Ils étaient 20 et 100… La Résistance en chansons !

Publié le 22 août 2020 - par - 28 commentaires

Rubrique musique

Interlude musical. Quelques chants de résistance à l’oppression.

Je voudrais aujourd’hui vous faire entendre une sélection de chansons de nos chers poètes disparus,  j’aimerais vous inviter à écouter attentivement les paroles pour les graver dans vos cœurs et vos mémoires pour vous aider à affronter les nouvelles heures sombres que profilent les nuages noirs qui s’accumulent à l’horizon d’un futur incertain.

Ces chansons nous rappellent l’histoire, la vraie, pas celle que veulent réécrire faussement ceux qui veulent nous effacer et nous le disent. Ces musiques invitent à la réflexion non seulement au plan politique mais également et surtout au plan moral et nous aident à renouveler nos forces intérieures qui en ont bien besoin.

 Pour commencer, le maître : Nuit et brouillard, de Jean Ferrat. « Ils étaient vingt et cent... »

Le titre de cette chanson fait référence à la directive « Nuit et brouillard » qui ordonnait la déportation de tous les opposants du IIIème Reich. On peut légitimement penser que, parmi les déportés évoqués par l’artiste, il y avait son père, Birnboim de son vrai nom, déporté à Auschwitz alors que Jean Ferrat avait 13 ans, et qui n’est jamais revenu…

Nul ne guérit de son enfance, disait Jean Ferrat…

.

S’il y a bien une catégorie de personnes directement et durement frappée par l’épisode covid 19, ce sont les artistes, privés de leur gagne-pain du jour au lendemain par les mesures liberticides imposées à nos populations au prétexte d’une menace sanitaire majeure. Et si la menace a aujourd’hui pratiquement disparu et les hospitalisations consécutives à celle-ci réduites à peau de chagrin, les prétextes et surtout la peur, eux, demeurent plus menaçants, contraignants et destructeurs que jamais et divisent la société en deux camps pratiquement irréconciliables. Les artistes sont les grands oubliés de cette catastrophe (manipulation ?) planétaire. Pourtant longtemps, ceux-ci ont joué un rôle essentiel pour contenir et dénoncer les dangers susceptibles de réveiller le mal et d’anesthésier nos consciences.

 Ainsi, la plupart de nos grands interprètes aujourd’hui disparus de la musique et du cinéma français ont tous traversé les affres de la seconde guerre mondiale. Et en toute logique, le mal absolu ayant été classé à droite à l’issue de celle-ci (bien que fascisme et nazisme plongent leurs racines dans le socialisme), la plupart de nos artistes se sont, en réaction à l’horreur des crimes commis, engagés à gauche au sortir de la seconde guerre mondiale. La vraie gauche, celle de la défense des petits, des sans grades, pas celle de la soumission et de la dictature qui cherche à s’imposer aujourd’hui.

Leur génie de la poésie et soif de vérité nous ont laissé quelques chefs-d’œuvre qui ont forgés nos esprits et balisé sagement les limites de nos libertés individuelles. En effet, comme dit la maxime « ma liberté s’arrête ou commence celle de l’autre ». Mais aujourd’hui, même ce sage comportement lorsqu’il est bien compris est menacé justement par ceux qui ne connaissent pas le prix et surtout les limites de la liberté.

 .

L’histoire, notre histoire, a cessé d’être enseignée aux générations actuelles et remplacée par des mensonges aussi grossiers que dangereux qui produisent une ignorance crasse. Les enseignants et la classe politique d’aujourd’hui n’ont pas connu la guerre et introduisent de nouveaux schémas destructeurs et mortifères. Voici trois citations qui font frémir de Joseph Goebbels, sinistre père de la propagande nazie et de la propagande en général qui nous confirment que nous avons à nouveau glissé vers la dictature :

https://citation-celebre.leparisien.fr/auteur/joseph-goebbels

 

Alors, pour finir, je laisse à votre appréciation ci-après une sélection de chansons de nos chers poètes disparus dont j’aimerais vous inviter à écouter attentivement les paroles pour les graver dans vos cœurs et vos mémoires pour vous aider à affronter les nouvelles heures sombres que profilent les nuages noirs qui s’accumulent à l’horizon d’un futur incertain. Ces chansons nous rappellent l’histoire, la vraie, pas celle que veulent réécrire faussement ceux qui veulent nous effacer et nous le disent. Ces musiques invitent à la réflexion non seulement au plan politique mais également et surtout au plan moral et nous aident à renouveler nos forces intérieures qui en ont bien besoin.

