Comme à Stockholm, Rasmus  Paludan veut brûler le Coran à Paris le 11 novembre

L’avocat  danois  est connu pour son combat contre l’islam : il brûle des  exemplaires du Coran dans les  quartiers à forte proportion de population musulmane à Stockholm, la capitale de la Suède.

 Responsable du parti Stram Kurs (« La Ligne dure »), Rasmus Paludan envisage de renouveler ce type d’action en France et en belgique en réaction aux récents attentats, au nom de  la liberté d’expression et contre l’islamisation de la société.

Il s’en trouvera toujours pour  le critiquer -et d’ailleurs, pas certain qu’il puisse approcher de l’Arc de Triomphe avec Macron (mais il est opiniâtre et on peut lui faire confiance pour trouver un autre point de chute s’il se fait refouler). N’empêche que Rasmus est un  Résistant et que ses actions ont le mérite de poser le débat.

Suite aux récentes exécutions terroristes musulmanes à travers l’Europe, le politicien danois-suédois Rasmus Paludan annonce une nouvelle action : des Corans seront brûlés à Paris et dans des « ghettos musulmans » en Belgique la semaine prochaine.

Rasmus  Paludan explique qu’il s’agit d’informer les pays européens civilisés sur la liberté d’expression, sur la lutte contre l’islam et de montrer aux musulmans ce qu’on pense de leur religion.

Rasmus Paludan, qui en peu de temps s’est fait connaître en Suède pour avoir organisé des manifestations contre l’islam en brûlant le coran, a récemment reçu la confirmation du Conseil suédois des migrations qu’il est officiellement citoyen suédois et a depuis rejoint Alternative for Sweden (AfS) pour aider le parti à entrer au Parlement.

À la lumière de plusieurs attaques terroristes récentes – citons : le professeur Samuel Paty,  décapité à Paris après avoir utilisé les caricatures de Mahomet comme exemples dans son cours sur la liberté d’expression, des fidèles chrétiens tués à Nice et les exécutions terroristes liées à Daesh à VienneRasmus Paludan a décidé de manifester pour les idéaux européens dans les zones à forte densité musulmane d’Europe de l’ouest.

 

Objectif Paris : brûler le Coran dans la ville-lumière. 

Sur les réseaux sociaux, Rasmus Paludan a annoncé qu’il arriverait à Paris le 11 novembre, où il brûlerait le Coran à 14h00 à l’Arc de Triomphe en plein centre de la capitale française pour manifester pour la liberté et s’opposer au terrorisme musulman.

 

Brûler le Coran dans le tristement célèbre « ghetto »de Molenbeek.

Il envisage ensuite de continuer sa tournée de feu de Coran le 12 novembre à 12h00 dans la tristement célèbre banlieue multiculturelle de Molenbeek en Belgique. Un quartier bien connu pour ses djihadistes et ses violentes émeutes.

 

Rasmus Paludan: « La lutte est commune à tous en Europe »

Voici un entretien avec Rasmus Paludan pour avoir une meilleure idée de ce qu’il prévoit de faire la semaine prochaine en Europe centrale et pourquoi il est important à ses yeux, en tant que politicien danois, de voyager dans d’autres pays et de s’impliquer dans leur politique intérieure.

 

Après les attentats terroristes en Europe, de nombreux politiciens ont commencé à parler d’islamisme. Mais vous ne parlez que de l’islam. Comment voyez-vous la différence?

– L’islamisme est un concept inutile dont la définition est totalement floue et controversée. L’islamisme est un mot inventé par les musulmans pour se distancier des musulmans qui commettent le terrorisme et d’autres actes au nom de l’islam. L’islamisme signifie que chacun dans sa vie doit suivre l’islam. C’est la même chose avec l’islam. Il n’y a aucune différence.

 

De nombreux musulmans pensent que ces actes terroristes n’ont rien à voir avec l’islam et que seuls quelques extrémistes commettent ces actes. Comment réagissez-vous à cela?

 

– Le terrorisme musulman a toujours à voir avec l’islam parce qu’il est commis par des musulmans qui suivent pleinement les ordres que chaque musulman doit suivre dans le Coran et les hadiths pour assassiner les infidèles. Si les musulmans prétendent que cela n’a rien à voir avec l’islam, ils ne connaissent pas leur propre religion ou ils mentent.

 

Après les attaques terroristes, nous avons surtout entendu dire que le feu au Coran et les caricatures de Mahomet sont criminelles et ne font pas partie de la liberté d’expression. Pourquoi alors déclarez-vous que les  prises de distance par rapport au terrorisme musulman sont bien rarissimes parmi les musulmans et les congrégations de premier plan?

 

– Le terrorisme musulman est tout à fait conforme à l’islam. Donc, si un musulman parle contre le terrorisme musulman, il parle contre l’islam. Dans une religion collectiviste comme l’islam, il est presque impossible de dénoncer la religion de l’islam sans conséquences graves.

 

– L’islam se pose en victime lorsque l’islam n’a pas le pouvoir.

 

Pourquoi est-il important en tant qu’homme politique danois de se rendre dans un autre pays et de manifester?

 

– Nous avons atteint un point où le terrorisme musulman envahit l’Europe. Il n’y a plus de pays en Europe avec des musulmans qui n’ont pas connu le terrorisme musulman. Dans le même temps, nous voyons comment des pays comme la Pologne, la Hongrie et la République tchèque se débrouillent bien sans les musulmans et donc aussi sans le terrorisme musulman.

– Il est important pour moi de montrer aux citoyens d’autres pays d’Europe occidentale – dont les Français, les Belges et les Allemands – qu’ils ne sont pas seuls mais que la lutte contre l’islam est commune à tous les peuples civilisés d’Europe occidentale.

