L'homme voulait tuer le terroriste de Nice… dommage qu'il ait été arrêté !

Illustration : le tueur de Nice filmé à la gare de Bari.
 

Un homme armé d’un couteau a été interpellé ce mercredi 11 novembre à l’hôpital de Begin (Val-de-Marne). Celui-ci voulait « faire justice » et s’en prendre à l’auteur présumé de l’attentat de Nice le 29 octobre dernier, et qui a fait trois morts. 

Un individu armé d’un couteau a été arrêté ce matin à l’un des accès de l’hôpital Bégin, dans le Val de Marne. Trouvé avec un couteau dans ses poches, cet individu aurait aussitôt affirmé vouloir « égorger » un malade « particulier ». C’est en effet dans cet établissement de soins de l’armée française qu’a été admis en fin de semaine dernière le jeune Tunisien âgé de 21 ans, accusé d’être l’auteur de l’attentat en la basilique Notre-Dame de Nice.  [NDLR de RR : pourquoi donc les journaux montrent-ils une telle révérence à l’égard des racailles, voleurs, violeurs, terroristes… en utilisant l’adjectif « jeune » ? Sémantiquement, il y a une forme de respect dans l’expression « jeune homme », qui évoque pour nous immanquablement « jeune homme de bonne famille, bien élevé ». Par contre, dire « l’homme », qu’il soit jeune ou vieux, est bien plus péjoratif.]On comparera avec les mots utilisés pour parler du vengeur, « un homme, « un individu »… Non seulement on prend des gants avec le Tunisien, jeune, mais on ajoute juste après qu’il a 21 ans… des fois qu’on n’ait pas compris qu’il est jeune, donc irresponsable, donc… rien à voir avec l’islam/. Un simple erreur de jeunesse…]

L’homme stoppé ce matin par la sécurité de l’hôpital militaire revendiquerait sa volonté de s’en prendre à Brahim A… Il a été placé en garde à vue dans les locaux de police judiciaire, à Paris. Les policiers cherchent comprendre les véritables motiviations de cet individu. 

Blessé par balle par un policier municipal quelques minutes après avoir assassiné trois personnes, Brahim A. a d’abord été opéré et soigné à Nice avant d’être transféré vers la région parisienne sous escorte. Outre ses blessures par balle, cet homme souffre également du Covid-19. Hospitalisé en réanimation, son état de santé resterait préoccupant et il n’a toujours pas pu être entendu par les enquêteurs de la sous-division antiterroriste de la police judiciaire, en charge de l’enquête.

https://www.ladepeche.fr/2020/11/11/info-la-depeche-val-de-marne-un-homme-arme-arrete-alors-quil-voulait-sen-prendre-au-terroriste-de-nice-9194837.php?utm_medium=social&utm_source=Twitter&Echobox=1605111625
 
Question à cent balles  : la police s’interroge sur les motivations de l’homme au couteau. 

Euh ! Je ne suis pas enquêteur, mais des motivations je n’en vois que 2 possibles :

-le vengeur est un proche de l’une des 3 victimes de Nice, il a voulu se venger. Il a bien raison, j’en aurais fait autant.

-le vengeur est un patriote qui n’en peut plus de voir ces terroristes tuer les nôtres et qui ne comprend pas qu’on n’achève pas les chiens enragés. Cela peut se comprendre. Même si la loi l’interdit, comme elle interdit pratiquement la légitime défense. Mais elle ne peut interdire la colère, le désespoir, le sentiment d’être abandonné, la peur de voir ses enfants livrés au couteau du boucher djihadiste à cause de l’incurie et des politiques et de la justice. Je ne fonctionne pas comme ça mais je peux tout à fait comprendre que l’on soit tenté de le faire. 

Ben oui, quand ceux qui sont élus pour ça, ceux qui sont payés pour ça ne font pas leur boulot, il faut bien que le peuple trouve des solutions…  On abat les chiens enragés, parce qu’on n’a pas le choix, parce qu’ils menacent toute la collectivité. 

Et en plus il nous coûte de l’argent et de la sécurité. Surveillé, transféré en hôpital militaire, soigné et pour ses blessures et pour le covid quand les nôtres crèvent en Ehpad, euthanasiés parce qu’il n’y aurait pas de place pour eux… il y a de quoi devenir fou furieux et vouloir faire de la place.  Quant à interroger le djihadiste, qu’est-ce qu’ils attendent ? Qu’il va parler et nommer ses complices, ses chefs ? Foutage de gueule. Rien à attendre de ce type. Une balle dans la peau et basta.

