Sont quand même gentils : vous pourrez voter et entrer dans les églises sans montrer patte blanche, paraît-il

D’amendement en amendement, de vote en vote… que reste-t-il à grignoter pour les nôtres, à part la réjouissante nouvelle que, mendiant dans la rue pour manger, ils ne perdront pas leur poste ?

https://resistancerepublicaine.com/2021/07/26/genereux-parlementaires-les-soignants-non-vaccines-ne-seront-pas-payes-mais-pas-licencies/

Juste le fait de savoir que, EN L’ETAT ACTUEL (mais on n’a pas tout vu), vous ne devrez pas être vacciné ou être porteur d’un testePCR pour voter.

Le texte, issu de la Commission mixte paritaire, qui a été adopté par le Parlement le 25 juillet, liste précisément les lieux soumis à pass sanitaire. Les bureaux de vote n’en font pas partie. Ce n’est pas non plus envisagé par le gouvernement. Le ministre de la Santé Olivier Véran l’a dit clairement devant les sénateurs samedi 24 juillet : « Il n’y a aucune intention de mettre un pass sanitaire dans les bureaux de vote. Les règles en matière de démocratie l’emportent sur les autres règles« .

Le Conseil d’Etat a en outre rappelé que le fait de réduire des libertés pour se protéger des risques sanitaires « ne peut être envisagé que si c’est absolument nécessaire et proportionné, sans, en ce qui concerne le pass sanitaire, porter atteinte aux normes constitutionnelles et au respect des libertés politiques, syndicales et religieuses« .

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/pass-sanitaire-quelles-sont-les-regles-pour-les-bureaux-de-vote-les-lieux-de-culte-l-assemblee-nationale-et-le-senat_4698703.html

.

L’est gentil, le  Conseil d’Etat… respect des libertés politiques, syndicales et religieuses mais la liberté fondamentale du citoyen, celle de disposer de son corps, d’accepter ou pas des traitements et encore pire des vaccins, celle d’aller et venir… s’en contrefout !

On découvre aussi que l’on ne pourra pas assister à un concert dans une église sans Pass Sanitaire mais que l’on devrait pouvoir y pénétrer pour la messe ou pour une prière… On peut traduire cela, je suppose, par l’autorisation de visiter une église, sous prétexte de faire une prière….

Des médias ont relayé le fait que le pass sanitaire serait exigé dans les lieux de culte. Tout est parti d’une lecture incomplète d’un décret, paru avant les débats au Parlement le 19 juillet. Il indiquait que le pass sanitaire pourrait être demandé dans les établissements de culte « relevant du type V, pour les événements mentionnés au V de l’article 47« . Or, cela renvoie aux activités « qui ne présentent pas un caractère cultuel », autrement dit un concert, un spectacle, une activité de loisirs, qui pourrait avoir lieu dans une église.

Cela ne concerne pas les cérémonies ou moments de prière. Dans une décision du 29 novembre 2020, le Conseil d’Etat avait estimé  les activités exercées dans les lieux de culte « ne sont pas de même nature » que dans les lieux de loisirs et que « les libertés fondamentales » qui sont en jeu ne sont pas les mêmes. De fait, les lieux de culte ne figurent pas dans les lieux visés par la mise en place potentielle d’un pass sanitaire listés dans le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire adopté par le Parlement le 25 juillet

Z’êtes trop bons, messeigneurs…

 

 254 total views,  1 views today

image_pdf

26 Commentaires

  1. Verrat le véreux n’a pas pensé aux votes dans les lieux de cultes ou aux prières dans les lieux de votes ?
    Cela réduirait le temps de rapprochement des corps.
    Faut tout lui expliquer à ce benêt, dès fois on le croirait piqué.
    Mais oui, au fait ? Il est piqué lui aussi. L’environnement est dangereux actuellement.

  2. les couillons de FRANCAIS iront bientôt baiser l’anneau du dictateur !!!!
    A vomir cette lâcheté …..

