L’islam pourrit chaque jour davantage la vie des Français

Illustration de ce que voudraient nous imposer un nombre grandissant de mahométans. (source de la photo : https://www.lepoint.fr/monde/arabie-saoudite-la-segregation-des-sexes-poussee-a-son-paroxysme-28-01-2013-1621019_24.php)

.

Depuis plusieurs jours, semaines, les agressions contre la culture française, contre la liberté d’être s’accélèrent.

Ici des femmes frappées, agressées, humiliées, vilipendées car affichant simplement leur féminité. Là des jeunes hommes tabassés, poignardés pour un regard, ou refusant de se soumettre à l’ennemi de l’intérieur, l’adepte de la sinistre religion de puanteur et d’horreur.

Mes amis, les loups sont dans la bergerie et ils ont tout le loisir pour commettre leurs carnages. Ils agissent à la vue de tous, en toute quiétude puisque le berger, les bergers ont décidé de regarder ailleurs. Circulez ! Il n’y a rien à voir !!! Allez-y régalez-vous, tout est à volonté !!!

Il est difficile de ne pas craquer dans ce contexte délétère. Il est difficile de supporter la vision de toutes ces femmes ainsi marquées par la prégnance de la charia sur notre territoire. Il est difficile de regarder toutes ces familles endeuillées par l’innommable, l’incroyable expansion de l’islam en France, terre chrétienne, terre à l’âme laïque.

C’est dur, très dur et ça l’est de plus en plus. Le cœur est continuellement lourd maintenant. La légèreté s’en est allée et pour combien de temps encore ?

Nul n’est capable de le dire, tant d’un côté nos zélites ont vendu leur âme au diable, et tant de l’autre côté, la population dort d’un sommeil de plomb. Que faut-il faire, espérer dans ce bourbier ambiant ?

Garder la foi car c’est sûr, cela ne pourra pas être continuellement supporté. Ici et là, le calme, le sang-froid se lézardent. Les langues se délient, ce qui n’était pas concevable, il y a encore si peu.

Tous les jours, des personnes autour de moi me parlent de leur ras-le-bol, des situations incroyables qu’elles rencontrent et qu’elles ne peuvent plus supporter. L’addition va se faire comme ça. Le réveil viendra du fait que plus personne ne sera épargnée par les méfaits des adeptes de la charia, et qu’à ce titre, la politique de l’autruche ne tiendra plus.

Une de mes collègues, incroyablement dhimmie, il n’y a pas si longtemps, cumule les « désagréments » causés par vous savez qui. Pas la peine de se répéter, nous savons tous d’où viennent les situations de violence, ou quand il n’y a pas encore d’agression, ubuesques car tellement à des années-lumière de l’âme française.

https://resistancerepublicaine.com/2019/02/24/un-coup-de-batte-de-base-ball-et-hop-ma-collegue-a-radicalement-change-davis-sur-lislam/

Cette collègue vient encore de m’en conter une bonne, ah ah ah. Non ! Vraiment pas envie de rire, le cœur n’est pas à la fête.

Cette femme travaille pour un salaire en-deçà du mérité. Elle est une bonne professionnelle, investie dans ce qu’elle fait. Elle est utile à notre société, et pourtant elle fait partie de cette catégorie de travailleurs qui ne sont pas payés à la mesure de leur utilité. Les infirmiers, les instituteurs, les pompiers…

Dans notre monde pourri, on préfère bien rémunérer les petits merdeux comme tous ces politicards qui détruisent la France allègrement, ou donner à tout va aux parasites débarquant tous les jours dans l’hexagone. Mais cela est un autre débat !

Elle gagne donc un salaire pas vraiment mirobolant mais malgré cela, elle paye des études d’ostéopathe à son fils.

Les écoles sont très chères et pas financées car privées. C’est aux étudiants, donc souvent aux parents, de débourser des sommes importantes. C’est un sacrifice que sont prêts à faire certains parents, pour assurer l’avenir de leur enfant, et surtout l’aider à exercer le métier qu’il a choisi. Ma collègue fait partie de ces parents…

Pour exemples :

  • À Nantes, les frais s’élèvent à 8480 € annuel, sachant que les études durent 5 ans
  • À Toulouse, 8930 €
  • À Bordeaux, 8750 €

Et c’est partout pareil !

Voilà donc des familles qui se saignent aux quatre veines pour leur progéniture, ce que je trouve admirable pour ma part. Eh bien ces efforts, dans notre France avec son pantalon aux chevilles, sont vains !!!

Et pourquoi me direz-vous ?