 

21 Commentaires

  1. Comme le dit si bien Tchic-Tchic !! la piqûre d’air pur !!! le lui expliquer dix minutes avant, pour qu’il ai le temps d’apprécier !!

  2. …une balle et basta ?…non, car ça va déclencher une enquête coûteuse et en plus le « coupable » sera poursuivi et emprisonné au milieu de la racaille.
    le mieux, dans son état critique, c’est la piqure avec des bulles d’air, le cœur n’apprécie pas du tout et il n’y a aucune trace…ni vu ni connu.
    Ah j’oubliais ne pas oublier de neutraliser les cameras du couloir et de la chambre…

  3. Et s’il était venu tout simplement pour lui faire fermer sa gueule, por l’empêcher qu’il « parle » au cas où la DGSI pourrait l’interroger ?????????
    On pourrait apprendre beaucoup de choses:
    1- Commanditaire par exemple;
    2- Les complicités logistiques ?????

  4. il est SCANDALEUX de soigner une telle MERDE; les chirurgiens auraient pût s’occuper de lui avec un scalpel pour faire des expériences; ce salopard ne doit pas occuper un lit et du personnel plus utiles pour soigner des FRANCAIS …

  5. Personne n’a besoin d’un couteau pour achever ce moribond , lui ôter ses tuyaux, l’étrangler, l’étouffer, etc..
    Je pense que l’information est bidon, il faudrait être idiot pour tenter de rentrer avec un couteau, sauf à être un musulman

  6. La police aurait du achever ce salopard de terroriste mais au lieu de cela il est opéré et soigné avec l’ argent du contribuable et on vient nous dire qu’il manque de lit dans les hopitaux !! De qui se fout on ?????

  7. son état de santé reste préoccupant !
    c’est évident ! nous sommes tous très préoccupés de l’état de santé de ce jeune homme, bien sous tous rapports, et que le hasard a conduit à Nice dans la Basilique où il réalisera son oeuvre religieuse, obéissant en tous points à son livre maudit , le CORAN.
    pourritures de journaputes !!
    Combien nous a coûté cette bagatelle ?? service gratuit de remise en état de ce fumier qui aurait dû être achevé comme le monstre odieux qu’il est,

  8. Ouaip, quelqu’un d’avisé attendrait qu’il soit remis en forme pour lui trancher la gorge, de préférence avec un couteau mal aiguisé !…
    Au fait que devient le kobili traoré (encore un) qui avait fracassé les os de la gentille petite femme Sarah Halimi avant de la jeter par la fenêtre ??…
    Franchement, si un agent du Mossad pouvait venir l’étrangler en silence dans sa chambre, je m’offrirais une bouteille de champ !

  9. « (…) Outre ses blessures par balle, cet homme souffre également du Covid-19. ». Le moins que l’on puisse dire c’est que cette ordure a la vie dure, échappant même à une justice bien méritée !
    Ceci dit, il semble avoir bénéficié de complicités sur place et je présume que les autorités le préfèrent vivant pour pouvoir l’interroger.

  10. Qu ‘est-ce que l ‘on à foutre de son état de santé,un terroriste musulman qui a assassiné des innocents ne mérite aucune compasion, sauf pour les malades islamophiles et ceux de sa communauté qui adhèrent à une secte qui ordonne la mise à mort de ceux qui ne croient pas à allah et mohamet et qui offensent l’ islam.

  11. Les musulmans ont trop l ‘ habitude que nous les mécréants
    tendions la joue gauche. Trop longtemps nous continuons à veser des larmes sans agir .Bougies,messages papiers , fleurs,tu n ‘ auras pas ma haine ,…Il était temps qu’ un homme courageux prenne l’ initiative d’ essayer d’ éliminer cette sale vermine de pourriture de terroriste mahométan .Les musulmans ne connaissent que le rapport de force.Dommage , ça aurait été un avertissement aux hypocrites musulmans qui aiment jouer aux petites victimes,mais se remettent jamais en question sur les agissements de leurs frères terroristes .Toujours victimes, jamais coupables.