  3. Nous avons le parlement que nous avons élu ; il vote comme il a prévu de voter. Sitôt que les Français auront compris, ça changera. À moins que les ayatollahs d’alors s’y opposent…

  4. Parfait : en 2022, nous pourrons virer le micron sans avoir’ besoin de passe.
    Cependant, on voit le clientélisme pour la fréquentation des lieux de cultes.
    Ce qui me préoccupe vraiment, c’est l’obligation du passe pour aller dans les hôpitaux. Comment allons-nous pouvoir nous soigner, sauf si les médecins sont assez complaisants pour fournir une demande de test PCR (mais se faire curer les sinus à chaque fois, bof).
    Vivement 2022, quoi.

    • julie d’accord avec toi , le plus préoccupant ce sont les hopitaux comment se faire soigner et pour les opérations urgentes ??? bientot on nous supprimera notre carte vitale, ou on nous obligera à payer les frais hospitaliers puisque nous sommes des pestiférés et viendra peut être un temps ou l’on ne pourra plus acceder aux soins. ET les migrants sont ils vaccinés ? et leur demande t-on leur passe pour se faire soigner,???

  5. On ne le répétera jamais assez, d’où je me fend de ce commentaire : le « vaccin » n’est PAS un vaccin, puisque c’est un traitement expérimental.
    Je suggère que, systématiquement, lorsqu’on parle du « vaccin » anti covid on accole TOUJOURS l’adjectif « expérimental » à la suite.
    Le reportage sur France Soir le montre : la plupart des gens IGNORENT que ce « vaccin » est en fait expérimental.
    Et cette ignorance à conduit au drame relaté sur France Soir.
    https://resistancerepublicaine.com/2021/07/23/son-fils-frole-la-mort-a-cause-du-pfizer-youtube-lui-refuse-son-temoignage/
    Le rabâcher systématiquement ici (et si c’était faisable, aussi sur RL…) servirait grandement notre cause pour un tout petit effort (instruction à donner à tous les rédacteurs) : un coup de traitement de texte sur tous les futurs articles, en utilisant la fonction « REMPLACER » sur le mot « vaccin » pour le remplacer par « vaccin expérimental » (sans le gras et le soulignement, c’est juste pour le mettre en valeur ici)

  6. Les règles de démocratie interdisent des discriminations et le pass sanitaire étant de nature discrilinatoire n’aurait jamais dû être validé par le vente de 114 traîtres auxquels s’ajoutent les absentionnistes et les absentéistes qui, de par leur inertie de fait, ont permis le vote de ces lois iniques.
    J’ajoute qu’il faudrait pour le prochain gouvernement, honnête, plancher sur un texte obligeant a) que le quorum des députés et des sénateurs soit au moins de 2/3 pour la validité et la légitimité des votes des textes de lois ; b) vote pour ou contre et aucune abstention ; c) à chaque assemblée, sauf cause avérée de cas de force majeure, que tous les députés et sénateurs soient présents pour les débats, sinon sanction financière à la clé et exclusion définitive au bout de trois absences, quelle que soit les raisons invoquées, c’est ce qui se passe pour tout manquement de la part d’un salarié, alors pourquoi pas eux qui sont payés par nous, et royalement.

    • @ Ve, Vo
      Ah, j’oubliais : les dèbats, les séances de vote ne s’effectueront que 9 h à 12 h 30, avec une pause méridienne d’une heure et demi, et reprendront dès – je dis bien dès – 14 h 00 jusqu’à 18 / 19 h. Si le sujet n’est pas clôturé on continue le lendemain, et ainsi de suite.
      Et jamais aucun vote n’est permis en juillet et août, sauf en cas de menaces graves envers la Nation : terrorisme islamiste, insécurité de la population du fait de crimes et d’attentats sur notre sol.
      Voilà en ce qui concerne les députés et les sénateurs, pour l’essentiel.

      • Quand reviendrons-nous à un décalage dans le temps entre les présidentielles et les législatives, histoire de n’avoir pas, comme c’est le cas à l’heure actuelle, un parlement croupion et des députés godillots ?