 

Yves Montand, Le chant des partisans 

Et aussi Bella Ciao

(Bella ciao est un chant de révolte italien qui célèbre l’engagement dans le combat mené par les partisans, résistants pendant la Seconde Guerre mondiale opposés aux troupes allemandes alliées de la République sociale italienne fasciste, dans le cadre de la guerre civile italienne. Les paroles ont été écrites fin 1944 sur la musique d’une chanson populaire que chantaient au début du xxe siècle les mondine, ces saisonnières qui désherbaient les rizières de la plaine du Pô et repiquaient le riz, pour dénoncer leurs conditions de travail. Ce chant est devenu un hymne à la résistance dans le monde entier. Source wikipedia

.

Georges Brassens : Mourir pour des idées…

Et La mauvaise réputation 

. ..Et  

Serge Reggiani : les loups sont entrés dans Paris

Et voici, pour finir, l’arme fatale, seule susceptible sans doute de vaincre définitivement le mal :

 

Jacques Brel : quand on n’a que l’amour…

 

 

Print Friendly, PDF & Email

28 réponses à “Ils étaient 20 et 100… La Résistance en chansons !”

  1. Avatar vendéenne dit :

    ce sont de belles chansons. Mais hélas peut être pas adaptées à la situation actuelle : les unes vantent la résistance essentiellement communiste ainsi que la déportation de ces mêmes communistes (l’insigne des politiques sur le pyjama rayé) les autres vantent le pacifisme dans l’amour et la fraternité de tous les hommes . Ces chansons quoiqu’on en pense par ailleurs ont amené finalement à mai 68 et à la révolte de la jeunesse pour un changement de société baignée de paix , de fraternité mondiale et de libertés sans limites.
    Ces chanteurs ont été les précurseurs de la société socialo
    libertaire et écologiste d’aujourd’hui .
    Je pense que comme beaucoup , croyant bien faire, ces artistes ont ouvert la boîte de pandore et ont conduit exactement à l’inverse de ce qu’ils auraient souhaité .
    Cela fait bien longtemps que je me refuse à les écouter comme je le fis jadis lorsque je partageais leurs idéaux erronés.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Totalement en désaccord, Vendéenne, je ne vois pas en quoi les idéaux de ces chanteurs seraient erronés. Ils chantaient la Résistance à l’oppresseur et la liberté, l’amour et la fierté d’être homme. Ce n’est pas parce qu’ils étaient de gauche qu’ils sont à jeter. c’est une forme de totalitarisme digne de la gauche actuelle que d’injurier ces artistes, ces hommes, ces Résistants en relisant leur histoire à la lumière de la nôtre. Je trouve cela infâmant et propre à désespérer tout être qui reste debout. Comme ils l’ont été, comme ils l’ont fait.

  2. Avatar gigobleu dit :

    @ vendéenne. Pas de problème. Et qu’avez-vous à nous proposer qui corresponde à la situation actuelle?

  3. Avatar Jean Pierre dit :

    Il ne faut pas oublier le retournement de veste de deux de ces chanteurs. Ferrat tout d’abord avec sa chanson « Le Bilan » en 1980, qui d’autre part ne supportait pas que des gens de son village en Ardèche puissent voter pour le FN. Ensuite, Yves Montand, lui aussi ancien compagnon de route du Parti Communiste qui dans les années 80, voulait casser la gueule au premier militant communiste qui lui dirait bonjour.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Ce n’est pas un retournement de veste c’est une évolution et la fidélité à leurs engagements

  4. Avatar katastrov dit :

    vendéenne, Vous n’êtes pas seule. De ces artistes je ne retiens que Brel et Brassens. Les autres ne sont que des gauchistes qui, s’ils étaient encore de ce monde pourri, appelleraient au vivreensemblisme et à l’accueil inconditionnel des parasites migratoires. Hitler était peintre et adorait les animaux, ça fait de lui quelqu’un de fréquentable ?

