Ramadan : les musulmans dispensés du couvre-feu

.

Normalement, hors dérogations prévues par la loi, tout Français doit se claquemurer chez lui de 19h à 6h. Pas question de déroger en prétextant une soirée festive entre amis ou une envie pressante d’aller prier matinalement à la chapelle voisine.

D’ailleurs, pour les catholiques à Pâques, Jean Castex mit les points sur les « i » : interdiction pour papi-mamie de chasser les œufs avec les petits-enfants ! Alliés du gouvernement, les médias subventionnés se firent particulièrement vigilants sur la recherche et la dénonciation de la moindre petite messe clandestine, la moindre tentative de « séparatisme catholique », le moindre petit écart des « Gaulois » au règlement sur le confinement et le couvre-feu.

Et comme l’année dernière, les forces de l’ordre, n’ont pas hésité à mettre le holà, « doigt sur la gâchette » du Sig-Sauer SP2022 ou du HK UMP.

https://resistancerepublicaine.com/2020/04/22/des-policiers-armes-entrent-dans-une-eglise-pour-interrompre-une-messe-confinee/

https://resistancerepublicaine.com/2021/04/06/la-photo-de-la-honte-fusils-dassaut-pour-controler-le-port-du-masque-sur-la-plage/

Et comme en 2020, une « polémique » venue de « l’extrême-droite » à propos des petits passe-droits accordés aux musulmans suivant le ramadan a enflammé les réseaux sociaux.

Dans le Tarn, selon le média local « Journal d’Ici », la préfète aurait donné « la consigne de ne pas verbaliser les musulmans circulant pendant le couvre-feu durant le Ramadan ».

Scandale ! (Et coup de pub pour le « Journal d’Ici » !)

Du coup, comme le préfet Barbe rétropédalant au dernier ramadan, la préfète du Tarn rétropédale dare-dare et tous les médias se mettent au garde-a-vous pour tenter d’expliciter la chose : « oui… mais non… et finalement oui mais attention non… »

Sauf le directeur du Journal d’Ici, à l’origine de la « polémique »… Et l’hebdomadaire Marianne, confirmant que des ordres similaires de « tolérance » ont été donnés aux policiers et gendarmes de Gironde ou du Var. Donc par les préfectures, c’est-a-dire par le ministère de l’Intérieur donc… par Gérald Moussa Darmanin, donc… par Emmanuel Macron.

Pierre Archet, directeur de la rédaction du Journal d’Ici estime que « ce communiqué ne dément rien mais confirme nos informations en se réfugiant derrière l’argument de l’incompréhension des forces de l’ordre »…

[La préfète prendrait-elle les forces de l’ordre pour des demeurés ? – NDA]

Bien que la préfecture revienne sur ses directives concernant le soir, rien n’est dit pour la dérogation du matin.

D’ailleurs, le Tarn n’est pas le seul département à avoir reçu de telles consignes. Les forces de l’ordre de Gironde ont également reçu un mail similaire ce jeudi 15 avril […] Sans être aussi précis, les policiers du Var ont également vu circuler un mail dès le mercredi 14 avril avec ce type de consigne.

« Concernant (…) le rassemblement de personnes après le couvre-feu, l’état-major a donné pour instruction de faire preuve de modération, tolérance et discernement, conformément aux consignes ministérielles ».

https://www.marianne.net/societe/police-et-justice/couvre-feu-pendant-le-ramadan-y-a-t-il-une-tolerance-pour-la-priere-du-matin#xtor=AL-8

Bref, pour résumer l’affaire, « le couvre-feu s’applique à tous sans aucune distinction » (dixit la préfète en mode rétropédalage), même aux musulmans… sauf à ceux dispensant l’aumône ou allant prier à la mosquée avant 6h, c’est-a-dire théoriquement… à tous les musulmans faisant ramadan.

Cette « polémique » confirme une chose : la France est bien devenue le 58ième pays de l’OCI.

.

Voici, par exemple et comme d’habitude, un article du Parisien (pour une fois gratuit, vu les circonstances) tentant laborieusement de justifier le passe-droit.

Couvre-feu et ramadan : la préfecture du Tarn a-t-elle accordé une tolérance pour les musulmans ?

Selon un hebdomadaire local, les commissariats et gendarmeries du département auraient reçu la consigne de ne pas verbaliser les musulmans circulant pendant le couvre-feu durant le Ramadan. Une flexibilité que dément la préfecture qui constate une « mauvaise compréhension des consignes ».

Ce que vous avez sûrement vu passer

Plusieurs médias, élus et des comptes Twitter proches de l’extrême droite se sont offusqués suite à la publication, jeudi soir, d’un article par un hebdomadaire local du Tarn, Le Journal d’ici, qui était titré : Couvre-feu : une tolérance pour les musulmans tarnais.

Le maire (LR) de la ville de Lavaur (Tarn), ex-député, Bernard Carayon s’interroge, sur le même réseau social, avec un ton provocateur : « Si tu es musulman, dans le Tarn, tu peux sortir jusqu’à 22 heures, grâce à la préfète. Merci pour ceux qui ne le sont pas…#Discrimination. Et ça se voit à quoi un musulman ? #Faciès. Dites, on est encore en France et en République ? » Un message relayé des centaines de fois.

