Saint-Orens de Gameville(31) : un prof d’histoire calomnie Zemmour devant des enfants de 13 ans

Publié le 17 novembre 2020 - par - 28 commentaires

C’est l’histoire d’un professeur d’Histoire-Géographie-EMC (Enseignement Moral et Civique) du collège  René Cassin de Saint-Orens de Gameville (Haute-Garonne), Madame Lafage-Doumerc. Elle trouve normal de traîner Zemmour dans la boue auprès de ses élèves de 4ème via une évaluation. 

Non seulement on s’interrogera sur le choix de l’exemple Zemmour, en ces temps d’agressions musulmanes, de terrorisme et autres décapitations pour parler des libertés et de la laïcité, non seulement on fera remarquer que, fort malhonnêtement et illégalement, ce professeur laisse croire à ses élèves que Zemmour aurait été condamné définitivement alors qu’il ne s’agissait que de la première instance et qu’il a fait appel (la présomption d’innocence, c’est fait pour les chiens, Madame Lafage-Doumerc ?)  mais on notera, cerise sur le gâteau, que le professeur se permet de jouer au juge et de dégommer Zemmour, forçant ainsi les élèves à la suivre dans ses jugements et partis pris politiques. On pourra aussi insister sur l’incitation à la haine du journaliste qui, en ces temps qui courent, peuvent avoir des conséquences abominables…

L’évaluation en question vaut son pesant de cacahuètes…

I Voici les questions. J’ai mis du blanc pour éviter au professeur de reconnaître la copie de l’élève qui nous a été envoyée… et de régler ensuite ses éventuels comptes ! 

Cliquer si besoin pour mieux lire.

Mes remarques :

-le choix de Zemmour n’est pas anodin, auprès d’élèves de 4ème qui plus est, qui n’ont sans doute, pour la plupart d’entre eux, jamais suivi les attaques dont le journaliste est l’objet régulièrement. S’ils ont entendu parler de Samuel Paty, forcément, leur mettre, juste après, sous les yeux le jugement d’un homme libre qui dénonce l’islam, ce n’est ni anodin ni le fruit du hasard. Comme si Madame Lafage-Doumerc avait voulu allumer un contre-feu à la levée de boucliers contre les égorgeurs et autres décapiteurs musulmans… De là à encourager les élèves à penser que critiquer l’islam serait une faute grave, condamnée par les juges… ce qui exonèrerait presque les djihadistes qui veulent imposer le délit de blasphème, il n’y a qu’un pas… Faut-il le franchir, madame le professeur ?

Il est vrai que Zemmour a un grand tort, il n’est pas de gauche… Il mérite donc tous les mauvais traitements !

-la question 5 témoigne d’un manque d’objectivité et de neutralité impardonnables chez un prof. Elle aurait pu dire, mon dieu, bien des choses, comme  « Quelle est la liberté individuelle dont Eric Zemmour AURAIT abusé le 28 septembre 2019 SELON LES JUGES  « . 2 mots qui changent et la face du prof est changée… Où a-t-elle eu son capes, la donzelle, qui ignore, dirait-on, les modélisations  et la neutralité obligatoire du professeur ?

-la question 6 est un peu plus prudente, puisque le professeur se réfugie derrière l’article et le journal,  mais encore une fois en piétinant l’exigence de neutralité. La formulation correcte eût été : « d’après cet article et […] pourquoi Eric Zemmour AURAIT-IL dépassé les limites de cette liberté » et non pas « pourquoi peut-on dire » qui dénote un parti-pris du professeur et une condamnation.

on remarquera que la question 7 manque de pertinence.  Que signifie la question posée ? Gageons que pour des gosses de 4ème, il y a de quoi rester coi… C’est seulement quand on a la correction que l’on comprend où la fameuse Daisy voulait en venir… mais ça  ne veut rien dire. Il y aurait eu un jugement parce qu’il y aurait eu 3600 signalements au CSA ? Quel rapport, votre honneur ? Sauf à vouloir pointer du doigt l’affreux Jojo Zemmour dénoncé par des milliers de personnes, on ne voit ni le sens de la question ni celui de la réponse…

naturellement, la question 8 ne demande aucune recherche, aucune analyse aux élèves, il s’agit juste de vérifier qu’ils savent lire… ou plutôt d’être sûr qu’ils ont bien compris que le vilain sire a été condamné, que c’est un délinquant et donc que tenir un discours « violent à l’égard de l’islam et de l’immigration » serait sinon un crime (quoique…) du moins un délit.

