Pour comprendre pourquoi un vaccin ARN messager est un jeu dangereux…

covid 19 Publié le 21 décembre 2020 - par - 6 commentaires

COVID, ARNm….un jeu dangereux ?

Un vaccin a pour objectif de faire reconnaître par l’organisme un virus en injectant un virus du même type inactivé (poliomyélite, grippe) ou atténué (rougeole, fièvre jaune) ou par injection d’antigènes (hépatite B).

.

Le traitement proposé pour vaincre la COVID-19 par ARN messager (Acide ribonucléique messager) consiste en uneintervention humaine sur le génome, c’est à dire sur l’information génétique d’un organisme contenu dans chacune de ses cellules, inclus dans une macromolécule (ADN : acide désoxyribonucléique) présente dans tous les noyaux cellulaires pour assurer le développement, le fonctionnement et la reproduction des êtres vivants.

Pour qu’une cellule puisse se répliquer il faut que cet ADN soit dupliqué de façon à ce que la nouvelle cellule détienne à son tour l’ensemble des éléments du génome. Le rôle de l’ARN messager est de copier une protéine dans l’ADN source, la transporter vers la cellule en cours de réplication au sein de laquelle cellule cible la copie de protéine servira à l’édification des acides aminés, lesquels se recomposeront pour former une nouvelle chaîne moléculaire d’ADN comportant l’ensemble des informations génétiques. Une nouvelle cellule comportant le génome sera « née ».

 

« La nouvelle technique proposée met en œuvre un ARNm par injection dans l’organisme de brins d’instructions génétiques qui vont intervenir dans le système de réplication de l’ADN. En clair le vaccin va intervenir sur le génome de la personne l’ayant reçu. » (source : solidarités-santé.gouv.fr)

Cette nouvelle technologie va donc intervenir directement sur le processus d’édification de la vie ! 

.

Certes la thérapie génique n’est pas une invention du 21è siècle. Si l’on en croit l’INSERM environ 2000 essais cliniques ont été menés depuis 1989 dans divers domaines (cancer, hémophilie, mucoviscidose et autres maladies infectieuses, cardiovasculaires, neurologiques, ophtalmologiques). A ce jour si la thérapie génique permet de produire et de traiter quelques pathologies (11 médicaments sur le marché actuellement), il n’en reste pas moins qu’ils sont l’aboutissement de nombreuses années de recherche comme le précise le site  solidarités-santé.gouv.fr

https://laplumeducitoyen.org/2020/11/30/covid-arnm-un-jeu-dangereux/

 

Complément

Vaccin : Katalin Kariko, la biochimiste un temps méprisée, qui a mis au point la technique de l’ARN messager

[…]

Les deux vaccins censés sauver le monde sont basés sur cette même stratégie consistant à introduire des instructions génétiques dans l’organisme pour déclencher la production d’une protéine identique à celle du coronavirus et provoquer une réponse immunitaire.

Katalin Kariko occupe aujourd’hui un poste élevé au sein du laboratoire allemand BioNTech, associé à la firme Pfizer, qui produit le premier vaccin distribué dans le monde occidental, l’autre étant fabriqué par Moderna, dont le nom signifie « Modified RNA » (ARN modifié)

[…]

https://www.franceinter.fr/vaccin-katalin-kariko-la-biochimiste-un-temps-meprisee-qui-a-mis-au-point-la-technique-de-l-arn-messager

Print Friendly, PDF & Email
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
leroux
leroux
il y a 2 mois

Vu que la pupulation est en bonne santé (seul 0,05% des personnes sont concernés par une éventuelle contamination, et les personnes qui décèdent à cause du virus – ce qui reste à prouver – ont des comorbidités et affichent 80 ans et plus au compteur), aucune utilité à absorber ce que le gradé de l’Armée canadienne qui refusent que ces hommes injectent cette saloperie par la force à la population a appelé un « vaccin-tueur » !

LESPAGNOL
LESPAGNOL
il y a 2 mois
Reply to  leroux

entièrement d’accord avec vous

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 2 mois

« …l’édification des acides aminés, lesquels se recomposeront pour former une nouvelle chaîne moléculaire d’ADN.. »

Non les acides aminés ne forment pas une chaine d’ADN, les acids aminés entrent dans la composition des enzymes et autres protéines de la cellule. L’ADN est composé d’une combinaison des 4 bases nucléotidiques, adénine, thymine, guanine, cytosine

Attention à ce que vous publiez ne tendez pas le bâton pour vous faire frapper par les détracteurs de RR

Last edited il y a 2 mois by Armand Lanlignel
Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 2 mois

UN FILM de 2015 (version française) qui évoque beaucoup de ce qui se passe aujourd’hui. Quand la fiction semble ne pas l’être vraiment.

Consumed.2015.FRENCH

Dorylée "
Dorylée "
il y a 2 mois

Il y a une différence majeure entre la thérapie génique utilisée pour traiter les maladies génétiques et le bricolage pseudo anti covid.
La thérapie génique vise à réparer un gène défectueux, c’est à dire présentant une anomalie par rapport au gène sain connu. Les résultats récents obtenus par le Généthon sont quasiment miraculeux parce les généticiens SAVENT OU ILS VONT.
Le bricolage des sorciers de la finance COVID19 vise à dérègler un gène sain pour lui faire fabriquer des éléments nuisibles à l’organisme en vue de faire produire des anti corps par cet organisme. Or on sait que chez l’humain, chaque gène code pour plusieurs protéines ; il y a donc un énorme risque qu’en modifiant un gène, on provoque des modifications en cascade imprévisibles à plus ou moins long terme. Qu’adviendra-t-il des enfants conçus après la vaccination ARNm ?

LANGLOIS
LANGLOIS
il y a 2 mois

Vaccinons en priorité les politiques (dont choupinet, le pauvre chéri est malade !!), les journaleux gochistes/islamistes, les musulmans pour qu’ils repartent chez eux piqués ….
ensuite les FRANCAIS respireront un air plus sain !!!!!

Lire Aussi