Les « anti-masque » sont des salauds méritant de crever du Covid-19 !

Publié le 11 août 2020 - par - 14 commentaires

Photo : manifestante anti-masque au Québec (Le Journal de Montréal)

.

L’obligation de porter un masque s’étend progressivement aux rues de Paris, à sa banlieue et, bientôt, à (presque) toutes les municipalités de France.

En même temps, il paraît que 64% des Français sont favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur.

Pour les « pro-masque », les 36% de récalcitrants s’avèrent donc des « gilets jaunes » (comprenez des « abrutis »…), des complotistes, des néonazis et des suppôts de l’extrême-droite (c’est ainsi que Le Figaro dénommait les manifestants « anticorona » de Berlin). D’ailleurs, ce pourcentage colle assez bien aux résultats de l’élection présidentielle de 2017, entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Avec effroi, on peut constater la violence des « pro-masque » envers les « anti-masque » (ou contre ceux doutant, comme moi, de la parole gouvernementale) : ces derniers sont des salauds méritant de crever du COVID-19, privés de soins et ruinés.

Quelques commentaires suite à l’article du Figaro.

Conspirationnisme, défiance… Les anti-masque français refusent «la muselière»

 

– Le GJ Nicolle en fait partie…c’est dire le niveau du mouvement…

– S’ils ne mettaient pas en danger la vie des autres pour leur sacro-sainte liberté je leur diraient bien de se promener comme ils veulent jusqu’au prochain respirateur artificiel.

– Tant que la police ne verbalisera pas ces voyous ou qu’ils ne se feront pas casser la gueule par ceux qui respectent l’intérêt public, ils continueront leurs débilités à trois balles.

– Les anti masques comptent dans leurs rangs les assassins de Bayonne et de nombreux malfrats qui ont tabassé des personnes honnêtes… A chacun sa moralité…

– Qu’ils aient le courage de s’enregistrer et , si ils attrapent le Covid, l’accès des hôpitaux leur sera interdit……..

– Pas de masque, pas de remboursement des soins en cas de covid et mise en examen pour mise en danger d’autrui.

– J’espère que la sélection naturelle va marcher. Ça fera moins d’idiots sur Terre. Et Évidement, les soins du Covid ne sont pas remboursés dans ce cas là. Vu le Prix de la journée en réanimation, ils vont peut être y réfléchir !

– Les mêmes qui fustigeaient l’Etat pour l’absence de masque en début de pandémie, viennent maintenant contester son port obligatoire. Génération GJ, honte de tout un pays.

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/c-est-notre-dernier-combat-avant-le-vaccin-obligatoire-en-france-les-anti-masque-refusent-la-museliere-20200805

.

Les médias n’hésitent pas à représenter les « anti-masque » en « beaufs » débiles, égoïstes et irresponsables, encourageant ainsi certains lecteurs « pro-masque » à vomir leur haine et souhaiter la mort des récalcitrants dans les plus affreuses souffrances.

Pourtant, si le gouvernement avait honnêtement géré la crise dès le début et autorisé le traitement du Pr Raoult (au lieu de confiner les personnes âgées dans des Ehpad non protégés-non équipés puis de les traiter au Rivotril), il n’y aurait peut-être pas eu besoin de généraliser le port de ce satané masque devenu une sorte de grigris anti-Covid pour hypocondriaques superstitieux.

En fait, le meilleur moyen de faire accepter à des Français fatigués, excédés, apeurés, le prochain vaccin de Sanofi…

Paradoxalement, l’État, inflexible et moralisateur avec le citoyen normal, reste impuissant à appliquer ses lois et règlements dans les cités ou les manifestations non autorisées (par exemple les marches pour Adama Traoré ou une rave-party géante en Lozère).

Il peut s’avérer également très souple devant le principe de réalité.

On notera par exemple qu’à la rentrée de septembre, le nouveau protocole sanitaire fera disparaître la notion de « distanciation physique » (en effet, faire respecter partout le mètre de distance entre chaque élève paraissait voué à l’échec). En revanche, si la distanciation est possible, le masque ne sera pas obligatoire… (Le Figaro)

Ainsi, aux différentes partitions françaises, le gouvernement aura réussi à en créer une supplémentaire, entre les « pro-masque » et les « anti-masque ».

 

En villégiature et visitant une petite ville touristique, me voici arrêté par une barrière devant un pont piétonnier interdit à la circulation… des personnes non masquées. Pourtant, il n’y avait pas foule, enfin pas plus que dans les autres rues.

Ayant rendez-vous chez la coiffeuse, je tente d’obtenir quelques informations.

Son salon est minuscule et encombré de plaque branlantes de plexiglas « anti-covid » entre chaque siège. En m’asseyant à la place du bac à shampoing, je commence à transpirer sous mon masque, la coiffeuse étant en retard et l’endroit ne disposant pas de climatisation.

