Blanche Neige : les néoféministes s’attaquent au « baiser non consenti » du prince charmant

 

« Cancel culture », quand tu nous tiens…

Après la disparition prochaine de Pépé le Putois ou du loup obsédé sexuel de Tex Avery, il fallait sans douter : le beau prince embrassant de force une Blanche-Neige endormie et sans défense devait rendre des comptes aux néoféministes américaines.

Déjà, cette histoire de nains accueillant Blanche-Neige en échange de tâches ménagères ingrates n’était pas très nette mais là, le « baiser non consenti donc subi » du prince sur la jeune fille innocente relevait typiquement de cette affreuse et violente « domination patriarcale blanche » (pas afro-américaine ou orientale-musulmane, forcément !) et de la culture du viol.

C’était donc évident : il fallait réécrire ce conte des frères Grimm écrit en 1812 ! Et sans doute aussi tous les contes de fée et autres histoires enfantines du vieux continent européen sexiste et misogyne. A mort Charles Perrault, La Fontaine ou Ésope qui ne connaissaient pas le néoféminisme, la théorie du genre, l’immigrationnisme, le véganisme et Greta Thunberg.

D’ailleurs, pourquoi est-ce toujours le petit chaperon rouge qui s’y colle pour approvisionner Mère-grand en galettes et pots de beurre ? Et pourquoi est-ce toujours « Perrette légère et court vêtue » et non pas « Mohamed » qui termine gros Jean comme devant en renversant son pot au lait ? Et pourquoi Cendrillon ou Peau d’Âne ne se marieraient-elles pas avec une princesse métisse transgenre végan antifa ?

La cancel culture s’attaque «au baiser non consenti» et donc «subi» par Blanche-Neige

Après les relectures anachroniques des pièces du dramaturge grec Eschyle, après le déboulonnage des statues de Churchill et de Colbert, après la dégradation de la petite Sirène de Copenhague, aurions-nous touché le fond ?

C’est au tour de Blanche-Neige, conte mythologique des frères Grimm revisité en conte de fées au XXe siècle par Walt Disney, de se voir clouer au pilori par les disciples d’une cancel culture, mâtinée ici du plus intransigeant néoféminisme…

Traquant la moindre trace de «cette domination patriarcale blanche» […] deux journalistes du […] San Francisco Chronicle, ont cru déceler […]«un problème majeur».

Dans la scène finale, le geste d’amour salvateur que lui donne le prince charmant ne serait pas autre chose, selon elles, qu’un vulgaire «baiser non consenti» et donc subi par l’héroïne…

Cela mériterait de créer un hashtag «Balance ton Prince» !

Pour essayer d’éradiquer cette «absence de consentement» qu’elles qualifient de «problèmes majeurs», les deux journalistes militantes proposent (ordonnent) à Disney, ni plus ni moins, de réécrire le scénario de Blanche-Neige pour, bien sûr, enseigner une pensée juste aux enfants qui pourraient, une fois devenu grand, reproduire sans réfléchir ces actes jugés infâmes.

« Il est difficile de comprendre pourquoi Disneyland, en 2021, fait le choix d’ajouter une scène aux idées si rétrogrades sur ce qu’un homme est autorisé à faire à une femme», écrivent-elles…

https://www.lefigaro.fr/cinema/la-cancel-culture-s-attaque-au-baiser-non-consenti-et-donc-subi-par-blanche-neige-20210505

 212 total views,  1 views today

image_pdf

35 Commentaires

  1. Qui se rappellent ces écolières en arabie maudite, en mars 2002, qui sont mortes brûlées vives, à cause de ces encxxxs de la « police religieuse » qui avait refusé que les secours s’en occupent, parce que…elles n’étaient pas « présentables », entendez ensachées complètement !!
    https://www.arabnews.fr/node/36311/monde-arabe

    C’est à se demander si certains veulent imposer un  » mein corâneries » …

    Je cherche depuis un certains temps quelle pourrait être le vecteur de propagation du virus de la dégénérescence chez certain, comme les vers ou les féministes par exemple …

  2. ce n’est pas bien de dire BLANCHE neige !!!
    Il faudrait une noire neige …….
    Faut-il être CON et tenir une sacrée couche pour passer son temps sur des âneries du genre.
    Les dégénérés se déchaînent !!!!

