Et si on buvait un coup, le 2 décembre, pour arroser la victoire d’Austerlitz ?

A ne pas manquer Histoire Publié le 2 décembre 2020 - par - 6 commentaires

2 décembre, tiens, un anniversaire que je vais fêter, pour une fois.

Le 2 décembre est l’anniversaire de la bataille d’Austerlitz ( 2 décembre 1805 ).

Ce jour-là, après neuf heures de combats, la Grande Armée de Napoléon Ier, malgré son infériorité numérique, battait les forces de la Troisième Coalition, qui a terminé sa carrière à la suite de la bataille. 

Cette coalition réunissait les Austro-Russes de l’empereur François Ier d’Autriche et du Saint Empire et de l’empereur russe Alexandre Ier. 
Le Royaume-Uni, pourtant membre et financeur de la coalition, n’avait pas osé se mesurer à la Grande Armée, 

Une sacrée branlée que la France leur avait foutue, bien qu’inférieure en nombre et en canons.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_d%27Austerlitz#La_Troisi%C3%A8me_Coalition_:_l’Angleterre,_l’Autriche_et_la_Russie

Outre le nombre de leurs victimes, ils eurent à déplorer la perte de 180 canons et d’une cinquantaine de leurs drapeaux.

Certains de ces drapeaux ornent encore, je crois, la cathédrale Saint Louis des Invalides. ( J’espère qu’on ne leur rendra jamais, au prétexte de je ne sais quel  » geste « , même si cela semble dans l’air du temps … )



Sous la voûte de l’église des soldats figurent des bannières aux effigies diverses. Ce sont des trophées de guerre, des drapeaux ayant appartenu aux ennemis de la France à travers l’histoire.

https://www.musee-armee.fr/votre-visite/les-espaces-du-musee/cathedrale-saint-louis-des-invalides.html

Pour la sortie du livre L’Hôtel des Invalides,  Alexandre Gady, Boris Bouget et le Général Christian Baptiste, directeur du musée de l’Armée,  poursuivent la visite par l’église des Soldats et ses emblèmes pris à l’ennemi. Une centaine de drapeaux sont exposés dans cette église construite en seulement deux ans, de 1676 à 1678, ou 1679 pour sa charpente issue de la forêt de châtaigniers de l’actuelle avenue de Breteuil. Sous l’Ancien Régime, les emblèmes pris à l’ennemi étaient déposés dans la cathédrale Notre-Dame. Sous la Révolution, ces drapeaux sont exposé dans cette église des Soldats. L’avancée des troupes allemandes en 1914 fait craindre leur capture par l’ennemi. Le Général Serurrier, gouverneur des Invalides, ordonne alors leur destruction ; ils sont brulés dans la cour des Invalides. Les plus anciens drapeaux exposés dans l’église, aujourd’hui la cathédrale aux Armées, proviennent néanmoins de la Bataille d’Austerlitz, et la plupart datent des guerres des 19° et 20° siècles.

https://www.francebleu.fr/emissions/ils-ont-fait-paris-et-sa-region/107-1/ils-ont-fait-paris-et-sa-region-l-hotel-des-invalides-3

.

Quant aux canons, une partie a fourni le bronze de la colonne Vendôme.


.

.D’autres ont fourni le bronze de la statue de Napoléon à Rouen. 



Vous vous souvenez ? 
Cette fameuse statue que la mairie de Rouen a fait retirer récemment et qu’elle veut remplacer par je ne sais quel polichinelle pour faire plaisir aux Adama & Co.
https://resistancerepublicaine.com/2020/09/24/serie-monuments-historiques-il-faut-gagner-la-bataille-pour-la-statue-de-napoleon/ 

 » La bataille d’Austerlitz illustre le génie tactique de Napoléon. Ayant prévu les mouvements de ses ennemis sur un terrain qu’il avait lui-même choisi, l’Empereur est alors au sommet de son art militaire. Symbole de la gloire militaire du Ier Empire, la bataille d’Austerlitz est encore de nos jours enseignée en son principe dans de nombreuses académies militaires.  « 

http://education-defense.fr/spip.php?article335&lang=fr 



.

Donc, oui, je vais fêter cet anniversaire.

Tout en espérant que le Macron, au nom d’une quelconque  » itinérance mémorielle  » ou intellectuelle dont il est coutumier, ne nous fasse pas un coup de  » en même temps  » à propos d’Austerlitz.

En 1805, la France, c’était l’Empire ….
En 2020, c’est la France En Pire !

Print Friendly, PDF & Email
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

merci pour ce rappel historique de la Grandeur de la France,
qui sait si micon en a entendu parler ?
Non, il ne prendra pas la tête d’une armée allant glorieusement dézinguer de l’Ottoman en Arménie, son seul point commun avec le célèbre empereur que le monde nous envie, c’est sa petite taille, mais ça s’arrête là.

