Ils veulent vous vacciner ? Faites-leur signer un "certificat d'engagement de responsabilité professionnelle"

Le gouvernement souhaite imposer le « vaccin anti-covid » pour continuer à vivre en France suivant les règles édictées par les textes fondateurs de notre Vè République (Constitution, Droits de l’Homme et du Citoyen…). En contre-partie d’une certaine prise de risque il semble judicieux que chacun se protège au cas ou ! Voici une solution simple qui s’avèrera efficace devant les tribunaux le cas échéant.

.

Précaution supplémentaire : faites un bilan COMPLET de votre état de santé avant la vaccination, tant pis pour le coût de la sécurité sociale puisque c’est le gouvernement nous pousse à nous protéger.

.

« Prudence, mère de toutes les vertus »

.

Je soussigné :

Nom : ……………………………….Prénoms :.……………………

Né le :………………………………. A : …………………………..

Profession : …………………………

Adresse professionnelle :………………………………………………

Titulaire du diplôme de :………………………………………………

Ordre ou organisation d’appartenance professionnelle : ……………………………………

Certifie avoir vacciné ce jour :

Nom : …………………………………Prénoms : ……………………………………………

Né le : …………………………………A : ……………………………………………………

Adresse : …………………………………………….

Nom du vaccin : …………………………………….

Fabricant : …………………………………………..

Réf. AMM Europe : …………………………………

Réf. AMM France : ………………………………….

Références du flacon : ……………………………….

Fournisseur : ………………………………………..

Date de fabrication : …………………………………

Lieu de fabrication : ………………………………….

Date de réception : ……………………………………

Mode de conservation : ……………………………….

Date et heure de vaccination : …………………………

Reconnait, en tant que professionnel de santé dûment habilité par l’État être informé des éléments législatifs ci-dessous :

Article 39 (article R.4127-39 du code de la santé publique)
« Les médecins ne peuvent proposer aux malades ou à leur entourage comme salutaire ou sans danger un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé.
Toute pratique de charlatanisme est interdite ».

Article 223-1 Modifié par LOI n°2011-525 du 17 mai 2011 – art. 185
« Le fait d’exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende ».

Article 223-8 (L. no 2012-300 du 5 mars 2012, art. 1er-IX)
«Le fait de pratiquer ou de faire pratiquer sur une personne une recherche mentionnée aux 1o ou 2o de l’article L. 1121-1 (Ord. no 2016-800 du 16 juin 2016, art. 6-II) «ou sur un essai clinique mentionné à l’article L. 1124-1» du code de la santé publique sans avoir recueilli le consentement libre, éclairé et, le cas échéant, écrit de l’intéressé, des titulaires de l’autorité parentale ou du tuteur ou d’autres personnes, autorités ou organes désignés pour consentir à la recherche ou pour l’autoriser, dans les cas prévus par le code de la santé publique (Ord. no 2016-800 du 16 juin 2016, art. 6-II) «ou par les articles 28 à 31 du règlement (UE) no 536/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 relatif aux essais cliniques de médicaments», est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende.
«Les mêmes peines sont applicables lorsque la recherche interventionnelle est pratiquée alors que le consentement a été retiré.
«Les mêmes peines sont applicables lorsqu’une recherche non interventionnelle est pratiquée alors que la personne s’y est opposée.»
(L. no 2004-800 du 6 août 2004, art. 5-IV) «Les dispositions du présent article ne sont pas applicables à l’examen des caractéristiques génétiques d’une personne ou à son identification par ses empreintes génétiques effectués à des fins de recherche scientifique.»

.

Médecins, infirmiers, pharmaciens … prenez bien vos précautions avant d’utiliser les nouveaux vaccins arrivant sur le marché après seulement quelques mois de recherches et d’études. Le développement d’un médicament semble être pris au sérieux par le gouvernement et on peut lire sur le site solidarités-santé.gouv.fr, « Une quinzaine d’années s’écoulent en général entre la validation d’une hypothèse scientifique et la commercialisation d’un nouveau médicament…  » (pour plus de détails reportez-vous à l’article : https://resistancerepublicaine.com/2020/12/21/pour-comprendre-pourquoi-un-vaccin-arn-messager-est-un-jeu-dangereux/)

Signature :                                          Cachet de l’ordre ou de l’organisation professionnelle
 

 

Dès lors pensez-vous qu’il soit raisonnable que l’État décide d’organiser une vaccination en masse pour le plus grand nombre ? N’y-aurait-il point un « loup » caché à votre détriment ?