  3. Décidément, je plains nos jeunes qui ne vont même plus oser tenter de voler gentiment un petit baiser à une copine de rencontre.
    Mais là, attention, je ne ris pas !
    L’affaire est gravissime et tous ces féministes de .erde méritent d’être passés rapidement à la moulinette.
    On se demande bien comment ils vont arriver à se reproduire !
    Remarquez que s’ils n’y arrivent pas, ce sera aussi bien pour tout le monde…Car, enfin, le dernier disparu, la jeunesse retrouvera la liberté du libertinage et les joies des lutineries joyeuses
    dans les foins odorants de nos campagnes parfumées.

  4. Puis je encore faire un bisou sur la truffe de ma petite chienne sans risquer un procès ? Cela ne peut il être interprété comme une maltraitance ou un abus …………il doit bien exister une association de bande de cons qui s’occupe ce ça !

  5. À 19 ans, une fille de 16 ans m’a embrassé. Un baiser fabuleux, doux et sensuel. C’était loin d’être une sainte-nitouche ! Dois-je porter plainte ? Lui faire un procès ?

  6. Vaut mieux en rire qu’en pleurer. On atteint les sommets de la connerie

  7. Blanche Neige aurait dû être mise sous la tutelle de la Sorcière afin que cette dernière exprimât son consentement.
    De même qu’une femme qui a besoin d’être secourue devrait consentir à recevoir un bouche-à-bouche d’un beau pompier sexy qu’elle rêverait d’avoir dans son calendrier coquin voire dans son lit.
    C’est du féminisme : il vaut mieux qu’une femme meurt plutôt qu’elle soit en vie ; il vaut mieux qu’elle végète plutôt qu’elle soit pleinement éveillée et même émoustillée inconsciemment par la moustache princière pouvant lui donner quelques bouffées de chaleur et même lui arracher un cri de plaisir à son réveil.

  8. FRANCHEMENT ! il faut avoir du temps a perdre et être con comme une centaine de balais pour aller chercher des CONNERIES pareilles !! Avec les évènements que nous traversons actuellement ces CONS ET CONNES devraient peut être ouvrir les yeux sur des choses beaucoup plus sérieuses mais c’est vrai que pour ça il faut posséder un cerveau !

  9. faut qu’elles voient ça , les féministes en quête de juste cause : Revoir « La cité du mâle » (2005) sur la conception de l’amour chez les jeunes musulmans . On y évoque notamment le cas de Sohane, une jeune fille brûlée dans une cave pour avoir osé quitter son petit copain et les copains du copain donner raison à l’infâme macho qui a sauvé son « honneur »…
    https://youtu.be/u8oaQxpt71I

  10. Nous sommes dans une société de fous, et ça me fait vraiment pas rire, si nous laissons les cinglés continuer leur ravage nous allons bientôt marcher à quatre pattes et trouver ça normal
    Là c’est Blanche Neige, la prochaine fois ce sera Le Roi Lion
    Les folles féministes vont dire, et pourquoi un lion, un mâle, et pourquoi pas une lionne, c’est du sexisme
    Le lion va devenir transgenre et demander :
    Pourquoi vous dites que je suis un lion, qu’est-ce qui vous permet de dire que je suis un lion, je suis non binaire, et je fais partie des tafioles
    Ceci étant dit, c’est vrai que l’on peut s’interroger, le prince charmant profite de la perte de connaissance de blanche neige pour l’embrasser, que dit le code pénal à ce sujet, il faudrait que des juristes nous renseignent

  11. Que penser de cette femme qui profite de sa beauté pour ce faire entretenir par sept valeureux gaillards moyennant un peu de ménage pour finalement se jeter dans les bras d’un représentant de l’oppresseur patriarcal blanc ? pas très moral ce dessin animé.

