Après la rentrée : vaccination obligatoire pour les soignants !

 

Cochon qui s’en dédit !

Macron l’avait pourtant promis fin décembre 2020 :

Source : Twitter

Et puis début juin, alors que les Français commençaient à souffler :

Source : Le Figaro

Mais comme les Français ne mouftent pas voire même applaudissent à la dictature sanitaire, pourquoi ne pas les tester avec le prétexte de l’arrivée terrifiante d’une quatrième vague liée au variant Delta ?

Ainsi, Véran donne 2 mois aux soignants (qu’il « n’incrimine pas » dans sa grande bonté) pour se faire vacciner sinon… après septembre, le gouvernement légifèrera pour rendre obligatoire la vaccination, d’abord pour eux puis étendue – on s’en doute – à toute la population de Gaulois réfractaires.

Se faire vacciner ou… se faire vacciner, tel est le « choix » donné bientôt aux Français par les piquouseurs fous à la solde de Big Pharma !

Véran, pour justifier son projet de vaccination obligatoire, cite l’Angleterre faisant face à un rebond de l’épidémie. Oui, sauf que le Royaume-Uni est l’un des pays les plus vaccinés du monde…

https://resistancerepublicaine.com/2021/06/19/royaume-uni-77-de-vaccines-65-de-contaminations-meme-les-journalistes-sinterrogent-sur-le-vaccin/

Et de donner l’argument-béton :

Nous ne sommes donc plus le pays des Lumières et de Pasteur, guidé par la raison et la science mais par le mensonge, le cynisme et le fric ?

Covid-19 : la vaccination des soignants sera obligatoire si jugée insuffisante en septembre

Si la vaccination des soignants est insuffisante en septembre, «nous irons vers une vaccination obligatoire, a assuré Olivier Véran, mardi 29 juin sur France Info.

«Peu de pays le font et il nous faut une loi pour pouvoir aller vers une vaccination obligatoire des soignants. On a donné la date de septembre, on se donne l’été pour que tout le monde ait eu le temps de faire son choix et de se faire vacciner. Après quoi, si la vaccination est insuffisante, nous irons vers une vaccination obligatoire.»

Le ministre de la Santé a tenu à rappeler que cette décision n’a rien d’inédit en France : «On ne peut pas travailler dans un hôpital si on n’est pas vacciné contre l’hépatite B (…) Vous ne pouvez pas prendre l’avion en Guyane si vous n’êtes pas vacciné contre la fièvre jaune».

Il ajoute néanmoins ne pas vouloir incriminer les soignants : «Parce que leur boulot est compliqué, parce qu’ils en ont ras le bol, qu’ils ont eu une année qui est très difficile, je leur dis juste que la seule manière de nous en sortir est de reléguer le Covid aux oubliettes, en protégeant les plus fragiles d’entre nous, qui même vaccinés gardent un risque de décéder ou de faire une forme grave.»

Le variant Delta représente 20% des nouveaux diagnostics

«Le variant Delta représente 20 % des nouveaux diagnostics en France, a-t-il également précisé...

Mais alors, est-ce que la progression du variant Delta peut entraîner une quatrième vague à la rentrée ?

«Il y a eu 23.000 diagnostics Covid liés au variant Delta en Angleterre hier, ils sont à 18.000 cas en moyenne alors qu’ils étaient tombés à quelque 1000 cas par jour. Cela nous appelle à l’humilité et à la vigilance», a admis Olivier Véran.

De plus, la situation à l’étranger n’est pas forcément rassurante : «Il y a des vagues en Russie , l’Australie reconfine Sydney pour 15 jours, Singapour renonce à la stratégie 0 Covid, la Nouvelle-Calédonie est en train de revoir ses protocoles sanitaires…», a rappelé le ministre de la Santé, avant d’ajouter qu’«encore une fois, aujourd’hui, il a plutôt tendance à décliner, y compris dans les Landes.»

Olivier Véran l’assure : «Toutes les études qui le montrent, si vous êtes vaccinés, vous pouvez être contaminés mais vous ne faites pas de formes graves.

Ça pourrait ressembler dans quelques mois à « je ne t’embrasse pas j’ai le Covid, ça va j’ai un petit rhume… Heureusement j’étais vacciné »».