.

 93 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Et tant qu’à faire hurler autant faire d’une pierre deux coup : parait que le Véreux a nommé ce type à la tête de l’agence sur les maladies infectieuses.
    Corruption systémique, lien et conflits d’intérêts n’en finissent plus de sévir et pourrissent tout, mais puisqu’on vous dit qu’on s’occupe de notre santé, qu’on fait du devoir de précaution (bien sélectif ce devoir) et que tuer l’économie, rendre malade les gens sains, ne soigner les malades (chroniques et pire), faire de l’expérimentation « vaccinale », en fait génique sur la (les) population(s), instaurer dictature sanitaire et exécutive, c’est tout pour notre bien hein !
    Puissent toutes ces ordures payer, et très cher, pour tout ce qu’ils on fait, font et s’apprêtent à faire.
    https://www.francesoir.fr/societe-sante/yazdan-yazdanpanah-et-la-tournee-de-trop-dune-equipe-de-scientifiques-en-declin

  2. Allez hurler quand lirez ce communiqué de presse de l’Ordre des Médecins (1er lien).
    Autant dire que ni coupables ni responsables sauf ce salaud de peuple Français sans cesse insulté, dénigré, culpabilisé…. Et c’est lui qui au final paiera, que ce soit via impôts pour dédommagements, que santé sinon vie avoir été injecté avec ses saloperies ‘qu’ils’ osent appeler ‘vaccins’.
    J’avais mentionné en commentaire l’attestation mise à dispo par Me Bruna pour nous ce sale peuple, mais il faut savoir qu’il avait envoyé à qui de droit, comprendre les coupables et responsables ainsi que ceux les laissant faire, déclaration de responsabilité pénale, et je doute qu’aucune, car il y en a pas mal (voir 2e lien), lui a été renvoyée remplie et signée.
    Par contre je parie que ce sont ces déclarations envoyées qui est le pourquoi du comment de ce communiqué de cet Ordre de branques.
    Inutile de préciser dans quelle merde nous sommes, et que si les lobotomisés refusent de se réveiller et surtout bouger, faudra tous les laisser derrière car les ‘c’est eux ou nous’, y compris tous ceux qui mentent depuis des mois, n’a jamais autant eu autant de sens que maintenant.
    https://twitter.com/ordre_medecins/status/1342128123010232322
    https://reaction19.fr/actualites/declaration-de-responsabilite-civile-et-penale-a-lensemble-des-deputes-et-senateurs/

  3. Absolument,le corps médical qui se propose de vacciner des patients doit être mis face à ses responsabilités pénales par un document écrit et certifié comme celui que vous proposez !

  4. Il me semble évident qu’aucun médecin n’acceptera de signer ce document, tout comme il me paraît tout aussi évident qu’après avoir pris connaissance des articles cités dans ce texte tout médecin devrait refuser de pratiquer toute vaccination. Sinon, quelle est la valeur des lois ? Cela devrait conduire à une insurrection généralisée – que j’encourage.

  5. Cette crise aura eu pour conséquence fâcheuse de casser la confiance envers nos médecins: quel gâchis !
    Mais je pense effectivement, avec cet article intelligent, qu’il nous faut nécessairement renouer avec eux, surtout les médecins de ville qui ne sont pas à la fête, pressurés qu’ils deviennent, entre une clientèle misérable et une sécu soviétique (et des mandarins maçonniques, corrompus, cathodiques et … pontifiants).
    Pour se donner de l’entrain, ne pas hésiter à consulter au préalable le Dr Feelgood (https://youtu.be/uvRNRiA_h34) !

