Ils vont peut-être mourir parce qu’ils refusent le test PCR avant radio ou intervention chirurgicale

La tragédie du Pass Sanitaire sera encore supérieure à celle du confinement qui a vu des milliers de Français qui n’ont pu se faire tester, hospitaliser, soigner mourir d’un cancer non repéré, des suites d’une maladie, cardiaque par exemple non soignée.

Et on ne parle pas de ces milliers de gens qui sont morts seuls, sans avoir revu leurs proches à qui les visites étaient interdites. C’est reparti…

Oui, il s’agit ni plus ni moins d’un génocide.

D’aucuns diront sans doute ne pas voir le problème, après tout ces réfractaires au vaccin peuvent bien accepter un test PCR et basta ! Ben non, c’est se coucher, c’est accepter cette dictature diabolique qui se met en place et c’est, forcément, à court ou long terme, l’acceptation, forcée, d’un vaccin inutile et potentiellement nocif, pour pouvoir simplement vivre comme tout le monde. Et si tout le monde se couche, le vaccin deviendra un mode de vie avec rappel tous les ans, 3ème dose, 4ème dose… et de toutes manières la limitation des libertés qui vont avec. N’oubliez pas qu’ils ont refusé de prévoir une fin possible du Pass Sanitaire….

Alors oui, il faut être dans la rue demain, alors oui il faut interpeller les députés, les sénateurs, les maires, les médecins, et tous les moutons.

.

Cochin : refus de me faire la coloscopie parce que je refusais le test PCR

Le 22 juin dernier, j’avais rendez-vous à l’hôpital Cochin avec un anesthésiste en vue d’une coloscopie. Sur place, j’en ai profité pour leur demander s’il y avait beaucoup de malades du Covid. On m’a répondu franchement que les 7 étages du pavillon Achard étaient totalement réouverts, donc plus de malades.
Comme les médias et médecins VRP des labos nous mentent !!
Je me suis rendu à la coloscopie le lundi  28 avec le dossier et la demande de test PCR, que je n’avais pas fait !  A mon entrée et élaboration du dossier on m’a rétorqué que pour aller au bloc opératoire, il fallait avoir fait le test. Sur ce j’ai répondu que j’avais des problèmes de sinus et qu’il n’était pas question que l’on aille trifouiller dedans et que je refusais ce test de toute façon.
Après avoir demandé à parler à un responsable et demandé qu’ils m’écrivent leur refus de me soigner, j’ai engagé une conversation pour leur dire  qu’ils refusaient également de soigner les personnes atteintes du virus, on m’a démonté les soins je suis donc partie en lui disant que pour parler ainsi elle avait des conflits d’intérêt.
Sur ce , comme ce n’était pas urgent, j’attends ……sachant que je ne veux ni du vaccin, ni de leurs tests.  Je suis en parfaite santé et j’entends la conserver.
Lorenzo
.
Je ne pourrai pas subir l’examen cardiaque essentiel eu égard à mon état de santé puisque je refuse le test PCR.
J’ai de graves problèmes cardiaques, opéré il y a 10 ans, triple pontage... j’ai déjà failli y rester plusieurs fois. Mon cardiologue veut absolument que je passe un examen approfondi sous anesthésie locale… urgent et indispensable selon lui. J’avais rendez-vous à la clinique… où l’on a exigé le test PCR. J’ai refusé, je suis rentré chez moi. Je n’ai aucune confiance dans leurs tests… que vont-ils me mettre dans le nez ?
Dominique
.
Malgré ma sclérose en plaques, je me vois traitée en paria à qui on refuse consultation et soins parce que je refuse le test PCR.
Atteinte d’une sclérose en plaques, je ne pourrai plus consulter mon neurologue hospitalier ni être admis pour une cure de corticoïdes en neurologie en cas de poussée. Habituellement je vais directement en neurologie où ma neurologue m’accueille, tout est prêt et la mise en route rapide. Là je ne pourrai  pas entrer et je ne veux pas passer par la case urgences, l’attente, les internes qui ne sauront pas quoi faire… alors qu’en cas de poussée il faut intervenir le plus vite possible…Par ailleurs, si je dois rester 5 jours à l’hôpital je ne me vois pas le nez trifouillé tous les deux jours avec leur écouvillon…
Anna

 216 total views,  1 views today

image_pdf

32 Commentaires

  1. Au fou ! au fou ! c’est comme ça qu’on criait dans les villages quand le fou du village sortait pour sa promenade, et tous les garnements de s’amuser à le tourmenter, le poursuivre, lui lancer des quolibets.

