veut. Les musulmans comme tout ceux, de plateaux TV, ne veulent même pas discuter avec Zemmour.
Si Zemmour se présente à la présidentielle, c’est parce qu’il voit bien, qu’en face de Macron il n’y a plus personne, et que Marine Le Pen, ne peut pas gagner.
Accorder 2 millions de cartes de séjour, comme l’a dit Eric Ciotti sur Bourdin, Direct BFMTV, c’est une folie destructrice.
Ca sera le bilan de Macron, à la fin du quinquennat.
Ensuite ces gens seront abreuvés de subventions, d’allocs, de logements, régularisés, et à la fin cela fera, des électeurs reconnaissants.
C’est un jeu très pervers, que mène les élites depuis Mitterrand.

alain bertrand
alain bertrand
il y a 1 mois

Malheureusement ils y a tellement de couilles molles dans notre pays, que cela va être dur pour les faire durcir, mais moi je voterai ZEMMOUR des le premier tour, et le matin je pourrai me regarder dans la glace, et que je n’entende pas les Français se plaindre s’il ne passe pas, parce que là je vais sortir la boite à gifles

Lire Aussi