Bac : Blanquer s’attaque à nos jeunes instruits à la maison, De Villiers porte plainte

A ne pas manquer Ecole et laïcité Publié le 26 février 2021 - par - 11 commentaires

Quand on vous disait que derrière le prétexte d’empêcher la scolarisation des gosses en école coranique il s’agissait d’interdire l’école à la maison des nôtres !

https://resistancerepublicaine.com/2021/02/14/blanquer-nous-interdit-dinstruire-nos-enfants-a-la-maison-pour-ne-pas-montrer-du-doigt-les-seuls-musulmans/

Blanquer a donc décidé de créer un bac à deux vitesses. Un bac obtenu comme l’an dernier par la moyenne des notes reçues, le contrôle continu, dont on sait qu’elles sont bienveillantes, parce qu’il ne faut pas désespérer Billancourt Saint-Denis. Seuls élèves des lycées publics ou sous contrat auront cette licence, autorisés à n’aller en cours qu’un jours sur deux ou une semaine sur deux et à avoir nombre de cours en distantiel sous prétexte de Covid.

Les autres, par contre, ceux des lycées sous contrat et les enfants qui font leurs études à la maison (les candidats libres) auront, eux, à passer des examens…et donc seront forcément exposés à un bac plus difficile que les autres mais surtout, au Covid ! Eux devront aller passer des examens quand les autres bulleront devant Nettflix, au chaud et à l’abri à la maison… . Il y aurait donc, pour Philippe de Villiers, discrimination. Et notamment discrimination des bons élèves, des excellents élèves, une élite…  comme est encore capable d’en faire émerger l’enseignement hors éducation nationale.  Il va donc porter plainte (avec l’aide de son avocat Gilles Goldnadel) contre Castex, Véran et Blanquer pour mise en danger de la vie d’autrui et il appelle tous les parents à porter plainte également :

[…]

J’ai décidé, en tant que parent, de déposer une plainte à titre conservatoire contre Jean Castex, Jean-Michel Blanquer et Olivier Véran pour mise en danger de la vie d’autrui. Et j’appelle tous les parents qui veulent donner à leurs enfants une éducation fondée sur la liberté de ne pas accepter l’inacceptable. Et donc de porter plainte devant la Cour de Justice de la République. J’ai des petits-enfants et je porte plainte en leur nom pour mise en danger de la vie de mes petits-enfants. J’ai eu le ministre de l’Éducation nationale il y a quelques jours. Face à mes interrogations, il m’a répondu que « c’était comme ça ». Jean-Michel Blanquer en a marre du hors contrat car c’est là que sont les meilleurs élèves. Sous la pression des syndicats et des apparatchiks Moloch, il veut en finir avec le hors contrat. Il espère qu’en rendant l’épreuve plus difficile, il va décourager les familles d’inscrire leurs enfants dans ces établissements. Voici la manœuvre de l’Éducation nationale. Je le tiens de la bouche du cheval.

[…]

Le Covid, comme la loi sur le séparatisme, est utilisé par le gouvernement comme un fusil à tirer dans les coins. Quand la loi séparatisme sert à brimer certains segments de la sphère catholique, le Covid installe une discrimination nouvelle et durable entre les élèves de France. Ce qui se passe est très grave. C’est une honte. Le gouvernement pactise en sous-main avec l’islam, parce qu’il en a peur. Ses membres s’acharnent sur ce qu’ils considèrent comme le vrai séparatisme : celui de notre civilisation. Il traque la vieille civilisation chrétienne qui se trouve chez elle, chez nous.

[…]

Un bac à deux vitesses est-il une menace pour la liberté d’enseignement ?
L’idée de Blanquer, Macron et Castex, c’est d’utiliser le prétexte du Covid pour en finir avec la liberté d’enseignement. Le discours officiel consiste à nous imposer le couvre-feu — qui est en fait un confinement déguisé — et ensuite nous dire que la situation empire, donc on envoie à l’abattoir les élèves non conformes.

[…]

Les résultats de cette opération honteuse seront ceux-ci : les familles qui tiennent à avoir un vrai bac maintiendront leurs enfants dans les écoles hors-contrat quand le tout venant de la médiocrité ira dans les lycées publics. Le gouvernement n’atteindra pas sa cible. Les familles ne se décourageront pas et la qualité sera encore meilleure dans le hors contrat.

[…]

.Accusé Macron, accusé Castex, accusé Véran, accusé Blanquer, levez-vous. On n’en peut plus de votre impuissance, de vos errances, de votre incompétence. Vous allez nous faire crever.

Extraits entre parenthèses de Valeurs Actuelles :

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/baccalaureat-deux-vitesses-philippe-de-villiers-porte-plainte-contre-castex-veran-et-blanquer-pour-mise-en-danger-de-la-vie-dautrui-128789

Print Friendly, PDF & Email
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

Pour ce gouvernement, c’est détruire, détruire, détruire…….pour laisser la place aux envahisseurs. Je rêve d’un Nuremberg II avant qu’il ne soit trop tard.

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois
Reply to  Christian Jour

oui, vite !!! un jugement pour les empêcher de nuire encore plus et les mettre au rencart !

ARGO
ARGO
il y a 1 mois

Ben, oui, à la maison, on ne les endoctrine pas!

Dominique
Dominique
il y a 1 mois

Commencez-vous à avoir une vague idée du type de guerre non militaire menée par d’autres types de combattants non professionnels, tel ce Blanquer et ses complices qui rivalisent avec les musulmans pratiquants? 

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois
Reply to  Dominique

Ils devancent les exigences de la charia, comme de bons laquais lécheurs de culs

Pierre Obein
Pierre Obein
il y a 1 mois

Merci Monsieur De Villiers !
Je souhaite que d’autres personnalités vous emboîtent le pas.

Alexcendre62
Alexcendre62
il y a 1 mois
Reply to  Pierre Obein

Pierre : N’y comptez pas trop il n’y a plus d’homme a droite sauf un ou deux comme Zemmour et ceux qui font de la réinformation après c’est clairsemé , voila un an que nous subissons un cirque invraisemblable et a droite ils sont où ? tous aux abonnés absents ou chez Macron ! même madame Le Pen ! même plus la peine d’aller voter si rien ne change .

Bouillot
Bouillot
il y a 1 mois

C est mieux que ces salopards de muzz

Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 1 mois

Ce sont toujours les plus incompétents qui veulent s’imposer.

marre
marre
il y a 1 mois

Aucun problème : les bons élèves réussiront le  » bac difficile  » et on aura ainsi créé deux types de diplômés : les bons et les pas bons ! Finie la confusion entretenue par le nivellement par le bas.

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

Pour les vendus comme la rem, il est important de tout égaliser au moule de la médiocrité de ce qu’est devenue l’EN, ravalée au rang du tiers-monde, comme l’a montré le classement PISA.
Ils ne supportent pas que certains Français puissent échapper au rouleau compresseur de la bêtise crasse égalitariste de l’idéologie gauchiste

Lire Aussi