La patronne et les clientes d’âge mûr papotent sur le thème du masque en vilipendant ceux qui n’en portent pas.

– « Vous savez, dans certaines rues, le masque est obligatoire » me précise-t-elle.

– « Ha ? Mais comment le savoir, il n’y a rien de marqué, je viens en touriste et n’étais pas au courant »

– « Le maire a pris un arrêté. Cela dépend de la largeur des rues. Moi, je l’aurais rendu obligatoire partout. Ceux qui ne le mettent pas, je les obligerais à visiter un centre de réanimation à l’hôpital, avec tous ces malades intubés… »

– « Oui mais moi ou les touristes anglais ou allemands, on ne peut pas le savoir que c’est obligatoire »

– « Ha c’est sûr, les Anglais et les Allemands s’en foutent [sous-entendu, « ras-le-bol des touristes qui nous amènent le Covid »…] De toute façon, y a pas à discuter, le masque devrait être obligatoire partout pour protéger les gens et se protéger soi-même » conclut-elle en réajustant le sien, artisanal et cousu de ses mains dans un morceau de vieille nappe…

Sentant une certaine nervosité-agressivité dans ses propos, je décide donc d’abréger la conversation.

Proposant ma place à une nouvelle cliente, la coiffeuse me tance « Ha non surtout pas, il ne faut pas favoriser la circulation du virus et je ne vais pas désinfecter toutes les 5 minutes ! »

On sent qu’elle a été abreuvée de conseils et d’informations pour contrer ce satané virus. D’ailleurs, visible des clients, une affiche annonce les règles de sécurité primordiales : ne pas se pencher vers le client, ne pas toucher la peau, éviter le sèche-cheveux, désinfecter tous les ustensiles (ainsi que le lecteur de carte de crédit), éviter le paiement en liquide etc.

En sortant du salon de coiffure, mon premier geste dans la rue est d’ôter ce masque étouffant en respirant un grand coup. Mais il paraît qu’une amende de 135€ pourrait m’être infligée, 1500€ en cas de récidive dans les 15 jours, 3750€ au troisième oubli avec 6 mois de prison à la clé…

Étrange quand on sait que Belloubet avait vidé les prisons en libérant 13 500 détenus pendant le confinement…

.

Ainsi va la vie dans une France paranoïaque et surchauffée par la canicule…

Ailleurs, au bar-PMU, après avoir suivi le sens des flèches, on achète sa carte de jeu à gratter devant une barrière de Cellofrais et une patronne en costume de cosmonaute. Pour faire ses courses, il faut parfois se munir de gants pour pousser un caddie ou bien se laver 100 fois les mains au gel hydroalcoolique.

La peur de la mort transpire de partout, entretenue par les médias anxiogènes et le gouvernement clamant 24h/24 qu’il faut lutter contre la déshydratation tout en n’oubliant pas de respecter les gestes-barrières.

Personnellement, je n’ai pas envie de passer des vacances masquées, de visiter des sites équipé d’une muselière et d’étouffer par 40° en marchant au milieu de zombies. Si je respecte la loi et fais attention aux personnes âgées, je préfère finalement rester chez moi autant que possible : tant pis pour le tourisme et le commerce.

A l’hiver prochain, le nouveau vaccin aux effets hypothétiques mais aux plus-values mirifiques sera sans doute proposé par le gouvernement et Big Pharma. Mais au prix d’une France (et d’un Occident) à genou et en faillite, face à un éventuel nouveau krach économique.

Dans cette asile qu’est devenu la France, avec un État-nounou sur-protégeant désormais des citoyens-bébés, les fabricants de masques et de vaccins ont décidément de beaux jours devant eux.

 

.

Enfin, du ‘je-m’en-foutisme » et des mensonges du début de la pandémie, l’État macronien est passé désormais au principe de précaution x1000 et à la communication « cucul la praline » (avec bien sûr, son lot de diversité métissée).

Print Friendly, PDF & Email

14 réponses à “Les « anti-masque » sont des salauds méritant de crever du Covid-19 !”

  1. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    QU’EST-CE QUI LUI FAIT DIRE ÇÀ ???
    _______
    Selon le fondateur de Microsoft Bill Gates, le monde sera en mesure de vaincre la pandémie de Covid-19 vers fin 2022. Ce délai arrivera plus tôt dans les pays riches qui pourront la combattre «d’ici fin 2021», a-t-il pronostiqué dans une interview à Wired.
    :::: https://sptnkne.ws/DrFh

    — Un début de réponse à peine voilée —
    »»“le fondateur de Microsoft se dit ainsi «optimiste» quant à la perspective de combattre la pandémie et ce, grâce à de nombreuses innovations liées aux «diagnostics», aux «nouvelles thérapies» et aux «vaccins» mis au point au cours de la lutte actuelle.”

