Dimanche cinéma : préparez notre révolution avec « La Marseillaise » de Renoir

Publié le 30 août 2020 - par - 9 commentaires

En ces temps de doute, de peurs, d’angoisse devant le destin annoncé à nos descendants et à la France, il est temps de se faire du bien au moral, pour retrouver foi et espoir. Non, l’histoire n’est pas écrite. Non, rien n’est jamais foutu, malgré les Pinochet, les Staline, les Macron… Le peuple, un jour ou l’autre, remet à leur place les Ceaucescu, les juge, s’en débarrasse, invente un autre monde… pour 10 ans, 100 ans, mille ans… 

.

Quand Jean Renoir, en 1937, réalise ce film, il a envie de parler des révolutions, de toutes les révolutions et notamment de celle de 1936 avec le Front populaire. Il sait que la bataille est trop fraîche, que les amertumes sont nombreuses devant le bouleversement des rapports entre patrons et ouvriers. Alors il choisit de parler de la Révolution de 1789 pour nous parler du peuple, de l’espoir, de justice, de liberté et d’égalité. A l’heure où Macron, Merkel, Bruxelles essaient de faire disparaître nos acquis de 1936, il est bon de se replonger dans le temps béni des changements d’ère qui profitent au peuple.

 

Le film, envisagé comme une ambitieuse fresque historique, devait initialement durer douze heures. En 1937, Jean Renoir déclare : « Le meilleur sujet, évidemment, serait la vie actuelle : la victoire de , les grèves de juin… Ce serait magnifique : mais ce film ne sortira jamais. Alors nous nous sommes rabattus sur l’époque qui offrait le plus de similitude avec la nôtre : la Révolution française2. »

Source wikipedia.

 

Alors, oui, achetez le DVD, renouez avec le film hebdomadaire devant lequel toute la famille se retrouve. Pour être heureux, pour rafraîchir ses connaissances historiques, pour reprendre espoir mais aussi, et ce n’est pas rien, pour l’immense talent de Jean Renoir qui a su nous enchanter avec tant de chef-d’oeuvre, que ce soit Le crime de Monsieur Lange en 1936, la Grande illusion en  1937, La bête humaine en 1938 et le sublime French Cancan en 1955. Ces deux derniers avec le tout aussi sublime acteur fétiche de Renoir, Jean Gabin.

EXTRAITS 

.

Les galères pour un pigeon braconné…

.

L’assemblée citoyenne de Marseille

.

L’arrivée des Marseillais à Paris 

.

Discussion entre émigrés à Coblence

.

Le film en entier sur Vimeo (sous-titré en espagnol)

La Marseillaise (entier) – Jean Renoir (França, 1938) from jhgfshfdgs on Vimeo.

 

La Marseillaise, bien sûr !

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Dimanche cinéma : préparez notre révolution avec « La Marseillaise » de Renoir”

  1. Laurent P Laurent P dit :

    Préparez la révolution avec la moustache à Groucho Marx !
    Ou un masque jaune… :
    https://tinyurl.com/grouchomask

  2. Avatar Ref dit :

    Je dois être un stroumpf grognon mais quand je vois que l’on présente positivement l’action de la CGT de 1937 je suis estomaqué , quoi la CGT de 1937 c’est la CGT soutenu par Staline,c’est aussi la CGT qui soutenait Staline, Staline qui martyrisait son peuple.
    Staline qui disait s’être inspiré de cette révolution française qui elle aussi a pas mal massacré. Je sais c’est notre histoire il faut en voir la grandeur mais aussi les horreurs et les mensonges.
    Il faut sortir de ces références positives derrière l’action de la CGT il y avait la préparation de la prise de pouvoir par les « copains de Staline » , rien d’autre , de la manipulation et encore de la manipulation.
    Et par exemple cette référence non critique à la CGT ou à « Grande Révolution » comme dirait Mélenchon empoisonne les relations entre des gens que tout rapproche (ou le devrait).
    Ce n’est pas la seule référence mais …
    RH

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Il n’est pas question de la CGT dans mon article, seulement dans wikipedia. La CGT de 1937, par ailleurs, n’avait pas grand-chose à voir avec la CGT actuelle… Mais la référence est celle des accords de Matignon de 1936, absolument fondamentaux. QUand à la révolution vous avez le droit de ne pas aimer, d’aimer certaines parties et pas d’autres, mais c’est aussi à elle qu’on doit la disparition de cette monarchie de droit divin, de ces privilèges….

