Erdogan somme petit Macron de retirer sa loi « sur le séparatisme »

Il a raison, Erdogan, pourquoi il se gênerait ? Macron lui-même répète à cor et à cris qu’il crève de frousse devant de possibles émeutes musulmanes, au point de demander à la police de laisser racaille-land faire la fête, caillasser les pompiers, braver le couvre-feu et empêcher des quartiers entiers de dormir…

https://resistancerepublicaine.com/2021/05/15/macron-a-peur-des-racailles-il-donne-lordre-aux-flics-de-ne-pas-defendre-les-pompiers-attaques/

Et il ne manque pas d’humour, le despote turc qui fait découper en morceaux ses opposants dans ses ambassades étrangères de parler de démocratie et de prétendre qu’elle servirait les visées terroristes.  (Nous avons suffisamment montré que la dite loi était vidée de sa substance et ne changerait rien, comme la triste actualité le montre chaque jour)

Quand 2 mégalomanes se rencontrent, qu’ils se racontent ? Des histoires de pouvoir pour Erdogan, qui rêve de restaurer le Califat, des histoires de soumission à l’islam pour Macron le mondialiste, qui ne craint que les Gaulois réfractaires, nommés aussi Gilets jaunes.

Naturellement, Erdogan menace carrément Macron de troubles, traduisez d’émeutes. Lui aussi sait parfaitement que nous en sommes au point où tout peut basculer et il se permet de le faire chanter. Erdogan  fait son boulot de Frère musulman, à savoir imposer sur toute la planète le délit de blasphème, la liberté religieuse absolue pour les musulmans et l’assurance pour eux d’imposer la charia partout… Le djihad…

 

Loi « séparatisme » : Erdogan voit le texte comme un « coup de guillotine infligé à la démocratie française »

INGERENCE Le président turc juge que cette loi « est ouvertement en contradiction avec les droits de l’homme, la liberté de religion et les valeurs européennes »

Le président turc s’attaque une nouvelle fois à la politique française. Recep Tayyip Erdogan a qualifié mercredi soir le projet de loi contre le « séparatisme » en France de « coup de guillotine infligé à la démocratie française ». Ces déclarations viennent alors que députés et sénateurs réunis mercredi en commission mixte ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur le texte.

L’adoption de cette loi « est ouvertement en contradiction avec les droits de l’homme, la liberté de religion et les valeurs européennes », a affirmé le chef de l’Etat turc lors d’un discours à Ankara. Estimant que la version actuelle du texte « servirait l’extrémisme », Recep Tayyip Erdogan lui a aussi reproché de « mettre les ONG sous pression » et de « forcer les jeunes à choisir entre leurs croyances et leur éducation ».

L’antiterrorisme comme monnaie d’échange

« Il est évident qu’un tel projet de loi provoquera des troubles au sein de la communauté turque et des millions de musulmans. (…) Nous appelons les autorités françaises, en premier lieu le président Macron​, à agir avec bon sens. Nous attendons un retrait au plus vite de ce projet de loi », a-t-il annoncé. Le président turc a aussi déclaré que la Turquie était prête à « travailler avec la France » dans les domaines de la lutte antiterroriste et de « l’intégration ».

Cette ingérence dans les affaires françaises n’est pas une première. L’adoption en janvier dernier par le Conseil français du culte musulman de la « Charte des principes de l’islam de France » avait déjà suscité l’ire du président turc, le poussant à accuser son homologue français d’être contre les musulmans. En octobre dernier, Recep Tayyip Erdogan avait en outre mis en cause la « santé mentale » d’Emmanuel Macron, l’accusant de mener une « campagne de haine » contre l’islam, parce qu’il avait défendu le droit de caricaturer le prophète Mahomet et pour son discours contre le « séparatisme » islamiste en France.

https://www.20minutes.fr/societe/3041183-20210513-loi-separatisme-erdogan-voit-texte-comme-coup-guillotine-inflige-democratie-francaise

 155 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. On m’a toujours dit de balayer devant ma porte avant de donner des leçons qu’ a fait mr Erdogan avec les manifestations et l’opposition dans son pays ,monsieur on s’en fou de vos contradictions on en a marre deja des lois de Bruxelle et vous n’etes toujours pas dans l’europe .

