La Calypso du Commandant Cousteau à l’aventure de l’exploration des fonds marins.

Publié le 16 novembre 2020 - par - 9 commentaires

Jacques-Yves COUSTEAU et « Le Monde du Silence »

          Il y a quelques années, en 2005, FR2 avait proposé une émission à ses téléspectateurs dont l’objectif consistait à définir le classement des 100 Français les plus célèbres de tous les temps. Si Charles de Gaulle arrivait sans grande surprise en tête de ce classement, Jacques-Yves Cousteau arrivait en 9ème position, juste après Molière, 8ème, et juste avant Edith Piaf, 10ème mais devant Napoléon Bonaparte, 16ème ! C’est dire si le personnage avait marqué les esprits. Vous pouvez consulter ce classement ici.

Pourtant, la personnalité du Commandant Cousteau fut plutôt controversée. Dur, intraitable et ombrageux pour les uns, il savait être également agréable, fin diplomate et aussi inventeur intrépide de génie pour les autres. Il fut en tout cas certainement un meneur d’hommes et un explorateur majeur des fonds marins. Vous pouvez consulter sa biographie ici.

L’Oncle John, enfant, se rappelle avoir vu au cinéma à Bruxelles dans les années soixante et entre deux Walt Disney, « le monde du silence » de l’équipe Cousteau. Et il avait été fort impressionné. C’était les « golden sixties » et personne ne se souciait encore alors de préservation de la planète. Tout le monde était impressionné par les progrès spectaculaires de la science, des centrales nucléaires aux sous-marins atomiques en passant par la conquête spatiale et les premiers vols de Concorde et du Boeing 747 Jumbo Jet. La marche en avant de l’humanité semblait inéluctable, de progrès en progrès. L’esprit du monde était à l’aventure et l’optimisme.

Aujourd’hui, vous pouvez visionner le film « le monde du silence revisité » ici. Pour un extrait du film original, c’est ici. A écouter certains commentaires, ce film, tourné en 1955, serait sans doute qualifié aujourd’hui de « raciste colonialiste » … Autres temps, autres mœurs.

LA CALYPSO

          Pour réaliser ses exploits, le commandant Cousteau s’est doté d’un outil magnifique, la Calypso, avec lequel il fit plusieurs fois le tour du monde entre 1951 et 1996.

Ce navire aurait dû, à l’instar du paquebot France,  faire l’objet d’une préservation soignée digne d’un patrimoine national français. Hélas, l’un comme l’autre, ont été lâchement abandonnés. Finalement, si le France a été démoli entre 2006 et 2009, de la Calypso il ne reste aujourd’hui, en Turquie, que quelques misérables restes à l’avenir incertain …

Pour le patriote éploré, il ne reste plus que le modélisme pour pouvoir rendre hommage à ces deux monuments d’un art de vivre français en voie de disparition. Aujourd’hui, l’heure est plutôt à la destruction et effacement des symboles de notre histoire et culture occidentale qu’à leur préservation … Pour consulter l’épopée aventureuse de la Calypso, c’est ici.

LA MAQUETTE

          Outre quelques réalisations artisanales, il existe peu de reproductions de la Calypso diffusées dans le commerce. Et à ma connaissance, aucune maquette déjà achevée de celle-ci. Pour celui qui désire l’ajouter à son patrimoine, il faudra donc se retrousser les manches pour s’offrir une reproduction de ce bateau de légende.

La maquette la plus abordable de la Calypso a été reproduite à partir de 1976 par la marque allemande Revell. A l’époque de sa sortie, il s’agissait de l’une des plus prestigieuses maquettes de ce fabricant et son prix était assez soutenu. L’Oncle John a donc dû longtemps se contenter de « baver » devant les boîtes exposées dans son magasin préféré avant de pouvoir finalement se l’offrir sur une brocante il y a quelques années. C’est cette maquette qui sera l’objet d’une modeste description ci-après.

Malgré ses presque 45 ans d’âge, cette maquette reste une fort belle reproduction de la Calypso. Lors de sa sortie en 1976, la boîte mentionnait bien le nom du navire avec également la photo du Commandant Cousteau coiffé de son célèbre bonnet rouge. Pour le montage de la maquette, c’est ici. :

Par la suite, Revell n’a plus pu reproduire le nom du bateau sur ses emballages à cause des disputes familiales d’héritage consécutives à la disparition du Commandant Cousteau en 1997. Et donc sur les productions suivantes, Revell a dû se contenter d’écrire « Ocean Exploration Vessel » pour désigner le bateau. Même la photo du bateau d’origine lui était interdite et donc Revell a dû remplacer celle-ci par une peinture qui, finalement, met encore mieux en valeur le bateau.