Et d’ajouter : «Si on est tous protégés et tous vaccinés, ça ne veut pas dire qu’il y aura 0 circulation du virus mais ça veut dire qu’on aura 0 impact sanitaire, et donc qu’on aura 0 impact social, économique et éducatif. C’est ce qu’on vise !».

https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-la-vaccination-des-soignants-sera-obligatoire-si-jugee-insuffisante-en-septembre-20210629

35 Commentaires

  1. Et bien, en ce cas pour répondre à Véran le personnel soignant n’a qu’ à se mettre en grève et nous verrons qui fait marche arrière.
    Et après se sera le tour de quelle corporation ? …
    Parcequ’il ne s’arrêtera pas là.

  2. Le jour où les soignants seront tous malades de la vaccination, qui sera là pour soigner les malades ?
    pas les staliniens qui hurlent sur les plateaux en faveur de l’obligation, de la contrainte, de l’oppression étatique.

  3. alors là, j’attends avec impatience septembre………
    comment fera ce con de gouvernement s’il empêchait les soignants non vaccinés de travailler, alors que l’on manque cruellement de personnel médical ?????
    va t il empêcher les malades d’être hospitalisés,ou les laisser crever, faute de personnel ????
    au personnel médical, surtout,surtout ne lâchez pas ………..

    • En Italie ils ont lâché car ils sont rémunérés par l’Etat … qui les tiens par la barbichette. Pas vacciné = viré. Sans solde bien entendu. Draghi-Macron même combat contre le peuple. Deux salauds à jeter vite fait dans les poubelles de l’histoire.

  4. Selon Eudravigilance, déjà plus de 15472 morts des vaccins en Europe (hors GB) et 1,5 millions de blessés et ils continuent la vaccination les ordures … Criminels! Vite un Nuremberg II avant qu’il ne soit trop tard. Nous assistons à un génocide planifié.

  5. Si on m’impose le vaccin je quitte mon poste de soignant, déjà payé à coups de triques je ne compte pas donner mon corps à la « science » pour leurs expériences à hauts risques.
    Et ça risque de faire boule de neige, déjà qu’il y’a pénurie de personnel, ça va être la grande débâcle.

    • vous serez immédiatement remplacé par un pseudo médecin , ou pseudo soignant ou encore un pseudo chirurgien magrébin ou africain.

    • PETIT. Il vous faut vous mettre en accord avec vos collègues et prévenir votre direction que si le vaccin vous est devenu obligatoire, vous vous mettrez en grève jusqu’à suppression de cet ordre.
      Ils ont besoin de vous prenez en l’avantage.

  6. Honteux de voir un pays devenir une dictature…le pire avec un vaccin qui ne fait aucunement ses preuves.
    Juste regarder les problèmes en France s’il veut… Dans les landes majorité de vaccinés contaminée dans l’epahd et 2 morts, 2 vaccinés.
    Sans compter tous les vaccinés qui finissent paralysés en partie pendant des heures ou plusieurs jours, ceux qui en meurent etc.
    Gouvernement qui ne respecte pas ses paroles et force les gens à se soumettre par la peur, la désinformation.
    Il faut manifester pour tout cela…. Depuis quand un vaccin qui tue peut sauver ? Il n’empêche pas de l’attraper, il n’empêche pas les formes graves, la preuve les vaccinés contaminés qui meurent….
    Que du fric ce covid et une volonté de maîtriser la population à long terme tant en nombre qu’economiquement. Les vaccinés risquent de tomber malade de je ne sais quel autre maladie dans le futur et qui va se remplir les poches ? Big Pharma…
    Comme vacciner les jeunes qui ne risquent rien. Quelle idée de génie ?
    Véran je ne sais pas quelles études il lit mais pas celles publiées. Ces 0 impacts, 0 circulation, etc…. Foutaise… La preuve sur le terrain…
    Trop de moutons en France, il est temps de se réveiller

  7. Il y a déjà un manque de soignants, donc si le vaccin est obligatoire, il y aura une plus grande pénurie de soignants.

    De nombreux soignants vaccinés pourraient mourir l’hiver prochain car le vaccin les a affaiblis, et tous les soignants qui refusent le vaccin partiront pour d’autres types de travail.

  8. POUR rendre obligatoire la vaccination , ils vont devoir passer par la voie de l’assemblée , voir par le sénat ! donc pas de panique !! qui prendra la responsabilité de revenir aux heures sombres de notre histoire ?? résister à la pression !! c’est simple !

