Le génome du coronavirus de Wuhan est identique à 96% à celui d’un coronavirus de chauve-souris


Le génome du coronavirus de Wuhan est identique à 96% à celui d’un coronavirus de chauve-souris

.

Les médias ont tenté de cacher la connexion entre les deux.

Une nouvelle étude scientifique qui a prélevé des échantillons sur cinq victimes de coronavirus a révélé que la souche est « identique à 96% au niveau du génome entier à un coronavirus de chauve-souris ».

.

Suite à la diffusion virale de vidéos en provenance de Chine et d’autres pays asiatiques montrant des personnes mangeant de la soupe aux chauves-souris, les médias ont tenté de démystifier le lien entre le coronavirus et la consommation de chauves-souris, en insistant notamment sur le caractère « raciste » de cette connexion.

Cette campagne de démystification a eu lieu alors que les autorités chinoises elles-mêmes admettaient que la source de l’épidémie était un marché illégal d’animaux dans lequel des serpents et des chauves-souris sont vendus à Wuhan.

.

La BBC a rapporté que « la soupe aux chauves-souris n’est pas particulièrement courante dans le pays » et que le lien avec les chauves-souris était de la « désinformation », bien que leur propre article mentionnait une nouvelle étude qui prouvait justement le contraire.

Les résultats de l’étude, intitulée « Discovery of a novel coronavirus associated with the recent pneumonia outbreak in humans and its potential bat origin », ont été publiés sur le site d’archives du laboratoire de Cold Spring Harbor.

.

Résumé complet de l’étude :

Depuis l’épidémie de SRAS il y a 18 ans, un grand nombre de coronavirus liés au syndrome respiratoire aigu sévère (SRASr-CoV) ont été découverts dans leur hôte ou réservoir naturel, la chauve-souris. Des études antérieures ont indiqué que certains de ces coronavirus liés au SRASr-CoV de chauves-souris pouvaient infecter les humains.

Nous rapportons ici l’identification et la caractérisation d’un nouveau coronavirus (nCoV-2019) qui a provoqué une épidémie de syndrome respiratoire aigu chez l’homme, à Wuhan, en Chine.

L’épidémie, qui a débuté le 12 décembre 2019, a provoqué 198 infections confirmées en laboratoire, dont trois cas mortels au 20 janvier 2020. Des séquences complètes du génome ont été obtenues à partir de cinq patients au début de l’épidémie. Elles sont presque identiques les unes aux autres et partagent 79,5 % des séquences identifiées au SRAS-CoV.

En outre, il a été constaté que le nCoV-2019 est identique à 96 % au niveau du génome entier à un coronavirus de chauve-souris.

L’analyse montre que ce virus appartient à l’espèce du SRASr-CoV. Le virus nCoV-2019 a ensuite été isolé à partir du liquide de lavage bronchoalvéolaire d’un patient gravement malade, qui peut être neutralisé par les sérums de plusieurs patients. Il est important de noter que nous avons confirmé que ce nouveau CoV utilise le même récepteur d’entrée cellulaire, l’ACE2, que le CoV-SARS.

Les chauves-souris sont également responsables du MERS et du SRAS, mais les médias semblent plus préoccupés par le fait que les Chinois soient contrariés par des mèmes ou images drôles racistes (voir illustration de l’article et vidéo en anglais ci-dessous : « Les grands médias disent que les mêmes racistes de chauves-souris sont le réel danger »).

Paul Joseph Watson, le 30 janvier 2020.

—————

DEUX PARADOXES QUI DÉTRUISENT LE MARXISME CULTUREL :

1) Les gauchistes multiculturalistes ne peuvent pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Soit l’appropriation culturelle, qui consiste principalement à admirer et à imiter les traditions particulières d’une autre culture, est raciste, soit le fait de signaler certaines de ces mêmes traditions particulières comme pouvant être nuisibles et/ou dégoûtantes est raciste. Les deux choses ne peuvent pas être racistes. Elles sont diamétralement opposées l’une à l’autre. (JesseL)

