Des images prouvent qu’il y avait bien des chauves-souris vivantes au laboratoire de Wuhan

A ne pas manquer covid 19 Publié le 16 juin 2021 - par - 9 commentaires

Ils nous mentent depuis le début…

Une journaliste accuse  l’enquêteur officiel de l’OMS, Peter Daszak, d’avoir menti.

Ce scientifique au centre de l’enquête dans le laboratoire avait auparavant affirmé qu’il s’agissait d’une « théorie du complot ».

Une vidéo datant de 2017, obtenue et diffusée par Sky News Australia cette semaine, montre des chauves-souris vivantes dans des cages à l’Institut de virologie de Wuhan, où des coronavirus de chauve-souris étaient manipulés pour devenir plus mortels pour les humains.

Les images ont été fournies par le groupe militant Drastic, qui serait composé d’une équipe de scientifiques et d’enquêteurs chargés d’étudier les origines de la pandémie.

La vidéo contient également une interview de Yuan Zhiming, un directeur de laboratoire, qui présente une salle de contrôle et explique ce qui se passe en cas d’ « accident » dans le laboratoire.

Regardez les images pour la vidéo entière, en anglais, cliquer sur la flèche sur fond  bleu :

La séquence contredit directement les déclarations de Peter Daszak, qui a financé les recherches sur les activités du laboratoire et a ensuite « enquêté » pour l’Organisation mondiale de la santé, ne trouvant aucune preuve pour étayer la théorie de la fuite du laboratoire après une visite de trois heures seulement.

Peter Daszak, qui aurait également exercé son influence pour mettre un terme au débat scientifique sur la possibilité d’une fuite dans le laboratoire, a précédemment qualifié l’idée de chauves-souris dans le laboratoire de Wuhan de « théorie du complot largement diffusée ».

Les tweets dans lesquels il affirmait cela ont depuis été supprimés et M. Daszak a admis n’avoir jamais demandé au laboratoire s’il y avait des chauves-souris

« Il n’y a pas de chauves-souris au laboratoire »  Peter Daszak, l’enquêteur officiel de l’OMS

Menteur !

Aucune chauve-souris n’a été envoyée au laboratoire de Wuhan…ce n’est pas comme cela que fonctionne la science. Nous collectons des échantillons de chauves-souris, les envoyons au laboratoire. Nous RELACHONS les chauves-souris là où nous les avons capturées ».

Peter. Daszak, un zoologiste britannique qui soutient fermement les travaux de recherche menés par le laboratoire de Wuhan, avait insisté dans des tweets désormais supprimés sur le fait qu’il n’y avait pas de chauves-souris dans le laboratoire.

 

Sharri Markson, la journaliste de Sky News Australia, a rejoint Tucker Carlson [Un équivalent de Morandini qui fait des émissions TV] lundi soir pour discuter de la séquence, commentant que « ce n’est pas une conspiration de dire qu’il y avait des chauves-souris vivantes dans le laboratoire ».

« C’est un fait », a poursuivi Sharri Markson, ajoutant « comme vous pouvez le voir, cette vidéo montre des chauves-souris dans une cage à l’Institut de Wuhan. Vous pouvez également y voir un chercheur en train de les nourrir avec un ver. Et sur cette image, on peut voir des chercheurs en train de capturer des chauves-souris et une chauve-souris s’accroche même au chapeau d’un chercheur. »

 

« Sur une autre image, on voit des cages en masse, par centaines. Nous savons que l’Institut de virologie de Wuhan utilisait des souris pour des expériences visant à déterminer quels coronavirus pouvaient infecter les humains », a également noté Sharri Markson.

Cette évolution fournit une preuve circonstancielle supplémentaire à l’appui de la théorie de la fuite en laboratoire, étant donné qu’aucun lien n’a été établi pour le passage du virus des chauves-souris aux humains à Wuhan.

Il a été largement rapporté qu’il n’y avait pas de chauves-souris dans le marché de Wuhan, qui a été présenté par les autorités sanitaires chinoises et l’Organisation mondiale de la santé comme la source la plus probable de l’épidémie. L’habitat naturel des chauves-souris se trouve à quelque 1.400 kilomètres (900 miles) de Wuhan.

Aucune preuve n’a été trouvée pour étayer l’idée qu’une espèce intermédiaire aurait facilité le passage du coronavirus de la chauve-souris à l’homme, malgré les affirmations répétées selon lesquelles les pangolins ou un autre animal seraient impliqués.