.

II Et voici la correction…

Compléments à mes commentaires à propos des questions :

-question 3 : la définition de la laïcité est plutôt curieuse, elle ressemble terriblement aux définitions inventées par le CCIF ou par les anglo-saxons.  La laïcité c’est d’abord la séparation de l’Etat et de l’Eglise ; rien à voir avec une « neutralité de l’Etat vis-à-vis des religions », ce qui signifierait que tout est permis aux religions et que l’Etat n’aurait pas son mot à dire. Or, le préambule de la loi est clair, il introduit une restriction majeure, la notion d’ordre public : La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public. Encore une fois où Madame Lafage-Doumerc a-t-elle fait ses études d’histoire ? Où a-t-elle eu son capes ?

la question 5 comme la réponse sont claires et sans nuance. Zemmour est coupable, il a « abusé » de sa liberté d’expression. Jugement totalement subjectif qui est soufflé aux élèves… La Lafage-Doumerc ne semble pas connaître le conditionnel…

-et les réponses à la question 6 sont des couperets contre Zemmour qui pourrait, à mon sens, porter plainte pour diffamation (quant aux inspecteurs et autres recteurs, ils devraient blâmer le professeur, voire le déplacer ou le radier pour faute lourde, mais je ne me fais pas d’illusions, eu égard à l’état de l’Education nationale et à celui du pouvoir macronien.

En effet, rien dans le texte de base tiré du Monde ne permet de dire que Zemmour aurait injurié les musulmans et les aurait accusés d’être des criminels, sauf le résumé de l’interprétation des juges et des journalistes. Jamais les propos exacts de Zemmour ne sont cités. Bref, un gigantesque procès d’intention, d’une malhonnêteté insigne… Incitation à la haine, oui, en l’occurrence, contre Zemmour ! Fallait oser, juste après la décapitation de Samuel Paty. Honte à la Lafage-Doumerc !

.

Bref, un sinistre exemple de la dégénérescence de trop de nos enseignants si politisés qu’ils en oublient le devoir de réserve ! Qu’ils aient des engagements, des choix politiques, c’est normal, nul ne peut leur en faire grief. Qu’ils utilisent leur métier pour faire de l’endoctrinement des jeunes têtes qui leur sont confiées, c’est une faute lourde, c’est monstrueux, c’est impardonnable.  J’avais des collègues qui, quand Sarkozy était au pouvoir, tapaient sur lui, parce qu’il n’était pas de gauche, au grand dam des élèves… Ils n’auraient jamais fait cela sur un Mélenchon…  J’ai toujours été politisée, jamais un de mes élèves n’a pu savoir ni même deviner pour qui je votais et ce que je pensais des politiques, ni ce que je pensais de l’islam dont  je ne parlais jamais en cours.

Il reste du Staline et du goût pour la Pravda et l’endoctrinement chez nos profs gauchos. Ça pourrait nous faire rire… s’ils n’étaient pas si nombreux, et si nombreux à n’avoir ni science ni conscience. Car là est aussi une des causes du désastre. Le métier d’enseignant s’est tellement dévalorisé que l’on recrute des profs avec 5 de moyenne, des médiocres, des gens sans connaissance ni talent… alors quand, en plus, ils n’ont pas de conscience, c’est une tragédie pour l’école. Et pour la nation.

.