2) « Habituez-vous à l’idée que les gens mangent des choses différentes de vous, des blattes, des chauve-souris, des criquets, etc. », disent les médias multiculturalistes. Leur hypocrisie rampante s’affiche ici ! N’est-ce pas ces mêmes personnes qui nous font constamment la leçon, à nous « Occidentaux », sur la nécessité d’arrêter complètement de manger de la viande ? Là, les gauchistes écolo-vegan-anti-occidentaux ne s’habituent pas tellement à l’idée que les gens mangent des choses différentes, n’est-ce pas ??? (BlackHelicopterKraut)

Ces deux paradoxes reviennent tous les deux à appliquer des standards de jugements différents quand il s’agit des Occidentaux/Blancs/Européens ou quand il s’agit des extra-européens.

Quand le Blanc se défend contre une agression, il fait preuve de racisme, quand le Noir agresse et viole des Blancs, il n’a pas les codes, il est victime de racisme structurel, il a eu une enfance difficile.

Ce racisme anti-blancs est diffusé et propagé aux USA et en France depuis 40-50 ans sous l’appellation d’antiracisme et de combat contre le racisme.

Le racisme anti-blancs fait des milliers de victimes par blessure corporelle chaque année en France et les associations antiracistes n’ont d’yeux que pour des écrits, des mots, des paroles racistes ou soit-disant racistes à l’égard des minorités ethniques ou religieuses.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


14 thoughts on “Le génome du coronavirus de Wuhan est identique à 96% à celui d’un coronavirus de chauve-souris

  1. AvatarPier

    Ce jour j apprend sur TV5 Asie ..certains aux pays bas proposent de taxer la viande…
    On taxe le tabac ok
    L alcool ok
    Le carburant taxe a 66 %
    Les boissons sucrees la je dis merde
    Maintenant la bidoche MERDE
    Quand va t on taxer mes flatulences
    Et l air que je respire

    1 L de RICARD a Andorre 7.90 €
    Hyper U en France 21 €
    Gas oil Andorre 1€
    Maroc 1€
    Slovenie 1€
    FRANCE 1.50€

    1. AvatarDorylée

      Quand on voit les problèmes que nous avons pour traiter nos ordures alors qu’ils suffirait d’en faire des barquettes surgelées pour nourrir les Chinois…

  2. AvatarMachinchose

    70 ans aprés sa sortie, je me fais un plaisir de vous faire découvrir un film intitulé

    MONDO CANE

    qui avait remué les foules a sa sortie

    je me souviens d’ une scène atroce, dans un restaurant d’ un de ces pays asiatiques, en Chine, trés probablement …on apportait a la table des convives un petit singe immobilisé dans un carcan, le garçon lui décalottait le boite cranienne et assaisonnait la cervelle, que les convives dégustaient a la petite cuillère avec delectation

    monde de chiens !!

    quand a la vidéo avec la fille qui boufferait une aile de chauve souris, faut vraiment prendre les gens pour des cons!

    étant môme j’ en ai capturé des chauves souris a la tombée de la nuit qui venaient virer autour de l’ unique lampe electrique de la placette de mon village

    les deux ailes de la bestiole sont des membres osseux, style leurs bras, et la membrane noire et soyeuse, c’est une peau plaquée dessus , trés douce au toucher et qui ses termine par des « doigts » griffus

    autant essayer de bouffer un nettoie-lunettes !!

    quand au reste, la bestiole est tellement menue que je ne vois pas trés bien ce qui peut remplir une dent creuse…….a moins de se régaler avec sa tripaille.. (quelques grammes…….)

    ces pauvres bêtes, nous les capturions, enfants a Carthage, tout comme les scorpions pour nous faire de « l’ argent de poche » en les vendant a des vieilles femmes qui en faisaient de la sorcellerie…(philtres d’ amour, poisons a long terme, magie grise et noire et autres saloperies)

    1. AvatarGAVIVA

      Allez savoir quelles croyances ils placent dedans. Aphrodisiaque, cure de jouvence, symbole de fertilité, porte bonheur???

