Changement de population et islamisation : la France d’avant en photos

A ne pas manquer Grand Remplacement Immigration Publié le 18 juillet 2021 - par - 33 commentaires

La piscine de Gerland en juillet 1964, sans burkini ni chances pour la France pour perturber la vie tranquille !  Les archives de Lyon.

En 2021, le public a bien changé et il y a trop de monde, il faut aussi avoir Internet : réservations et paiements en ligne obligatoire pour réserver un créneau.

Ils ont beau nous dire que rien n’a changé, nous n’avons pas la mémoire courte et nous nous rappelons parfaitement comment étaient les choses il y quelques décennies !

Pour résumer la réalité que nous affrontons concrètement au quotidien,  retenons les trois  « i »  qui nous pourrissent la vie : Immigration- Islamisation-Insécurité.

Il n’y a pas de fatalité et nous devons nous rappeler que la France n’a pas été toujours la pétaudière multicuturelle actuelle.

Quelques photos valant mieux qu’un grand discours, voici un échantillon de la France d’avant.

Il revient à ma mémoire, des souvenirs familiers, douce France…

Immigration et changement de population : quand la France n’était pas l’Afrique ou l’Afghanistan…

 

Vitry-sur-Seine, groupe folklorique d’Auvergne, musiciens et danseurs HLM, 1961 (il existe des photos des Bretons de Seine-saint-Denis de l’époque).

Nos jeunes le croiraient-ils ? Au départ, les HLM étaient paisiblement occupés par des Français. Et la diversité existait ! On n’a pas entendu que le ghetto auvergnat posât de quelconques problèmes !

Aujourd’hui, l’Insee nous raconte tranquillement que la seule Ile-de-France compte 160 zones urbaines sensibles…

La vérité : après la guerre, les Français n’ont plus de toit…le gouvernement lance alors un vaste programme de construction de logements… les Cités Modernes.

Il faut bâtir à échelle industrielle, il faut penser à l’échelle des villes. L’invention du préfabriqué désormais le permet.

Le logement préfabriqué français fut exporté en Europe de l’Est. https://dailymotion.com/video/x413amo

94 Vitry-sur-Seine. Rue de l’Abbé-Roger-Derry. Alimentation générale, Teinturerie.

Au bon beurre des Charentes (slogan de l’alimentation) : avant la mondialisation, avant la toute-puissance de Lactalis l’empoisonneur  et la fermeture criminelle  des petites laiteries, les Français recherchaient les bons produits du terroir qui ont fait la réputation de la France.

Un peuple homogène et courageux.

Aglaée, la vendeuse de journaux des années 60 : ceux qui affirment que les Français sont incapables de travailler (Attali…) sont des traîtres ! Nos parents et grands-parents ont fait la France ! Nous n’avons pas besoin d’immigration !

PARIS 1964, Bus RATP, rue de Ménilmontant : pas de racaille en vue !

Islam : visages de la France pas encore remplacée,  avant la peste

C’ était un 14 juillet normal, quelque-part en France…

Un petit air pour danser ? Aux champs Elysées, Joe Dassin – instrumental version lente : https://youtube.com/watch?v=ZAUKedTrZMU

Champs-Élysées, 1962 : pas de racaille en Nike, on marche,  pas de trottinette tueuse de piétons !

Vitry-Le-Francois en 1985 – Rue A. Briand – Au Fond La Porte Du Pont. Sans kebab…(nous y avons survécu !).

Vitry-Aux-Loges 45 – La place –Charcuterie, Magasin SPAR.

Islamos non bienvenus : « Arrêt bière conseillé » !

Islamisation : pas de commerces halal, pas de bar à chichas à l’horizon, pas d’uniformes de l’islam dans l’espace public, voile ou autre ! 

Paris rétro… 1966.  A cet endroit se trouve actuellement une immonde pissotière post-moderne d’Hidalgo. Sans doute pour revivre le feu de Notre-Dame allumé par les envahisseurs de Macron, en s’adonnant rêveusement à la miction.

 

La fameuse piscine « tournesols ». Les premières structures de ce type sont apparues en France à la fin des années 70. Il en reste environ 200. Rigolez et critiquez copieusement les goûts des années 70. Le décor était ce qu’il était. Mais les acteurs ont bien changé, et là on ne rigole plus !

 

Chateauneuf-de-Galaure 26- La piscine municipale – Architecte Charles Le Chevrel. Quel calme ! Quel public civilisé !