Mais revenons à cette Lafage-Doumerc…

Quand on regarde les options pratiquées dans le collège, allemand, espagnol, latin, grec… le fait que le collège n’est pas classé ZEP et qu’il n’a pas de section d’accueil des mineurs étrangers allophones, plus le fait qu’il ait des résultats au brevet et en nombre de mentions supérieur aux moyennes nationales on comprend qu’on est dans l’un des heureux collèges-lieux de France où les jeunes Français peuvent encore étudier tranquillement ou presque. C’est donc le genre de collèges où l’on peut allègrement se dire anti-facho, écolo, anti-raciste, immigrationniste et droidelhommiste… et se sentir tellement à l’aise dans ses convictions que l’on peut, faisant foin de l’éthique, caricaturer ses opposants politiques avec ses élèves au mépris de toute déontologie,  de tout respect , de tout devoir. Il est vrai que les amis de Zemmour n’agressent pas, ne décapitent pas, ne traînent pas au tribunal, ne lynchent pas sur twitter, eux. Comme c’est facile, comme c’est lâche…

 

Print Friendly, PDF & Email

28 réponses à “Saint-Orens de Gameville(31) : un prof d’histoire calomnie Zemmour devant des enfants de 13 ans”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    Bof des cons comme ça, il y en a un paquet. Le pire c’est quelle est soutenue par sa hiérarchie gauchiste de merde qui parlent de la liberté d’expression, alors qu’ eux la bafouent sans arrêt.

  2. Avatar Bad Robot dit :

    A l’heure où des envahisseurs civilisationnels égorgent des professeurs d’histoire, dans un devoir futur, les élèves post-Libération seront peut-être interrogés sur le sort des collabotes tondues et pendues au petit matin dans une ruelle au sortir de leur cours lors d’un des premiers actes de Résistance.

  3. Avatar Adalbert le Grand dit :

    Cette Lafage -Doumerc, outre le fait qu’elle est ignare, est visiblement une militante gauchiste, sans doute passée par l’UNEF lors de sa visite touristique de la fac.

    Sa « définition » de la laïcité, tout droit sortie des tracts des associations islamistes fondamentalistes style frères musulmans, et reprises par les islamo-gauchistes, le démontre.

    Non, madame, la laïcité n’est pas « la neutralité (sous-entendu : bienveillante et protectrice) à l’égard des religions ». Ça c’est la définition que les bigots musulmans et leurs alliés gauchistes aimeraient imposer, et signifiant « la religion échappe au droit commun et n’a pas à lui obéir, non plus qu’aux autorités de l’Etat ».

    Or en vérité la laïcité est exactement le contraire : c’est la religion qui n’a pas à dicter à l’État, et donc à imposer à la société ses croyances et ce qu’ils doivent faire.

    La Laïcité est le refus, le rejet de l’intrusion de la « raison religieuse » dans l’État de droit, uniquement régi par la loi issue de la raison humaine.

    « La République (ou l’Etat) ne reconnaît aucune religion » – ou plus exactement, selon les termes de la loi de 1905, aucun culte (une façon de ravaler la croyance religieuse au statut de pratique ressortant strictement de la sphère privée) – signifie qu’elle ne reconnaît aucune prétendue « loi religieuse », aucun Dieu : la loi est faite par l’homme uniquement, sans référence à une quelconque « révélation » divine, aucun livre ou parole prétendument divin et sacré, et l’Etat doit être gouverné par la seule raison humaine.

    Au sens littéral du terme, cela signifie que la République est très exactement athée, sans Dieu(x).

    Les croyances religieuses des individus sont tolérées, au nom de la liberté de pensée et de conscience, à condition qu’elles ne troublent pas l’ordre public, mais considérées comme de simples lubies personnelles auxquelles les autres n’ont pas à se soumettre et qui n’obligent personne. En revanche, elles n’autorisent en aucune façon le croyant ou l’adepte à se soustraire à la loi républicaine commune en excipant de sa croyance

    Cela signifie aussi que l’opinion des prêtres ou des croyants en tant tels n’a aucune valeur. Leur opinion compte certes, mais seulement en tant que citoyens ordinaires, pas plus que celle d’un autre citoyen lambda, ils ne peuvent se prévaloir d’aucune autorité spéciale du fait de leur qualité de religieux.

  4. Cette personne ne devrait pas enseigner dans un établissement laïque d’un état laïque comme beaucoup d’autres endoctrinées qui endoctrinent à leur tour

  5. Claude Laurent Claude Laurent dit :

    Evidemment Madame Lafage-Doumerc ne cita pas la chahada qui est la profession de foi qu’un djihadiste vous imposera avec le couteau sur la gorge pour vous obliger à vous convertir!