 

Vous organisez également des manifestations contre l’islam dans les zones à forte densité musulmane de Belgique et d’Allemagne. Quel est votre objectif avec cette tournée européenne après les attentats terroristes ?

 

– Le but de visiter Molenbeek en Belgique est de brûler le Coran dans la région d’Europe d’où viennent la plupart des terroristes musulmans. Il est donc très pertinent de brûler le Coran là-bas pour montrer aux terroristes musulmans que nous n’avons aucun respect pour leur dogme.

 

– En Allemagne, le gouvernement tente de cacher les problèmes, entre autres en restreignant la liberté d’expression. J’ai reçu une interdiction écrite des autorités allemandes de ne pas commenter l’islam lors de mon récent voyage à l’ambassade de Suède à Berlin.

 

– Malheureusement, il est interdit de brûler le Coran en Allemagne, mais il n’est pas interdit de manifester contre l’antisémitisme. Hitler et Mahomet étaient tous deux de grands antisémites et si des Allemands n’en sont pas conscients, je dois les informer.

 

Les critiques disent que vous ne voulez que provoquer les musulmans à de violentes émeutes. Est-il approprié et compatible en tant qu’homme politique danois de se rendre dans un autre pays et de s’impliquer dans sa politique intérieure?

 

– Il est tout à fait pertinent que j’aide les peuples français, belge et allemand car ils subissent des attaques. Une déstabilisation de leur pays entraînera également une grande déstabilisation et une moindre sécurité au Danemark et pour le peuple danois. J’ai donc le droit de défendre mon propre peuple – même dans d’autres pays.

 

Avez-vous l’intention de manifester en Suède maintenant en tant que citoyen suédois et depuis que l’interdiction d’entrée sur le territoire ne s’applique plus ?

 

– Oui, nous collectons des dons pour notre prochaine tournée en Suède avec le Coran qui brûle et dès que l’objectif sera atteint, nous retournerons en Suède.

 

Avant le voyage de  Rasmus Paludan en Suède, le parti a lancé une collecte de fonds sur son site Web, où il a jusqu’à présent reçu 12 800 des 25 000 SEK demandés.

 

On ne sait pas si la police  suédoise va donner l’autorisation :

On ne sait pas si les autorités de police donneront à Rasmus Paludan l’autorisation d’organiser de nouvelles manifestations critiques pour l’islam dans des «zones difficiles»  en Suède, après les avoir interdites plus tôt cet automne au motif que la sécurité ne peut être garantie.

[Texte adapté de l’interview parue dans :]

https://samnytt.se/efter-terrordaden-i-europa-paludan-branner-koranen-i-paris/

Voir aussi articles RR : 

 

 241 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. il va être poursuivi pour incitation à la haine car on peut faire confiance aux procureurs aux ordres de macron pour se jeter la dessus avec entrain.
    Il n’est pas certain qu’il puisse invoquer la jurisprudence de Strasbourg sur la liberté d’expression car dans le cas jugé à Strasbourg l’action s’était déroulée au domicile du présumé coupable et pas sur la voie publique.

  2. Dans le Coran pas un seul mot d’amour ,mais de la haine comment punir,soumettre,tuer la 500 sourates et plus!Alors le modéré tient les pieds pendant que l’islamiste lui ,coupe la tète l
    Voila la seule différence!Donc le terme modéré ne veut strictement rien dire c’est le l’enfumage comme tout le reste !(Parole de Coluche!)
    Un visionnaire

  3. Bienvenue Rasmus, mais ici nos collabos seront tous contre toi hélas hélas hélas !

  4. C’est une bonne idée, il y a encore des gens qui se sentent chez eux dans leur société.

  5. Il a parfaitement raison de faire ça !
    Autre méthode à la portée de chacun :
    achetez un petit korampf ordinaire de poche (très courant).
    Achetez un pied de cochon en vinaigrette. Mangez-le et gardez un os long.
    Percez un trou dans le korampf (mèche à bois de 10 ou 12).
    Passez l’os de pied de cochon dans le trou.
    Vous voilà détenteur d’un joli bijou d’art contemporain et populaire dit korampf d’art ou korampf de lard.
    Joli cadeau à déposer où bon vous semble…
    Ah, j’oublie, pendant tous vos travaux, mettez des gants (en peau de porc) c’est si vite fait de se blesser !

  6. si tous les hommes et femmes confondus s’unissaient pour contrer cette religion de haine en Europe. les pays iraient un peu mieux. c’est la décadence.

  7. Rasmus Paludan est un homme courageux et ce qu’il cherche logiquement à initier c’est une sorte d’Internationale Européenne de Défense de notre identité judéo-chrétienne allant de la Bretagne à la Russie.
    Réponse légitime à l’agression islamique quasi-mondiale qui a repris sa tentative de conquête universelle commencée sous l’égide du chamelier psychopathe.

  8. Merde et merde !!!
    Quand allez-vous cesser de mettre la majuscule à « coran » ?

    • Merde et merde ! On met une majuscule à la Bible comme au Coran. C’est une convention, point barre. Et ça permet de savoir de quoi on parle. La bible des numismates, le coran des numismates… ce sont des métaphores, sans majuscules et l’on distingue le sens propre avec les majuscules. par contre pas de majuscules à islam, ni à christianisme, ni à musulman ni à chrétien… Et que vous puissiez nous faire une caca nerveux sur ce genre de choses est aberrant. Merde et merde faites pas chier avec des conneries.

  9. Cette action a d’autant plus d’utilité que, d’après leurs croyances, le coran serait impossible à brûler. Ça prouve bien que ce bouquin du diable n’a rien de divin.

Les commentaires sont fermés.