Philippe Etchebest : « ça devient insupportable, on est en train de nous achever »

Publié le 26 septembre 2020 - par - 10 commentaires

(Merci à Marcher sur des Œufs pour l’information)

.

Pierre Cassen, dans l’une de ses fameuses vidéos, ironisait sur ce satané virus, finalement très très joueur.

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/15/covid-les-prefets-nous-pourrissent-la-vie-mais-cest-pour-notre-bien-video/

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/24/bars-fermes-les-marseillais-vont-se-revolter-contre-paris/

En effet, n’appréciant guère les transports en commun bondés de Paris ou les écoles aux classes surchargées mais au protocole sanitaire allégé, le COVID-19 jetait son dévolu sur les bars et restaurants marseillais.

Car là-bas, en Provence, le monstre invisible s’active toute la journée pour s’attaquer aux clients, surtout ceux appréciant le petit pastis traditionnel, debout sur le zinc. La bête immonde semblait en effet préférer le Marseillais et son tripot-PMU traditionnel plutôt que le djeun strasbourgeois attablé à son kebab à graillon préféré.

Pour l’élite qui nous gouverne, il était donc urgent de fermer bars et restaurants dans la bonne ville du Pr Raoult (quelle coïncidence !) Et ce pendant 15 jours.

A paris, la mesure s’avère plus douce :

Source : Le Huffpost

Car oui, grâce au gouvernement et à son comité scientifique, nous le savons maintenant : le COVID-19, comme le populo réfractaire, est porté sur l’alcool et la fête.

Mais attention, priver le Français de ce qui fait son essence (sociabilité, joie de vivre, café et viennoiseries…) pourrait le rendre bougon et méchant et réveiller son âme révolutionnaire. Pour l’instant, certains en appellent juste à la « désobéissance civile » voire à un 17 novembre-bis (première révolte des ronds-points).

Pour le chef Philippe Etchebest, c’en est assez des règles incohérentes pondues au jour le jour, sans concertation.

.

.

Restrictions sanitaires : un maire LR appel à la ”désobéissance civile et pacifique“

Le renforcement des restrictions sanitaires, annoncées par Olivier Véran le mercredi 23 septembre, ne cesse de mettre les élus en colère. Christian Estrosi a annoncé qu’il essaierait de trouver une solution pour que les bars niçois ne ferment pas à 22h ; Renaud Muselier, président LR de la région PACA, a déposé un recours contre la fermeture des bars et restaurants à Marseille, ce vendredi 25 septembre, et a obtenu un compromis qui implique que la fermeture n’aura lieu qu’à partir de dimanche 27 au soir et non samedi.

Et c’est désormais au tour du maire LR de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes) de crier haut et fort son mécontentement.

Ainsi, s’il appelle les Français à occuper les bars et restaurants et à refuser d’en partir à 22h, il leur demande également de faire de la « désobéissance civile et pacifique ». Une désobéissance qu’il a déjà mise à l’œuvre dans sa ville de Villeneuve-Loubet puisqu’il a présenté une motion votée à l’unanimité par le Conseil municipal dans laquelle la mairie promet de se battre coûte que coûte.  

La ville « s’opposera par tous les moyens mis à sa disposition à toutes mesures arbitraire qui remettrait en cause la libre entreprise» des cafetiers et des restaurateurs, souligne la motion.

https://www.valeursactuelles.com/societe/restrictions-sanitaires-un-maire-lr-appel-la-desobeissance-civile-et-pacifique-124028

Emmanuel Barbe, préfet de police des Bouches-du-Rhône, celui qui autorisait les festivités du ramadan pendant le confinement, renforce les mesures restrictives envers les Marseillais.

Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “Philippe Etchebest : « ça devient insupportable, on est en train de nous achever »”

  1. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    Bonjour @François des Groux ;

    -« Mais attention, priver le Français de ce qui fait son essence (sociabilité, joie de vivre, café et viennoiseries…) »-

    Oui ! Là est certainement la raison pour laquelle le régime Macron a décidé d’interdire la proximité sociale des fois que….