    « j’atteste qu’il n’y a pas de divinité en dehors de Dieu et j’atteste que Mahomet est le Messager de Dieu »

    Comment peut-on témoigner de quelque chose que l’on n’a pas vu ?
    la chahada est donc un faux témoignage.

    Rappel de quelques gentilles paroles d’amour, de tolérance et de paix.
    ON argumentera « faut voir le contexte » … ben on y est:
    « Ordre est donné au prophète , de la part d’Allah , d’exhorter les musulmans au combat contre l’infidèle » (Coran 8:65)
    « Combattez les infidèles jusqu’à leur soumission et que l’Islam seul règne  » (Coran 2:193)
    « Quand les musulmans tuent les infidèles, c’est Allah qui tue en réalité » (Coran 8:17)

    Coran 8-67.Un prophète ne devrait pas faire de prisonniers de guerre avant d’avoir fait un grand carnage sur la terre.
    (sourate 8 appelée LE BUTIN…dans un livre d’amour ????)

    Hadith de Bukhari 9,50 :
    « Muhammad a dit: « Aucun musulman ne devrait être mis à mort pour le meurtre d’un infidèle.

  6. Avatar bouillot marie ange dit :

    encore une gauchiasse rouge . une c…e de rouge. pas grave. Zemmour est cent fois mieux qu’elle. plus intelligent que cette sale bonne femme. a sanctionner

  7. Avatar ALEXIS dit :

    Bon hors sujet mais je réagis à chaud sur l’intervention de J.M Aphatie sur un débat à propos du « floutage » des policiers LCI. Le méridional à la grande gueule, prends fait et cause pour Jérome Rodriguez le brave gaucho ayant perdu un œil dans une manif de gilet jaune, tandis qu’il dégueulait sa bile malodorante sur les flics. Liberté de la presse et toute la sempiternelle diatribe des journaleux avides de tribune dans les médias à succès. Invitons Lesieur Aphatie à revêtir, le temps d’une manif pacifiste initiée par de vraies personnes en difficultés puis détournée dans la rage et la terreur imposée par des gauchos avec l’aide des sales gueules de racailles des banlieues, les uniformes et les coiffes protectrices des représentants de l’ordre républicain, puis retrouvons après coup le gueulard du sud aspergé de crachats, de projectiles de toutes sortes, d’insultes à lui même ainsi qu’a sa mère qualifiée en la circonstance de la dernière et sale péripatéticienne. Alors Jean Mi on va être gentil avec toi, tu retourne pépère prendre ta tune en déblatérant des conneries sur tout dans les plateaux télés, et tu loue le seigneur pour que ton appart cossu à Paris continue à être garder par ceux sur qui tu chies.

  8. Avatar ALBERT MICHEL dit :

    Hallucinant ! Si j’avais mon gosse dans ses sales pattes, je protesterais le plus vigoureusement possible et demanderais une sanction. Mais peut-être que les parents n’en ont rien à cirer ? …

  9. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    Merci, Christine, pour ton article.

