Le voile islamique n’est pas le fichu de nos grands-mères !

Publié le 3 octobre 2020 - par - 17 commentaires

Illustration : manifestante pour le voile. A droite : Audrey Hepburn en fichu

.

« Perso, voir une voilée ne me dérange pas, ma mère originaire de Sicile a toujours porté un foulard et elle est catholique, que ce détraqué qui effraye les enfants, sa place est dans un cirque non pas dans une classe. Cela ne m’étonne plus, quand ont voit avec qui s’affiche le président » – Gino

https://resistancerepublicaine.com/2020/10/02/voilee-ou-tatoue-a-leducation-nationale-cest-venez-comme-vous-etes/

.

Faut-il se répéter éternellement sur RR ?

Je constate que « Gino » confond allègrement le voile et le fichu que portaient les femmes auparavant, que j’ai d’ailleurs connu sur la tête de ma propre mère tout comme sur celles de beaucoup de femmes dans les années 50 et 60.

Les femmes du sud, méditerranéennes en portaient aussi en noir parce que c’était une tradition millénaire : rien à voir avec le hidjab, le nikab ou la burqua portés ostentatoirement dans la rue comme un marqueur et un révélateur islamiques apparus à l’aube des années 90.

Et surtout qui n’existaient pas non plus dans les pays du Maghreb comme le souligne bien le commentateur « Machinchose » et comme me l’ont confirmé mes proches qui étaient PN. Celui des plus fondamentalistes était blanc et cachait une partie du visage.

Macron va bientôt nous dire que cela fait partie de leur tradition. Non ! C’est un phénomène lié à des facteurs politico-religieux, commencé avec la révolution Iranienne puis continué à travers les mouvements de terrorisme pro-palestiniens Hezbollah et Hamas puis avec le parti FIS et son bras armé le GIA en Algérie, et enfin pour faire court, avec Daesh et al-Qaïda.

Pour 20Minutes, les étudiantes en mini-jupes à Kaboul, en 1972, étaient issues de l’élite de la bourgeoisie. Et, donc, non représentatives de la société musulmane d’alors.

Sans parler des mouvements apparus pendant le mal nommé « Printemps arabe » qui aurait dû s’appeler « Hiver arabe » tellement celui-ci s’est surtout traduit par l’élimination des dirigeants à poigne qui garantissaient par la force une cohésion sociale, pour les remplacer par des mouvements proches des frères musulmans comme le parti Ennahdha en Tunisie.

C’est un phénomène qui a été facilité par les occidentaux eux-mêmes qui ont participé à éliminer ces « lider maximo » orientaux . Des guerres d’Irak jusqu’à la prise de conscience en Syrie qui a permis de stopper le processus qui facilitait les groupes islamistes.

En France le phénomène est identique : les femmes qui portent ces voiles soutiennent ardemment la révolution iranienne jusqu’au mouvement de Daesh. Il ne faut pas se faire d’illusion ! Bien sûr , elle rusent pour ne pas trop se révéler et ferait capoter l’élément primordial qui est de s’attribuer des territoires par leur islamisation, dans un lent mais obstiné processus de conquête.

Myriam Pougetoux, de l’UNEF, à l’Assemblée nationale

Les gens ne se demandent-ils pas pourquoi ces femmes veulent absolument accompagner ces enfants en sortie scolaire, investir des assemblées territoriales, l’Assemblée Nationale, des partis, des syndicats d’étudiants, des listes municipales bref devenir incontournables et accoutumer nos plus petits dès le plus jeune âge à cette environnement vestimentaire religieux islamique ?

Pourquoi cette détermination, cette acharnement même pour être partout présent dans toutes les arcanes de la société sinon de se les accaparer ?

Pourquoi cela vient il des seules adeptes de cette religion et pourquoi pas les autres ?

Si l’on part dans cette logique, pourquoi les autres religions ne devraient-elles pas être traitées à un pied d’égalité et être représentées équitablement dans ces mêmes institutions républicaines qui jusque là étaient vierges de toutes représentativités religieuses ? Quitte à les transformer en réunion œcuméniques…

Pourquoi pas des sorties scolaires accompagnées de Sœurs de congrégations religieuses ou de rabbins ou encore prêtres bouddhistes. Pourquoi cela devrait-il être l’apanage des seuls musulmans ?

Est-ce que les gens se rendent compte de l’énormité de la chose de l’accompagnement des sortie scolaires par des voilées qui est en fin de compte une facilité pour promouvoir leur religion ?

Dans le monde réel la situation sera celle-ci :

Des femmes voilées qui ne travaillent pas (et pour cause : on ne peut faire ses prières, faire les femmes sandwich d’une religion et bosser) vont pouvoir accompagner les gamins, auront donc la possibilité :

  • d’intervenir sur certains éléments d’une sortie qui ne leur conviendrait pas
  • de surveiller le contenu de ces sortie et leur conformité avec l’islam
  • habituer nos gamins à cet accoutrement qui est celui des femmes qui, en IRAN, bastonnent leur semblables pour ne pas avoir porté le voile !

