Avec l’Aïd, les imams font feu de tout bois pour stigmatiser les femmes !

Femme et islam Islam Publié le 23 juillet 2021 - par - 9 commentaires

De toute évidence, la réalité est un peu moins glamour !

Certes les femmes musulmanes, mais aussi toutes les autres qui de fait ne s’habillent pas correctement, etc…

Ainsi à Saint-Chamond :
Au calme, à #saintchamond :
« Vous, femmes musulmanes, tâchez d’obéir au doigt de vos maris, restez dans vos foyers et ne vous exhibez pas de la manière des femmes avant l’islam. »
Très épanouissant.#EidAlAdha pic.twitter.com/6MHUuxrrnV
— Isabelle SURPLY (@IsabelleSurply) July 20, 2021

Un arabophone dit qu’à partir de 35 sec, il dit la même chose en arabe, et il le répète ensuite en Français.
— Jeanne (@D4rc_) July 20, 2021

 

Pour continuer, l’imam de Genevilliers !
Estime que les femmes « manquent de pudeur » et certaines « d’être habitées par le démon » : un imam de la mosquée serait dans le viseur de Darmanin !

Quelque part, le 20 juillet, Dardmalin a dû se gourrer !

A l’occasion de l’Aïd el-Kébir, je souhaite une bonne et heureuse fête à tous les musulmans de France.
— Gérald DARMANIN (@GDarmanin) July 20, 2021

Apparemment, ce n’est pas celle des femmes !
.

Et pour ce qui est des moutons, pardon si j’aborde le sujet mais dans la suite de l’Aïd !

Evecquemont : ils égorgeaient des moutons dans leur pavillon.
Deux hommes ont été interpellés dans un pavillon alors qu’ils sacrifiaient des ovins, en pleine fête de l’Aïd. Une pratique toutefois de moins en moins répandue
(Tu parles Charles, voir la suite…).

Villefranche-sur-Saône​ : ils égorgent un mouton dans la baignoire de la salle de bain.
Sont sympas quand même, offrent un bain aux moutons avant leur trépas !
Une femme et son beau-frère risquent jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 15 000 € d’amende (Des promesses, toujours des promesses pour les mêmes !).

 

Fête de l’Aïd : une soixantaine de moutons abattus illégalement dans le nord de l’Oise.
Deux abattoirs clandestins ont été découverts ce mardi à Boulogne-la-Grasse et Pimprez, au nord de Compiègne.

Nantes. Deux moutons égorgés sur un grillage en pleine rue, quartier Bellevue.
Les deux bêtes ont été découvertes dans le quartier Bellevue, à Nantes, ce mardi 20 juillet, jour de l’Aïd-el-Kebir. Quatre personnes ont été interpellées, rue du Bois-de-la-Musse.
Et ce qui nous rassure :« les moutons ne souffraient pas quand ils étaient tournés vers la Mecque », encore un miracle du coran !

Et un troisième mouton retrouvé vivant, peut-être que :

Les faits divers de ce 20 juillet.
Mulhouse : un père et son fils en garde à vue après l’abattage d’un mouton hors d’un abattoir (lire plus bas, le cas n’a pas été unique).

Que les cochons ne se réjouissent pas trop vite, on ne sait jamais !

.

Et un qui a failli terminer comme un mouton !
Pays Basque. Un homme agressé au couteau près du phare de Biarritz, secouru par des passants…

 

Print Friendly, PDF & Email
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 1 mois

Je ne supporte plus ces gens-là et toutes les saloperies qu’ils commettent, et je hais ceux qui ont permis et qui permettent cela!

jamin
jamin
il y a 1 mois
Reply to  Argo

Pareillement !

personne
personne
il y a 1 mois
Reply to  Argo

La même chose

palimola
palimola
il y a 1 mois
Reply to  personne

idem !

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 1 mois

Leur place n’est pas en France, si leur nombre augmente il finira par y avoir une confrontation c’est inévitable.

vieux bidasse
vieux bidasse
il y a 1 mois
Reply to  PASCAL ALEVEK

Ne pas oublier que le fameux char Saint Chamond de la grande boucherie, est sorti de là…,

juste
juste
il y a 1 mois

Que les immams fassent et disent ce qu’ils veulent… chez eux ! Ici, c’est chez nous, pas chez eux ! La barbarie qui ravale l’humain féminin au niveau de mineure à vie, que l’on peut battre, violer enfant, et même tuer dans la torture sur un ‘soupçon d’infidélité’ ne nous concerne en rien chez nous ! Imaginer même de nous voir tolérer la seule idée de nous laisser submerger par les hordes d’égorgeurs que nous imposent les collabos est une marque de folie que la réalité saura bientôt soigner !

JEANLUC
JEANLUC
il y a 1 mois

Bellevue,je connais.Je remplacais le concierge pendant l ete en 1987.Je commencais vers les 5 heures du matin et avais mon apres midi de libre.Pas de probleme a l epoque : quelques immigres mais surtout des  » de souche’ style cas sociaux et retraites.Pas de quoi fouetter un chat…Puis,les choses se sont degradees….
Dans ce style d histoire,il est de bon ton de dire  » C est la faute aux politiques ».
Je considere,moi,que c est la faute a nos compatriotes,voisins,familles qui ont vote pour qu il en soit ainsi .

VKB
VKB
il y a 1 mois

et si nous remplacions, les moutons par ceux qui les égorgent? Bon d’accord, je ne mangerai pas la viande, mais directement à la poubelle…. Vous en pensez quoi, comment appellerions nous cette fête? Voyage à gagner, Retour au bled garanti….

Lire Aussi