Comme d’habitude, les adeptes mahométans sont de la partie !!!

Les études d’ostéopathie consistent en une alternance entre théorie et pratique. Pour cela, les écoles ouvrent leurs portes au public par le biais de séances qu’elles ne font pas payer cher du tout, quand on sait le coût en cabinet classique, entre 50 et 70 euros voire plus. Dans ces instituts de formation, la séance d’ostéopathie, c’est entre 15 à 20 euros.

Eh bien, figurez-vous que c’est une aubaine pour les adeptes du pas cher !

Ces bonnes gens s’imaginent que cela a été créé pour eux, juste pour les satisfaire. Ils s’imaginent sûrement que c’est le LIDL de l’ostéopathie. En même temps, tout leur est concédé, donc normal qu’ils prennent leurs aises sans aucune gêne. Cet autre rien à faire, il n’a qu’à se la fermer…

Ma collègue m’a dit que son fils et ses camarades masculins étaient de plus en plus confrontés aux exigences de certains enfants de momo, plus précisément de bonnes dames mahométanes. Beaucoup d’entre elles refusent d’être manipulées par des mains masculines, perturbant dès lors l’apprentissage des garçons chèrement payé lui !

Ce refus venant aussi directement du fait que c’est un péché de montrer son corps à un homme autre que son mari. Pourtant, j’ai envie de dire, est-ce si grave de dévoiler son corps bouffi de graisse aux yeux, soi-disant libidineux de ces jeunes hommes ?

Il y a des coups de pied au derrière de ces bécasses nourries aux beignets bien huileux, qui se perdent.

La colère monte, monte…

Mais non sûrement pas ! Il ne faut pas stigmatiser, n’est-ce pas ? Il ne faut pas froisser les pudeurs de ces bonnes femmes, n’est-ce pas ?

Alors voilà ! Vous pourrez vous décarcasser, pour vos enfants, tant que vous pourrez, les bons seigneurs de notre chère France viendront réduire à néant toute cette abnégation. C’est une autre façon de nous agresser, moins visible, plus insidieuse mais tout aussi grave, préoccupante…

Je trouve aberrant que les lieux, tels que celui-ci où l’on paye des sommes astronomiques, se soucient plus de satisfaire les demandes de gens qui n’ont rien à faire ici, plutôt que de protéger les intérêts de leurs étudiants, étant en définitive leurs clients, ceux qui les font vivre !!!

Les parents devraient se plaindre, faire des pieds et des mains pour que cela cesse, mais non, en guise de réponse à ce scandale, résignation et tutti quanti !!!

Une autre histoire, montrant l’état de désolation de notre France, montrant qu’elle est tombée bien bas, vraiment très bas.

Une autre de mes collègues m’a parlé de la situation du médecin qui la suit pour un problème de procréation. Une vraie catastrophe !

Le pauvre homme n’en peut plus des voilées et des barbus, ce sont ses mots. Il n’a jamais vu ça, en des décennies de carrière. C’est infernal. Des demandes, des exigences, des menaces. Des salauds qui veulent être soignés par le kouffar, mais à leurs conditions, toujours plus contraignantes les unes que les autres. Et si le praticien refuse, il a droit aux menaces à peine déguisées, en réalité bien réelles. Pas de doute possible !

Il ne peut plus exercer son métier en toute sérénité. Son cabinet est situé à proximité d’une zone hautement islamisée, ce qui a pour conséquence fâcheuse une patientèle importante d’adeptes du torchon et de la barbichette. Il ne sait plus à quel saint se vouer.  Faut pas toucher la femme de ces messieurs, faut pas regarder. Oui, mais comment faire des actes médicaux où justement il faut manipuler le corps du soigné, et bien sûr regarder pour pouvoir agir ? Eh bien non pas avec les enfants du bédouin tordu !!!

Il a beau demander à ceux qui ne respectent pas  nos usages de quitter son cabinet, rien n’y fait. Ils refusent, ils veulent être soignés, coûte que coûte, par le méchant kouffar. La relation de confiance entre le soigné et le soignant envolé. Cela mes amis, c’est l’enchantement apporté par l’islam. Il est beau n’est-ce pas ? On en redemanderait !

.

Que faire alors dans notre France dhimmisée ?