          Mais rassurez-vous, son contenu est strictement identique. Il s’agit bel et bien de la Calypso. Une bonne nouvelle pour les esprits patriotes qui voudraient se l’offrir, cette maquette se trouve encore assez aisément sur la toile à des prix très raisonnables. Oui, je sais, je pousse à la tentation …

Autre avantage de cette maquette, la Calypso étant en réalité assez petit, Revell a pu reproduire le bateau à une échelle de réduction intéressante de 1 :125ème. En pratique cela signifie que la maquette est bien détaillée pour un encombrement raisonnable de 33 Cm de long. Je signale en passant que la firme Heller a reproduit un Concorde également à l’échelle du 1:125ème. Donc, le patriote français modéliste qui désirerait garnir la vitrine de son salon de deux légendes de la France pourrait faire figurer côte à côte le Concorde et la Calypso … A bon entendeur …

Enfin, cette maquette est fort bien détaillée et est pourvue, entre autres équipements, de ponts détaillés, de rambardes, de grue pivotante, d’un mini sous-marin, d’un hélicoptère, de plongeurs, de cage anti requins et même de requins… Bref, une réalisation particulièrement soignée et détaillée.

       

          Enfin, si vous voulez rajouter une maquette du France dans votre vitrine de célébrités, celui-ci n’existe pas à l’échelle du 1 :125ème car il risquerait de remplir votre salon et votre cuisine… Il existe de nombreuses reproductions du France intéressantes mais ceci est une autre histoire qui fera l’objet dans l’avenir d’une autre présentation de l’Oncle John.

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “La Calypso du Commandant Cousteau à l’aventure de l’exploration des fonds marins.”

  1. Avatar cachou dit :

    Oncle John a encore frappé ! Un article sur la Calypso, c’est réveiller toute la jeunesse des après-50 ans (j’en ai 67). Les aventures du commandant Cousteau ont marqué notre génération autant que celle du général De Gaulle, du France ou du Concorde.
    Je me souviens du « Monde du Silence », film qui m’a impressionné et que j’ai gardé en tête pendant des années. Le souvenir de Cousteau et toute son équipe est d’autant plus émouvant qu’il se situe dans un contexte de France patriotique, judéo-chrétienne, sans immigration meurtrière, de fierté et de travail, donc d’économie florissante. C’était un pays normal. Il était maintenant devenu une loque de pays et un ramassis de mentalités déplorables, grâce à 50 ans d’islamo-gauchisme selon la bonne volonté du peuple français.
    Alors, comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas un spécialiste du modélisme mais lire les explications d’Oncle John sur toutes ces belles maquettes et leurs histoires est l’occasion d’apprendre beaucoup de choses, et apprendre est toujours pour moi un grand plaisir.
    Merci, Oncle John !

  2. Avatar palimola dit :

    Nous étions scotchés devant la télé lors de la diffusion des épisodes de l’odyssée sous marine de l’équipe Cousteau , avec ses fils et ses plongeurs sans oublier monsieur Falco . L’émission sur le lagon de Truck m’avait fortement impressionné , c’était le temps ou la télé nous proposait encore des programmes autrement plus intéressants que la merde d’aujourd’hui .

  3. Avatar Oncle John dit :

    @ palimola. Vous avez raison. Au lieu de pouvoir concentrer notre attention et nos efforts sur des sujets inspirants qui font avancer la société et le progrès, nous sommes obligés de devoir lutter contre la menace de l’Islam qui ne nous a strictement rien apporté dans aucun domaine si ce n’est barbarie, ignorance, meurtre et obscurantisme mortifère. Et maintenant, cerise sur le gâteaux, nous voilà confrontés aussi, en plus, à une dictature sanitaire qui cherche à nous transformer en troupeau bêlant et nous museler à son Nouvel Ordre Mondial en marche … Il est loin le temps ou nous pouvions laisser nos esprits rêver à un monde meilleur et à construire des projets au travers d’exemples inspirants que nous apportaient les aventuriers explorateurs. Ceux qui veulent nous vacciner de force doivent savoir que nous sommes déjà vaccinés contre leur mentalité criminelle motivée par leur cupidité insatiable.