  2. Ce minable Erdogan n’a aucun conseils à donner à notre pays a t’il oublié que sont pays a commis le génocide Arménien , nous on ne oubliera jamais ,et nous combattrons toujours son pays , qui restera ennemi de toutes nos valeurs républicaines. Qu’il soit heureux qu’on accepté encore sur notre sol ces ressortissants ,mais un jour ils seront renvoyez chez eux.

  3. HS. Quoique. Depuis macron tout est devenu lié, les événements et leurs conséquences s’enchaînent et s’imbriquent les unes dans les autres. Vigilance sur la perversité de macron qui attend, tapi dans l’omvre comme l’araignée, un éventuel faux pas de nos militaires pour lancer ses infiltrés de la Cinquième Colonne dans les rangs de l’armée pour asseoir son pouvoir. Si tel est le cas je mets toute ma confiance et ma foi entre les mains de nos Militaires dignes de la France, notre Patrie pour rester aux aguets et déjouer les manoeuvres malsaines d’un homme qui n’aime rien d’autre que de déconstruire l’Histoire de la France et la salir et instaurer un état totalitaire où il règnera seul en maître.

  4. Il nous faudrait quand même un Président de la République ! Ce n’est pas l’intérimaire caractériel et psychotique qui occupe le siège qui peut le remplacer. Si il y a des troubles dus aux musulmans extrémistes, on éjecte tout ce monde là de France en prenant soin de retirer la nationalité française à ceux qui en dispose !

  5. Erdogan devrait contribuer à faire réaliser aux français que ce dernier, de par la faiblesse de nos dirigeants depuis plus de quarante ans, s’adonne à l’ambition d’islamiser la France, de soumettre ainsi notre peuple à son idéologie totalitaire suprématiste aussi mortifère que rétrograde. Ses dires et actes outranciers devraient, en effet, conduire les Français de coeur et d’esprit, de toute origine, à s’unir, avant la prochaine présidentielle, pour établir un programme, et de libération, et de redressement de notre pays, qui en grand et ultime besoin, en tout point.
    Ceux qui aiment la France et son devenir doivent surmonter leurs petites divergences. Il appartient, en un premier temps, et, sans plus tarder,que tous les leaders et membres des partis et mouvances patriotes s’unissent, pour établir ce programme courageux salvateur qui, à son issue, désignera le candidat à la Présidence. Le temps ultime et crucial est venu, celui de libérer notre pays, notre peuple, qui n’a rien à envier à quiconque ou à se repentir plus que tout autre, de tout ce qui le détruit, de par tous ceux qui le méprisent ou le haïssent, le dénigrent au point de laisser sombrer la France, en la transformant progressivement en un simple colonisé territoire du monde, habité d’un peuple sans âme … La France a les moyens d’être respectée, par les seuls unis et courageux qui l’aiment, ce qui lui permettra de redevenir un phare de l’Humanité celui de l’idéal de développer le respect de soi chez soi, des autres chez les autres.

  6. Lorsque Erdogan regarde comment des centaines de policiers immobiles en plein cœur de la capitale essuient sans bouger les tirs de quelques dizaines de délinquants pro islamique, il ne lui est même pas besoin de se palucher pour éjaculer.

    • Je pense même que si l’armée turque débarque en France, ça fera comme en 1940! En une semaine ils sont à Paris! Ce sera, ne tirez pas sur les soldats turcs, peut-être ont-ils des intentions pacifiques, et, mon Dieu, s’il y avait des blessés dans leurs rangs, on risque d’être accusé d’islamophobie!

  7. S’ils pouvaient s’entretuer lors d’une rencontre « amicale  » ce serait liesse dans deux pays ! je crains qu’a mon âge il ne me reste plus que le rêve !

  8. Bientôt c’est Erdogan qui proposera les lois au parlement français ! Au train où va la soumission de nos élus à l’islam, ça ne devrait pas tarder! Comme disaient 😝😝😝😝😝 les militaires d’antan, rien dans le pantalon!

Les commentaires sont fermés.