Dictature sanitaire : mais où est passée la gauche ?

Tribune après tribune, manifestation après manifestation, elle est la première à défendre les racisés ou le prophétariat, contre le racisme systémique ou l’islamophobie, pour la discrimination positive, la cancel culture, le mouvement woke ou la liberté de porter le voile dès l’enfance. Elle est de tous les combats néoféministes, indigénistes, gauchistes.

En revanche, depuis l’allocution de Macron annonçant la quasi-obligation vaccinale et l’instauration du pass sanitaire puis les manifestations d’hier contre la dictature sanitaire, on n’entend plus la gauche, il n’y a plus personne.

Il faut dire que L’Humanité, Libération, Le Monde, la CGT, Mediapart, LFI ou le PS n’étaient déjà pas très chauds à défendre les Gilets jaunes originels, suspectés de « populisme » (le peuple, beurk !). Alors les « antivax », c’est pareil. Et puis quand on est sous perfusions des aides de l’État « pour la pluralité de la presse », on ne va pas œuvrer contre le gouvernement…

Donc, hier soir, vers 19h45, médias et officines de gauche préféraient blablater sur le Festival de Cannes « inclusif et racisé », les inondations en Allemagne ou Dupond-Moretti en difficulté. Et motus et bouche cousue sur les milliers de manifestants de ce samedi 17 juillet.

https://resistancerepublicaine.com/2021/07/17/manifestations-contre-la-dictature-sanitaire-et-vlan-veran-dans-tes-dents/

.

Pour Libé, ce qui compte, c’est le Festival de Cannes.

 

 

.

Même topo pour L’Humanité qui n’a pas l’air de s’offusquer que des gens se vaccinent par contrainte…

 

.

Le Monde parle enfin des manifestations… en tout petit et à 18h…

.

Quand à la CGT, l’actualité se borne à protester contre… les réformes gouvernementales. La dictature sanitaire ? Connait pas.

.

Mediapart en parle un peu, là, en haut, à droite. Mais si peu par rapport à l’Irak, la pandémie « qui flambe au Maghreb », le Congo et ses 0,08% de vaccinés (la faute sans doute aux méchants blancs colonisateurs et racistes), les migrants, encore les migrants et toujours les migrants.

.

Quant à Mélenchon, « M. Anti-factieux-c’est moi la République » se prononce contre le passe sanitaire mais à condition de ne pas tomber dans les excès verbaux, de ne pas utiliser de termes inappropriés et d’éviter « les surenchères qui obscurcissent les esprits, tendent les relations entre les personnes et aggravent les conditions de tous les débats ».

Bref, l’hôpital qui se fout de la charité. Et s’il y avait bien un moment où Jean-Luc devait casser la baraque, c’était ce samedi 17 juillet.

.

Et enfin, Olivier Faure, patron du PS qui ne tweete rien depuis le 2 juillet, déclare mollement (et masqué, on ne sait jamais) son opposition à l’extension du passe sanitaire aux centres commerciaux.

Mais surtout, à l’instar de la Macronie et des médias subventionnés, dénonce les « les discours scandaleux qui comparent la vaccination à l’apartheid, à la Shoah ou à des viols » (BFMTV).

 118 total views,  2 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. la gauche est a sa place des »bèni oui-oui de la pensée unique »ses régles principales
    _pas de vagues!
    _le nivellement par le bas
    _la soumission et le déni
    _les compromissions avec l’islam!
    _je lèche donc je suis big -pharma y tout y tout!Affaire Théo et Léonarda
    Je ne comprends pas que l’on puisse encore voter socialope!

  2. Les anti-vaccins perdent du terrain depuis qu’on nous dit que le fait d’être vacciné réduit le risque de contaminer les autres. Pendant longtemps, on nous disait que cela n’empêchait pas d’être contagieux. L’atteinte à la liberté individuelle semble moins choquante, présentée sous ce jour…
    Il n’empêche qu’à force de dire et faire tout et son contraire, médias et gouvernement ont généré un scepticisme qui justifierait :
    1/ une entrée en vigueur moins rapide du « pass sanitaire » ;
    2/ des excuses publiques de la part de ceux (comme Attal) qui stigmatisent les citoyens qui doutent encore… « complotistes », « fainéants » et autres insultes typiquement macroniennes.

  3. Comme la si bien dit un autre patriote, la gauche à toujours soutenu les pires régimes totalitaires qui ont souillés ce monde depuis un siècle , elle ne déroge .pas de cette tradition en soutenant le régime totalitaire actuel de ce pays qui nous persécute traque et lâchement soumis aux barbares envahisseurs.

  4. etant gosse vous avez dejà assisté a un theatre de GUIGNOL ? eh bien là c’est pareil ! la gauche la droite cela n’existe pas il n’y a qu’une seule et unique caste au pouvoir depuis 1789 et qui nous fait une fausse adversité dans son propre sein , du théâtre du cinéma à vomir ! et les neuneu croient que mettre leur bout de papier dans une urne qu’ils ne surveillent meme pas va faire avancer les choses !

  5. Non, il n’y a rien d’outrancier, un pays qui impose une vaccination obligatoire à sa population en sachant qu’elle est potentiellement mortelle est une dictature de la pire espèce et nous la combattrons avec toutes nos armes.

  6. Une image que j’ai bricolé qui illustre l’assistanat de cette gauche qui prefere compter que défendre

    • Excellent. Car c’est tout à fait çà. Si tu es vilain, rien dans la gamelle.

      Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours. A diffuser largement pour ouvrir les yeux de nos compatriotes.
      2022 Le karcher

    • 👍👍👍bravo oui tout à fait ça , et des gens comme ça voudraient qu’on vote pour eux ,même pas en rêve.

  7. quelle gauche ???
    ne reste plus que les extrêmes, et la dictature nazillonne à la Adolph de Macron……
    les autres cachent leur honte ,et ont tellement peur de mal finir,qu’ils ont depuis tourné leur veste maintes et maintes fois en ne sachant pas ou ils vont………

  8. Il n’y a plus rien à attendre de toute cette gauchiasserie que se soit du ps jusqu’à l’extrême gauche , tous des suceurs de boules du pouvoir ils ne sont l’ombre que d’eux -mêmes . Toute cette gauchiasserie traître et pro immigration est à éliminée !

  9. La gauche caviardisee, même le PC, plus communiste du tout, vivent grassement! ce sont tous des notables ayant pignon sur rue! On se demande pourquoi ils existent encore, ils pourraient recevoir leurs militants dans leurs cuisines tellement ils sont peu nombreux! Jadis ils défendaient le peuple, aujourd’hui ils défendent leurs intérêts !

Les commentaires sont fermés.