Un coup de batte de base-ball ? Et hop ma collègue a radicalement changé d’avis sur l’islam

Il y a une ritournelle dans ma tête qui ne me quitte plus : «  Le responsable du malheur du peuple français, c’est en partie son individualisme forcené.  »

Tant que c’est loin de soi, on se fiche de ce qui peut se passer. On préfère à la résistance la fausse tranquillité. Un proverbe kabyle, que me répétait sans cesse ma grand-mère quand j’étais enfant, me vient d’ailleurs souvent à l’idée quand je pense à tout cela : « Ah ! Que celui qui a peur des problèmes jamais ne trouve la paix alors vaut mieux les affronter une fois pour toute afin de s’en débarrasser ».

Bien sûr les patriotes, eux, ne partagent pas cette attitude de fuite et c’est pourquoi ils sont traités de fachos, de lépreux. C’est pourquoi ils sont vilipendés. C’est le monde à l’envers plébiscité par trop de gens en France.

Précisément, c’est cette attitude qui arrange les amis mahométans, pour eux c’est du pain béni, fastoche la porte leur est grande ouverte pour islamiser la maison France.

C’est ainsi que pendant des années, j’ai rabâché à une de mes collègues que l’islam est un danger mortel puisqu’il rend trop de ses adeptes violents, incontrôlables, sans pitié pour tout ce qui est en dehors de l’oumma, sans parler de la misogynie maladive de certains d’entre eux qui les poussent à être odieux avec toute femme osant s’opposer  à leurs attitudes belliqueuses ou tout simplement avec toute femme sûre d’elle. Une chose qu’ils ne peuvent supporter de voir alors pour rabaisser ces femmes, en guise de gentillesse, elles reçoivent des regards noirs empreints de mépris rarement atteint quand ce n’est pas pire. Je ressens toujours un étrange sentiment quand je croise ce genre de phénomènes. C’est indescriptible…

Cette personne, une grande optimiste qui voulait croire à tout prix en la bonté de l’espèce humaine. Je la comprends ô combien, j’aurais aimé moi aussi garder l’idéalisme de mes jeunes années. Mais hélas, la doctrine mahométane est passée par là et ne m’a pas laissé d’autre  choix que d’entrer dans la méfiance, de reconnaître que certains arabo-musulmans sont habités par des noirs desseins particulièrement gratinés. J’ai résisté et puis j’ai dû me rendre à l’évidence, moi la fleur bleue, que certaines populations se complaisent dans la haine de l’autre, voient l’existence comme une sorte de match de boxe permanent.

Rien à faire, j’ai eu beau lui citer tous les passages explicites du coran appelant à la haine des non musulmans, des femmes, aux meurtres des apostats. Rien à faire, même les attentats de ces dernières années n’ont pas suffi à lui faire entendre raison. Toujours la même rengaine de sa part : « Je ne me résigne pas, je ne crois pas que l’islam soit si mauvais et qu’il pousse ses fidèles à de telles atrocités. Je veux garder ma tolérance intacte pour les autres ».

D’accord mais le problème avec ce genre d’individus, c’est qu’ils oublient qu’une relation se fait à deux et qu’ils ne peuvent pas décréter seuls dans leur coin ce que doivent penser les autres. Voilà le fond du problème, croire que leurs propres valeurs sont universelles et partagées avec les autres alors que ces derniers eux sont dans une sphère complètement différente, radicalement opposée à la leur et qu’ils se fichent éperdument de la vision des choses d’autrui.

Ces autres à qui ils prêtent des vertus qu’ils n’ont pas et qui justement pendant ce temps eux avancent leurs pions de la haine sur l’échiquier. Personne pour leur barrer le passage, la partie est dès lors gagnée d’avance. Trop de parties le sont justement par les mahométans, ces derniers temps. Normal vu le peu de résistance qu’ils ont face à eux.

Je me suis donc épuisée pendant de longues années à mettre en garde cette collègue face à la bien réelle vindicte musulmane sans aucun effet substantiel sur elle.

J’y suis allée sur tous les modes, rien n’y a fait.

Et puis un jour, cette femme vantant les mérites de la tolérance, de l’amour de son prochain sans condition, a changé du tout au tout son discours. Les arabo-musulmans ne sont pas aussi innocents qu’elle le pensait. Ah bon, on en apprend de bonnes. Eh ben qu’est ce qui lui prend ? Il faut se méfier de l’eau qui dort, ce sont ses mots.

Je dois avouer que j’ai ri en me remémorant toutes les litanies que je lui avais chantées sans jamais la moindre reddition de sa part.

