Les jeunes tombent, poignardés… et hop ! encore des milliards pour les banlieues !

Banlieues : l’acharnement thérapeutique…

Bien triste histoire que celle de cette jeune fille poignardée dans le ventre et dans l’Essonne.

https://actu.fr/ile-de-france/saint-cheron_91540/essonne-une-collegienne-meurt-apres-avoir-ete-poignardee-lors-d-une-rixe-entre-bandes_39707028.html

Comme il se doit, la machine médiatique s’emballe pour commenter les faits avec toujours les deux mêmes lignes de communication, ultra rabâchées :

1- La culture de l’excuse : C’est pas la faute des jeunes, mais de la société.
2- L’arrosage : Il faut « injecter des moyens » dans les banlieues.

Bel exemple d’erreur médicale puisque le diagnostic étant faux, la médication se trouve totalement inappropriée.

Et bel exemple d’acharnement thérapeutique puisque le traitement est inchangé depuis sa première mise en œuvre à la fin des années 1970, malgré son inefficacité totale.
.

Revenons donc sur cette énième erreur de diagnostic. Il suffit de reprendre les propos de ce Yazid Kherfi et très complaisamment relayés par FranceInfo.

Rixes mortelles dans l’Essonne : « Tous ces jeunes violents et délinquants, ce sont avant tout des jeunes en souffrance » pour l’ancien braqueur Yazid Kherfi.



L’ancien braqueur repenti s’est reconverti en « consultant en sécurité urbaine ». Sans vouloir être mauvaise langue, je parierais gros que les honoraires de ce consultant sont issus de nos impôts.

Intervenant régulièrement la nuit dans les quartiers, il regrette le fait que ces jeunes soient livrés à eux-mêmes. « Quand s’installe la nuit dans les quartiers, il n’y a rien d’ouvert, à part le commissariat », décrit-il. « On se plaint que les jeunes soient dans les halls d’immeuble, mais c’est parce qu’il n’y a rien d’autre ».

Première erreur : que font les jeunes la nuit dans les halls d’immeuble ? Des ados n’ont strictement rien à faire en dehors de chez eux à ces heures.
Pourquoi diable faudrait-il qu’il y ait quelque chose d’ouvert ? Faut-il leur proposer des centres culturels, des salles de fitness ou des salles de shoot, voire des boîtes de nuit ?
Si ces gosses restaient chez eux la nuit, comme une bonne éducation doit le supposer, le problème se poserait déjà différemment !
Dans tous les villages de France, il n’y a « rien d’ouvert » non plus et les gamins sont au fond de leur lit.

Deuxième erreur, toujours dans la culture de l’excuse : Tout ceci n’arrive que : « Parce qu’on met beaucoup plus d’argent dans la sécurité que dans la prévention. »
Autre contre-vérité flagrante.
L’État et les collectivités n’ont cessé de mettre la main à la poche pour « régler le problème des banlieues ».
Le premier plan « Banlieue » remonte au gouvernement Raymond Barre en 1977…
Depuis, à chaque soubresaut, on diligente une étude, on fait un rapport et on injecte des milliards et des milliards en pure perte. Le rapport est archivé soigneusement en attendant le suivant. Rien ne change, mais la pression est retombée momentanément et c’est de toute évidence tout ce qui comptait.

Même selon Mediapart, on en était déjàen mai 2018 à plus de 100 milliards d’euros depuis le début sous forme d’aide à la rénovation, de subventions aux associations, de salaires aux éducateurs…

Depuis, sans nul doute, la facture s’est significativement alourdie.
Le tout avec le résultat qu’on observe !
Versions modernes du tonneau des Danaïdes et du cautère sur jambe de bois.
.
Un article de Mediapart faisait suite à un discours de Macron ainsi commenté :
https://blogs.mediapart.fr/danielmartin137588/blog/230518/banlieues-exit-le-plan-borloo-bienvenue-aux-points-forts-macron
« Je ne vais pas annoncer un plan ville ni un plan banlieue ni quoique ce soit, parce que cette stratégie est aussi âgée que moi», a ironisé le chef de l’État, tout en rappelant que «le premier plan de la sorte a été évoqué par Raymond Barre». «On est au bout de ce qu’on a pu produire sur cette méthode», a encore précisé le président en plaidant pour « plusieurs actions très précises qui seront proposées dès juillet, notamment en matière de sécurité et de justice», ainsi qu’en matière d’aménagement et de logement».

