Voilée ou tatoué : à l’Éducation nationale, c'est "venez comme vous êtes" !

Au début, on n’y croit pas. C’est une blague !

Mais non, ce type entièrement tatoué (même dans le blanc des yeux !) est, VERITABLEMENT, professeur des écoles.

Problème : il fait peur aux enfants de maternelle et… à leurs parents.

Et provoque la colère, sur les réseaux sociaux, des musulmanes voilées à qui on interdirait d’accompagner les enfants en sortie scolaire. Deux poids, deux mesures ? Une injustice de plus dans ce pays intolérant, raciste et islamophobe ?

Sauf que, pour l’Éducation nationale et contrairement au voile, « il semble que ses tatouages ne constituent pas un manquement à l’obligation de neutralité politique et religieuse ».

Heureusement, l’avant-veille du lancement de la « loi contre les séparatismes » (Emmanuel Macron aux Mureaux), le quotidien 20Minutes se dépêche de rassurer les Belphégor stigmatisées : « Non, le port du voile n’est pas interdit pour les mères accompagnant des sorties scolaires ». Ouf !

Et l’on peut enseigner aux enfants des écoles en ayant l’apparence d’une gargouille cauchemardesque car, à l’instar du slogan d’une chaîne de malbouffe, à l’Éducation nationale, c’est « venez comme vous êtes » !

Décidément, en quelques décennies, la France est devenue un un asile de fous.

Non, le port du voile n’est pas interdit pour les mères accompagnant des sorties scolaires

FAKE OFF Une publication Facebook dénonce cette prétendue interdiction, affirmant par ailleurs qu’un enseignant tatoué sur le visage pourrait, pour sa part, enseigner sans problème en maternelle…

A gauche, la photo d’une femme voilée avec cette légende : « Donc moi je peux pas accompagner mes enfants en sortie scolaire. » A droite, un portrait du mannequin Freaky Hoody et cette description : « Mais lui peut être leur maître à l’école maternelle. »

 

 

FAKE OFF

Cette publication fait référence à la situation de Sylvain Hélaine, dont il a été beaucoup question dans les médias au cours de la semaine dernière. Plus connu sous le pseudonyme de Freaky Hoody, celui qui est considéré comme l’homme le plus tatoué de France est en effet professeur des écoles.

Et en cette période de rentrée scolaire, cela ne plaît pas à tous les parents, en particulier son regard encré de noir. Alors qu’il enseigne depuis onze ans sans difficulté, cet enseignant remplaçant de l’Essonne ne sera plus affecté devant des élèves de maternelle « pour éviter de recevoir des lettres de plaintes », comme l’a lui-même dit Sylvain Hélaine à BFMTV

Pour les enseignants, pas de règles en matière d’« apparence physique »

Dans le cas de « Freaky Hoody », « il semble que ses tatouages ne constituent pas un manquement à l’obligation de neutralité politique et religieuse », a ajouté le ministère auprès de LCI. « Un dialogue est instauré entre le rectorat et le professeur et un accord a été trouvé pour qu’il effectue ses remplacements devant des élèves de primaire et non de maternelle, qui pourraient en être effrayés », ont précisé les services de Jean-Michel Blanquer.

Le port de signes religieux lors des sorties scolaires est autorisé

[…] Contrairement au post relayé sur les réseaux sociaux, les mamans portant un hijab – voile qui couvre la tête en laissant le visage apparent – sont autorisées à participer aux visites dans les musées et autres lieux culturels en compagnie de la classe de leur enfant.

La fiche 22 du [« Vade-mecum sur la laïcité à l’école »], intitulée « port de signes religieux par les parents d’élèves », explique en effet que si la neutralité est de mise lorsque les parents sont à l’intérieur de l’établissement scolaire, « la situation est distincte de celle de l’accompagnement d’une sortie scolaire, à l’extérieur de l’établissement ».

[L’année dernière] Jean-Michel Blanquer était intervenu sur le sujet. Sur l’antenne de BFM, il avait estimé que le voile islamique n’était « pas souhaitable » dans ces occasions, mais que ce n’était toutefois pas interdit…

Un an plus tard, il semblerait [qu’il] aurait même été partisan que cette interdiction soit finalement inscrite dans la future loi contre les séparatismes, dont Emmanuel Macron doit dévoiler les grandes lignes ce vendredi, selon une information de France Info. Ce qui ne serait pas le cas du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui aurait plaidé l’inverse auprès du président de la République.