Salon-de-Provence. La piscine, ses bassins, architecte Scialon. La vie est encore préservée.

Troyes Bréviandes. Lido Plage jeux et barbotage,  les joies de l’eau en 1975. La France tranquille, sans perturbateurs.

Insécurité : incroyable, on pouvait même aller librement sous la Tour Eiffel sans risquer de se faire égorger ou exploser à chaque instant par les serviteurs d’Allah !

Sous la Tour Eiffel en 1889. Pas d’Africains pour vendre des chinoiseries aux passants.

 

La Tour Eiffel, 1965 : le peuple français est homogène, nous sommes encore entre nous et pouvons savourer la liberté de déambuler dans une ambiance respectueuse et bon-enfant.

Le marchand de glaces des années 60 : nos vies ne sont pas encore menacées par les envahisseurs.

La pauvre Tour Eiffel… aujourd’hui elle est encerclée de vitres pare- balles et de murs d’enceinte contre ceux qui veulent tuer les mécréants… Quelle époque coranique !

 

Print Friendly, PDF & Email
33 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
jamin
jamin
il y a 18 jours

Belles photos…
Petite erreur sur Vitry–pas en 1938 –pas encore de 2 cv à cette date …..

Jules Ferry
Jules Ferry
il y a 18 jours
Reply to  jamin

Mais oui ! Merci, corrigé ! 1938 faisant référence aux bâtiments, les Habitations à Bon Marché H.B.M. qui ont précédé les H.L.M

Argo
Argo
il y a 18 jours

Ami Jules Ferry, merci de ce voyage dans le temps! Superbes photos ! Je me souviens aussi du kiosque de la Loterie nationale, des boutiques qui stoppaient les bas des dames. La piscine où on passait sous la douche et le pédiluve ! Le marchand de glaces qui cornait pour annoncer son arrivée! Les cartes Vidal-Lablache de mon école ! La France a changé en mal : censure, dictature des associations, les Français n’ont plus qu’un seul droit. se taire! Aujourd’hui, le pain contre le vaccin! Et demain? L’horreur! Merci encore!

Machinchose
Machinchose
il y a 18 jours
Reply to  Argo

salut Argo

pour moi, ce furent les Cartes Taride, fin années 40début années 50, avec en sciences l’ inoubliable représentation du terrifiant squelette humain, et du non moins terrifiant « écorché » avec ses muscles et tendons ,veines etc

quand a la remailleuse, voilà

https://picclick.fr/Ancienne-Plaque-%C3%A9maill%C3%A9e-double-face-VITOS-114771875710.html

Argo
Argo
il y a 17 jours
Reply to  Machinchose

Merci Machinchose, je me souviens effectivement de la marque Vitos. Avant l’arrivée des collants jetables, nos mères utilisaient le remaillage. J’ai encore dans mes archives des cartons illustrés avec le corps humain. Plus un autre sur l’arithmétique.

didierschneiter
didierschneiter
il y a 18 jours

Magnifique ! A 62 ans, que de souvenirs…

dudulle
dudulle
il y a 18 jours

voilà pourquoi j’ai quitté la France depuis plus de 20 ans

inconnue
inconnue
il y a 18 jours

excellent et tellem,nt vrai

Machinchose
Machinchose
il y a 18 jours

un merci reconnaissant pour ces souvenirs que j’ ai vécus

j’ habitais en ces temps bénis chez mon oncle Victor, rue de Lappe, et ces bals du 14 juillet se deroulaient tout le long de la rue, avec comme tete de liste le « Balajo » pas encore devenu la caricature que tout le monde connait….talonné par « le bal des familles » du même coté de la rue a 40 mètres plus loin
c’était aussi la fête tous les samedi soir devant tous ces bistrots , qui vendaient aussi du vin a la tireuse , les clients apportaient leur bouteille vide…ces troquets vendaient aussi du charbon en boulets que l’ on achetait le soir par paquet papier en gros kraft..qui allaient alimenter le poele a charbon pour se chauffer la nuit..
Les  » riches » avaient une cave dans laquelle ils stockaient le charbon minéral (anthracite) qu ils se faisaient livrer par 500 kgs…ans des sacs de jute que les livreurs portaient sur leur dos et deversaient directement au sol
en ces années, il y avait pour se baigner la plage de Joinville le pont, qui n’ était pas encore devenue la Mer Noire ………
il y avait, rue de Charonne, une école primaire dont les petits , sous la conduite de la maitresse (ou du maître) traversaient la rue en se tenant a l’ habit de celui qui le précedait , par la main…j’ avais vingt ans