  4. Avatar cachou dit :

    @ Oncle John du 16 novembre 2020 à 18 h 01 min
    *****
    👍

  5. Avatar Anne Lauwaert dit :

    curieusement c’est Cousteau que j’ai, pour la première fois, entendu parler de la limitation de la population mondiale à 500 millions d’individus, ce qui est actuellement un objectif du nouvel ordre mondial : « À la fin de sa vie, Jacques-Yves Cousteau semblait aimer plus encore la Terre que ses habitants : « La Terre est cent fois trop peuplée. Une terre et une humanité en équilibre, ce serait une population de cent à cinq cents millions de personnes […].9 août 2011

    http://www.leprogres.fr › Forum »
    voir google

  6. Avatar Oncle John dit :

    @ Anne Lauwaert. Vous avez raison. C’est pour cela que je signale dans l’article qu’il s’agissait d’une personnalité controversée. Dommage qu’il ne soit plus la pour pouvoir expliquer sa pensée. Nous ne pouvons aujourd’hui qu’interpréter celle-ci. Cousteau n’est certainement pas mon maitre à penser mais je lui reconnais avoir apporté des progrès techniques significatifs, tel, par exemple, le scaphandre autonome et de très belles prises de vue des fonds marins pour nous en révéler les mystères. Pour le reste, d’accord avec vous, attention danger. Idem pour un type comme Bill Gates … Il est toujours dangereux de « diviniser » un
    humain. Merci pour votre remarque pertinente.

  7. Avatar cachou dit :

    @ Anne Lauwaert du 17 novembre 2020 à 6 h 27 min et @ Oncle John du 17 novembre 2020 à 9 h 13 min
    *****
    J’ai découvert, grâce à Anne Lauwaert, les propos* effarants de Cousteau. Propos effarants ! La chute libre de Cousteau dans mon estime est immense. Il a dit, entre autres, à la fin de sa vie : « …pour stabiliser la population mondiale, nous devons perdre 350 000 personnes par jour ». Et à son époque, la population était de moins de 6 milliards d’individus. Aujourd’hui elle est de plus de 7.
    Si on retire 2 milliards de personnes qui, hélas, ne mangent pas à leur faim quotidiennement, il reste 5 milliards d’individus qui ne souffrent aucunement de mal nutrition. Or les propos de Cousteau étaient : « Une terre et une humanité en équilibre, ce serait une population de 100 à 500 millions de personnes […] »*.
    Inutile de dire que nous sommes là en plein dans les propos mondialistes. Donc, inutile de dire :
    – que Cousteau était déjà imbibé des thèses mondialistes
    – que Cousteau, devant l’augmentation de la population mondiale serait encore plus mondialiste s’il vivait encore aujourd’hui
    – que Cousteau est un copier-collé de Bill Gates : un type extraordinaire qui a fait une oeuvre magnifique, et qui a sombré ensuite dans une folie meurtrière et hitlérienne à un moment dans sa vie
    Inutile de dire que je garde mon estime pour son oeuvre mais que je vomis l’homme.
    Vous l’avez compris.
    =====
    * Extraits de https://www.leprogres.fr/actualite/2011/08/09/cousteau-la-voix-du-monde-du-silence
    « À la fin de sa vie, Jacques-Yves Cousteau semblait aimer plus encore la Terre que ses habitants : « La Terre est cent fois trop peuplée. Une terre et une humanité en équilibre, ce serait une population de cent à cinq cents millions de personnes […]. C’est une chose terrible à dire, mais pour stabiliser la population mondiale, nous devons perdre 350 000 personnes par jour. »
    Après avoir passé l’essentiel de sa vie sur les mers du globe, « le commandant » en avait acquis la certitude : la planète, ainsi peuplée, ne peut subvenir aux besoins des hommes. Une vision malthusienne de la situation démographique, qui n’avait pas manqué, à l’époque, peu avant sa mort, de faire polémique. »

  8. Avatar Oncle John dit :

    @ Cachou. La question soulève un problème philosophique fondamental. Si la terre a vocation à être éternelle, alors tôt ou tard elle sera surpeuplée car l’explosion démographique est une réalité incontournable comme le soulignait justement Nicolas Sarkozy dans cette intervention mémorable:
    https://www.youtube.com/watch?v=Pu9KlKD-QL8
    Si le problème est réel, certains esprits tordus s’imaginent réduire de force la population mondiale pour résoudre le problème. Ces gens se concentrent sur la fin du monde plutôt que sur leur propre fin qui elle, est certaine, covid ou non.
    D’un point de vue chrétien (biblique), la terre a eu un début et connaitra une fin. En attendant l’une et l’autre (notre fin et celle de l’humanité), le plus important serait de gérer au mieux l’entre deux et de promouvoir ses ressources (encore abondantes) pour les habitants de passage dont nous faisons partie. Le but de la vie, de mon point de vue, ne doit pas être la santé à tout prix mais le salut. La seule réponse véritable à ces questions fondamentales est d’ordre spirituelle.

  9. Avatar Cachou dit :

    Oncle John du 17 novembre 2020 à 11 h 24 min
    👍

Lire Aussi