On saura vendredi lequel a eu gain de cause, pour un sujet qui ne manquera pas de faire couler encore beaucoup d’encre.

https://www.20minutes.fr/societe/2873383-20201001-non-port-voile-interdit-meres-accompagnant-sorties-scolaires

.

Une autre époque – celle des Hussards noirs de la République – et… une autre population.

 165 total views,  2 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Petit à petit, l’islam avance,
    on le voit sur ce site où certains se plient et tombent, comme des cartes à jouer, en équilibre instable dans un château de cartes ,
    Impossible de mettre sur le même plan un affichage religieux qui fait pression sur toute la France pour imposer la charia islamique,
    et un individu tatoué qui ne représente que lui-même, n’a aucune revendication religieuse venue du Moyen Orient,
    De plus, il ne fait pas peur aux enfants, les enfants l’adorent au contraire et c’est un bon enseignant.
    Donc qui sont les parents qui se sont plaints, ? je vous le donne en mille, et je crois ne pas me tromper

  2. L’individu a des choix à faire : il veut être enseignant ou épouvantail, enseignant ou voilée… Les enfants n’ont pas a être exposés à ces dérives. Pourquoi pas un maître d’école en slip rose, poutre apparente, de la Gay Pride, torse nu avec percing dans les tétons ? Je ne pense pas que le spectacle des dérives religieuses ou de la dépravation fasse partie intégrante de l’éducation. Mais je suis sûrement un vieux con.

  3. Perso voir une voilée ne me dérange pas ,ma mère originaire de Sicile a toujours porté un foulard et elle est catholique , que ce détraqué qui effraye les enfants , sa place est dans un cirque non pas dans une classe. Cela ne m’étonne plus ,quant ont voit avec qui s’affiche le président.

    • @Gino
      Entre le fichu d’une Sicilienne de jadis et le voile d’une islamiste importée du bled ou d’Anatolie, il y a un monde quand même !
      Personnellement, pour l’avenir de mes enfants, je ne veux ni voile ni « bête de cirque ».

  4. Et bien.moi c’est ni l’un ni l’autre les tatouages un ou deux ça passe mais là c’est sur ça doit faire peur aux gosses et le voile pour moi c’est non aussi ,quand à la voisine de jules ferry qui se considère en France en pays étranger et bien on ne la retiens pas quelle se barre ailleurs et tous ceux qui pense comme elle idem ça nous fera des vacances ,marre de tous ces étrangers qui critiquent sans arrêt notre pays ,MORANO A RAISON DEHORS !

  5. dommage que je n’ enseigne plus……..j’ aurais bien tenté les scarifications, les lèvres a plateau, les oreilles pendants sur les épaules…
    quand au déchet a tatouages je dois vous dire qu au choix, je préfère la voilée
    je dois aussi vous dire que durant toute mon enfance , a l’ église ou a la Syna, je n’ ai vu que des femmes a la tete couverte d’ un voile
    les musulmanes, en ces temps ne fréquentaient jamais la mosquée, mais portaient le même genre de voile que les juives et les chrétiennes, je parle des évoluées, aprés mariage
    les autres étaient vetues d’ un voile tout blanc dit « sefssari » qu elles portaient dés l’ age nubile atteint

  6. Mordre la main qui t’a donné à manger… Bien peu de reconnaissance à attendre des muzz !… Portant, celle-ci, fonctionnaire est payée avec NOS impôts…

  7. Macron mélange tout quand il parle de la religion. Il confond les laïcs et les religieux. Il part du principe que le port du voile dans l’espace Public, n’est pas un problème parce que certains parlementaires, dans l’histoire, ont porté la soutane, sous entendu l’Abbé Pierre. Oui l’Abbé Pierre a été député sauf que l’Abbé Pierre était religieux et que les religieux portent un vêtement. On pourrait dire un uniforme. Alors que les laïcs ne doivent pas en porter au nom de la neutralité qu’implique la République. Laisser les laïcs porter le vêtement religieux est une grave erreur, car c’est par ce signe apparent qui est représentatif d’une identité religieuse, ce n’est pas un bijou, c’est une façon d’afficher, le choix de la religion avant tout, dans l’espace public. Alors que l’identité elle est d’abord Française, Républicaine et ensuite, éventuellement, religieuse et pas le contraire. En autorisant l’accoutrement, Macron ouvre une brèche aux intégristes islamistes, pour bâtir l’état religieux dont ils rêvent depuis longtemps, et forcer toutes les femmes de ce pays, à adopter ce mode d’habillement par la force : viols, agressions, injures et décapitation comme ils ont fait avec les chrétiens d’Orient. Les femmes musulmanes qui pratiquent leur religion tout en respectant la République ne sont pas voilées. /
    Dans le discours de Macron je n’ai pas entendu de loi interdisant la charia sur notre territoire, ni la peine infligée en cas de non respect de la loi. Déchéance de nationalité, expulsion. Si c’est pour remplir encore les prisons où ils sont ingérables, non merci ! Ce réveil soit disant républicain n’amènera aucune amélioration. J’en ai bien peur.

