La France aux mains d’un psychopathe….

D’UN ROI FOU À UNE ÉPOQUE FOLLE

La France, aujourd’hui humiliée, traverse une période parmi les plus noires de son histoire. Désorientés, certains d’entre nous se retournent vers le passé de leur grand pays, à l’histoire si riche, afin d’y trouver autant que faire se peut quelque réconfort. La France a pu se relever de la folie de certains de ses monarques, pourquoi donc ne se relèverait-elle pas suite aux actes barbares dont son peuple est aujourd’hui victime ?

Si les châteaux de France ont abrité de nombreux et inoffensifs fous du roi, ils auront aussi hébergé un roi fou tel Charles VI qui, se croyant attaqué alors qu’il traversait une forêt près du Mans tua plusieurs hommes de sa suite  au cri de «je suis livré à mes ennemis!» Vinrent Jeanne d’Arc et Charles VII. Le siège d’Orléans levé par Jeanne en 1429 permit d’ouvrir la porte à la reconquête dans un pays morcelé. L’espoir pouvait en partie renaître.

Autres temps, autres folies, autre monarque : Emmanuel Macron. Charles VI était manifestement fou. Pour autant, les tenants de la science médicale qui reposait à quelque chose près sur des théories remontant à l’antiquité grecque, ignoraient que pourrait un jour naître une médecine de l’âme telle que nous la connaissons aujourd’hui. La psychiatrie contemporaine peut nous aider à décrypter les travers de nos tyrans et, ce faisant, contribuer à éclairer notre chemin.  Le professeur de psychiatrie Adriano Sagatori s’est intéressé au cas d’Emmanuel Macron alors qu’il n’était pas encore président de la République en montrant que, selon lui, «Macron est un psychopathe qui travaille uniquement pour lui-même». Cela relevait par avance à n’en pas douter du crime de lèse-majesté. Il n’en fallait pas plus pour que les «décodeurs» entrent en action afin de déclarer que suite à l’examen de plusieurs de ses chroniques le professeur devait être classé «à l’extrême droite de l’échiquier politique». Ce genre d’affirmation doit immédiatement éveiller l’intérêt des chercheurs de vérité qui doivent donc accorder un crédit possible, voire fort probable, aux propos du psychiatre.  Adriano Sagatori a expliqué pourquoi, d’après lui, Emmanuel Macron «est un psychopathe». Avait-il raison ou tort ? A l’image de ce qu’il inflige au pays la tendance ne semble pas pencher en faveur du président. L’analyse du professeur pourrait finalement se révéler fort utile. Reconnaissez-vous le personnage lorsqu’il est dit : «Le paradoxe veut qu’il semble pathologiquement normal mais nous sommes en plein narcissisme (…) Macron depuis sa jeunesse nourrit une ambition hors normes. Il a besoin de l’admiration des autres pour compenser un complexe d’infériorité (…) Quelle est la dangerosité du personnage ? (…) Emmanuel Macron comme tous les psychopathes est particulièrement dangereux (…) Il est dangereux car : 1 – Comme tous les psychopathes Macron a une haute idée de lui-même. 2 – Macron n’aime pas la France et ne lutte pas pour le peuple de France. 3 – Macron s’aime énormément et il lutte pour maintenir sa fragile identité» ?

Après plusieurs années de recul certains pensent que les propos tenus par le professeur, confrontés à la réalité, étaient prémonitoires. C’est bien évidemment à chacun, au vu des faits, de se faire une opinion suffisamment consistante. Pour sa part, Adriano Sagatori n’hésite pas à conclure : «Donc cette fragilité est très dangereuse car comme pour tous les psychopathes qui travaillent uniquement pour eux-mêmes et qui considèrent les autres comme des instruments de [leur] propre grandeur, [cette fragilité] souligne dans ce cas à quel point de danger se trouve la France face à un candidat de ce genre.» Les décodeurs et « fact checkeurs » de tous ordres pourraient bien avoir à faire d’extraordinaires contorsions pour arriver à soutenir que le psychiatre était atteint de bouffées délirantes, fût-il d’extrême droite ou pas. Le débat doit rester ouvert sachant que la vérité se moque des étiquettes !

 421 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Ce qui est sûr, c’est que le maqueron a une très haute idée de lui-même, puisque partout où il passe , il crache son mépris pour ses compatriotes, qui l’ont pourtant élu,
    Rien que pour cela il devrait leur être reconnaissant, faut-il considérer ce mépris pour un signe d’intelligence ?