    Je ne comprends pas comment tous ces députés peuvent s’aligner sur notre fou actuel, Adolf ressuscité
    Aucun ne se rend compte de la situation

  2. C’est simple ! il y a « non assistance à personne en danger ». Prendre un avocat et porter plainte… Ne pas hésiter car c’est une loi et il faut les attaquer en procès .

  3. ainsi places libres pour tous ces envahisseurs qui ne respectent rien, ne font sûrement pas les tests ni les vaccins, se cotpient sans précautions ert n ous les français sommes accusés à cause d’eux

  4. Affrontement énorme au travail entre moi et des pro-vaccin.Un truc de fou et de bêtises, une tension rarement atteinte entre collègues !!!
    J’ai halluciné comme jamais de tant de virulence, de mépris et de renoncement des libertés les plus élémentaires parce que ces gens sont complètement manipulés, aveuglés par la caste au pouvoir…

    • La Propagandastaffel en marche obtient des résultats ! Les veaux vaccinés, pourquoi se mettent-ils en rogne ? Ils ne risquent rien ,en principe. Alors ? J’ai l’impression que, inconsciemment, ils s’en veulent de leur soumission, de leur veulerie, et reportent leur colère sur les non-vaccinés qui osent, eux ,ne pas se soumettre à la dictature.

  5. n étant ni l’ alpha ni l’ oméga j irais me réfugier a la rentrée dans le Delta du Rhone

  6. faudrait s’ adresser a ce centre de vaccination, a Grenoble ou la piqueuse n’ a pas de dard mais te file tous les pass que tu veux moyennant finances en especes

    https://www.20minutes.fr/faits_divers/3089215-20210722-grenoble-femme-soupconnee-etablir-fausses-attestations-vaccination-placee-garde-vue

    elle n est pas « commissaire » dealeuse, mais ……….a Grenoble ……….pas de nom..ça m a rappelé la mère de la Sofia Arame qui piquait du flouze aux « migrants » clandos de Trappes pour soi disant leur faire avoir des papiers (elle était conseillère municipale …hahahaha!

    cette piqueuse de 30ans , c’est limite « Djeune »….

    le Grenoble de ma jeunesse c’était la capitale de l’ horlogerie..française bien sur !!

    et quand on voit et sait ce que c’est devenu…

  7. Personellement j’ai reussi à faire operer mon fils sans test PCR. J’y ai été avec les texte de lois (voir site Reaction19) et les informations/conseils de l’HAS Cela a été penible et long mais j’ai reussi

    • Bravo Monsieur, pareil mon fils autiste refuse cette injection et je le soutiens et je lui ai promis qu’il ne se fera jamais vacciner, je ne suis pas spécialement anti vax, mon épouse est d’accord avec nous, elle est vaccinée elle a ses soucis, moi j’ai pas confiance dans un truc qui n’a pas de recul, j’ai mon vécu, je reprendrai les armes contre toute tentative envers mon gamin.

  8. dialysée, né cassé 2 fois le seul test pcr m a fait saigné du nez et perdre connaissance donc si on me refuse la dialyse parceque non vaccinée et non testable il me restera environ 3 semaines de vie

  9. @ Vent d’Est, Vent d’Ouest
    Flûte ! Errratum : « (…)ce n’est plus une question de santé publique mais la négation des droits individuels et de liberté de disposer de soi.
    (…) mais une expérimentation génique ».
    À entendre cette ordure proche du gouvernement déclarer, satisfait de lui : « On va mener une vie de merde aux non-vaccinés » j’ai envie de vomir. On peut connaître son nom ?

  10. C’est malheureux mais plus ça va, moins j’ai confiance en ce test PCR. Qui me dit qu’il n’est pas contaminé en plus d’être payant ? Par ailleurs, ce plus de santé publique mais une véritable mise à mort des gens qui refusent non pas un vaccin mais un expérientation génique, de l’aveu même des labos.