Celtillos
Celtillos
il y a 1 mois

c’est une date sacrée, non seulement c’est l’anniversaire de la bataille d’Austerlitz qui est un monument se stratégie, mais c’est aussi l’anniversaire du sacre de l’empereur.

vive la République, vive l’Empereur!

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 1 mois

Si le débile profond ne fêtes pas Austerlitz, on pourrait envoyer un porte-avions à Londres, fêter Trafalgar.

Gladius
Gladius
il y a 1 mois

J’aurais aimé vivre sous le règne de Napoléon le Grand (ou alors sous César).

Vivre sous sous Nabomacron est une véritable abomination

Bayard
Bayard
il y a 1 mois

Les Français doivent se souvenir que leurs ancêtres ont été glorieux ! Ce peuple courageux qui ne demande qu’à être commandé par un véritable chef sera encore capable du meilleur. Il ne reste qu’à trouver le chef !

bm77
bm77
il y a 1 mois

Bayard, vous avez raison , vous allez dans le sens de Zemmour qui tout en défendant ses thèses contre l’immigration , et pour la Nation , nous apprend beaucoup sur l’histoire, enfin ,en tout cas à moi !
J’ai appris par exemple que les soldats Français étaient considérés comme les meilleurs combattants de l’Europe.
Ils ont certainement gardé cette réputation des Gaulois . Jules Cesar et les romains en général les craignaient beaucoup.
Mais comme aujourd’hui ils n’étaient pas très unis ces Gaulois et c’est cela qui a facilité l’annexion des Gaules !
Par contre cela me met en rage de lire ces historiens qui essaient de nous convaincre que ce n’étaient pas nos ancêtres !! Avec ce relativisme propre aux gauchos! Surtout par des gens qui tentent de nous faire croire que nous sommes une terre d’immigration. Si la conquête des gaules est une immigration, je veux bien tout entendre !!!
Oui la Gaule avant d’être conquise par les romains puis par les Francs était peuplée de … Gaulois et ce n’est pas moi qui le dit ce sont ceux qui les ont conquis qui ont bien eu conscience qu’ils envahissaient un territoire par encore très bien défini ,mais bien une contrée qu’ils nommaient soit Gaule chevelue ou Gaule méditerranéenne !!!
Ses habitants n’avaient pas encore conscience de la nécessité de former une nation, divisée qu’elle était en nombreuses tribus souvent par le fait géographique plus que par les us et coutumes.
La France dans ses fondements a été issue en partie de ces civilisations Romaines et Franque mais n’oublions pas que déjà sous Vercingétorix naissait l’idée qu’il fallait unir, les peuples vivant en Gaule contre l’ennemi commun Romain ! Après les profs de gauche ont essayé de relativiser tout cela, pour ensuite le nier complètement parce que pour eux ils y avait pleins d’élèves qui ne pouvaient revendiquer l’appartenance à une nation issue de Gaulois !!!
Après , tout comme Zemmour, ou d’autres encore, même si on peut prendre parfois à la rigolade « bon enfant » l’histoire de » nos ancêtres les gaulois », on peut toujours s’approprier cette filiation de cœur, sinon de raison !
Zemmour lui issu lointainement d’une famille de berbère d’Algérie se revendique bien de cette France aux ancêtres Gaulois ! Dont il a complètement acquis d’ailleurs tout l’esprit de rebelle et cela sans renier d’aucune manière ses propres origines .
C’est ça qui a fait la force de la France ! Elle a toujours été consciente de ce que sa composition pouvait être une faiblesse et ce depuis Vercingétorix et a toujours tenté d’y remédier en essayant de créer un consensus autour de ce que l’on n’appelait pas encore une nation mais qui était déjà en devenir.
Même l’église a été une façon de créer de gré ou de force une unité et ce n’est pas pour rien que les Roi l’on utilisé pour renforcer leur pouvoir en utilisant par ailleurs les bons conseils de Cardinaux . Et il est vrai que la Révolution a peut-être marqué le début d’une ère nouvelle mais pas à partir de rien . . Sur des bases sommes toute Chrétiennes même si elle s’en défendait et plus encore enrichie de la période gréco romaine dont les Voltaire et autres penseurs de l’époque des lumières se sont grandement inspirés pour préparer les bases idéologiques de la Révolution . Et parfois avec la hargne…gauloise !
L’influence Chrétienne a perduré de façon notoire jusque au début de la seconde guerre qui a peut être sonné le début de la désaffection pour le religieux en parti à cause de la hiérarchie ecclésiastique qui a été bien muette à cette époque !. On retrouve le même phénomène aujourd’hui avec le Bergoglio mondialiste qui veut enfoncer le clou de la désaffection pour la religion catholique .
Par contre il n’a pas prévu ce retournement de situation qui fait qu’aujourd’hui l’identitaire a rejoint le spirituel, pour beaucoup de Chrétiens, ce qui peut être est le signe du début d’une renaissance de la France. Et d’une révolte ???

Lire Aussi