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Qui a dit qu’il fallait fréquenter l’homme Ferrat (encore que j’en aurais été fort heureuse) ? Il s’agit d’oeuvres majeures et magiques sur la Résistance à l’oppression, quelle qu’elle soit.

  5. Avatar gigobleu dit :

    @katastrov. A propos d’Hitler, vous oubliez de mentionner sa grande sobriété. Il ne fumait pas et ne buvait pas ( et avait en face de lui, Winston, fumeur et buveur invétéré). De plus, Hitler était végétarien. Sans doute à cause de sa trop grande sensibilité à l’égard des animaux? Cette sensibilité lui a joué des tours et il a sans doute été victime d’un arrêt cardiaque en recevant sa note de gaz? Alors, juste avant de rendre son âme au diable, il a fait euthanasier son chien pour ne pas le priver de son maître …

  6. Avatar RITON dit :

    Chère vendéenne, c’est bien méconnaitre l’histoire, la résistance n’était pas que communiste, sur ce sujet la gauche a réussit son hold hup.
    Mais n’oublions pas nos soldats de la 1ère armée et de la 2è DB. Croyez vous qu’ils fut communiste, et mème qu’ils songeaient a la politique ?

  7. Avatar Dorylée dit :

    Ferrat et Montant (avec Signoret) étaient des communistes convaincus tant qu’ils voyaient le goulag depuis leurs fenêtres de St Germain des Prés. Leur atterrissage a été d’autant plus dur quand ils ont pris conscience de la réalité (L’aveu et le bilan). Le père de Jean FERRAT est mort en déportation à Auschwitz parce qu’il était communiste mais ça faisait déjà plus de 20 ans que les communistes d’URSS déportaient leurs opposants au goulag.
    Leurs chansons s’appliquent très bien aux dictatures communistes, nazies, à l’islam et à nos démocratures actuelles même si les chanteurs étaient alors à côté de la plaque.

  8. Avatar Jim dit :

    Bonjour Vendéenne,
    Ce que vous dites est vrai. C’est à cause de l’idéologie promue par ces artistes que la situation est telle qu’elle est aujourd’hui.

  9. Avatar gigobleu dit :

    @ Dorylée. Erreur, le père de Jean Ferrat a été assassiné à Auschwitz parce qu’il était juif.

  10. Avatar gigobleu dit :

    @ Jim. Je crois, au contraire, que ces artistes voulaient nous apprendre à sortir de nos conditionnements et à utiliser correctement notre cerveau. Ils ont voulu libérer nos pensées de certaines servitudes et beaucoup, se croyant un peu trop vite libres sont devenus libertins … Ils ont choisi une voie de garage: libre, donc libéré, donc libertin …
    Ces artistes ne sont pas responsables de nos comportements, dérives et choix individuels irresponsables. Rien n’oblige personne à bêler avec le troupeau.