    • Comme Lorenzo et pour une coloscopie aussi, suivie d’une éventuelle opération (maladie de Crohn) (à Doullens, Somme), j’ai refusé le test PCR et je n’ai pu me faire soigner et ce, FIN FEVRIER !

    • Je connais 2 amis qui ont été positifs au test PCR, et à qui on a dit après une prise de sang qu’ils n’ont- jamais été en contact avec le virus

  11. Faut arrêter les conneries là, il aurait fallu demander ou faire dans un labo un test sérologique s’agissant d’une ponction de sang au bout du doigt pour voir s’il y a des anticorps ou pas. S’il y en a, c’est que la personne est immunisée. Cet article ne justifie pas vraiment la « tragédie du pass sanitaire ».

  12. Est-ce que TOUS CEUX qui cotisent à la sécurité sociale ont pensé à refuser dorénavant le prélèvement obligatoire pour ce service qui ne leur sera désormais plus accordé ?

    Il existe une sécu privée pour ceux qui voudraient sortir du système officiel sécurité sociale.

    Il n’y a pas de raison pour continuer à payer POUR DES SERVICES QUI NE NOUS SERONT PAS RENDUS;

    En outre ces prélèvements obligatoires servent surtout à financer, entre autres, la population immigrée et ou vivant à l’étranger, n’ayant jamais cotisé et qui ne cotisera jamais ; n’ayant fait le voyage vers la France que dans le but d’obtenir toutes les prestations sociales et la gratuité de certains services ; sans compter, par ailleurs, la multitude de centenaires étrangers vivant à l’étranger dont les pensions qui leur sont attribuées sont en réalité des prestations obtenues frauduleusement pour une seule et même personnes ou un clan.

    Donc, pas question, en France, pour ceux qui refusent vaccination, pass sanitaire et autres mesures sanitires dictatoriales DE CONTINUER À CÔTISER POUR DES PRESTATIONS DONTILS NE BÉNÉFICIERONT PAS.

    Réveillons nous, réagissons à l’oppression gouvernementale.

  13. Et si les personnes décède faute de soins , ils sont capable de dire que la cause de la mort est la covid19 car non vacciné .

  14. J’ai passé une IRM en plein Covid, une biopsie de la prostate, idem en plein Covid, et pas de problèmes ; je n’ai pas contracté la maladie ; je n’ai contaminé personne. Aujourd’hui, je vais être rejeté de partout. Oui, Véran aura du sang sur les mains! Macron, aussi. Le personnel médical où je me rends est vacciné, et je n’attends jamais dans la salle d’attente, les rendez-vous sont faits en sorte que personne ne s’agglutine sur les sièges de cette salle d’attente. Surtout que je porte un masque et que je me lave les mains. Mon urologue est vacciné aussi. Alors, ils n’ont pas confiance dans leur vaccin, c’est tout ce que j’en déduis. Le nombre de cancers, de pathologies lourdes va exploser!

    • idem pour nous IRM sans demande de quoi que se soit geste barrière point il y a vraiment un très gros problème a vouloir vacciner tout le monde de force cela cache forcement quelque chose de toute façon on ne sera pas vacciner et la les biens pensants ont du mal a comprendre mais on n’a pas besoin qu’ils comprennent ils font ce qu’ils veulent et on fait comme on veut point barre on verra a la sortie qui aura eu raison

      • Je pense qu’il faut tenir au moins jusqu’à l’automne quand les autres virus vont arriver et la réaction avec les vaccinés. On verra qui avait raison

    • Ce cas mériterait, à mon sens, de poser la question à un avocat; et dépôt de plainte pour « non assistance à personne
      Je croyais qu’ils avaient fait un serment de soigner? mais ça c’était avant que les hypocrites s’en mêlent… ceux qui seront responsables mais non coupables……. car n’en doutons pas, si la justice AUX ORDRES s’en mêlait, ils seraient très vite blanchis.

  15. Les criminels sont en marche et certains sans savoir..Quand on écoute Les Grandes (sales) gueules sur RMC on se demandes si ils sont vraiment cons et ignorants ou si ils le font exprès..

Les commentaires sont fermés.