  6. Je connais un pharmacien retraité qui est contre cette vaccination et qui aurait refusé de vacciner les gens.

  7. À chacun de voir et décider, mais pour ma part Il me semble plus judicieux d’utiliser le document mis à disposition du public rédigé par Me Brusa, qui engage la responsabilité civile, pénale et personnelle du médecin (ou toute personne médicale) préconisant l’administration des ‘vaccins » (en fait thérapie génique) des Pfizer/Biontech ou Moderna.
    Téléchargement direct :
    https://reaction19.fr/wp-content/uploads/2020/12/De%CC%81claration-de-responsabilite%CC%81-civile-et-pe%CC%81nale-du-me%CC%81decin-1.pdf
    Site internet pour référence : https://reaction19.fr/actualites/declaration-de-responsabilite-civile-et-penale-du-medecin/

  8. Il ne peuvent pas mettre en oeuvre l’obligation de vaccination !! ( code de Nuremberg)En revanche , il existe des leviers aperçus dans les médias ! La contrainte est un levier sur lequel ils peuvent mettre en place une politique de vaccination ! interdire les restaurants par exemple pour les non vaccinés , et en supplément cela divise la population ! les uns accuseront les autres ne pas aider les restaurants et les commerces !! Les Français cupides se boufferont entre eux ! que du bonheur pour ce gouvernement ! les Français a l’épreuve de la connerie !! affaire a suivre !!

    • Franck, les restaurateurs ont déjà bien du mal à vivre.Croyez-vousqu’ils sélectionneront les vaccinés et les non vaccinés ? La situation devient ubuesque et d’ici qu’ils vaccinent, il y aura tellement de cas dramatiques qui vont arriver, que tout cela fera éclater la baudruche. Le pire dans l’affaire est que certains acceptent de se faire vacciner alors que l’on sait que le vaccin est dangereux et inutile.

      • « La situation devient ubuesque et d’ici qu’ils vaccinent, il y aura tellement de cas dramatiques qui vont arriver, que tout cela fera éclater la baudruche »
        C’est ce que je pense absolument, et c’est exactement pour cela que je ne me ferai JAMAIS vacciné. Il suffira d’attendre les morts, les handicapés qui seront légions après la vaccination en grand nombre (dont pas un seul responsable ou élu ne veut), plus les vaccinés qui rechopperont ce virus qui est en train de muter, pour que la « baudruche éclate » et que ce vaccin soit retiré après les drames qu’il aura provoqués.
        Maintenant, et comme d’habitude, si le peuple français n’était pas aussi con, débile et décérébré comme il l’est depuis 50 ans, il refuserait la vaccination à 95 % et ce poison serait vite relayé au rayon des antiquités dans le musée des scandales et génocides médicaux français.
        Comment la moitié des français acceptent-elle de se faire vacciner, sachant qu’AUCUN homme politique, ni médecin des plateaux de la propagande officielle de la pensée, ni aucun responsable du laboratoire qui l’a fabriqué, ni aucun député et tant d’autres ne se font pas vacciner ? Ben merde alors, qu’est-ce qu’il faut à ce bon peuple pour comprendre le quart de la moitié d’une once d’un embryon de tout ce qui se passe en ce moment ???????

    • vont ils demander aux restaurateurs d’exiger le passeport vert avant de rentrer dans leur restaurant ? après ce que leur font subir ce gouvernement, ce serait étrange qu’ils acceptent.

      • Avant, dans les hôtels, existaient les  » fiches d’hôtel  » sur lesquelles chaque clients était tenu d’inscrire son identité justifiée par la présentation d’une CNI. En cas de contrôle de police, si les fiches n’étaient pas remplies, l’hôtelier écopait d’une fermeture administrative. Dans le cas du passeport vert, les restaurateurs n’auront pas le choix : passeport vert ou refus du client sinon fermeture administrative. C’est la liberté macrono stalinienne à la mode LREM.

      • Pour gagner leur vie pour sauver leur travail ils sont capable de tout j en suis sur une grande majorité pour encore faire de la division

  9. C’est exactement ce que m’avait conseillé un naturopathe de renom. Si l’on veut vous vacciner, faite signer au médecin un engagement de responsabilité et je vous assure qu’il ne vous vaccinera pas.

  10. Si l’obligation formelle de se vacciner est établie, ce qui sera très certainement le cas, j’appliquerai à la lettre ce qui est dit dans cette article.
    Merci !

Les commentaires sont fermés.