  11. Avatar bm77 dit :

    Ces artistes étaient libres , ils n’étaient pas récupérés par le système . Ils ne se sentaient pas obligés de plaire démagogiquement à un camp comme le font les encartés politiques de la chanson d’aujourd’hui qui doivent passer par la moulinette idéologique de télérama pour être adoubés et autres rappeurs qui n’hésitent pas à recourir à l’anathème et au radicalisme racial .
    Leur chansons n’étaient pas prétextes à se faire de l’argent en donnant à entendre ce que les gens veulent entendre, mais leur talent était au service de l’universel quelque soit leurs attachements politique. Ce qui fait toute la différence.
    Après guerre, cette chanson Française en est arrivée à être assimilée à de l’art et à juste titre . Gigobleu souligne bien que cette génération d’artistes dit des choses essentielles parce qu’elle a été confronté à la réalité d’un guerre. Elle ne s’adresse pas à une caste ou un groupe de personne qui ne parle que de paix tout en créant ardemment les conditions d’une guerre . Elle est intemporelle et appartient au patrimoine universel.
    La sensibilité politique de chacun de ces artistes ne transparait que parcimonieusement, elle ne s’impose pas avec la lourdeur d’un rythme de rap pour marteler des vérités qui n’appartiennent qu’à celui qui les profère mais parle à l’âme de chacun , et quand c’est pour défendre des valeurs aussi belle, je dirais que c’est tant mieux si elles touchent le plus grand nombre, . Moi je ne retiens que les hommes derrière ces œuvres et non pas les militants d’une cause . Sauf celles universelles de la liberté et de l’humanité , de la beauté de la dignité , et ceci, il va sans dire, contre les valeurs contraires .
    Ces artistes nous ont touché parce qu’au delà de leurs engagements ils se sont révélés être des gens épris de tout ce qui fait la vie. Ecoutez ces chansons ? Celle de Ferrat s’extasiant de la montagne à Entraigues en Ardèche et Ferré reprenant magnifiquement un poème de Rimbaud « On n’est pas sérieux quand on a 17 ans  »
    https://youtu.be/IiekLbshmG0
    https://youtu.be/cR1HNrjKwYg

  12. Avatar bm77 dit :

    https://youtu.be/XAbbzXe8NwM

    Force est de constater que sa France n’a pas beaucoup de points communs avec la région d’Europe et le territoire islamisé que souhaitent conjointement les LFI , LREM et autres EELV bobotisés!
    Cela aurait fait quelques vagues si des pastèques avaient imposé leurs éolienne dans les sites montagneux de l’Ardèche qu’il affectionnait tout particulièrement !!

  13. Paco Paco dit :

    C’est juste, gigobleu (quel curieux pseudo…) Chacun est responsable de ses actes, de ses pensées de ses paroles et de ses engagements. Personnellement, je n’aimais pas du tout Ferrat , mais Brel, Reggiani et la rusticité très fine de Brassens, oui impossible de passer à côté !
    Comme disait je ne sais qui : » Tu as le droit de ne pas aimer, mais pas celui d’en dégouter les autres ! »

  14. Avatar bm77 dit :

    Je suis d’accord Gigobleu , rien n’oblige non plus un socialiste à devenir national socialiste, ni un communard à devenir un Stalinien !!! Ni un socialiste devenir LERM et un écolo totalitariste , ni une musulmane à porter le voile ni un noir à haïr les blancs. Sinon au sortir de la guerre il aurait été impossible de redresser la France et pourtant le miracle a eu lieu et de façon magistrale ce que les politiques se sont escrimés à détruire par la suite. A vouloir détruire la France à ce point il faut croire qu’ils étaient issus de familles collabos qui voulaient prendre leur revanche!!
    On pouvait auparavant s’entendre sur l’essentiel, les valeurs auxquelles majoritairement nous nous référions jusque là et qui avaient été mises en parenthèse pendant l’occupation . Aujourd’hui on ne pourrait plus recréer ce consensus populaire puisqu’entre temps des gens sont rentrés en nombre et ont fait des petits qui ne partagent pas les valeurs que nous avons construits collectivement et même y sont hostiles .

  15. Avatar bm77 dit :

    Isabelle Aubret une grande spécialiste du répertoire de Ferrat
    Quelle belle interprète un peu oubliée mais populaire dans le bon sens du terme
    https://youtu.be/nl34gkQ9lLY