Très fort, ce Macron pour la parlotte. Comme d’hab : 100% de com, 0% d’action.

Car trois ans plus tard, on peut voir que le gouvernement continue d’appliquer les mêmes traitements antédiluviens ayant fait preuve de leur inefficacité totale.
Pour preuve, le 29 janvier dernier Le Parisien titrait :
« Banlieues : le gouvernement promet d’investir 3,3 milliards d’euros
Jean Castex et six ministres sont à Grigny (Essonne) ce vendredi 29 janvier pour un comité interministériel à la ville. L’occasion pour l’exécutif d’annoncer 3,3 milliards d’euros pour les quartiers. Avec une priorité : la rénovation urbaine. »

Le Parisien précisait également :

« Ce vendredi 29 janvier 2021, Jean Castex et six ministres participent à un comité interministériel à la ville. Pas n’importe où : à Grigny 2 (Essonne), haut lieu des paysages bétonnés, avec ses 14 000 habitants et ses 5 000 logements. La date ne doit rien au hasard. «Il fallait rééquilibrer notre communication, explique un ministre. Montrer qu’on protège les gens, qu’on parle aussi à l’électorat de gauche.»
A quelques jours de l’examen dans l’hémicycle du texte sur le séparatisme, le gouvernement se penche au chevet des banlieues. »

On y trouve tous les ingrédients du système Macron uniquement basé sur la com’ :

– Une annonce fracassante : Avec moi, tout va changer !
– Comme rien ne change, on continue dans la com’.
Même si l’on sait que ça ne sert à rien puisqu’ « on est arrivé au bout de ce que peut produire cette méthode », on injecte pour le coup « un pognon de dingue »… ».
Cependant, rassurez-vous : les 3,3 milliards ne servent aucunement à régler le problème des banlieues, mais de l’aveu même du gouvernement, à « rééquilibrer la communication ». Parler à l’électorat de gauche (traduire : aller à la pêche aux voix), ça a un prix…

Ce n’est pas bien grave, on n’en est plus à quelques milliards près, et de toute façon, c’est le contribuable qui paie, alors…

Encore une preuve, s’il en était besoin : Macron c’est 100% de com’ et 0% d’action.