  12. je ne vois as pourquoi on soigne cette ordure. qu’il crève. et je suis polie

  13. > Rien à attendre de ce type (le djihadiste)
    ERREUR, Christine, erreur : ce que l’on peut attendre de ce djihadiste c’est tout bonnement la CONFIRMATION de sa bouche même de TOUT ce que nous disons, officiellement, lors de son procès, confirmation notamment de tout ce que vous expliquez dans votre livre « Les assassins obéissent au coran », le livre qui dit une vérité tellement politiquement incorrecte qu’un procureur a tenté de le faire interdire :
    https://resistancerepublicaine.com/2019/01/30/poursuite-de-les-assassins-obeissent-au-coran-annulee-le-procureur-etait-trop-faineant/
    Et non seulement confirmation de la nocivité intrinsèque de l’islam, qu’il soit modéré, français, radical ou tout autre qualificatif inutile, durant le procès mais aussi durant tout le temps de sa détention, où il pourra continuer à répéter ses convictions djihadiste indécrottable et démontrer que l’islam est une maladie dont (contrairement au covid) on ne peut pas guérir, ce qui impose un séparatisme forcé expulsif, à savoir une démigration : http://demigration.wordpress.com

  14. Oui, le tunisien aurait suffi pour le désigner,
    soigné à Nice e puis acheminé vers Paris sous escorte, si vous vous trouviez sur l’autoroute et que les motards du convoi vous serraient pour les laisser passer, il se peut que ce fût pour ce salopard de terroriste. Son état de santé resterait préoccupant ? Comme s’il s’agissait de n’importe quel quidam, malade ou blessé de la route. Non seulement il ne parlera pas, mais il aura un traitement de faveur avec cellule 4* avec cuisine, produits halal, salle de sports, télé …. dommage qu’il ne soit pas resté sur le carreau, il faudra que les policiers s’entraînent davantage au tir!
    Dommage que cet homme courageux ait été arrêté.

  15. Oui, le tunisien aurait suffi pour le désigner,
    soigné à Nice e puis acheminé vers Paris sous escorte, si vous vous trouviez sur l’autoroute et que les motards du convoi vous serraient pour les laisser passer, il se peut que ce fût pour ce salopard de terroriste. Son état de santé resterait préoccupant ? Comme s’il s’agissait de n’importe quel quidam, malade ou blessé de la route. Non seulement il ne parlera pas, mais il aura un traitement de faveur avec cellule 4* avec cuisine, produits halal, salle de sports, télé …. dommage qu’il ne soit pas resté sur le carreau, il faudra que les policiers s’entraînent davantage au tir!

  16. incroyable
    nous sommes en guerre, non pas contre le covid, mais un virus bien plus dangereux
    alors, peloton d’exécution, direct !

  17. je ne sais même plus pourquoi ce dechet tunisien est a l’ hopital Begin
    j’ ai du faire un effort pour me souvenir que c’est l’ égorgeur de l’ église de Nice
    on est tellement gavés de crimes pratiqués par ces Musulmans …(vous ne voudriez pas que je chipote en parlant de Terroristes, d’ Islamistes,d’ islamiques, ) stop!
    ils sont MUSULMANS ! un point c’ est tout!
    arretez , Journaputes et politichiens, de ne pas employer le vrai mot !!
    ça ne marche plus et la France entière le sait
    trouvez moi un seul terro assassin autre que musulman …VOUS CHERCHEREZ EN VAIN..
    Et n ‘oubliez jamais que 87% de la population carcérale est ? non chrétienne et non juive
    alors ? vous avez trouvé bien sur ?
    les occidentaux -européens- sont incapables avec leur fatras de lois, dignes du jeu de l’ Oie, quand aux Français….incapables de « parler et agir en arabes musulmans » aux Fronçés gris et noirs
    occidentaux………….ça rime bien avec « occis bientôt « 

  18. Quelle honte dans ce pays ! Hospitaliser une ordure pareille, alors que l’on manque soit disant cruellement de place dans les hôpitaux ! On marche sur la tête. Il devrait être à l’infirmerie en prison.

  19. On ne donne pas la nationalité de l’homme !! un FRANÇAIS ou un « français « …………………………………. Par ce qu’un « français  » pourrait avoir eu envie de libérer « -la victime » de l’acharnement à vouloir sauver l’assassin de Nice !!! et le faire évader !

Les commentaires sont fermés.