  10. Laurent P Laurent P dit :

    Décidément, Toulouse comporte son bon petit paquet d’indécrottables profs islamo-gauchistes qui sortent du bois. La guillerette décapitation de Samuel Paty et le primesautier massacre en suivant dans la basilique de Nice semble les avoir émoustillés… Après Fatiha Boudjahlat au collège Maurice-Bécanne, en pleine ville :
    https://resistancerepublicaine.com/2020/11/09/comment-une-fatiha-boudjahlat-peut-elle-degueuler-sur-lislam-et-se-dire-toujours-musulmane/#comment-864477
    voici donc Madame Lafage-Doumerc juste de l’autre côté du périphérique (ou plutôt « de la rocade » comme ils disent à Toulouse).
    Même islamo-gauchisme ? Même punition ! Dynamite et Détonateur :
    https://resistancerepublicaine.com/2020/11/16/dynamite-et-detonateurs-les-musulmans-de-charente-maritime-portent-plainte/
    Faites savoir CONCRÈTEMENT à collège de Madame Lafage-Doumerc que vous partagez pleinement l’opinion exprimée par Christine à son sujet dans cet article :
    IMPRIMER l’article et L’ENVOYER par La Poste à l’ADRESSE POSTALE PUBLIQUE du collège Réné Cassin où pontifie Madame Lafage-Doumerc, que vous trouverez sur la page
    https://www.pagesjaunes.fr/pros/detail?bloc_id=FCP12057430PROSPECT000001C0001
    Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche du présent article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/u4HwRq )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 100% et la taille d’image 50%.
    Ceci fait, cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur (ou bien cliquer sur Imprimer, et choisir Destination = Enregistrer au format PDF).
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version PDF de 4 pages, en deux feuilles : la première feuille imprimée recto-verso avec les pages 1 & 2 et la deuxième feuille imprimée recto-verso avec les pages 3 & 4.
    Signer au bas de la dernière page, dans le tout petit espace resté blanc, avec votre prénom et ville (inutile de bêtement donner vos coordonnées complètes à une collabo…) et poster.
    Pour ceux qui veulent en faire PLUS+ :
    Vous avez un mot doux personnel à faire passer et vous avez besoin de plus d’espace libre en fin d’article? C’est faisable, avant de générer la version PDF, en supprimant les trois paragraphes-points qui ne sont là que pour aérer la présentation sur écran. En version imprimée ils ne sont pas strictement nécessaires.
    Pour supprimer un paragraphe-point, positionner le curseur de la souris sur le point ou dans l’espace vide à sa droite : le paragraphe passe en jaune et un symbole «Poubelle» apparaît en noir. Cliquer pour effacer.
    Vous libérerez ainsi un espace vide de plusieurs lignes en fin d’article pour votre mot doux.
    Voilà, faire acte CONCRET de résistance ça commence en investissant un timbre détonateur.

  11. Avatar PASCAL LEVEQUE dit :

    Oui absolument, les religions en France n’ont aucun pouvoir, c’est de l’ordre de la croyance de type extraterrestre, rien de plus. Dernièrement, un évêque osa dire sur un plateau de TV, qu’il fallait rouvrir les églises et il commença par parler de Dieu pour donner une explication, il était déjà hors sol. Le droit du culte est un droit subordonné à l’Etat et à la République, point.

  12. Avatar Des Abusés dit :

    La chienlit gauchiasse qui entreprend une rééducation intellectuelle des collégiens !

    Des fénéants, grévistes dans l’âme qui dispense la culture : et pourquoi pas des camps de rééducation tant qu’on y est pour apprendre à « penser » à nos gamins ??

    Ce pays est foutu : miné par « les chances pour la France » et la vermine enseignante

  13. Maxime Maxime dit :

    Je relève aussi que les questions orthographient mal le nom de famille Zemmour…
    La dame n’aime peut-être pas trop les noms juifs ?
    Il fut un temps où les professeurs étaient censés maîtriser l’orthographe puisqu’ils devaient donner l’exemple dans ce domaine comme dans d’autres…

  14. Avatar durandurand dit :

    Nous voyons la gauchiasserie dans l’action de sa splendeur de formatage , à quand la volée de bois vert ?

  15. Avatar marie saggese dit :

    Le jour est venu où tous sont obligés de reconnaitre que JM Lepen, le RN; Zemmour et d’ autres ont raison…..moi même naturalisée française depuis 40 ans….ne reconnaît plus cette France trop bonne et qui a été bouffée….quelle tristesse………….seuls les aveugles et sourds sont excusables de ne pas voir ce qu’ est devenue notre pauvre France.

  16. Avatar zipo dit :

    l’islam se dresse contre toute critique du prophète qui est dieu ,le maitre de la terre car lui seul détient la vérité et donc ne souffre d’aucune critique et ses « dictates « passent donc devant la loi républicaine ,tout musulman qui refuse cette vérité n’est qu’un traitre! A lors la liberté de pensée ne fait pas partie de son vocabulaire .Dans l’islam il n’y a que des obligations (islam veut dire soumission )et pas un seul mot d’amour! Alors Français vient du mot « frank »,qui veut dire libre!c’est totalement incompatible ,cette secte comme l’hitlérisme devrait étre interdite dans tout pays civilisé!Tu te soumets ou l’on te coupe la tète!C’est son seul credo!