Sarisse
Sarisse
il y a 18 jours

Je suis né en 1961, j’ai vécu entre Bordeaux, Bruxelles, Paris , Toulon (Armée , Marine Nationale) Pau , Bayonne et je me souviens de mon enfance et des parties de billes dans la cour de récréation, des piscines en plein air en Dordogne, de la piscine de la rue de Pontoise à Paris.
La France du France quand mes parents firent la traversée.
Ces photos me rappellent cette enfance et une France encore à peu près intacte jusqu’en 1980.
Mon Dieu , j’en ai mal au ventre!

palimola
palimola
il y a 17 jours
Reply to  Sarisse

Nous avions un beau pays avant que des fils de p..e n’ouvrent en grand la porte a des millions de coucous que nous entretenons en plus de nous foutre dehors !

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 18 jours

Ha merci Jules, un peu de nostalgie, cela fait du bien. Cela me fait penser aux photos de mon père. Arrivé en 57, il me racontait un Paris merveilleux qui n’existe plus, une France tranquille, joyeuse et puis à partir de mai 68, le début du n’importe quoi et 81, le début de la fin. Heureusement, nous habitions à cette époque en province, à la campagne et j’ai pu encore profiter de cette France des années 60.

Mais j’ai bien peur que cette France-là ait disparu totalement. Ils ont réussi en 40-50 ans à tout casser et c’est pareil en Angleterre, Belgique, Allemagne et j’imagine, en Italie et ailleurs.
Sans doute faut-il s’enfoncer à l’Est pour retrouver les traditions, l’homogénéité, la cohésion, bref l’identité.

Dans 30 ans, un Français ne se distinguera pas d’un Américain, d’un Anglais ou d’un Allemand : même bouffe, même glouglouba multiculturel, même séries ou films…

durandurand
durandurand
il y a 18 jours

Merci pour ce rappel d’une merveilleuse époque , ou l’on n’était pas obliger de verrouiller les portières des véhicules ,ou le peu d’allogènes qu’ils pouvaient y avoir raser les murs et ne faisait pas de vagues . C’était le bon temps .ou nous étions heureux de vivre et de bosser !

vergnaud
vergnaud
il y a 18 jours

attali qu’on lui foute la barre de fer rougie dans le fion ça nous en débarrassera de cette ordure. révolution rebellion à l’aide l’armée.

Christian Jour
Christian Jour
il y a 18 jours

Très belle photo, un avant que j’ai connu et qui a disparu, au profit des « nique ta mère » La France ressemble de plus en plus au Liban. Regardez cette vidéo qui l’explique bien.

https://www.youtube.com/watch?v=AhTuLJsOnoo&ab_channel=ReservoirApps

morini
morini
il y a 18 jours

Magnifique article qui ne peut qu’aggraver notre tristesse devant le nouveau visage de la France multiculturelle.

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 17 jours

Evidemment, notre pays n’a plus rien à voir avec ces époques insouciantes, aujourd’hui tu descends dans la rue et immédiatement tu es sur la défensive, tu croises des gens qui ne sont pas tes compatriotes, ils sont hostiles et ça se voit. Nous sommes mélangés à des populations qui nous haïssent et elles savent qu’elles sont défendues par notre système en place leur donnant plus de force.

palimola
palimola
il y a 17 jours
Reply to  PASCAL ALEVEK

C’est tout a fait ça sur la défensive , dès que l’on met le nez dehors on se méfie de ce qui gravite autour de nous , chez soi on sursaute au moindre bruit anormal , en auto c’est pas mieux beaucoup de Français sont équipés pour parer a toute éventualité j’ai vu de tout , manches de pioche ou batte de base-ball , pioche complète , hachette etc…..c’est usant a la longue et je n’aime pas dire ça mais je comprends les gens qui partent car le pays est aux mains de salopards qui laissent faire , je ne pense pas que nous retrouvions un jour la quiétude des temps si bien décris dans cet article , il faudrait pour cela faire un sacré ménage .

Ralbol
Ralbol
il y a 17 jours
Reply to  palimola

Perso dans la bagnole j’ai en permanence une bombe lacrymo. Pas celle qui fait pschiiit à 1 mètre et qui te revient en pleine figure. C’est celle qui a une portée maxi de 7m et qui diffuse des particules en gel. J’ai fait un essai et à 5m le tir est horizontal avec 1m de long et 10cm de haut. En principe ça calme…

Paco
Paco
il y a 17 jours
Reply to  Ralbol

Si on pouvait avoir la référence, ce serait parfait !