 

Donc pendant que nos femmes ou nos filles vont travailler pour payer les cotisations pour ces matrones voilées, celles-ci auront tout loisir de faire du prosélytisme sur nos gamins pendant les sorties scolaires !

C’est ça la libération de la femme occidentale ?

Elles ont voulu se libérer de l’asservissement de la femme au foyer pour tomber dans celui bien pire de l’islam ?

Illustration : une des plaignantes au procès de la buraliste « islamophobe » d’Albi. A droite : J-L Trintignant et Brigitte Bardot en fichu, dans les années 60

 

.

Je rajouterais que l’instituteur tatoué n’est qu’un épiphénomène et non pas une tendance lourde comme le port du voile. La seule chose négative à mes yeux c’est que ce cas unique en son genre à permis aux pleureuses de l’islam de la ramener une fois de plus ! Est-ce que le but n’était il pas celui-ci  : se saisir de ce cas singulier pour permettre une tribune aux autres qui n’attendent que cela.

Juste au moment du discours de macron sur le séparatisme et relayé par un Hanouna complaisant avec le pouvoir… pour ne pas dire qu’il est la voix de son maître !

En tout cas si j’étais macron je le décorerais pour services rendus !

.

Le Petit Baigneur (1968) Messe à Notre-Dame des courants d’air

Print Friendly, PDF & Email

17 réponses à “Le voile islamique n’est pas le fichu de nos grands-mères !”

  1. Avatar Gisèle dit :

    Le voile islamique qui n’est pas celui de nos grands mères, fait écho à l’idéologie de la soumission des femmes. Je suis choquée que Macron veuille laisser ce symbole religieux représenté la France à l’école et partout. On a le droit de croire, la croyance est une intime conviction, sauf que ce n’est pas la nôtre pour la plupart des Français. Macron se fout de son peuple.

  2. Avatar PHB dit :

    Je ne sais pas pourquoi on discute encore de ça
    Ce dont on a besoin est un NON franc et définitif
    Cela suffit des circonvolutions qui sont uniquement faites pour nous le faire avaler

  3. Avatar Horizon dit :

    Je me souviens qu’autrefois, ma mère et les femmes de sa génération se couvraient les cheveux quand il pleuvait, s’il y avait du vent ou en sortant de chez la coiffeuse… Ce n’était le symbole de rien, juste une protection pour la coiffure. Elles appelaient cette pièce de tissu un «fichu».
    Le foulard était fait pour être porté au cou quand il faisait un peu froid ou simplement pour remplacer la cravate…
    Hélas, la situation a rapidement dégénéré avec l’apparition d’hommes politiques sans couilles !

  4. Conan Conan dit :

    Les gamines à Kaboul en 1972 …Gracieuses, féminines, adorables !…
    Walla qué shbeb y’a ôertih !
    Même chez les soufistes que les pseudo « sachants » nous présentent comme des poètes et des philosophes, la finalité de toutes leurs mascarades c’est d’imposer la charia, soit démocratiquement partout où ils sont majoritaires, sinon par la violence et la sidération!
    On l’a vu avec les communistes, ainsi qu’avec les nazis, une minorité agissante et violente semant la terreur parvient toujours à prendre le pouvoir.
    En l’état actuel, avec nozélites amateurs de doigts d’honneur et nos bienveautants , nous ne devrons compter que sur nous-mêmes.

  5. Avatar bouillot marie ange dit :

    elle ne manque pas d’air la meuf si quelqu’un doit quitter notre pays , ce sont bien ces greluches de musulmanes illico presto avec un coup de pied au fion en prime

  6. Avatar hollender dit :

    Le  » gériatre  » sans couilles ferait bien de s’inscrire chez Paul Emploi un peu avant Mai 2022.
    J’ai comme un pressentiment qu’en 18 mois, le vent de la colère va se lever.
    Bien sûr que le fichu de nos mères et de nos grand mères étaient des protections pour leur coiffure, très loin d’un symbole religieux, bien que l’église catholique insista pour que les femmes se couvrent la tête. Encore une tradition moyenâgeuse qui a disparu pour le plus grand bien de la liberté de nos femmes, et de nos filles.

  7. Avatar Lolotte de Modigliani dit :

    lA PLUPART DES FRANÇAIS SONT DES VEAUX !
    ABSENCE DE RÉVOLTE !
    SOUMISSION !

  8. Les mahométanes entorchonnées de noir évoquent fâcheusement l’homme qui joue la mort dans le film de Bergman « Le Septième sceau », lors de la mémorable partie d’échecs de la mort avec le chevalier.