  17. Avatar bm77 dit :

    L’Education Nationale dans toute sa splendeur gauchiasse . Que reproche – t-elle à zemmour? De trop aimer la France?
    Qu’apprend elle à ces élèves la haine de soi et la repentance ?
    Parce que c’est cela qui l’énerve le plus à notre Eric national , cette vision de l’histoire toujours à charge contre la France et qui ne veut voir les intérêts impérieux de celle ci au profit d’un mondialisme hors sol!

  18. ZEMMOUR gêne, de par ses connaissances et sa perspicacité, les idiots ou les ennemis de la France, des français de coeur et d’esprit

  19. Avatar bm77 dit :

    Magnifique texte de Christine Tasin dont la conclusion sonne comme la paire de claque à cette femme qui endoctrine des élèves de 4ème à son idéologie que je qualifierais de mortifère ! Car elle pourrait concrètement inciter à des exactions contre des gens qui admirent à juste titre le travail de Zemmour par la façon qu’elle a de jeter en pature à des barbares potentiels ceux qui sont contre l’immigration, contre l’islam que l’on ne vois que trop au fur et à mesure de cette immigration progresse et pour l’intérêt souverain de la France ? Est-ce que le devoir proposé à ses élèves relève de, l’éducation, » Nationale », ou du lavage de cerveaux à la pol pot? Et il y en a pour s’étonner de la désaffection pour l’école publique!!!

  20. Avatar ddlarillette dit :

    Ecrivons lui en masse sans insultes, sans provocation, sans fautes de français ,sans fautes d’orthographe et surtout en lui donnant nos noms et adresses -ma lettre a été postée a 15h30
    Cordialement

  21. Avatar Jeanne 78 dit :

    Merci Laurent pour vos indications afin d’écrire au collège où cette irresponsable exerce. Pour mon mari et moi-même, lettres postées aujourd’hui. En espérant que nous serons nombreux et que cela ne soit pas mis sous le tapis.

  22. Avatar oceane dit :

    Je commente pour montrer mon soutien à cette professeure très courageuse qui va avoir besoin de beaucoup de force pour passer outre la haine et le venin des parents d’extrême droite.

    Éduquer nos futurs citoyens aux droits de l’Homme et à la tolérance, tout en leur expliquant ce qu’implique en France le droit à la liberté d’expression à travers le prisme des programmes de l’EMC, est parfois très délicat.
    Mais visiblement certains profs ont l’adresse nécessaire pour construire un exercice complet, rigoureusement documenté et questionné avec pertinence pour expliciter des éléments essentiels du cours.

    Je souligne la qualité du travail de cette professeure qui a réussit a utiliser habilement cet article du Monde de manière pédagogique pour relever la violence inhérente aux paroles belliqueuses et absurdes de Zemmour.

    Cette génération d’élèves n’aurait pas eu besoin d’un exercice d’EMC pour saisir la brutalité et le mépris infondé à caractère raciste du discours de ce personnage.
    Mais il est tout de même important d’amener une entrevue de ce qui se dit de pire afin que les élèves en comprennent la gravité et l’aberrance.
    Alors pourquoi empêcher un(e) enseignant(e) dénoncer l’incitation à la haine raciale avec à l’appui les ressources d’un journal de référence ?

    Grâce à de tels professeurs, les élèves serons sûrement plus éclairés, ouverts d’esprit et donc plus épanouis que leur parents parfois si sinistres et malveillant.

    Il est terrible de constater que dans le contexte actuel, les membres du corps enseignant subissent une dangereuse vague de haine venant de différents groupes ayant pour objectif de les museler, de diviser et de répandre la peur, et le fascisme.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Merci Oceane pour ce bel exemple de dhimmitude, de soumission à la pensée unique, d’asservissement au politiquement correct, de négation de ce qu’est le véritable enseignement, d’apologie de la manipulation des esprits digne de la stalinienne que vous êtes de façon évidente, comme nombre d’enseignants. Vous faites partie de ceux qui incitent à la haine à chaque minute de votre vie et vous en êtes fier, parce que vous détestez la liberté, l’intelligence et la France.