Ralbol
Ralbol
il y a 17 jours
Reply to  Paco

on en trouve ici :
https://france-couteaux.com/bombes-lacrymogenes-taser-shocker/1411-bombe-lacrymogene-au-gel-actif-cs-100ml-avec-poignee-de-securite.html
Il faut prendre celle qui a la grosse poignée comme sur la photo. la porter sur soi est un peu plus compliqué mais dans une sacoche no problemo. Perso elle est en permanence dans la voiture et deux autres dans la maison (à un étage) à des endroits stratégiques…

Sitting bull
Sitting bull
il y a 17 jours

le changement est frappant , avant les français pouvait encore se promener sans la peur au ventre

hello
hello
il y a 17 jours

après la dernière guerre, la france s’était relevée et dominait la situation dans tous les secteurs : en une quarantaine d’années elle est devenue la pétaudière que l’on connait à tous les niveaux grâce aux politiques criminelles successives menées par la gauche qui ne désarme pas et une droite molle devenue illisible qui a peur de son ombre – voilà ce qui est offert à nos enfants dont on détourne l’attention par l’imposture climatique et vaccinale

BlueMan
BlueMan
il y a 17 jours

Notre douce France a été défigurée durablement par l’immigration de masse, rendue possible par des traîtres de politiciens sous l’impulsion du patronat, puis par la gauche et ses bien-pensants avec l’élection de François Mitterrand en 1981. Les suivants ont continué le travail de destruction de notre pays magnifique.

Regrets éternels…

GAULOIS EN COLERE
GAULOIS EN COLERE
il y a 17 jours

Merci de partagé des souvenir d’une France dont j’ai la nostalgie. Je collectionne les vieilles cartes postales, comme cela, je participe à ma manière à la préservation de notre patrimoine.

escudier
escudier
il y a 17 jours

savoir s il vonts controler les resto kebab pour le pass

palimola
palimola
il y a 17 jours
Reply to  escudier

Pas besoin la barbaque utilisée tue le virus ….et les clients aussi mais plus tard …

Frejusien
frejusien
il y a 17 jours

Superbe reportage photographique, retour vers le passé, et pas si lointain,
Pourtant quels bouleversement en si peu de temps !!!
La vie qui apparaît dans ces photographies, respire la tranquillité et la sérénité, une vie de gens civilisés,

Je coche les trois I
Immigration
Islamisation
Insécurité

contento
contento
il y a 17 jours

Ah les piscines tournesol !!!
Concept pas bête du tout et surtout bon marché
pour les communes peu riches.
Seul problème : elles étaient faciles à incendier et le feu se propageait très vite…(j’ai connu ça à Flers dans l’Orne…. et ça n’était pas accidentel !)
Très souvent des feux volontaires, à partir du jour où nous avons reçu de nouveaux arrivants des pays du sud de la méditerranée qui semblent particulièrement aimer détruire tout ce que les Français ont construit……même pour eux…ces arriérés de la calebasse…!!
Que je suis heureux d’avoir passé la plus grande partie de ma vie dans une France heureuse et libre…!!!
… Et sachez que je ne regrette pas de devoir la voir s’achever bientôt..

Philippe DECOUSSET
Philippe DECOUSSET
il y a 17 jours

Merci pour ces belles photos d’un magnifique reportage nostalgique. Etant né en 1951, j’ai de très vifs souvenirs de cette époque, mes parents tenant une épicerie à Perpignan en 1959. Hélas, ça me démoralise encore davantage… Merci encore.
Cordialement, Philippe Decousset

Didier
Didier
il y a 15 jours

Je vis au Québec où tout est calme. La vie est normale et j’ai la chance de vivre dans cette belle province. Merci les québécois.

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 15 jours
Reply to  Didier

pourtant il semble que pour entrer au Canada à présent ce soit impossible… sauf pour les migrants je suppose

Hagdik
Hagdik
il y a 13 jours

Vitry, mon oncle et mes cousins y habitaient dans les années 60 – 70.
La première fois que j’y suis retourné en 85, mon cousin m’a dit « ferme les porte et monte les vitres. Si le feu est rouge, surveille et tiens toi prêt à démarrer la 1e toujours engagée.
Si vous y allez, vous comprendrez…

Lire Aussi