  7. Ces nazis veulent nous interdire de tout, non pas parce que l’on n’est pas vacciné, mais parce qu’on ose opposer une résistance à leur volonté d’anéantir la population et de la dresser à obéir. C’est cela la vraie raison de toute cette mascarade dite sanitaire.
    Si certaines choses qui étaient prévues ne se feront pas, c’est tout simplement parce que les manifestations de ce week-end n’y sont, non pas pour quelque chose, mais pour l’unique raison.
    Les opposants commençant à se bouger, comme toujours, le pouvoir commence à avoir peur, et il limite les mesures liberticides. Inutile de dire que s’il n’y avait pas eu ces manifestations, ce qui est annoncé dans cet article n’aurait pas existé.

    • Il faudra un tribunal du peuple pour juger ces gens-là ! Crimes contre l’humanité ! Virer tous les juges collabos, juger les médecins, les hommes politiques et Macron et sa clique. Plus les journalistes! Confiscation de tous leurs biens pour indemniser les victimes de leur vaccin, exil pour certains dans des pays style Afghanistan, et pour les responsables, je laisse le tribunal décider de leur sort! Précision, pas d’avocats de la défense pour cette engeance ! La punition doit être exemplaire !

  8. Dixit Olivier Véran l’a dit clairement devant les sénateurs samedi 24 juillet : « Il n’y a aucune intention de mettre un pass sanitaire dans les bureaux de vote. Les règles en matière de démocratie l’emportent sur les autres (…). Ouais, comme la vaccination pas obligatoire mais de fait.

  9. Les injections expérimentales génétiques Covid poison ne sont là que parce que le tueur Macron pour le profit de Big Pharma et Big Reset interdit les traitements.

    Traitements = disparition des injections-poisons.

  10. Se rappeler qu’il ne s’agit pas d’un « vaccin » mais d’une injection expérimentale génétique qui fait un nombre astronomique de morts et blessés.

    Pour comprendre examinons:

    En 1976 les USA avaient annulé une campagne nationale de vaccination contre la grippe à cause de 25 morts.

    Aujourd’hui, les injections expérimentales génétiques Covid 27 pays UE registre EudraVigilance pour l’immédiat:
    18 928 morts, 1.8 millions blessés dont 50% graves donc 900 000 graves
    (incapacité débilitante permanente:
    (paralysie, manger avec sonde, incontinence, amputation, cécité, tous combinés)

    L’étude Harvard Pilgrim: 1% seulement des réactions adverses aux vaccins sont rapportées aux registres gouvernementaux. Donc il manque les 99% autres.

    https://healthimpactnews.com/
    Traduction menu droit de la souris ou icône à droite sur la barre d’adresse.

  11. Je voulais aller à la piscine municipale aujourd’hui pour faire un peu d’excercise (perdre un peu de poids après 10 kilos pris à cause des confinements), mais je n’ai pas le droit. La piscine est interdite aux non-vaxxinés et aux chiens.

    • C’est de votre faute, il ne fallait pas aboyer, vous seriez rentré.
      L’eau était super aujourd’hui, en barbotant vite derrière une emburkinée, vous auriez sûrement perdu 500 grs / demi-heure.
      C’est comme de nager aux côtés d’une baleine, enthousiasmant et amaigrissant…

  12. Toutes ces incohérences pourront faire les choux gras des humoristes et assurer leur avenir ! Au moins une corpration qui ne devrait pas se plaindre (pour autant qu’ils pourront se produire).

  13. Il a fait cela pour ne pas déplaire à ses copains des mosquées. Comme il ne pouvait pas faire autrement, il a étendu cette « indulgence » aux autres lieux de culte. Depuis qu’il est passé à Lourdes, la Vierge est apparue à plusieurs reprises pour demander la désinfection des lieux où est passé le couple présidentiel. Elle a même évoqué une certaine femme adultère ayant détourné un jeune garçon de ses devoirs. Je ne vois pas qui…

  14. C’est vrai, sont gentils quand même ; on est dur avec eux, ils se démènent pour nous faire plaisir quand même ! Ils se mettent en 4 pour nous, et voilà comment on réagit ! 😉

Les commentaires sont fermés.