  9. Avatar Hellen dit :

    Le fichu de nos grands-mères et de nos mères, pour les anciens… n’ont strictement rien à voir avec le vile islamique… Ma maman, dans les années 50 et 60 mettait ce qui s’appelait à l’époque un fichu, mais qui était en fête un foulard, lorsqu’il y avait du vent, afin de ne pas arriver au travail complètement décoiffé… Elle travaillait avec absolument rien sur la tête, comme toutes les autres femmes…!!! A l’époque les femmes aimaient être bien coiffées du matin, jusqu’au soir… apparemment certaines personnes voudraient pouvoir faire l’amalgame entre le voile islamique et ce fichu ou foulard… Bah non, ça n’a strictement rien à voir… car ce fichu n’était fait que pour garder les cheveux bien coiffés et non pas pour cacher ses cheveux, bien au contraire..!!!!

  10. Avatar Hellen dit :

    J’ai oublié sur la pancarte elle a écrit : Française musulmane… eh bien non, elle est d’abord Musulmane avant d’être Française, car c’est ce qu’elle appelle leur religion qui leur fait porter ce foulard pour cacher leurs cheveux… quand à quitter notre pays, elle se fout vraiment de nous… nous sommes chez nous… étant musulmane, elle n’est pas chez elle… alors si quelqu’un doit quitter notre pays, ça n’est pas nous!!!

  11. Avatar raslebol dit :

    C’est bien beau tout ça mais même la révolte par les mots,
    ce n’est pas publié ici !?
    En fait, y a pas que macron qui censure la vérité, la vérité est parfois même souvent crue car c’est du réel.
    Mais t’as pas le droit de dire si tu ne fais pas parti du cercle
    Je lis quand même des commentaires bien crus qui sont bien publiés, bref mon commentaire ne va sûrement pas paraître !
    Alors je serai fixé sur le « patriotisme » de cercles « fermés ! »
    Ce même patriotisme
    qui te dénoncerait en temps de guerre
    Je reste plus que ferme sur mes convictions de désislamisation et à ce que je vois de plus en plus, ça va être beau pour 2022.
    Le cercle va nous mettre un muzz allah tête du pays, un bon muzz qui déteste l’islamerde et surtout qui se revendique plus Français que toi HA HA HA!
    J’attends maintenant de voir le cercle se comporter quand il faudra aller au charbon, ça va pas être facile pour la censure là ?!

    • François des Groux François des Groux dit :

      @raslebol

      C’est quoi cette histoire de « cercles fermés » ?

      S’il y a modération, ce n’est pas contre vous mais pour éviter des procès à Christine. Si vous appelez ouvertement à tuer des gens (une certaine catégorie, bien sûr), ce n’est pas vous qui prendrez amendes et peines de prison. Les associations et la Justice se révèlent très réactives dans ce cas-là.
      Il suffit de voir l’exemple d’Eric Zemmour qui se prend procès sur procès pour une phrase de travers.

      A vous de jouer avec les mots (et ce que vous appelez la « censure »). C’est débile mais c’est ainsi, nous sommes dans un pays à la liberté d’expression à sens unique.

      Ensuite, il y a plusieurs modérateurs qui peuvent interpréter de façon différente les commentaires. Ce ne sont pas des robots.

      Enfin, justement, le robot du site met parfois à la poubelle des commentaires qui ne le méritent pas et paraissent donc en retard.

  12. Avatar Dorylée dit :

    Aucune femme en Sicile ou ailleurs n’a jamais été battue comme plâtre, en pleine rue, parce qu’une anglaise s’était échappée de son fichu. Le fichu est un accessoire vestimentaire que NULLE FEMME N’EST OBLIGÉE de porter et peut même être un vêtement à la mode (voir Audrey Hepburn en tête d’article) Rien à voir avec la bâche humiliante de la soumission musulmane même quand la gourde déclare le porter par choix (tu as le choix : tu mets ton foulard ou je te mets une branlée !)

  13. Avatar LANGLOIS dit :

    Que les islamistes dégagent en afrique où ils ont de la place; les Blancs en sont partis ….
    Quant à l’abrutie de musulmane voilée en photo, elle n’a pas compris que son pays n’est pas la FRANCE!!! ce n’est pas la POUBELLE ….

  14. frejusien frejusien dit :

    On en voit dans les vieux films, ces petits carrés coquets que les pin-up de l’époque mettaient sur leurs cheveux pour ne pas être décoiffées dans les belles décapotables italiennes ou américaines .

    C’est vrai que les femmes de l’époque se devaient d’être toujours parfaitement coiffées, et elles passaient chez le coiffeur faire des mises en plis et des permanentes, très à la mode.

    Aujourd’hui, le foulard ne sert plus à rien, car la tendance est d’être décoiffée ou mal coiffée

  15. Avatar bm77 dit :

    Oui en effet, le foulard, servait à être plus élégante pas à être soumise à un dieu !

  16. Avatar Verdammt dit :

    Ma mère et ses copines portaient un voile qui n avait rien de religieux. C était se protéger du climat d Afrique. J ai des films a ce propos.

Lire Aussi