Que reproche-t-on à la préfète du Tarn ?

Selon le journal local, qui dit s’être procuré des mails adressés, mercredi et jeudi, par la préfète Catherine Ferrier, aux policiers et gendarmes du département, « les pratiquants sont autorisés par la préfecture à dispenser l’aumône (se traduisant par la livraison de nourriture à des amis, familles…) ».

Il y aurait écrit, dans des parties qu’a choisi de diffuser l’hebdomadaire, « le créneau nocturne correspond à la rupture du jeûne et il est potentiellement susceptible de générer des rassemblements sur la voie publique ou aux abords des mosquées ». Un envoi d’un mail aux gendarmes que nous sommes en mesure de confirmer.

Rapidement, la préfecture est accusée de laisser « un passe-droit scandaleux » par de nombreux internautes. Et le journal local de citer des membres de force de l’ordre, sous garantie d’anonymat, qui renforcent cette idée d’incompréhension.

Un « cadre de la gendarmerie » dit alors au Journal d’ici « Devons-nous fermer les yeux ? Comme d’habitude, cette imprécision nous contraint à interpréter au mieux… », avant qu’un policier poursuive : « Je ne sais pas comment on fait pour avoir la preuve qu’un individu contrôlé dans la rue est musulman, juif, protestant ou catholique… »

La réaction de la préfecture

C’est d’abord le directeur de cabinet de la préfète qui a répondu au journal tarnais. « Ces consignes encouragent les forces de l’ordre au discernement. Elles ne s’appliquent pas aux cas individuels mais uniquement aux actions menées au bénéfice des nécessiteux dans le cadre des associations ou des mosquées, dans la mesure où la situation sanitaire ne permet pas la rupture du jeûne dans les lieux de culte et autres locaux collectifs », dit-il au journal.

Selon France Bleu, « tout est en fait partie d’une seule autorisation à faire l’aumône pour une association albigeoise, Lueurs de l’Islam ».

[Sauf que dispenser l’aumône du ramadan peut se comprendre comme le fait d’apporter des repas à des « familles et personnes isolées vulnérables [pour] se nourrir décemment, notamment au moment de la rupture du jeûne » (Secours islamique France) et, donc, concerner n’importe quel musulman – NDA]

Et le directeur de cabinet d’ajouter un autre exemple : « la même tolérance est déjà appliquée aux maraudes des organismes caritatifs, mais aussi à la livraison de repas à domicile par les restaurants et les sociétés spécialisées ». La même autorisation que pour la Croix-Rouge lorsqu’elle fait des maraudes, reprend France Bleu…

[Pratique ça, la référence aux maraudes de la Croix-Rouge pour les dhimmis de la préfecture et des médias officiels mais leurs membres sont-ils autorisés à prier à l’église tôt le matin ? – NDA]

Quelles sont les règles du ministère de l’Intérieur

[…] Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a informé les musulmans de France « qu’il est toléré de se rendre au lieu de culte le plus proche de son domicile pour accomplir la prière du matin (qui peut être avant 6 heures, NDLR).
Cette dérogation est accordée par le ministre de l’Intérieur à la demande du CFCM…

[Qui dit le contraire 2 lignes plus loin – NDA]

Le CFCM qui précise dans une interview qu’il « ne veut pas laisser entendre qu’il y a une modification substantielle des horaires du couvre-feu pour les musulmans »…

https://www.leparisien.fr/societe/couvre-feu-et-ramadan-la-prefecture-du-tarn-a-t-elle-accorde-une-tolerance-pour-les-musulmans-16-04-2021-RFXJOJWTUZHQRKNROG46J4YZ54.php

Communiqué

Dérogation pour se rendre aux mosquées pour la prière du matin

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) informe les musulmans de France qu’il est toléré de se rendre au lieu de culte le plus proche de son domicile pour accomplir la prière du matin.

Cette dérogation est accordée par Monsieur le Ministre de l’intérieur à la demande du CFCM.

Le CFCM recommande aux imams de retarder cette prière dans la mesure du possible pour permettre un usage utile et limité de la dérogation.

Fait à Paris le 14 avril 2021

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM

https://www.cfcm-officiel.fr/derogation-pour-se-rendre-aux-mosquees-pour-la-priere-du-matin/

Photo : VA

 485 total views,  1 views today

image_pdf

29 Commentaires

  1. tout comme ces gouvernements dhimmis-traîtres successifs qui les dispensent
    aussi de payer des impôts puisque ce sont les Kouffars de travailleurs Français
    qui les paient à leur place pour qu’après tous ces fainéants de parasites halal
    qui ne bossent pas , jamais puissent se gaver et s’engraisser d’allocs et de prestations
    comme d’aides sociales et pour ensuite pouvoir se goinfrer à vomir comme des porcs
    pendant la période de leur ramadan !