Se résigner ou partir ? Ce médecin a choisi la deuxième option, celle qui est trop souvent prise car les choses paraissent inextricables à beaucoup d’entre nous…

A mon plus grand dam ! Eh oui les adeptes fanatiques du coran avancent, gagnent du terrain sur nos libertés, sur notre tranquillité, notre sécurité, notre joie de vivre…

Tous les jours, les infos qui nous arrivent ne sont pas réjouissantes et montrent l’état de déliquescence de notre pays. Un vrai désastre qu’il faut, de surcroît, regarder en face sans sourciller !!!

A la vitesse que prend ce phénomène de désertion de pans entiers du territoire national, la culture française ne sera plus qu’un souvenir lointain, oui mais c’est là que le mot résistance prend tout son sens.

Joyeux anniversaire mon cher site, celui qui nous donne la force de nous battre, de continuer d’avancer… Depuis toi, depuis notre rencontre, je ne me sens plus seule dans mon combat anti-islam. Merci d’être là, merci d’exister ! ❤️

 87 total views,  3 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. Bonjour
    je pense qu’il y aura une guerre civile ,y a pas d’autres issues
    contre tout ce qui va mal,en autres le gouvernement ,la justice etc…

  2. Allons, il ne faut pas désespérer ainsi.

    Il y a de « bonnes nouvelles » : selon le Dhimmi Patrick Pelloux, qui n’a toujours pas trouvé le temps de consulter d’urgence un collègue ophtalmo, vu qu’il n’a toujours pas compris la vraie nature de l’islam malgré les évidences qui défilent devant ses yeux et la mort de ses copains de Charlie hebdo, il y a de moins en moins de soucis à l’hôpital avec les adeptes de Momo.

    En effet, les soignants ont mis au point une stratégie hyper-efficace face aux exigences des barbus s’adressant à eux comme à des esclaves kouffars : ils cèdent et ne discutent même plus, ils s’écrasent et satisfont à toutes leurs demandes.

    Là encore, la violence musulmane s’est imposée et a gagné.

    Je songe de plus en plus à quitter ce pays avant qu’il ne devienne un califat. Ce n’est qu’une question d’années, j’en suis de plus en plus convaincu.

  3. Azul et tanemirt (merci en Kabyle) à mon cher ami Paco. Comme d’hab, tu trouves toujours les bons mots pour illustrer mon engagement citoyen car il est avant tout de cet ordre là !

  4. Bien le bonjour, d’Alfred. dit :
    29 septembre 2020 à 11 h 57 min

    Merci à vous, merci pour ces mots gentils, ils me vont droit au cœur.

  5. Conan dit :
    29 septembre 2020 à 21 h 56 min.
    Merci à toi, je suis très touchée de ton commentaire.

  6. Je me demande comment fait Stéphane Bern pour nous montrer le Pays avec sa façon amoureuse, dans le chaos actuel.

  7. Bravo et merci Samia !
    Narrer de façon agréable et croustillante des faits toujours aussi déplorables qui révoltent ton bon sens n’est pas donné à tout le monde…
    Tu es une belle lueur d’espoir pour nous tous ici à RR !

  8. Alors c’est pour ça que je vois de plus en plus de jeunes femmes comme kiné et ostéo ?
    Parce que les grosses bachées – ou leurs mecs – veulent pas se faire manipuler par des jeunes mâles incirconcis / pas de la famille ?

    Pourtant je vis dans un coin bien blanc, pas de mosquée à 30km à la ronde.
    Et qu’est-ce qu’on devrait dire nous les hommes ?
    Quand une jolie femme, et elles le sont souvent ces praticiennes, me manipule les guiboles, passe ses mains sous mes cuisses, une certaine raideur m’envahit, surtout si j’ai pas eu mon câlin du matin.

    Mon premier ostéo était un grand balaise, normal il bossait avec l’équipe de rugby local, et il savait me faire craquer les vertèbres comme personne.
    Rien d’homo-érotique, mais ça détend.

    Après, les spécialistes de la fertilité ne devraient pas trop s’intéresser aux pondeuses islamiques, y en a déjà assez comme ça.
    7 gosses au frais de la CAF donc du kouffar c’est déjà trop.
    Pareil pour le reste du personnel médical, pompiers et éducateurs. Voir même les flics.
    Pertes d’argent et de talents.