Mais bon sang que s’était-il donc passé pour qu’un tel retournement de situation se produise ? Oui qu’était-il arrivé à sa belle tolérance, son indestructible optimisme ? Où étaient  passées ses douces paroles de charité chrétienne ?

Je dois avouer que j’avais quand même ma petite idée sur la question, avant même qu’elle ne me confie la raison de cet incroyable revirement d’opinion.

La cause du réveil de notre belle au bois dormant là voici (ce n’est pas le baiser du beau prince) :

Cette collègue, mère d’un jeune homme, bien sous tout rapport que tout parent normalement constitué (je le précise en pensant à vous savez qui) rêverait d’avoir comme fils, a subi une agression innommable de la part de racailles musulmanes. Le pauvre garçon, étudiant de son état, a été pris à partie lui et ses amis par une de ces bandes de sauvageons qui polluent maintenant de façon habituelle notre belle (triste) France.

Un samedi soir, jour de relâche pour tout étudiant qui se respecte, à la sortie d’une boîte de nuit, il a été attaqué sans aucune raison apparente (je dis bien apparente, les musulmans eux savent pourquoi) avec une hargne sans limite puisqu’il a fini à l’hôpital avec une « belle » commotion cérébrale, tout frappé qu’il a été avec une batte de baseball, sur la tête.

Sont sympas nos pauvres victimes du racisme, hein !

Heureusement pour lui, il n’en gardera pas de séquelles mais il a frôlé le pire et sa mère a eu la peur de sa vie.

Depuis, curieusement, elle n’a plus la même vision des choses. C’est quand même terrible de devoir en arriver là pour ouvrir les yeux et surtout écouter les gens susceptibles d’apporter les bonnes informations, pas les insanités médiatiques servies et resservies à toutes les sauces.

Si cela n’avait pas été aussi dramatique, je lui aurais dit : « Bien fait ! »

Mais ça ne sert à rien d’en rajouter, elle a eu sa belle leçon. La politique de l’autruche ça ne sera plus pour elle.

Le malheur est là, combien d’aveuglés, de bouchés des oreilles, de décérébrés qui ne veulent pas voir la vérité en face et préfèrent se fourvoyer dans un monde fantasmé jusqu’à ce qu’un déferlement de violence inattendue s’abatte sur eux. Là, ils n’ont plus le choix, ils sont obligés de se rendre à l’évidence quant à la profondeur du mal sévissant dans la société française.

Le problème aussi fondamental, c’est que d’un côté, vous avez l’oumma qui se sert les coudes, qui se comporte comme une meute de loup et de l’autre côté un troupeau de brebis égarées qui ne se sert pas les coudes et où chacun ne pense qu’à sa poire. L’individualisme poussé à l’extrême qui ne permet plus de faire front face aux attaques d’un groupe porté sur la violence, cherchant la moindre faille pour terroriser, imposer ses valeurs.

Comment voulez vous faire le poids avec un tel déséquilibre de comportement ?

Et puis comment voulez vous avancer quand beaucoup de Français n’arrêtent pas de vous sortir l’argument complètement illusoire ou plutôt prétentieux de : « On ne va pas se rabaisser à leur niveau. Laissons les se comporter de la sorte, nous sommes civilisés nous, nous ne voulons pas rentrer  dans leur jeu de la haine ».

Mesdames, Messieurs, les bobos, les gauchos, les babas-cool et j’en passe, je vous dis non, mille fois non et encore non. Se défendre et dénoncer l’ignominie mahométane n’est pas faire le jeu de la haine au contraire c’est l’endiguer, c’est l’empêcher d’avancer et d’instaurer un climat de terreur que nous devons supporter quotidiennement.

Pour moi, vous avez une grande part de responsabilité dans le saccage des valeurs françaises, le climat d’insécurité permanente que nous vivons actuellement. A force d’ignorer un mal bien réel, il a fini par prendre ses aises et devenir la norme dans bien des territoires de France et de Navarre.

Merci à vous, vraiment merci, on est dans la m…e jusqu’au cou.

 144 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Le Français est exactement ceci :
    Un Français arrive à New York , il y a 20 ans de cela, et veut visiter le World Trade Center…
    Pas de problèmes…
    Il monte les étages, tantôt à pied, tantôt avec l’ascenseur… et finalement il arrive tout en haut…
    Il veut voir quel est l’effet en ouvrant une fenêtre pour avoir l’idée de la dimension des puces qui marchent et des voitures tout en bas dans la rue…

    Il ouvre la fenêtre et se retrouve éjecté à l’extérieur…
    Il regarde tout en tombant, puis en passant devant le 50è étage, il s’exclame : « JUSQU’ICI TOUT VA BIEN »…!!!