 80 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Avec cet acharnement thérapeutique à aider des banlieues dont les membres ne font rien pour s’aider eux même sinon de tomber dans plus de drogue , plus d’Islam , et bien entendu , plus de violence, on peut expliquer pourquoi, il y ait autant d’acharnement de pôle emploi à faire reprendre n’importe quel boulot à tous ces bons « toutous » . Parce que tant il y aura de l’argent distribué gracieusement, il y aura les c…ns de payeurs . Le problème est qu’à force de mettre tous les œufs dans le même panier les bénéficiaires de ces aides publiques sont souvent mieux lotis matériellement que ceux qui sont mis à contribution. D’où le concept de travailleurs pauvres !
    La classe moyenne regroupe ce vaste champs qui comprend aussi bien la personne seule qui travaille régulièrement et paye des impôts (quel privilège!!!) que le petit patron perclus de charge.
    Jusqu’à quand, cette partie laborieuse de la société va accepter de faire les frais de cette générosité qui a permis à beaucoup de démagos clientélistes, de pouvoir, avec cet argent publique, s’acheter des voix aux élections ?
    Il faut que la classe dite moyenne récupère son pouvoir d’intervention sur l’utilisation qui est faite de son argent tant qu’elle est encore en majorité dans le pays.
    Il est clair, que celle ci n’est plus que la spectatrice de ce cirque, mais paradoxalement sa principale contributrice.
    Elle a la mauvaise place , c’est à dire celle du milieu , et est donc tiraillée à ses extrémités .
    Mais ses extrémités ne sont pas politiques mais financières et immigrées .
    les uns et les autres veulent leur faire la peau et les poches.
    Va -t-elle longtemps accepter ce rôle qui la voit aujourd’hui se faire laminer par la dictature sanitaire imposée par la classe mondialiste financière, et payer pour ceux qui font pleins de mômes sans s’occuper de leurs éducation? La preuve par les bandes qui dealent et se trucident ! Où sont les parents pendant ce temps là? En train de faire prochains?? Alors que cette classe moyenne hyper responsabilisée quand elle n’est pas carrément culpabilisée ,peine à avoir deux enfants, avec les conditions de travail qui lui sont imposées, tout cela à la finale pour subvenir aux besoins des plus prolifiques !!! Sans parler des divorces nombreux dans cette catégorie qui sont souvent liés à des problèmes de fin de mois et des conditions de travail difficiles !
    Parce qu’en plus , elle est tenue par les crédits qui participent largement à la maintenir dans un état de dépendance au travail, et cela , dans toutes les conditions possibles.
    Pour sortir de ce dilemme , il faut se réapproprier l’initiative à travers les référendums , pas pour n’importe quoi; parce que je vois bien le piège qui pourrait être tendu par la fausse opposition de gauche qui serait d’abuser de ce tte facilité, pour d’une part ne pas prendre ses responsabilités politiques et donc à la finale de vider de sa substance, le recours à cette consultation populaire.
    Il faut l’utiliser avec parcimonie pour des questions essentielles qui engagent l’avenir du pays et celle de son peuple!
    Et donc ne pas le mettre dans n’importe quelles mains gauchistes!
    Si on avait consulté le peuple pour la question de l’immigration et que l’on avait respecté sa décision on en serait pas là aujourd’hui à ce dire que l’on est obliger d’arroser des banlieues islamisée et trafiquante et en plus ,à fonds perdus!
    Pour y arriver il n’y a pas trente six solutions ;le vote patriote et national et uniquement celui-ci . Ce sera ça ou le chaos !
    Les choses ne pourront se régler qu’à l’échelle d’un pays, et notre constitution est encore à cette échelle . Mais pour combien de temps encore ?
    Lorsque que nous sommes tributaires d’un système qui dépasse les frontières du pays toutes nos prérogatives citoyennes se diluent dans la masse . D’ailleurs c’est le but de l’affaire. L’éloignement des centres de décisions ne sont jamais bonnes pour la démocratie! La preuve avec » l’état de droit » qui est tributaire des cours européennes et pourtant s’impose de plus en plus aux peuples de l’UE et souvent contre leur libertés individuelles qu’elles soit d’expression ou de choix politique pour son pays .
    De plus ce vote national et patriote qu’il soit social ou conservateur, clarifie les choses dans le sens où, quelle que soit la race ou le pays d’origine de la personne concernée, celle -ci est obligée de se déterminer autour de l’idée de son intérêt, mais dans le cadre du bien commun qui est la nation et non plus permettre, juste à un opportuniste de faire carrière dans la politique et jouer les démagos en distribuant à l’encan qui pourra lui permettre de perdurer dans la jungle politique ! Phénomène qui a provoqué les taux records d’abstentions que nous connaissons.
    Il faut que la classe moyenne soit consciente et profite de ce qu’elle représente encore la majorité dans la population, pour se réapproprier le pouvoir avant de se le voir définitivement confisqué par une classe dirigeante totalitaire qui ne voit que ses intérêts qui n’ont rien à voir avec ceux du peuple .
    Alors, tous ceux qui amuse la galerie, genre, verts pastèque ,LFI ,avec à la tête, son sénateur richissime, qui se la joue peuple, sans jamais en avoir été , vieux socialistes de retour qui ne sont pas encore repus de leur pouvoir absolu sur la société pendant près de 40 ans ou autres amuseurs publics indigiénistes ou racialiste, autant de bonimenteurs de foire . Balayez les !!!
    Il faut bien avoir à l’esprit que tout ce qui est concret et solide et sur lequel toute la société vit encore aujourd’hui, l’a été par des gens qui avaient la patrie et la nation chevillée au corps qu’ils soient de gauche ou de droite .Ce n’étaient ni des banquiers mondialistes , ni des communautés étrangères hostiles aux autochtones mais demandeuses de mannes publiques , qui ont créer tout cela mais plusieurs générations de Français qui ont tous œuvrés pour l’intérêt de la Nation qui dépassait largement le cadre strict des frontières hexagonal par le nombre de personnes, qui ,pourchassées dans leur propres pays ont pu se réfugier dans ce havre qu’était la France .

