Pour Schiappa, « il y a aussi des enfants qui n’ont jamais rencontré de Mohammed »

Photo : si « Mohamed » ne connait aucun « Pierre » et « Pierre » n’a jamais rencontré « Mohamed », tout le monde connait Marlène et son décolleté

.

Ainsi, à rebours de la maman voilée critiquant, dans son quartier islamisé, l’absence de mixité sociale empêchant son fils Mohamed de rencontrer un « Pierre », Marlène Schiappa se désole qu’il y ait « des enfants de 5-6 ans n’ayant jamais rencontré de Mohamed » (à ’40 »)

J’ai presque envie de dire « mais quelle chance ont-ils » ! Car, sans faire de généralités, c’est, peut-être, éviter les premiers jeux d’asphyxie ou d’étouffement (jeux de la tomate, du foulard…) puis le premier harcèlement, le premier racket, le premier tabassage, le premier ramadan sans croissant, le premier shit, la première insulte antifrançaise, antiblanche, antichrétienne, antisémite, homophobe ou sexiste… Bref, la possibilité de vivre paisiblement sa vie d’écolier, de collégien, de lycéen ou d’étudiant.

Mais bon, en 2021, quel « Pierre », enfant ou adulte, en ville ou en province, n’aurait jamais rencontré (subi ?) de « Mohamed » ? Peut-être les enfants de Marlène ayant été scolarisés – semble-t-il – dans une école privée catholique du Mans (Huffpost) ?

Mais pour les rares chanceux pas encore enrichi par la diversité, il va falloir changer tout ça et Marlène a la solution à cet insupportable manque de mixité sociale : le SNU (Service National Universel).

Un machin coûteux de deux semaines où « Mohamed » et « Pierre » seront censés se brasser, s’aimer et s’unir pour la vie « quel que soit le niveau social, les origines, les croyances réelles ou supposées ».

Pour Marlène Schiappa, “il y a aussi des enfants qui n’ont jamais rencontré de Mohammed dans leur vie”

Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, était ce mardi 20 avril 2021 l’invitée de CNews.

Elle a pu réagir aux images qui ont fait le tour de la toile, où l’on voit une mère de famille d’un quartier sensible de Montpellier expliquer au président de la République, alors en déplacement, que son fils se demandait si le prénom « Pierre » existait réellement.

Une intervention qui voulait pointer le manque de mixité sociale dans certains quartiers défavorisés. Pour la ministre, cette réalité fait écho à une autre, selon laquelle « il y a aussi des enfants qui n’ont jamais rencontré de Mohammed dans leur vie ».

Le SNU, la solution ?

Face à ce constat, Marlène Schiappa met en avant le Service national universel (SNU), qui serait l’occasion d’un brassage de populations qui ne se connaissent pas.

« Le Service national universel, ça peut être cet endroit où on se rencontre quel que soit notre niveau social, quelles que soient nos origines, nos croyances réelles ou supposées », a-t-elle expliqué.

Le SNU est ce programme mis en place par Edouard Philippe en 2019, qui tend à être le successeur du service militaire…

https://www.valeursactuelles.com/politique/video-pour-marlene-shiappa-il-y-a-aussi-des-enfants-qui-nont-jamais-rencontre-de-mohammed-dans-leur-vie/

Gabriel Attal devant une fournée de jeunes du SNU

 420 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. chiapa tellement conne ,qu’on dise du bien ou du mal d’elle !!! pourvu qu’on en parle

  2. On peut se demander jusqu’où ils vont être capables de pousser le bouchon dans la dhimmitude. Il suffit qu’une enturbannée interpelle le roi (tiens donc, on l’a laissée l’approcher ! bah oui, face à une muz, aucune crainte à avoir pour sa sécurité) pour que la polémique se mette en route. Et donc dans notre beau pays, il y a des momos qui se demandent si des Pierres existent vraiment. C’est effectivement bien regrettable et la dondon de service a sauté sur l’occasion pour sortir une nouvelle idiotie. D’ailleurs, l’interrogation du momo est surprenante, vu son jeune âge ; ça pue le scénario monté de toutes pièces pour en remettre une couche sur la diversification que nos chers élus veulent absolument imposer aux gueux.