    Car en ce qui concerne la restauration, le bistro, le café…. n’est-ce pas dans ces endroits que les Français se retrouvent, dans une ambiance relâchée, relativement libre des préoccupations familiales et de travail ; pouvant échanger à peu près sur tout dans un espace offrant une presque quasi liberté.

    Ne dit on pas aussi que c’est en ces lieux que bat le coeur de la France ?

    Alors c’est sûr, compte tenu, d’autant plus les projets politiques en cours, qu’il vaut mieux tenir en laisse et museler le peuple.

    Ceci dit ; y aurait-il autre chose par derrière ? Car enfin, notre économie est presque dans une boîte en sapin et les réquiems sont à l’heure du jour.

    Pourquoi cette mesure visant, pourrait-on dire à enterrer un fleuron de notre patrimoine : notre gastronomie, notre restauration ? Veut-on l’enterrer définitivement et sacrer l’avènement de la mal-bouffe restauration rapide ou pas ?! Pourquoi donc blesser à mort des siècles de culture gastronomique nationale dont la réputation a franchi les frontière des siècles durant. Qu’est-ce qui est visé finalement et pourquoi ? Notre gastronomie serait-elle, elle aussi une insulte au monde libéral, aux migrants parce que trop blanche, trop française, trop esprit colonisateur ?

    QU’EST-CE QUE QUE TOUT CELA CACHE ?

    Et la PREUVE qu’il n’y a rien de normal dans cette histoire là aussi, sinon la volonté de tout détruire en France, de la mettre à mort comme le taureau dans l’arène ; parce que jusqu’à présent picadors et banderilleros s’y sont employés avec acharnement et sans relâche depuis fort longtemps ; aujourd’hui le » tort et adore » Macron cherche à estocader à mort notre pays (quelquefois le taureau est gracié pour sa bravoure ; d’autres, il n’est pas mis à mort sans avoir auparavant marquer à vie ou à mort son bourreau). Oui ! la preuve qu’il s’agit bien là encore d’un travail de destruction c’est que jamais auparavant dans l’histoire des nations on a vu les gouvernants, face à un DANGER IMMINENT, s’autoriser le temps de prévenir de ce qu’ils allaient faire des semaines à l’avance, ou des jours à l’avance pour faire face ! Ou il y a danger, ou il n’y en a pas ! Et s’il y en a la réaction oit être immédiate? Or, en ce qui concerne Marseille, dans ce cas précis, voilà bien quinze jours que la ville EST PRÉVENUE que des mesures de contraintes sociales allaient être d’écrêtées juste de quoi mourir par milliers si le danger avait réellement été imminent.

    Et si l’on parle de danger concernant ces espaces de vie sociale QU’EN EST-IL du reste de la ville ? Des filtres à la Tchernobyl ?

    Le Coronavirus n’a pas encore affecté assez fort l’ensemble de la population Française pour l’estampiller peuple de khons ! Il faudra attendre les vaccins obligatoires pour çà !

    • François des Groux François des Groux dit :

      @MsdO

      Oui, le café, le bistro, le troquet, quoi de plus français ? Combien ont disparu depuis 1945 ? C’était le lieu de la sociabilité française. Mon arrière-grand-mère en tenait un pour les ouvriers des chantiers de Penhouet : ils prenaient leur verre de vin blanc, le matin, avant d’aller construire les paquebots qui faisaient le prestige de la France d’alors…

      Les obliger à fermer, c’est la clef sous la porte pour certains. Donc la fin d’une tradition française : parler entre voisins de table, commenter les matches, prendre des nouvelles de chacun parler politique aussi…

      Parce que les McDo et les KFC (qui peuvent rester ouverts), c’est pas la même ambiance !

  2. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    Tiens, justement en parlant de « l’ère de la mal-bouffe officialisée » dans mon commentaire précédent ; admirez l’affiche d’invitation à « un dîner caritatif » organisé par les musulmans EN fronce.