    • la France a toujours été une terre d’accueil et tous ceux que nous avons accueilli aiment la France et la remercient et respectent nos lois républicaines leurs enfants sont prelmiers de la classe ! ,Quels sont les seuls qui lui crachent dessus Les MUZZ avec le coran et leur charia qu’ils veulent nous imposer!!!
      Alors je leur dit si vivre en France vous pose un problème avec les Français qui ne veulent pas de Halal ni de charia ,eh bien foutez le camp !

  2. les FRANCAIS ne veulent plus payer pour héberger des sauvages qui viennent les égorger ….
    macron, si tu es incapable de mesures radicales (renvoyer tous ces dégénérés en afrique) dégage avec eux !!!!
    Vive la FRANCE !!!!

  3. C’est pas en installant de jolis bancs dans la rue que ça va changer c’est des coups de trique dans la gueule qu’il faut et peu importe l’âge de la racaille et derrière ça des peines de prison très lourdes effectuées pour de bon !

    • C’est la bonne vieille méthode éfficace un grand coup de pied au CUL!et retour a la case départ au bled!Mr Poutine lui ne leur payes mème pas le voyage retour ,ils s’en vont d’eux mèmes !Mr Poutine ne fait pas de discours et ne distribue pas l’argent de son peuple aux crevards!oui mais lui ne fait pas partie de l’Europe ,alors il faut faire comme lui quitter l’Europe pour avoir les coudées franches!!

  4. Exactement ce que Cambadélis en en train dire sur CNEWS, les associations n’ont plus les moyens de proposer aux « jeunes », pour les empêcher de se « disputer ».
    Quels jeunes? Nous savons tous ici qui ils sont.
    Disputer? 2 morts par armes blanches.
    C’est ce genre de discours extrêmement dangereux qui conduit à la mort d’adolescent.