  3. Avatar Bouillot dit :

    Révolution contre tous ces c..,s

  4. Avatar Ref dit :

    Parfois je me laisse emporter par une forme primaire bien que tardive d’anticommunisme. Donc je commets sans doute une erreur sur la CGT.
    Grâce à vous j’ai lu la notice de Wikipedia sur Léon Jouhaux qui a été secrétaire général de 1909 à 1947 (d’où une relative indépendance par rapport au pouvoir soviétique). Notice qui présente à mes yeux deux surprises.

    Cependant la question n’est pas un avis mais de s’arranger pour ne pas diviser des gens qui devraient pouvoir avancer ensemble.

    Pour ce qui concerne les apports de la revolution comme la « fin des privilèges » je n’ai pas l’impression que cette fin se soit vraiment réalisé depuis plus de 2 siècles.
    Pour le pouvoir nous sommes passés du droit divin au « droit médiatique ».
    C’est sans doute un progrès.
    D’autres pays n’ont pas connus cette « Grande Révolution » sans être pour autant plus inégalitaires que la France.
    Lorsque par ailleurs vous vous étonnez du peu de succès de la manifestation anti muselière en France par rapport aux pays voisins; il est possible qu’une partie de la cause se trouve dans l’absence d’exigence de liberté que l’on retrouve très vite dans les années de la Fameuse Grande Révolution.
    RH

  5. Avatar Anne Lauwaert dit :

    Ô Français! Où est passé votre humour? Où est passé votre art de dérision, caricature, ironie, sarcasme, facétie, farce, parodie, bouffonnerie, burlesque, plaisanterie, vaudeville, etc. Où sont passés vos chansonniers ? vos amuseurs publics pour rire de tout ce beau monde si ridicule ? Avant, il fallait aller au théâtre, aujourd’hui tout un chacun peut tourner des vidéos pour s’en moquer, chacun peut poster sur facebook des dessins humoristiques. Plus vous prenez cela au sérieux plus vous leur donnez du poids. Et, aux prochaines élections ALLEZ VOTER ! et vive le Grand Chambardement!

  6. Avatar claude t.a.l dit :

     » Non, rien n’est jamais foutu, malgré les Pinochet, les Staline, les Macron… Le peuple, un jour ou l’autre, remet à leur place les Ceaucescu, les juge, s’en débarrasse, invente un autre monde… pour 10 ans, 100 ans, mille ans…  »   
    ________

    Tout cela serait bel et bon s’il n’y avait pas de remplacement de la population.

    La Pologne, la Hongrie, la Roumanie … ont réussi à se tirer des dictatures communistes, uniquement parce que les populations d’origine étaient restées les mêmes.

    En France, la population a déjà en partie été changée. 

    Et tout est fait, de toutes parts ( publicités commerciales, manuels scolaires, photos d’illustration dans les journaux, …. ) pour que ce changement de population s’accélère ( naturalisations à outrance, non-expulsion des clandestins,  » droit du sol « , accueil des  » réfugiés « , des  » MNA « , …. ).

    De toute part ! Avec la complicité de beaucoup.

    Je lis, par exemple, dans la République du Centre que : 

     » Les exploitations bio (maraîchers, horticulteurs…) ….  » emploient  » des réfugiés, des Soudanais pour la plupart, inscrits dans un parcours d’insertion. »

    Et ce, avec l’aide et le soutien d’entreprises et celui de la Préfecture du Loiret : 

     » Ce projet intitulé « Hope » (espoir, en anglais), piloté par la préfecture du Loiret, est mené par le groupement d’employeurs Pluralis avec un autre groupement, celui des agriculteurs bio du Loiret.  »

     https://www.larep.fr/neuville-aux-bois-45170/actualites/dans-le-pithiverais-des-refugies-travaillent-dans-les-exploitations-de-maraichage-bio-pour-s-inserer_13828513/#refresh

    C’est partout comme ça en France.

    On est vraiment mal barrés !

  7. Maxime Maxime dit :

    Je ne connaissais de ce cinéaste que « La Règle du jeu » et « Une partie de campagne », qui ne sont pas cités par Christine dans son article.
    Le premier s’inspire de grands classiques littéraires français et intervient dans le contexte de la guerre :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/La_R%C3%A8gle_du_jeu
    Ce film est inoubliable,notamment la célèbre scène de la chasse :
    https://www.youtube.com/watch?v=PJuIhxeBnT4
    Le second est un film court, faute de budget me semble-t-il et s’inspire de la nouvelle du même nom de Maupassant.
    Renoir excelle dans le registre de l’implicite à mettre en scène un viol sans le montrer directement.

Lire Aussi