  2. Nous sommes en pleine lèche-baboucherie ! Consternant, révoltant, à vomir !

  3. Moussa-oui, ou Moussa-non ? c’est une blague ou c’est moussa le dardmalin ?

  4. Ces dérogations ne sont pas étonnantes puisqu’elles émanent directement de Macron et des ordures françaises qui dirigent la France !
    Ces pourritures progressistes (préfets,procureurs,juges,ambassadeurs,etc…),sont ont d’ores et déjà entièrement soumises aux islamistes !

  5. mais ne serait-ce pas Moussa là au milieu du premier rang
    qui est à quatre pattes le Q en l’air et dirigé vers la Mecque
    et qui serait en train de prier à la mosquée avec son frère musulman Darmanin ???

  6. Moi, je prends cela pour une bonne nouvelle ! Que les musulmans puissent s’autocontaminer m’apparaît comme bénéfique pour nous dans la mesure où cela pourrait nous en débarrasser…

    Que la Couronne divine (« Corona » de la prophétie de Nostradamus) nous libère de cette maudite engeance !

  7. Le couvre-feu est-il une mesure prophylactique ? C’est ce qu’ils prétendent. Est-ce pour lutter contre la pseudo pandémie ? C’est aussi ce qu’ils disent. Les musulmans sont-ils moins vecteur de la maladie que le reste du monde ? Quand ont les voit faire leurs ablutions en se lavant le trou de balle et les dents, dans cet ordre et avec le même doigt on penserait plutôt le contraire. Donc, à part pour des raisons électoralistes, aucune dérogation à l’égard de ce groupuscule communautariste ne se justifie. Mais n’allez pas vous isoler au milieu de la plage de Morsalines avec deux biscuits et un coup de rosé : on vous envoie les blindés !

  8. Ramadan : les musulmans dispensés du couvre-feu ! je suis abasourdi, sidéré et écœuré ! notre France et ses Français sont condamnés à être des lèche-babouchistes . C’est honteux et inadmissible .

  9. Le respect d’égalité devant la loi ne concernerait donc pas les Musulmans, ce qui tend à prouver que l’Islam ne saurait respecter la loi républicaine et que nos dirigeants y consentent, tel un pays soumis à un colonisateur envahisseur.

  10. Étant « gastronome pratiquant” je peux aller au restau . Non ???

  11. Macron pratique l’enfermement, l’inégalité et la discrimination avec un zèle qui lui vaudra les faveurs des adeptes de l’Islam !
    C’est la nouvelle devise de la Macronie : Enfermement, Inégalité , Discrimination !
    Pensez vous que cela est acceptable encore longtemps ?

  12. le sans-couilles de macron
    est en plus un lèche-Q de babouches
    qui ont marché dans le KK haräm

  13. La grande différence avec nous, c’est que les musulmans ne respectent pas nos lois et défient nos forces de l’ordre. Personnellement j’en ai vraiment ras-le-bol de cette situation et je pense que nous-aussi devrions ne plus respecter leurs affreuses consignes, et tous d’accord, ne pas payer leurs amendes !

  14. Le virus ne touche pas les muzzulmerdes aux mêmes heures que les blancs « Français »!
    C’est un virus cibleur de Français uniquement, c’est pour ça que nous devons subir plus de confinements et de couvre-feux plus long que la vermine islamique !
    C’est la différence entre le corona et le corano !!!

    • Chers CONS patriotes, continuez de voter pour les mêmes connards qui ont détruit notre pays depuis 50 ans être sera couscous merguez trois fois par jour très bientôt.

  15. en fait comme dans les faits ce sont ces gouvernants serviles comme des soubrettes
    qui se mettent à quatre pattes le fion en l’air et sans distanciation sociale
    devant ces Muzzmuzz …
    et après ça ils s’étonnent que leurs petits protégés les traitent d’enculés !

  16. Elle est où l’égalité là ? A Pâques aucunes dérogations au contraire ,mais c’était à prévoir comme j’ai déjà dit je m’en doutais et j’aurais parié j’aurais gagné toujours dans le même sens et toujours pour les mêmes .ecoeurant .

  17. Les autorités ont une fâcheuse tendance ces 40 dernières années, à reproduire pour plaire aux musulmans la position dite sujud de la prière islamique.

  18. Inadmissible, c’est encore une preuve de la soumission de nos élites à cette religion infâme.

  19. Ramadan ou pas ! Dans certains quartiers la charria fait loi avant les lois de la République et la population agresse les policiers en toute impunité !

    • Nos élites sont des lâches! Leurs petits protégés se retourneront un jour contre eux. Infos : la police attaquée de nouveau au mortier! Prélude à d’autres désordres!

      • outre la lâcheté de nos « élites », les plus fautifs sont les français qui acceptent ça sans broncher……

        • Et aussi une bande de moutons pleurnichards qui adorent se faire botter le cul!

        • Il faut dire qu’il parait qu’il n’y a pas de Dictature.
          Au fait, c’est quoi une « dictature »??? Veuillez me donner un exemple.

Les commentaires sont fermés.