  3. elle n’a pourtant qu’à descendre dans n’importe quelle rue de n’importe quelle ville française pour en rencontrer par centaines voire plus : une preuve de plus du hors sol de tous ces politicards qui veulent absolument que la france s’islamise bon gré malgré : RESISTONS

  4. « il y a aussi des enfants qui n’ont jamais rencontré de Mohammed »

    C’est vrai! Les enfants Inuits n’ont en jamais vu sur la banquise

  5. Eh oui ! Il y a encore des petits Pierre vivants, des petits Pierre qui n’ont encore jamais été battus, lynchés, pillés, blessés mais ils sont de plus en plus rares sauf chez Wargon à St Mandé ou chez Schiappa. Mais ça finira par arriver un jour, qu’elles ne désespèrent pas : tout vient à point pour qui sait attendre et fait tout pour que ça arrive.

  6. Schiappa n’a elle-même jamais rencontré ni l’intelligence ni la modestie, par contre elle est familière de la connerie

  7. Cette grosse vache et ses semblables me dégoûtent au plus haut point, ces saloperies vivent dans des quartiers où la moindre bicoque coûte 1 million d’Euros, et où les flics passent 10 fois par jour pour que momo justement ne vienne pas troubler leur quiétude
    ils ne savent rien du peuple, qu’ils évitent comme la peste, ils n’ont qu’une idée purement théorique de la vie de ceux qui ne sont que des gueux pour eux
    Pourtant ils se permettent de nous faire des reproches, nous ne sommes pas assez ouverts à l’autre, après tout entre manants nous devrions nous entendre
    Je rêve du jour de la révolte, qui verra tous ces pourris décorer les branches des arbres

  8. il n’est pas normal que dans certains quartiers les classes soient remplies à 90% de Mohamed

  9. Elle oublie bêtement qu’on est en France et que donc théoriquement il y a plus de Pierre que de Mohamed

  10. Marlène la dodue et ses amis veulent mixer mais EUX ne goutent pas a la recette !

  11. « Pour Marlène Schiappa, “il y a aussi des enfants qui n’ont jamais rencontré de Mohammed dans leur vie” » Non, madame, mais des Yacine, des Hassan, des Hacène, si ! Plaisanterie à part, ils sont bien chanceux ceux qui n’ont pas rencontré les Mohammed, et ce sont très probablement les gosses de riches comme les vôtres.

    • Pour ne pas en avoir rencontré un troupeau, ils ont du changer de trottoir.

  12. Il faut sortir des mégapoles et se laisser porter au travers la « France profonde ». Là ou il y a encore des écoles de une ou deux classes. Là ou les villages sont trop éloignés des centres urbains. Bienheureux ces gamins qui vivent dans l’ignorance de l’enfer des banlieues. Mais c’est justement ces villages là que nos fu…iers de dirigeants veulent noyauter en y important la racaille.

  13. Bienheureux ceux qui n’ont jamais connu d’hommage à un bédouin sanguinaire, violeur et pédocriminel.
    Sauf qu’à 99%, ce sont sûrement des enfants de bobos gauchistes autoflagellateurs haïssant les leurs et adorant les autres.

  14. Un peuple qui aliène sa liberté pour plus de sécurité, ne mérite ni l’un ni l’autre (Benjamin Franklin)A force de brassage sans contrepartie avec cette obsession de vouloir imposer la diversité de gré ou de force il y aura un rejet incontrôlable(On n’en peut plus!!!!)

  15. Le SNU ne changera rien car le problème existe déjà dans l’armée ou le séparatisme existe. Ceux qui ne connaissent pas de petit Mohammed, ce sont les gosses de riche des quartiers hypers favorisés comme celui de Marlène probablement ? Je suggère à tous ces donneurs de leçons de placer leurs gosses dans des écoles publiques et on reparlera du petit Mohammed qui se comporte très mal dès le début de sa scolarité et qui tire tous les autres vers le bas, ainsi les immigrés sont directement responsables du mauvais niveau actuel de l’enseignement en France.

Les commentaires sont fermés.