  12.  » Loopy de loup , ze french wolf. autre personnage inventé pour nous mépriser. Les yankees ne manquent pas d’imagination …..Pépé le putois est Français non ???

    Allez faire un tour sur YOUTUBE et cherchez  » Walmart people » vous verrez la race supérieure qui parfois oublie de se torcher le cul…. et  » stupid americans  »
    Ca vaut le coup d’œil

    Un rien les amuse ces cons ignares surtout quand ils veulent faire un peu de  » french bashing.
    Rappelez vous les  » freedom fries » qui devaient remplacer les  » FRENCH FRIES 3
    Au supermarché, je prends des BRETS et des VICO ! Les croustilles Lays viennent de chez Pepsi cola et subissent mon traitement personnel ……… je n’en dit pas plus.

    J’allais dire « boycott » mais, je préfère dire que j’évite TOUT produit états unien , y compris leurs programmes de télé que TF1 et d’autres s’empressent d’aller acheter à Hollywood.
    Sur les tables des bidochons aujourd’hui on trouve du ketchup mais rarement de la moutarde …….

    • J’ai toujours détesté la confiture de tomates.

  13. le mieux est de ne plus s’occuper de ces soi disant féministes qui ne sont que les dégénérées d’un féminisme lesbien : et surtout que ceux auxquels elles font leurs demandes aberrantes les renvoient purement et simplement dans les cordes

  14. les néoféministes s’attaquent au « baiser non consenti »elles ont encore du boulot…

  15. Il se prépare une autre version : Fatima et les 7 moudjahidines

    • Ce ne sont que des féministes de pacotille qui font chié le monde avec des dessins animés , mais par contre pour défendre les femmes qui sont violentées ,violer , trucider dans les pays muzz ou même ici en terre de France , c’est bizarre pour des féministes leurs clapes merde restent fermer !

  16. Ces pauvres connes ont-elles vu le film ? Blanche-Neige est déjà amoureuse du Prince (et c’est réciproque). ça m’étonnerait qu’elle ne soit pas consentante à son baiser. Qu’elles aillent se pendre ailleurs.

  17. D’ici à ce qu’elles s’attaquent au petit poucet en prétendant que celui-ci a violé les filles de l’ogre avec ses frangins, ou que Blanche-Neige était l’esclave sexuelle des sept nains, et que la fée de Cendrillon était une mère maquerelle, il n’y a qu’un pas. Ces gens-là sont des gros débiles! Je pense qu’il faut d’urgence construire des asiles pour les y enfermer, et jeter la clé!

      • Pour finir, C’est Walt Disney qui a rajouté la scène du baiser, que l’on retrouve dans la Belle-au-Bois-Dormant. Pour ce dernier conte, je ne sais pas comment les féministes vont pouvoir s’en tirer. Peut-être réveiller la chère endormie à coup de pieds, avec des gifles, ou un beau seau d’eau. Mais là les féministes vont tomber dans le piège de la violence faite aux femmes, ou pire le féminicide. Ce qui prouve qu’elles sont complètement barges!

    • Pas la peine, ils vont IMPLOSER sous peu avec la pression des Mexicains

    • Ha tiens, je ne connaissais pas cette version… En revanche, les horribles nains feront hurler de peur les enfants.

      • Ca paraissait dans les années 70, il y avait toute sorte de « héros ».

  18. Ces dégénérées obt oublié « La Belle au Bois Charmant ». Oups ! Je me suis trahie.😁

  19. C’est VRAIMENT une « RACE  » a part ces gens là avec quoi ont ils été clonés pour être aussi CONS ??????

    • Oui c’est vrai, pour être aussi con, ils doivent prendre des cours, c’est pas possible autrement, à moins, à moins que, c’est peut être un don, d’être aussi con et donc là c’est pas possible de les guérir puisqu’ils sont nés avec.

      • Eh oui, pour être aussi cons ils prennent des cours.
        C’est un con cours !

Les commentaires sont fermés.