  16. Avatar gigobleu dit :

    @ bm77. Merci. gigobleu ne revendique qu’un g minuscule …

  17. Avatar PARAS-D'AVANT dit :

    Bonsoir à vous mesdames. Je serais assez de votre avis Vendéenne. Désolé Christine, ces chanteurs que j’ai aussi écouté dans ma jeunesse sans trop me poser de question sur le sens des paroles, après réflexion ont été le lien musical d’une populace de majorité gauchiste. J’en veux pour preuve qu’ayant comme voisine une « COCO » moins acharnée maintenant vu son âge « 71 balais », qui souvent écoute la musique et chansons de certains de ces artistes. Il est évident qu’ils ont marqué les esprits, amenant le peuple à résister au régime de l’époque (mai 68). Je ne dis pas que le peule avait tors, mais lorsqu’on voit l’état dans lequel est le pays aujourd’hui, on peut se poser des questions sur l’explosion du libéralisme en France. Il faut toujours une certaine dose de fermeté pour diriger un pays.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Objection votre honneur j’ai 65 ans et j’écoute très souvent ces chanteurs et ces titres et je me bats pour la France… il ne faut ni généraliser ni catégoriser ni faire ce que font les gauchos

  18. Avatar gigobleu dit :

    @ Paco. Rien que pour vous, je lève le voile … gigobleu est le pseudo stupide que m’a proposé mon pc il y a de nombreuses années et qui, disait-il, me garantissait une certaine sécurité informatique. Ceci explique cela …

  19. Avatar gigobleu dit :

    @ PARAS-D’AVANT. Vous dites que vous avez écouté ces chansons étant jeune sans trop vous poser de questions sur leurs paroles. Et bien, il n’est pas trop tard pour bien faire. Je vous souhaite de mourir pour des idées. L’idée est excellente. D’accord, de mort lente bien entendu. Et vous exprimer sur RR est une excellente façon de le faire.

  20. Avatar jeanluc dit :

    Bonjour,
    Je me permets une suggestion pour les chansons : François Béranger (L’ Alternative; Natacha; tranche de vie etc…) mort , voici 10 ou 15 ans, sans une ligne dans les journaux et pourtant quelles chansons !

  21. Avatar Anne-Marie G dit :

    J’avoue que ce qui me rebute chez Jean Ferrat est son militantisme communiste. Il a certes écrit « nuit et brouillard », très poignante, mais qui est trop marquée « coco ». Le communisme a fait peser une lourde chape de plomb sur la vie intellectuelle durant des décennies et ce malgré tout ce qui pouvait en filtrer. A cause d’eux, de véritables héros de la liberté comme Soljenitsyne et d’autres ont été tournés en dérision quand ils n’ont pas été salis. Je ne pardonne pas à Ferrat son écoeurant pharisaïsme, de même qu’à Montand, que j’aime malgré tout, presque malgré moi, tant ses chansons, sa voix, m’émerveillent. J’apprécie pourtant la voix de Ferrat, ses chansons même, quand il adapte les poésies d’Aragokn, et même l’épisode quand il a déclaré publiquement que le MRAP allait trop loin.

  22. Avatar Jolly Rodger dit :

    bonjour ,
    merci pour cet hommage a Jean Ferrat , chanteur poète et parolier (car lui il écrivait ses paroles ) que j’aime beaucoup . écoutez aussi un titre comme Ma France , c’est a vous donner la cher de poule tellement c’est beau et fort . j’en pleure chaque fois que je l’écoute . Jean Ferrat de son vrai nom
    Birnboim , était Juif et il a vu son père mourir dans les camps (comme vous le citez dans l’article) , malgré vichy , l’étoile jaune…il a choisi le patriotisme et d’aimer la France et de le défendre , il a fait la part des choses entre les traitres collabos et les français résistants , et dans sa carrière musicale , il n’a pas cessés de rendre hommage a sont pays la France . alors que les racailles black-beurs-islamisés de rappeurs , a qui la France leurs a tout donnée (surtout les allocs ) ne cessent de cracher sur la France et les français . ils passent même sur M6 pour cracher leurs communautarismes et leurs haines de la France via leurs rap de merde .
    Bonjour @ Vendéenne , sachez que a une époque les communistes ont étaient eux aussi patriotes (je parle du vieux PC , pas de sa contrefaçons que nous connaissons actuellement) .
    encore merci pour cet hommage a Ferrat et ce partage .
    PS: j’espère vous nous ferait partager un jour les barricades , de Jean Pax Méffret .

Lire Aussi