  23. Avatar SAC dit :

    « On pourra aussi insister sur l’incitation à la haine du journaliste qui, en ces temps qui courent, peuvent avoir des conséquences abominables… » C’est l’hôpital qui se fout de la charité non ? L’incitation à la haine envers cette prof alors qu’elle n’a seulement fait que son travail et les possibles conséquences de ce genre de violent procès d’intention sur la place publique en citant son nom et l’endroit où elle enseigne, on en parle ? Vous assumez ce que vous semblez dénoncer ? Si vous en arrivez à publier ce torchon, c’est que vous ne devez pas avoir de grands souvenirs de votre scolarité pour ne pas comprendre qu’il s’agit d’une étude de texte – en l’occurrence un article de journal – en rapport avec les thèmes abordés (la liberté, la laïcité…) A aucun moment, il n’y a un quelconque jugement de cette prof contre Eric Zemmour. Elle use simplement d’un texte reprenant les notions qu’elle enseigne pour permettre à ses élèves de mieux les appréhender grâce à une mise en perspective dans un contexte précis. L’exemple pris (même s’il ne vous plaît pas car vous manquez assurément de neutralité sur le sujet) sert dans ce cas-là parfaitement l’explication… Les réponses à cet exercice sont elles aussi des passages de l’article qui reprennent les conclusions du tribunal mais à aucun moment il ne s’agit là aussi du jugement de l’enseignante. Vos pratiques sont à vomir. J’aimerais assimiler ça a de la bêtise mais malheureusement je pense le mal plus profond… Peut-être avez-vous manqué justement d’un bon professeur d’histoire, de quelqu’un qui aurait pu vous permettre de développer votre esprit critique plutôt que d’hurler avec les loups sans faire preuve de la moindre once de réflexion.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Apparemment vous n’êtes ni prof ni doué en explication de texte! Le professeur agrégé que je suis sait parfaitement de quoi il parle, j’étais professeur de français, de latin et de grec, autant dire que je sais sur le bout des doigts ce qu’est une explication de textes (18 sur 20 à l’agrégation, qui dit mieux ? ), que je sais sur le bout des doigts ce qu’est un contrôle et surtout ce qu’est la déontologie. Et j’ai suffisamment expliqué dans mon article les graves erreurs de ce professeur qui a fait des fautes lourdes et devrait, si l’Education nationale était ce qu’elle devrait être être blâmé voire exclu.

  24. Paco Paco dit :

    @ SAC
    Et PAN dans ta gueule ! Sans faute d’orthographe !

  25. Avatar SAC dit :

    En effet, je ne suis pas prof d’histoire. Et sinon à part décliner vos glorieux faits d’armes, une réponse sur le fond peut-être ? Un peu court comme contre-argumentaire voire même décevant vu votre supposé « niveau »…

  26. Avatar Adalbert le Grand dit :

    @Oceane , je commente pour montrer mon soutien à cette professeur très courageuse qui va avoir besoin de beaucoup de force pour passer outre la haine et le venin des parents musulmans et de leurs alliés islamogauchistes tels que vous, haine et venin qui conduisent à la décapitation d’un enseignant et à l’égorgement de dizaines de personnes, policiers (Maillan), prêtres, fidèles chrétiens, journalistes et dessinateurs (Charlie Hebdo 3 fois), et à menacer de mort (hélas tout à fait sérieusement) tous ceux qui démasquent le véritable islam, l’islam assassin, Zineb el Razhoui, la jeune Mila, Eric « Zemour », etc.

    Je parle bien entendu de Christine Tasin, professeur agrégé.

    Grâce à de tels professeurs, les lecteurs serons sûrement plus éclairés, ouverts d’esprit et donc plus épanouis que leur entourage gauchiste ou pire musulman trop souvent si sinistre et malveillant.

    ___

    P.S : parler de lumières et d’ouverture d’esprit pour ce qui est du bourrage de crâne gauchiste constitue venant de vous une grosse plaisanterie.

Lire Aussi