  2. Le professeur Adriano Segatori est un psychiatre et psychothérapeute italien. Son analyse du profil d’Emmanuel Macron, basée notamment sur sa biographie et ses images de campagne, le pousse à conclure, de manière très argumentée : « Macron est un psychopathe qui travaille uniquement pour lui-même. »
    https://www.youtube.com/watch?v=YOhKBWTaOlY

  3. Médecine de l’âme ? Si je ne peux qu’être d’accord sur le diagnostic de la psychopathie (même aggravée), on ne peut pas parler de médecine de l’âme, c’est un non-sens absolu ! A moins que, comme c’est le cas général en Occident, vous ne fassiez l’amalgame entre âme et esprit, en d’autres termes entre âme et mental. Car, selon vos termes, ‘Dieu’ Lui-même (si tant est que vous pensez qu’il existe de manière personnelle – pas moi -) pourrait être psychopathe !!!
    L’analyse du psychiatre italien est bien connue, puisqu’elle est parue avant même les élections présidentielles.

    • « Amalgame entre âme et esprit » ou beaucoup plus simplement étymologie. Si l’on choisit d’ignorer que le mot « psychiatrie » est issu du grec psyche, que l’on peut traduire par « âme » ou encore « esprit », et du mot « iatros » que l’on traduit par médecin, on ne sautait comprendre le sens donné à « médecine de l’âme », bien évidemment. Ce faisant, toutes les élucubrations sont permises et il n’y a pas mieux pour orienter une discussion sérieuse sur la voie de garage en écrivant par exemple « selon vos termes, ‘Dieu’ lui-même serait psychopathe !!! »

      • Commentaire assez débile. Confondre âme et mental est effarant ! C’est à l’évidence vous même qui vous permettez des élucubrations. Quand vous dites ‘on peut traduire par ‘âme’ ou ‘esprit’, vous prouvez que vous ne faites aucune différence entre âme et mental et que votre étymologie personnelle bat de l’aile.

  4. Très bien décrit, bravo, mais comment peut-on laisser en place un homme fou pervers machiavélique qui a continué de mener notre pays au chaos. Même s’il suit les directives du Nouvel Ordre Mondial, il y a un moment où il aurait dû dire STOP ça suffit mais non il continue son oeuvre de déconstruction de la nation – il est grand temps que ça change.

  5. Je pense aussi que c’est un psychopathe dangereux, il semble être animé par quelque chose qui nous dépasse, une sorte de perversion, un mélange de vengeance, d’humiliation et de méchanceté gratuite, il prend plaisir à s’opposer au peuple qu’il déteste car il se considère la crème de l’aristocratie mondiale.

  6. C’est bien de rappeler encore et encore les propos de ce professeur de psychiatrie italien.
    Ca n’est jamais assez vu la volonté du Système de le faire oublier par le bruit de fond permanent et les groupes de propagande.

    • Ce psychiatre italien avait averti les Francais bien avant que macron ne soit élu. J’avais discuté avec quelques personnes qui voyaient en lui du renouveau et c’était tout. le renouveau elles l’ont eu c’est certain. Je n’ose même plus discuter de ce sujet avec ces personnes qui je suis certaine ne supporteraient pas de s’être trompées sur le personnage et avouer que j’avais raison.

  7. Foutriquet est le Diable incarné , il ne sortira jamais rien de bon de lui , c’est fou dangereux pour la France et les Français !

  8. Un professeur qui entretient une relation sexuelle avec un mineur consentant devrait s’exposer à des poursuites judiciaires. La peine encourue (prison avec amende) devrait s’étendre également à une inéligibilité pour les deux personnes impliquées soit une incapacité à briguer quelque mandat électoral que ce soit. Or en France sous prétexte de tolérance on laisse tout faire. Pas étonnant que les revendications du lobby LGBT et du lobby pro-avortement occupent tant la place publique.

  9. Il ne fait aucun doute que le président Macron n’agit que par sa seule vision du monde qui l’entoure, faisant semblant de consulter tandis que sa décision est prise en fonction de ce qu’il pourra en retirer à son propre bénéfice.

    Sa seule ambition n’est partagée que par lui même, entraînant dans son sillage quelques apprentis politiciens facilement manipulables et les défroqués des partis traditionnalistes qu’il s’est fait à tort le bourreau, ils renaîtront hélas de leurs cendres pour reprendre à marche forcée le déclin français qu’est en cours d’achever Emmanuel Macron.

    Il n’existe malheureusement aucune alternative à cet effondrement au seul profit d’une caste ultra riche qui s’enrichit tandis que le peuple meure et s’appauvrit, subissant les affres d’une immigration assassine d’une économie déjà rongée par la spéculation financière.

    S’il n’est pas mis un frein a cette folie dès l’an prochain, par l’éviction du Président Macron, l’avènement des gouvernements nationalistes ultra autoritaires sera plébiscité par ces mêmes électeurs qui aujourd’hui font béatement confiant à l’usurpateur en place.

    Espérons que les français et eux seuls puissent reprendre la main sur un pouvoir politique méprisable.

  10. Merci Maria Rosa pour votre article. Premier août le pain contre le vaccin, et mort sociale annoncée ! J’ai peur de ce que Macron nous réserve à l’avenir ! Seul un cerveau dérangé a pu concocter ce plan machiavélique !

Les commentaires sont fermés.