    IMG : https://www.fdesouche.com/wp-content/uploads/2020/09/Capture-decran-2020-09-26-a-13.54.52.png
    __________________
    Charlie Hebdo : un proche des “Musulmans de France” (UOIF), Mohamed Hassan Dadou appelle à tuer des Français
    :::: https://www.fdesouche.com/2020/09/26/charlie-hebdo-un-proche-des-musulmans-de-france-uoif-mohamed-hassan-dadou-appelle-a-tuer-des-francais-video/

  3. Claude Laurent Claude Laurent dit :

    Depuis qu’au jeu de fléchettes on détermine quel coin de France va rougir, avec des fléchette qui dévient de leur trajet selon la direction du vent, la pression atmosphérique et la température, je suis inquiet pour les musulmans.
    Ben voui, ont-ils retiré 1 sur 2 tapis de prières ?
    Secundo nous avons des nouvelles du COVID aux USA, en Chine, en Espagne etc …. jamais en Afrique !!!

  4. Avatar GAVIVA dit :

    tenez, une perle. Après l’effet placebo du masque ( par « magie » on se sent protégé, ça marche si on y croit…) les tests automatiques, plus fort que la POSITIVE ATTITUDE!
    https://www.fawkes-news.com/2020/09/selon-ce-medecin-des-tests-pcr-non.html
    Non vraiment….Alors là quelle surprise!!!!

  5. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    ?????
    1°).- Coronavirus : les gymnases et les piscines restent ouverts pour les mineurs
    :::: https://www.cnews.fr/france/2020-09-26/coronavirus-les-gymnases-et-les-piscines-restent-ouverts-pour-les-mineurs-1002183
    Par CNEWS –
    26/09/2020

    2°).- Covid-19 : le masque, un « pont » vers le vaccin ?
    ::: 26 septembre 2020
    Le double, voire le triple effet du masque ? En plus de diminuer le risque d’attraper le Covid-19, il permettrait d’atténuer la gravité de la maladie en cas d’infection et d’augmenter l’immunité de la population, comme une première marche vers un vaccin, espèrent des chercheurs.

    « Nous pensons que les masques peuvent être une sorte de pont vers un vaccin », explique Professeur Monica Gandhi, spécialiste des maladies infectieuses à l’UCSF (Université de Californie à San Francisco). Elle a exposé sa théorie dans un article remarqué, publié le 8 septembre, par la prestigieuse revue médicale américaine New England Journal of Medicine (NEJM).

    …/…

    (exit FG)

  6. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    Bonsoir @François des Groux ;

    -« Combien ont disparu depuis 1945 « –

    Oui ! Figurez-vous qu’il y a quelques années, il me semble l’avoir relayé sur RR, une étude avait été faite faisant un état des lieux sur le sujet et c’était déjà catastrophique. Dommage ! C’était çà aussi l’ambiance en France et quand on sort on est bien contents de pouvoir s’asseoir quelque part, tranquille, pas forcément au soleil et ou à l’abri du froid ; prendre un petit café ou un apéro ; un jambon beurre pour la coupure repas en papotant….

    C’est p’têtre le jambon beurre, plus le jambon que le beurre et le « ballon ou canon de rouge » qui font peur et qu’il faut banir ; que meure le troquet, vive le bar à chicha ! ☺ Non ?! Peut-être s’agit-il de çà aussi. Après tout on est bien passés du steak saignant à la viande hallal sans que les français s’en rendent compte.

  7. Avatar coupendeux dit :

    Je me souviens d’une petit village du centre, où, voici une cinquantaine d’années, se trouvaient quinze bistrots.
    L’an dernier, il n’en restait plus que quatre.
    Combien après le passage du gouvernementeur? Mais, il est vrai que près de ce village se trouve un lieu qui attire le vacancier descendu comme Simon de Montfort….

  8. Avatar Dorylée dit :

    « …Emmanuel Barbe, préfet de police des Bouches-du-Rhône, celui qui autorisait les festivités du ramadan pendant le confinement, renforce les mesures restrictives envers les Marseillais… » Va-t-il également imposer la fermeture à 22heures pour les restaurant hallal ?

  9. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    Ah ! Ah ! Bien vu @Dorylée !

Lire Aussi