  9. LA FRANCE AU NOM DE L HUMANITE CREUSE SA TOMBE
    HUMANITE OUI AVEC DES PERSONNE QUI LE MERITE ET PUIS FAUT EN AVOIR LES MOYENS
    CE QUI N EST PLUS LE CAS

  10. dans les autres professions c’est la même choses , j’ai arrêtais de faire de la sécurité , car je n’en pouvais plus de travailler au milieu de toute cette merde (vigiles qui font les prières dans les postes de gardes , propos haineux vis a vis des Juifs ,des Chrétiens , de l’Occident , de la France , propos approuvant les attentats de Charlie , hyper cacher ….) j’ai faillis en arriver aux mains plusieurs fois , alors j’ai arrêtais . je ne fait plus que de la sécurité incendie (ssiap)désormais , pour des associations culturelles , mais cette saison , je n’ai pas pus bosser , pour cause d’annulations des festivals (covid 19) . j’ai voulus donc travailler en agriculture , faire la cueillettes des pommes , mais ils (les gros agriculteurs) préfèrent prendre des travailleurs détachaient (l’armé de réserve du capital ) que nos gauchistes bobos font venir .
    la photos de l’illustration de l’article , dite vous que dans certaines villes c’est déjà la cas , il y’a plus que des voilées , des barbus ,et des casquettes et jogging lacoste . voila ou nous en sommes !
    avec cette merde de covid 19 qui vient se rajouter a la morosité (ou plutôt maureosité) ambiante , c’est la totale !

  11. il va falloir sérieusement penser à les virer ces tares de musulmans qui ne veulent pas s’intégrer à ,pos lois et coutumes. des cinglés à renvoyer au bercail.

  12. Moi je pense que c’est le prix à payer pour le « vivre ensemble ». Si non comment on pourrait le faire ?
    Maintenant qu’on a, je ne sais plus combien de millions d’extraterrestres chez nous, on ne peux plus dire qu’ils sont extraterrestres, il font partie de nous.
    Je dirais même +, nous faisons partie d’eux.
    Comme dirait Obama, le Jesus ressuscité.

  13. Azul. Très heureux, ma chère Samia, que ton travail de ré-ré-ré-ré-ré information soit apprécié par bon nombre. Tu ne recules pas d’un pas et t’es pas du genre à porter des babouches. Tu sais très bien ce que je penses globalement de ton engagement, mais c’est mieux en le disant. Tu es l’une des colonnes de notre couloir des méditations. Bravo, mais surtout merci ! Ouais, au fait tu me diras, comment ça se dit, merci en Kabyle ?

  14. Gisèle: Charles Martel c’est en 732!
    1515 C’est Marignan avec Francois Premier

  15. Plus je lis Samia, plus j’éprouve reconnaissance et affection pour cette jeune femme courageuse, pertinente, et cerise sur le gâteau, à la prose talentueuse.
    Merci, Samia; pour vos articles qui témoignent si bien les prémices infernaux de la dhimmitude absolue que les Français vivent grâce au piteux personnel politique qui nous gruge depuis plus de 40 ans !

  16. 1515: c’est Marignan !!
    Charles Martel (merci à lui) c’est 732!
    Mais cette erreur n’est pas grave comparée aux saloperies gouvernementales. Gouvernement qui soutient le  »prince de la paix et des égorgements » Mahomet lui même, (lire le sunnah)en laissant sur notre sol se propager la haine (leur haine) sans limite .
    Sourate 60 v 4 Entre vous et nous c’est l’inimitié et la haine à jamais jusqu’à ce vous croyez en Allah seul .

  17. Nous n’aurons jamais la paix avec eux. Ce sont des guerriers depuis toujours. N’oublions pas 1515 Charles MARTEL.
    À l’époque on savait mieux défendre notre territoire apparemment !🇫🇷

  18. Comme je comprends nos pauvres médecins, infirmières et membres du personnel médical. Moi qui dois passer par une AMP pour avoir un deuxième enfant, lors de mon rendez-vous, j’ai vu pas moins de cinq voilées. Pas simplement des musulmanes, non. Des voilées en Hijab et en niqab, toutes accompagnées par leur chien de garde, des fois qu’un médecin mécréant s’approcherait trop. Ah ça, pour bénéficier de la médecine des kouffars, y a du monde.

  19. Hélas notre pays s’approche de la phase terminale.
    On a hurlé, crié, pleuré, lutté pour prévenir.
    On nous a dit que nous étions des affabulateurs, des fachos, des nostalgiques rance. On nous dira bientôt que de toute façon c’est trop tard, qu’il faut « faire avec ». Que après tout la paix – même dans la soumission – n’a pas de prix.

  20. Tant que l’Etat fera preuve de faiblesse et de laxisme l’Islam pourra tout se permettre. Il faut remettre de l’ordre en France et élire des personnes qui auront le courage de la faire, sans se laisser influencer par les associations, qui défendent tout et n’importe quoi. 🇫🇷

Les commentaires sont fermés.