  2. Samia a bien raison: « Le responsable du malheur du peuple français, c’est en partie son individualisme forcené. »
    C’est sûr, et tout est fait pour flatter et développer l’individualisme, partout, par tous les moyens, publics comme privés.
    Et tout est fait pour détruire « l’amour sacré de la patrie », et le remplacer par la haine de soi, et la repentance permanente. C’est la marque du nihilisme de notre époque, qu’on doit combattre sur tous les fronts.

  3. Très belle démonstration. Votre amie, jusqu’à son agression, comme tant d’autres avait pour principe « je vais bien tout va bien ». Les gens seront ils capables un jour de regarder autour d’eux et d’avoir un peu de charité pour ceux qui souffrent de l’islamisation?

  4. «  » » » » » » » » » » » » » » »
    A force d’ignorer un mal bien réel, il a fini par prendre ses aises et devenir la norme dans bien des territoires de France et de Navarre.
    «  » » » » » » » » » » » » » » » »
    Le problème est encore plus grave, eux ont toutes les armes interdites que nous n’avons pas….
    Alors on fera comment le jour où le véritable déchaînement de violence s’abattra sur la France??? parce que même si on ne le veut pas, eux s’organise avec Macron ayant en plus signer le Pacte de Marrakech… ce qui veut dire qu’en plus de tous les millions qui sont ici, il y en a des millions qui vont venir et finiront par être plus nombreux que nous… J’ai lu tout à l’heure au sujet de la Fraude à la sécu et des cartes vitales qui sont aujourd’hui au nombre de 114 millions….
    Ah bon????
    On nous dit partout qu’en France nous ne somme sque 65 millions d »d’habitants, alors que nous serions 114 millions avec les cartes vitales… sachant que les enfants n’ont pas de carte vitale, donc non comptabilisés dans ces 114 millions…!

    Malheureusement pour nous, à force de se cacher la tête pour ne pas voir… on finira par le payer extrêmement cher et la vie des nôtres avec…!
    Les gouvernements ont été tous responsables, mais le Peuple à jouer en permanence l’autruche… a fait de même!!!
    Bien à vous

  5. Je crois que les Français savent se serrer les coudes dans le malheur, ils font preuve d’une grande solidarité,

    Là où ça foire, c’est en cas d’agression, là, plus question de solidarité, chacun pour soi et on se débine vite fait, en baissant les yeux, faisant comme si de rien n’était, je l’ai remarqué bien des fois,
    quoique des exceptions existent, mais elles confirment juste la règle,

    Faut-il les accuser de lâcheté ? à vous de me répondre,
    préserver sa tranquillité, éviter les ennuis, que sais-je, ?
    mais pas de démonstration de courage, les muzz ne s’y trompent pas et s’y enfoncent comme dans du beurre,

    c’est sans doute pour ça que ces Français préfèrent affirmer que les importés ne posent pas de problèmes, on prend soin de fermer soigneusement les yeux, en espérant que la foudre tombera à côté

  6. Pour moi certains discours son désormais inutiles…les mécréants , les chrétiens ,et autres croyants cato vont tous disparaître au profit de islam , la France sera d’ici peut la première république islamique Europe. Et ceux qui ne se soumettront pas , seront neutralisé . cela grâce aux traites collabos de tous bords qui ont permis cette conversion et invasion. Église et son dégénéré pape sont les
    premiers coupables ils ont toujours soutenus les parasites migrants musulmans. Pour éviter cela il faut impérativement une guerre pour un nettoyage ethnique inévitable.

  7. Tous ces français qui font de l’angélisme vont le regretter amèrement , à la violence on répond par la violence , il faut arrêter de se voiler la face , avec les loups il faut devenir des tigres ou des éléphants (ils savent utiliser leur force et leur cohésion quant il faut pour se défendre). L’islamerde ne respecte que celui qui est le plus fort , même si il faut donner la mort , les allogènes n’auront aucune pitié (nombreux exemples de tuerie commissent par les salopards de djihadistes) , ils nous faudra à en venir à appliquer la Loi du Talion au centuple .

