Ivan Rioufol: «Antisémitisme, sortir du mensonge d’État»


Ivan Rioufol: «Antisémitisme, sortir du mensonge d’État»

Du « Figaro »:

CHRONIQUE – Les manifestations contre l’antisémitisme resteront d’inutiles rituels si le gouvernement continue à fermer les yeux sur les réelles causes de ces actes.

Un mensonge d’État obscurcit le visage du nouvel antisémitisme.

Une désinformation laisse accroire que l’extrême droite infecte encore l’atmosphère.

C’est ce que le chef de l’État a suggéré, en juin, en comparant le populisme à une «lèpre qui monte».

Son ministre Gérald Darmanin a tiré la même ficelle en parlant d’une «peste brune» défilant sur les Champs-Élysées sous des gilets jaunes. Lundi, l’écrivain Bernard-Henri Lévy, tout à sa démolition du mouvement populaire lancé le 17 novembre, a enfoncé le clou sur le retour aux années 1930:

«L’antisémitisme […], c’est le cœur du mouvement.»

Voilà donc les Oubliés sommés de rentrer sous terre, à peine ont-ils décidé de revivre.

Or le coupable n’est pas ce plouc décérébré décrit par les faux témoins: ils dénoncent la haine en s’y vautrant. Mercredi, au dîner du Conseil des institutions juives (Crif), Emmanuel Macron a néanmoins admis la responsabilité de l’antisionisme et de l’islamisme radical.

Ses yeux s’ouvriraient-ils?

L’État rechigne à parler clair. Mardi, Bruno Le Maire a récusé l’existence d’un «nouvel antisémitisme».

La commodité permet au ministre de s’épargner de fouiller les responsabilités de l’extrême gauche et de l’islam politique. Ce relativisme est aussi celui du premier ministre.

Dans L’Express, Édouard Philippe estime «vain de distinguer» entre les antisémitismes, en édulcorant les faits. 

Or l’anticapitaliste, l’antisioniste et l’islamisme sont les masques derrière lesquels s’abritent ceux qui crachent sur les juifs, quand ils ne les tuent pas au nom du Coran.

 

Ne pas désigner ces causes revient à les dissoudre. C’est un islamiste, revêtu d’un gilet jaune, qui a injurié Alain Finkielkraut, samedi à Paris.

«Elle est à nous la France!» lui a lancé la canaille en sommant le philosophe de quitter le pays.

Ceux qui ont vu dans cette phrase l’influence franchouillarde ne veulent pas entendre ce propos pour ce qu’il est: la revendication d’une subversion et d’une appropriation territoriale par l’islam conquérant. La peste verte est là.

Les manifestations contre l’antisémitisme resteront d’inutiles rituels prisés par les pompiers pyromanes, tant que les esprits ne se libéreront pas du conformisme qui aveugle. Le choix d’Olivier Faure (PS) de ne pas inviter le RN, mardi place de la République (20.000 personnes), illustre la corruption intellectuelle de ces pères la morale.

Ils se trompent sciemment de cible, de peur de stigmatiser l’électorat musulman.

Mais c’est lui faire injure que de le croire incapable de se désolidariser des judéophobes.

«Apparaît aux yeux du monde une France défigurée par 40 ans d’omerta et de dénis sur les conséquences causées par une immigration de masse, une islamisation des cités, un renoncement à intégrer»

Le reliquat de la droite extrême qui gangrène les manifs n’a rien à voir avec le parti de Marine Le Pen.

Il n’est plus possible de soutenir qu’elle-même aurait gardé des liens avec les sulfureuses nostalgies paternelles.

La mouvance dieudonno-soralienne (Dieudonné et Alain Soral) est une bouche d’égout qui s’exprime dans des graffitis de toilettes publiques.

L’association ressemble aux formations islamo-gauchistes parrainées par des communistes, des écolos, des Insoumis et autres Tartuffe présents mardi.

Le patron du PS, autopromu arbitre des élégances, reproche au RN de n’avoir pas rompu avec la «fachosphère», ce qui ne veut rien dire.

Plus sérieusement, BHL et d’autres somment les «gilets jaunes» de se désolidariser de ceux qui pervertissent leur mouvement.

Cette fois, ils ont raison.

Mais ces sermonnaires devraient donner l’exemple, en chassant de leurs rangs les faux culs qui prêchent l’antisémitisme en côtoyant ceux qui l’attisent.

Après l’agression de Finkielkraut, Thomas Guenolé, idéologue de La France insoumise, a tweeté:

«Cela fait des années qu’Alain Finkielkraut répand la haine en France. Contre les jeunes de banlieues. Contre les musulmans. […]. Etc. L’insulter […] est condamnable. Mais le plaindre, sûrement pas.»