  9. Ah, Big Pharma doit faire les gros yeux à notre gouvernement de pourris corrompus, pas asez de chiffre, pas assez de doses à facturer, donc atention aux « récompenses » de ces messieurs, récompenses qui pourraient être revues considérablement à la baisse s’ils ne s’agitent pas pour vacciner en masse le troupeau de moutons hurlants!!!

  10. Si tous les soignants avaient un peu de jugeote et savaient raisonner par eux même ils démissionnent tous en bloc ! Nous verrons bien le résultat des courses !

  11. Déjà qu’il y a peu de lits et de soignants en France et que les soignants sont mal rétribués.
    Vous allez pouvoir fermer des hôpitaux!
    De plus 50 a 60 % de ces soignants ont fait leur Covid-19 sans symptômes et sont immunisés pour 17 ans voir plus et n’ont pas besoin de faire les cobayes!

  12. Attention, on veut estropier ou tuer coûte que coûte dans les hautes sphères ! Assassins va !

  13. Cela se précise pour les simples quidams que nous sommes ; Veran souhaite que les médecins disposent des listes des non-vaccines afin qu’ils puissent contacter les récalcitrants et les convaincre de se faire inoculer! 🧐🧐🧐🧐🧐

      • Mort de rire! Peut-être que dit comme ça, ça attirerait pas mal de monde!

    • Pas besoin de ça, ils le font déjà, j’ai 78 ans et je refuse ce truc qu’ils appellent vaccin, j’ai été relancé plusieurs fois par écrit, téléphone et mail.

  14. Je viens de voir que la vaccination était en chute libre et c’est très bien comme ça pensons aussi aux conséquences politiques.

  15. Eh bien ALLEZ Y!!!!!!!!!!! S’ils s’imaginent que les soignants, surtout en EHPAD vont prendre pareil risque ( ils ne le faisaient pas AVANT avec la fameuse grippe saisonnière) pour avoir le privilège de garder un taf pareil, aussi mal considéré que mal payé bon courage! Certains le feront, d’autres non. Le comble, parce que je connais le MILIEU c’est que certains soignants le feront pour garder leur travail, mais pas parce qu’ils ont des crédits à rembourser ou autre non. Mais parce qu’ils s’inquiètent de savoir qui fera le boulot s’ils ne sont plus là.
    En tous cas ils auront du mal à recruter, mais peut-être qu’ils veulent dégraisser en masse pour fermer toujours plus de lits ( à l’hosto) ou faire baisser les frais de personnel en recrutant encore plus au rabais ( maisons de retraite). Plus rien ne m’étonne, je pourrais signer tous mes commentaires comme ça.

    • @GAVIVA

      Vous avez raison : pourquoi vacciner des soignants si les personnes âgées le sont déjà ? Ce qui est fou, c’est que je rencontre nombre de personnes vaccinées ayant une peur panique des personnes non-vaccinées. Mais de quoi ont-elle peur puisque l’on nous dit partout que le vaccin est efficace, même sur le variant indien (tout en apprenant qu’en Israël, il y aurait « 40% de vaccinés parmi les nouvelles contaminations »…)

      Je me demande si la solution ne serait pas un référendum genre : « Êtes-vous POUR ou CONTRE la vaccination obligatoire de la population française ? ». Sauf qu’il faudrait un référendum ou une vaccination obligatoire à chaque mutant…

      • Un référendum donnerait le OUI largement gagnant…La plupart des gens y croient, il ont BESOIN de croire à la vaccination en dépit de ses contradictions, du danger de plus en plus démontré. Cela leur semble être une solution préférable au fait de TRAITER les malades en suivant le protocole RAOULT parce qu’ils ont peur d’être malades…Là encore il y a des contradictions. Les plus covidoconvaincus de mon entourage fument, mangent n’importe comment et sont pro clandos, même quand je tente de leur expliquer que les migrants sont pour la plupart séropositifs et ou porteurs de tuberculose, hépatites, syphilis et le reste. Ils sont DOGMATIQUES sans la moindre réflexion. Quel que soit l’âge ils ont perdu toute faculté à réfléchir par eux même. Ce sont des SUIVEURS par automatisme.

  16. Pourquoi « vacciner » les soignants si les patients le sont déjà….? Que l’on m’explique ! Par ailleurs, comment faire confiance à Pinocchio 1er ?

Les commentaires sont fermés.