  8. @François des Groux
    « Sympa votre voisinage !  »
    Oui, j’habite la fort sympathique Rue des Patriotes, celle qui tourne le dos à la Rue de la Mosquée !
    Nous sommes un petit groupe très soudés de voisins -amis. Jusqu’à présent, cette voisine nous laissait tranquille sur les sujets sensibles car elle avait besoin de nous.
    A priori on parle à tout le monde avant de juger, puis on voit le comportement de la personne en lui laissant sa chance.
    Dans son cas, on n’a pas eu de bonne surprise…
    Elle a été battue par son mari, il y a eu des moments épiques, à toute heure du jour et de la nuit. On a passé beaucoup de temps à l’aider sur tous les plans.
    Maintenant qu’elle est sortie de tout cela, que le divorce est prononcé et qu’elle n’a plus besoin de nous, elle qui était silencieuse quand on discutait, se met à prendre de l’assurance, le naturel ressort et elle nous fait des leçons d’islam, d’accueil des migrants mineurs etc… D’origine marocaine , de la 2ème génération, elle se considère en France comme en pays étranger…(elle est fonctionnaire pourtant…).

  9. Descartes a dit que la Raison est la chose la mieux partagée!
    Il s’est foutu le doigt dans l’œil jusqu’au coude!
    Moi j’affirme que la chose la mieux partagée du monde c’est la connerie. Elle est très répandue parmi les enseignants, fussent-ils universitaires.
    Et quand je vois un prof dans sa classe devant ses élèves je pense à la peinture de Bruegel, L’aveugle conduisant les aveugles!

  10. Les parents accompagnateurs lors de sorties scolaires sont des auxiliaires du service public de l’Éducation nationale et doivent donc respecter la neutralité politique et religieuse qui s’impose à tous les fonctionnaires du service public ; c’est la règle en France laïque même pour les mères musulmanes !
    Elles doivent donc enlever leur voile islamique pour accompagner lors d’une sortie scolaire.

  11. Bonjour. Nous nous sommes retrouvés à 2 voisins littéralement provoqués par une voisine musulmane qui nous a agressés verbalement avec cette histoire de prof tatoué. On a eu droit à : « c’est pas juste, la France accepte ça et pas les mamans voilées ». On a coupé court en disant qu’on trouvait le tatouage fort beau et le voile fort laid ! Avant de tourner le dos et d’aller boire un verre en rigolant. Pas grave, la voisine musulmane reviendra à la charge sur autre chose, on lui fait confiance !

    • @Jules Ferry
      Sympa votre voisinage !
      Ma question, c’est : jusqu’où la « tolérance » ? Les limites doivent-elles toujours être dépassées ?
      Je commence à voir des gendarmes ou des douaniers très très tatoués… et, parfois, les motifs ne font pas très… sérieux.
      Quant au voile, il possède un sens éminemment religieux et politique.

  12. 💥 Notre société fout le camp ! Que se soit des musulmanes voilées ou un prof tatoué dans le visage, les deux devraient être interdits! Une sortie scolaire accompagnée reste du domaine de l’école et ne peut donc permettre aux mahométanes d’être voilées où pire de porter la Burqa! Quant au prof tatoué, il devrait être bannir de l’enseignement ; ce n’est pas une place pour faire le cirque! Dans mon livre, les deux sont inacceptables ! Quelle misère! 🇫🇷

  13. « ses tatouages ne constituent pas un manquement à l’obligation de neutralité politique et religieuse » Non il fait peur, même à moi. Quant aux Belphégor, non seulement le port du voile constitue un manquement de neutralité politique et religieuse mais ne leur en déplaise elles font peur à certains enfants de ma connaissance qui, pourtant, en voit tous les jours. Double peine… pour les autres. Ceci étant, la comparaison est inapropriée mais j’ai appris depuis longtemps qu’il est vain de faire appel aux capacités intellectuelles de certains de réfléchir.

Les commentaires sont fermés.