    2. Julien MartelJulien Martel Post author

      Pour la fille qui bouffe une chauve-souris, c’est une image drôle ou « meme » qui circule sur le net pour se moquer des chinois de la région de Wuhan qui apparemment bouffent vraiment de la soupe à la chauve-souris, mais pas sous cette forme.

      C’est comme le bouillon de poule, on n’a pas la poule dans le bol.

  3. AvatarJolly Rodgers

    1)ces épidémies sont dus a la globalisation et a l’ouverture ultra libérale des hommes et des marchandises qui vont avec cette même globalisation !
    tous ces connards d’européens qui préfèrent aller vivre et faire des affaires dans des pays extra européens (qui par la même occasion détruise l’économie de leur propre pays ) , lorsque ils contractent des virus dans ces pays , hé bien ils ont choisies de désertés leurs pays , ben ils ont cas restaient dans ces pays non européens pour se faire soigner .Beaucoup critiques les chômeurs en France , mais au moins le chômeur français paye la tva , taxe d’habitation … en France . Alors que eux se font du frics dans les autres pays et ni ne rapportes , ni ne payes leurs impôts en France , et lorsque ils reviennent en France c’est pour faire construire , acheter , faire fructifier leurs plus value (en plus de nous ramener des virus) . On devraient interdire a ceux et celles qui partent monter des entreprises a l’étranger , d’acheter dans leurs pays d’origines , car eux sont les vrais profiteurs et ne rapporte rien au pays .
    2)Oui en effet dans ces pays ils n’ont pas les mêmes coutumes que nous ,ils ne mangent pas les mêmes choses que nous (chauves souris , chiens et chats , ne font pas partis de l’art culinaire français , heureusement ) . Mais je me permet de rappeler quand même que au contraire des africains , des arabes (et même parfois de certains européens ) ;Que les populations d’origines asiatiques s’assimiles parfaitement a la culture françaises , toute en gardant leurs particularités culinaire (je vous rassure , ont ne mangera pas de chauves souris dans un restaurant chinois en France ) ils ont souvent un grand respects pour la France, et beaucoup d’entre eux tout en restants attachés a leur civilisation , sont de vrais patriotes français (j’ai eu pas mal d’amis asiatiques et ils sont de grandes valeurs ) eux au moins ils ne crachent pas dans la soupe ( que certains en prennent de la graine) .
    3) Il est plus qu’important de remettre des vrais frontières , de contrôler les gens qui partent en voyages et de punir c’est a dire d’interdire au français qui ont désertés leurs pays pour monter des entreprises ailleurs , d’acheter du foncier en France et d’ouvrir une entreprise en France ; Et lorsque ils tombent malades dans le pays ou ils ont choisies de faire leurs vies et leurs affaires qu’ils y’restent et qui se fassent soigner là bas ! Car ils nous rapporte rien !

  4. AvatarChristophe

    Juste pour intérêt et sans que quelque complot que ce soit soit ici invoqué, il serait bon de rappeler que l’institut de virologie de Wuhan étudie le système immunitaire des chauves-souris, porteurs de coronavirus, ébola et autres virus, mais qui bénéficient d’une immunité naturelle à ces virus.

    Il n’existe pas de zéro risques pour ce qui est aussi bien infections accidentelle que pathogènes se retrouvant dans la nature.

    J’insiste donc ici sur les risques plus que reconnus et non négligeables de travailler dans ce genre de labos, donc être en contact avec des virus mortels pour l’homme.

  5. AvatarBruno Jarczyk

    Il y a quelques coïncidences étranges ,effectivement.Mais ,selon moi qui suis nourri d’anthropologie,je ne pense pas que l’on puisse impunément user et abuser du règne animal. Et notre époque,je l’ai souvent évoqué,est précisément celle où la Nature nous présente la facture à payer.Elle est apocalyptique au sens premier du terme.,comme au second.

  6. AvatarMachinchose

    on apprend aujourd’ huique l’ hote du virus, passable a l’ homme c’ est le Pangolin

    petite bestiole echapée de la préhistoire avec ses écailles résiduelles

    il assurerait la transition entre la chauve souris a l’ homme

    et demain ? ce sera le Pan Bagnat ? le Panarabisme ?

Comments are closed.