Source : 

https://www.dailymail.co.uk/news/article-9687121/Unearthed-video-proves-bats-kept-Wuhan-lab-member-tweeted-NOT-bats.html

Voir aussi sur RR :

Des images incontestables…

L’authenticité des images divulguées par Sky News ne peut guère être contestée par les autorités ni par les chercheurs chinois : elles sont issues d’une vidéo promotionnelle d’une dizaine de minutes produite par l’Académie des sciences chinoise et présentant les activités du WIV.

Elle a été dénichée sur un serveur officiel par les membres d’un collectif de chercheurs et d’anonymes – baptisé Drastic –, à l’origine de plusieurs révélations sur les travaux du WIV et de la divulgation de mémoires universitaires inédits menés sous l’égide de l’institution.

Le Monde

Print Friendly, PDF & Email
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 1 mois

Horrible! Reste maintenant à savoir si le virus s’est échappé volontairement ou involontairement du laboratoire. 🧐🧐🧐🧐🧐🧐

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 1 mois
Reply to  Argo

@ Argo
Soyons fous ! C’est volontaire mais ils pensaient que l’expérience se bornerait à Wuhan et la suite a démontré que le virus n’avait pas de passeport et se propagerait dans le monde entier.
Selon mon hypothèse déjà soutenue sur différents posts, Wuhan devait servir de laboratoire expérimental à échelle humaine mais l’homme a voulu jouer à l’apprenti sorcier et le coronavirus a échappé à tout contrôle.

Alexcendre62
Alexcendre62
il y a 1 mois

A mon modeste avis j’ai le sentiment que tout le monde ment dans cette affaire , la coïncidence est que ce virus est apparu au moment où Trump montrait de plus en plus de fermeté vis a vis de la Chine ! alors hasard ou pas hasard . Reste que lorsque l’on ne tripote pas ce genre de virus il ne se passe rien, ils ont donc tripoté ! et dans quel but ? bien sur qu’il y avait un but ! ne nous prenez donc pas pour des billes messieurs les dirigeants occidentaux .

vieux bidasse
vieux bidasse
il y a 1 mois

Cette maladie n’est due qu’à la jaunisse et au string mouillé.

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

Ils mentent tous pour protéger leur cul et pour faire un max de fric sur notre dos.

ALEXIS
ALEXIS
il y a 1 mois

Autant je peux avoir des divergences sur la vaccination, je rejoins en revanche parfaitement l’hypothèse d’une expérience de laboratoire foireuse de la part du pouvoir totalitarisme chinois.

Nous somme pris entre deux feux, l’impérialisme financier américain pesant sur une Europe en partie soumise représentée par Emmanuel Macron et une Chine toute puissante par le nombre, qui s’exonère des droits de l’homme et du citoyen dont on subi la doctrine.

Notons que cette Chine conquérante s’empare du continent africain qui n’aspire qu’a s’enrichir en cédant la richesse de son sol au détriment des peuples en déshérence encouragés à repeupler l’occident par un exode massif.

Les ricains venus nous délivrer en juin 44, n’y sont pas venus par pure philanthropie, les premiers soldats des péniches de débarquement étaient essentiellement composées de taulards sortant des prisons vidées.

Nous devons craindre des chinois ce que nous redoutons des musulmans, et ce n’est pas cette Europe dont il ne faut pas sortir, mais refonder sur la base de valeurs nationales, qui sera notre salut. Cette Europe de gauche assassine des peuples souverains doit être éradiquée.

Des signes encourageants venant de la Hongrie et du Danemark préfigurent un renversement, les prochains élus devront renoncer à l’immigration et à l’islam principal mal à combattre.

L’action traitresse des 6 derniers présidents de la République Française, doit être purement et simplement anéantie.

Et cela commence dimanche.

Bleu, blanc, rouge et rien d’autre.

JMM
JMM
il y a 1 mois
Reply to  ALEXIS

Question : qui dirige le laboratoire de Wuhan ?
Il serait bien de connaître qui est à la tête de ce laboratoire même si il est implanté en Chine.

G M. ( Genève)
G M. ( Genève)
il y a 1 mois

Bonjour j’ai bossé de nombreuse années dans la sûreté de laboratoires en Suisse et en Allemagne. Avec un pass niveau 1 le plus élevé qui permettait le contrôle de tous labo, dont certains muni de combi NCB , je peut vous assurer qu’il y a toutes sortes animaux pour expérience , des souris ,araignées, aux chiens. ,chats en passants par le singe. Même si certains serait interdit aux expériences , les labos eux sont inaccessibles a tout contrôle extérieur.

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 1 mois

Merci pour votre témoignage

Lire Aussi