  8. Samia, vous parlez d’Or ! Et oui, les Français ne savent pas se serrer les coudes, c’est du chacun pour soi ! Et la seule qualité que je reconnais à nos ennemis c’est bien cette union qui les soude… On peut vraiment leur envier la Oumma… C’est ce qui les propulse à la conquête des autres peuples…

    J’ai expérimenté la même chose que vous, mais avec pertes et fracas… Même auprès de voisins, chrétiens et qui votaient M. Le Pen… C’est dire… Plus de relations…

    Mais, si votre collègue a – enfin – su sortir de son aveuglement, par la force des choses, n’oublions pas que nombre de parents de victimes du terrorisme n’ont pas encore franchi ce pas : « Vous n’aurez pas ma haine »…. Et le père de l’une des jeunes fille égorgée à Marseille a déclaré, le jour anniversaire de ce drame, lors de la commémoration, « qu’il n’était pas en colère »…. Reprenant le maire du village où avait lieu la cérémonie, qui lui, avait exprimé sa colère…

    Alors, comme vous dîtes, cela fait le jeu de l’ennemi et nous nous enfonçons de plus en plus dans l’irréparable.

    Pour info : ce soir sur France 5, une émission spéciale, dédiée : aux Juifs, aux Noirs et aux Arabes, avec pour titre « Pourquoi nous détestent-ils ? » – Sachant que derrière le mot « Nous » ce sont les Français qui sont visés…

    • …Pour info : ce soir sur France 5, une émission spéciale, dédiée : aux Juifs, aux Noirs et aux Arabes, avec pour titre « Pourquoi nous détestent-ils ? » – Sachant que derrière le mot « Nous » ce sont les Français qui sont visés…
      Bonjour Olivia. Pas de trace de cette émission sur le programme. Est ce pendant la nuit ?

      • Réponse à PACO : j’ai l’impression que ces émissions ont été improvisées suite aux agressions anti-sémites – du sur-mesures opportunistes – car je n’en retrouve pas trace dans mes programmes… J’ai cru m’être trompée et que cette émission avait été projetée ce samedi – rien d’indiquer pour ce soir non plus.

        Mais, avec votre télécommande vous pouvez connaître l’actualité des programmes du jour en sélectionnant l’onglet. Le programme s’affiche sur l’écran. En cherchant vous pouvez aussi trouver les « Post cast » – Internet vous renseignera. J’ai juste vu la « bande annonce » indiquant qu’Omy Sy participait pour les Noirs… Comme nous savons tous ils sont discriminés en France et particulièrement malheureux, à l’instar de Sy… Lui qui ne se prive pas d’insulter et humilier un employé de la SNCF sans motif valable.

  9. > vous avez l’oumma qui se sert les coudes
    > brebis égarées qui ne se sert pas les coudes
    vous avez l’oumma qui se SERRE les coudes
    brebis égarées qui ne se SERRENT pas les coudes
    (Se serrer les coudes : imbriquer ses bras dans les bras de ses voisins à droite et à gauche pour former une chaîne = former un seul bloc solidaire)

  10. Statistiquement, je ne sais pas, mais au pif comme ça, j’ai l’impression que c’est le cancer qui oblige, et encore, certains à arrêter de fumer, et la cirrhose ou le cancer du pancréas qui oblige d’autres à arrêter la picole…

  11. « On ne va pas se rabaisser à leur niveau. Laissons les se comporter de la sorte, nous sommes civilisés nous, nous ne voulons pas rentrer dans leur jeu de la haine ».
    J’ai souvent entendu cette « justification » alors je fait un parallèle (souvent censuré sur mon ex fakebook :-))
    avec une meute de chiens enragés, ils aboient ,grognent se rapprochent, mais je suis civilisé je ne réplique pas, un premier me mord le mollet mais je ne vais pas rentrer dans la spirale de la violence , je suis civilisé. Un deuxième me mord le bras mais je ne vais pas entrer leur jeu de la haine, je suis civilisé …Un troisième me saute à la gorge …je suis mort mais je suis resté civilisé…

    Rassurez vous (ou pas 😉 ) le vernis de civilisation qui recouvre notre « bestialité » est chez moi particulièrement fin…Je suis un très mauvais « chrétien » plutôt partisan de : « à barbare barbare et demi » ce qui me vaudrait immédiatement un doux nom d’oiseau du style « sale facho » …Alors que tout simplement je ne fais qu’appliquer ce conseil : « Là où il n’y a le choix qu’entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence » de Gandhi lui même…

    • Un certain Jésus disait avec le pervers agissons selon sa perversité. Tu prends un fouet et tu chasses les marchands du Temple. Un coup de fouet de temps en temps ça replace les esprits. 😊😊😊

  12. Vous avez mis les deux mains et les deux pieds dans le plat Samia .. C’est exactement (melheureusement) la seule chose qui permette aux autruches de se reveillées … La guerre civile est innévitable et le pire c’est que ces autruches prendront la poudre d’escampette le jour J …. Voilà une grande partie de la nature humaine …

Les commentaires sont fermés.