L’avocat Jean-Pierre Mignard, soutien de Macron et référence éthique pour la gauche, a commenté pour sa part:

«[…] On s’émeut sur les plateaux […]. Là il (Finkielkraut) doit être content. Il le cherchait. On l’avait oublié. C’est réparé.»

L’antisémitisme?

Une partie de la gauche ne voit pas le problème.

http://premium.lefigaro.fr/vox/societe/2019/02/21/31003-20190221ARTFIG00334-ivan-rioufol-antisemitisme-sortir-du-mensonge-d-etat.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




3 thoughts on “Ivan Rioufol: «Antisémitisme, sortir du mensonge d’État»

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    ANTISÉMITISME :

    Oui ! Oui ! On retour vers le passé ! Retour aux heures les plus sombres de notre histoire !

    Tous les ingrédients, tous les protagonistes sont en place, comme en 40 dis !

    Regardez ce qui se passe en Allemagne ! Et qui dit Allemagne, dit UE et surtout dit FRANCE d’autant qu’on a décidé de fricoter fort avec le IIIème Reich….. qui n’est pas mort !

    TOUT PAREIL !
    _______________________________________________
    Allemagne : des policiers berlinois coopèrent avec des clans criminels arabes
    :::: http://www.fdesouche.com/1164651-allemagne-des-policiers-de-berlin-cooperent-avec-des-clans-criminels-arabes

    « Nous supposons qu’au moins six collègues, si ce n’est pas plus d’une dizaine, ont et maintiendront continuellement des liens d’informations avec le milieu des clans criminels arabes« , a déclaré Thomas Wüppesahl, lui-même détective et porte-parole de l’Association fédérale des policiers critiques.

    Jusqu’à présent, la lutte contre la criminalité clanique s’était principalement concentrée sur les grandes familles arabes. A la mi-janvier, la police a notamment arrêté les frères Arafat et Yasser Abou-Chaker. Ils sont soupçonnés d’avoir projeté l’enlèvement des enfants du rappeur Bushido. Il est toutefois très difficile pour les enquêteurs de connaître les structures et l’organisation internes de ces clans et il est presque impossible d’y infiltrer des enquêteurs.

    Un autre problème a été identifié: des policiers de Berlin sont manifestement en contact avec les membres des clans familiaux arabes et ils leur fournissent des informations.

    En effet, les relations familiales sont « plus importantes que celles de l’Etat de droit« . Cela vaut également pour de nombreux « Allemands de souche« , a déclaré M. Wüppesahl. Les policiers en question n’ont heureusement pas toujours un accès immédiat à l’information qui pourrait être importante pour eux. « Toutes les fouilles, descentes ou arrestations ne sont pas révélées à l’avance. »

    Dans l’ensemble, Wüppesahl est très critique à l’égard de la police de Berlin. Lui-même a été policier pendant 30 ans et parle de « transformation profonde« , dûe à la formation et à la sélection du personnel. A Berlin, le niveau de recrutement aurait été considérablement réduit. « Beaucoup de ceux qui suivent actuellement une formation de policier n’auraient jamais été acceptés il y a 20 ou 30 ans de cela. »

    SOURCE : Welt
    :::: https://www.welt.de/politik/deutschland/article189207995/Berlin-Polizisten-kooperieren-angeblich-mit-arabischen-Grossfamilien.html

  2. AvatarLoulette geo

    Dans cette embroglio de religions et d’idéologies politiques, d’une race universel…..

    Europol fait le point :

    Un article qui a retenu mon attention :

    Ces données concerneront « la race et l’origine ethnique d’une personne, ses opinions politiques et ses convictions religieuses, son appartenance à un syndicat, des données génétiques et des données relatives à sa santé et à sa vie sexuelle », précise le rapport.

    Source :

    https://www.observalgerie.com/actualite-algerie/securite-europol-acces-donnees-personnelles-suspects-algeriens/

    On nous aurait menti….plusieurs races et ethnies ?

    Bonne journée à tous 🙂

  3. AvatarJean-Louis

    « Ses yeux s’ouvriraient-ils? » bien sûr que non, il doit juste jongler le cul entre deux chaises pour convaincre tout le monde qu’il est avec lui.
    « Plus sérieusement, BHL et d’autres somment les «gilets jaunes» de se désolidariser de ceux qui pervertissent leur mouvement. » c’est une sacrée blague de dire ça d’un mouvement qui n’a ni chef ni revendications communes… Et dès qu’ils vont le faire (en se basant sur la tête des personnes, ce qu’ils font, ce qu’ils portent ou autre), on va les condamner pour discriminations et incitation à la haine envers une communauté…

Comments are closed.