  5. Tout est à faire et à refaire ! merci pour cet article . Ben oui ces ados n’ont rien à faire dans les halls d’immeuble ! ils ne vont plus en classe ni ne travaillent ; les structures : elles ont existées pour nous : cinéma , théatre, jeux en tous genres, salle de sport ..Eux , que font ils ? je n’en sais rien ! mais ce n’est pas la même jeunesse, c’est un constat pas un jugement ! Peuvent ils se recevoir ? les stades sont ils ouverts en soirée jusqu’à 22h, par exemple, je n’en sais rien ! L’éducation parentale peut être insignifiante, sans nul doute ! et comme à l’accoutumée sur les ondes, il est dit : il faut supprimer les allocs ! Comme cela ne se fait pas, c’est trop clivant, il y a à faire payer les dégâts que font leurs progénitures, c’est juste et éducatif ! Cela se fait il ? Quand aux parents, ce sont eux (en plus de leur progéniture) qui doivent être entendus au tribunal ! je l’ai déjà vu !
    Quand aux éducateurs qui passent sur les plateaux télé, quand je pense à ce Ross qui critiquait la France sur les réseaux sociaux et qui « éduque  » ! Quand je pense aux assocs qui reçoivent beaucoup d’argent, et qui ne sont pas contrôlées ! ( voir la famille Théo et autres ) , pourquoi cela changerait il puisque l’argent est facile !
    Je suis d’accord pour détruire une partie de ces immeubles, à condition de mettre un terme à l’immigration, et de le contrôler sur place ! un maire qui avait fait une grève de la faim à Sevran je crois, avait dit que des maghrébins rejoignaient des familles installées en France car leur mode de vie ne gênait pas la promiscuité, 6 dans une chambre, et arrivaient à l’école sans y être inscrits !!
    Evidemment le laxisme des juges n’est plus à démontrer : un syndicat police disait il y a deux jours, qu’un jeune qui avait projeté un  » coup « , en possession d’un couteau, était passé devant le juge, qui a fait un « Rappel à la loi  » !!
    Le travail des policiers est remarquable, rapide, et ils trouvent ces délinquants dans la rue, deux jours après.
    Tout le monde sait cela !!

    • Hé oui Denise, on a en France plus de 10 millions de chômeurs et 15 millions d’extra-européens au bas mot, nous avons une réponse politique avec le parti de Mr Vauclin le MND ou le PDF de Mr Joly qui eux proposent dans leurs programmes la remigration donc à nous de jouer pour mener la reconquête de notre France Éternelle 💞😀🇨🇵

  6. Et l’expulsion, jamais???
    Comme ça serait tranquille et calme sans ces racailles qui ne peuvent pas nous blairer et qui ne veulent pas être Français. Dehors.
    La France aux Français.

    • Bonjour Jamin!
      Curieux, en effet…
      Sans vouloir passer pour pédant, ça s’appelle un hendiadys.
      Cordialement,
      Raoul

  7. Il y a t il des exemples de suicide parmi les » jeunes de banlieue » pour cause de mal-^tre ,de manque de travail ou d’avenir ??????? non, ils ont une multitude d’aides,de subventions ,de « grands frères » payés par nos impots,et qui n’ont pas intéret que les situations s’arrangent et perdre leurs raisons d’être !! il y a certainement 90% de parasites dans ces banlieues ou les flics n’ont pas accés !! quel chance nous aurions d’^tre privés de ces chances pour la france !!

  8. Si au lieu de se plaindre, ont envisagé les choses autrement.
    Les jeunes foutent la merde, « pourquoi » ?
    Si par le travail on peut éliminer un nombre important de racailles, faisons les travailler. Travaille obligatoire pour toute personne trouvée dehors la nuit, ils répareront les dégâts qu’ils ont fait, pas la peine d’injecter des fonds publics, l’argent de nos impôts doit servir à l’amélioration de la vie des travailleurs, pas à faciliter l’extension des parasites.

    • Nos élus n’ont pas encore défini ce qu’était un parasite et pour cause ils en font partie!ils dilapident l’argent public ,puisent dans les caisses sans modérations et ont voté une loi comme quoi ils ne sont pas responsables des décisions qu’ils prennent!fallait pas voter pour eux ,La droite fait une politique de gauche et la gauche une fois élue une politique de droite !ils sortent tous de l’ENA(école nationale des abrutis)Cela fait 50 ans qu’ils nous amusent et ils font des petits ensembles c’est une grande famille et il faut créer des postes pour la descendance ,la France est les pays des mille-feuilles .Ils n’ont jamais transpiré ni dirigé d’entreprise ,leur spécialité l’évasion fiscale,les subprimes ,Madoff,la spéculation etc etc!!
      bref plumer ceux qui bossent et créent les richesses EUX!!Bref quelle différence avec les immigrés de nos chères banlieues a qui l’on verse des millards IL n’y en a pAS!!!

Les commentaires sont fermés.