  2. Avatar Mountain dit :

    Le deuxième spot les deux jeunes n’attraperont peut-être pas le covid mais ils auront e….tout le monde en criant sur la plage super….

  3. Avatar durandurand dit :

    Ha là par contre le gouvernement de bouffon sait trouver du pognon pour leurs pubs débiles ,, comme le disait Lino Ventura dans les tontons flingueurs , remplacer Antoine par macron « ton macron commence à me les briser menu « .
    https://youtu.be/pQVu1n_boec

  4. Avatar angoulafre dit :

    Oui mais, si vous ne l’avez pas encore compris:
    Tant qu’il avaient vidé les stocks payé par les gueux pour les offrir à leurs adeptes, ça ne rapportait pas assez pour payer les gueuletons et boissons grand luxe des Trouducs.

  5. Avatar Vieux bidasse dit :

    Je croyais que la « propaganda » c’était il y a soixante dix ans….
    Vous êtes certains qu’ils se sont bien suicidés, ou qu’ils n’aient pas laissé des petits?

  6. Avatar exocet dit :

    ils nous parlent maintenant du nouveau virus covid 19, ce nouveau virus s’attaque maintenant aux plus jeunes, comment un virus a pu muté aussi vite, à croire qu’ il a été de nouveau modifié dans un laboratoire et disperser dans la plupart des grandes villes, ou alors ce virus n’existe plus et les tests et les statistiques sont trafiquer pour faire peur à la population.

  7. Avatar exocet dit :

    ce virus n’a eu aucun impact sur les jeunes, seuls les personnes de plus de 50 l’ont attrapés et à été mortelle pour les plus vieux, les jeunes eux ont continué à vivres normalement sans protection et sans précautions, comment voulez-vous vacciner de force tous les français quand la plupart des jeunes ne croient pas qu’ils peuvent mourir du virus, alors pour eux et pour leurs faire peur aux points de tout accepter même ce faire injecter des saloperies dans le corps, ils ont créé le nouveau virus covid, c’est comme le beaujolais, il y a l’ancien et le nouveau, là il y a l’ancien covid et le nouveau covid qui résiste à 40 degrés à l’ombre et qui s’attaque à la jeunesse, un nouveau virus inventé de toute pièce par la plupart de nos politiques avec la complicité du mondes médical.

  8. Avatar bm77 dit :

    Je parie n’importe quoi qu’ils vont faire perdurer artificiellement le Covid jusqu’en 2022!!!
    Marine serait elle en passe de remporter les élections pour que les mondialistes utilisent de pareilles extrémités??Ils font passer ce Covid à bout de souffle pour plus important que la canicule dont les médias auraient fait les choux gras si ils n’étaient réquisitionnés à suivre les directives de macron en matière de covid
    Il faut arrêter de fonctionner en Franco Français , une patriote au pouvoir en France serait très mal perçue dans le monde entier! A la limite un Trump aux States empêché de gouverné fait moins désordre qu’une Marine Lepen avec les pleins pouvoirs d’une 5ème république dont un macron use et abuse y compris pour imposer son covid et les baillons politiques qui vont avec.

  9. Avatar Jolly Rodger dit :

    le gouvernement refait exactement les même erreurs . c’est a dire la réouverture des frontières et la relance d’un tourisme , dont ont peux très bien se passer . au lieux de toujours miser sur l’industrie touristique , si ont misés plutôt sur la relocalisation de nos industries en France , si ont relocalisé une bonne fois pour toute . vous savez lorsque les villes qui sont aujourd’hui gentrifiées et qui sont devenus des cloaques pour artistes bobos et des musées pour un tourisme toujours plus étouffant. si ont se relocalisés ? si ont jetés ces bobos et autres nantis ? je pense que ce serait mieux pour tous le monde . en effet une ville jadis ouvrière devenue touristique et gentrifiée , c’est une ville qui se meurt et dont les commerces fermes pour la plupart d’entre eux en hiver , car ils ne vivent que 6mois dans l’année . alors que lorsque ces villes étaient encore ouvrières , elle vivaient toute l’année , car la population d’origine ayant du travail donc plus de pouvoirs d’achat . dans la ville ou j’habite , un ami fils de cheminots a la retraite ,me disait: fallait voir lorsque il y’avaient encore les ateliers sncf , ainsi que lustucru , le chantier naval …. le théâtre étaient rempli d’ouvriers , la ville vivez toute l’année . désormais il n’y a plus que des bobos , des touristes l’été et bien sur de la racaille .et les friches sont devenues des lieux pour  »artistes » boboïdes , les ateliers sncf jadis poumon ouvrier a était racheté par une milliardaire suisse , ou ils ont édifiés une tour horrible qui gâche le paysage, les ateliers des galeries pour la gentries mondialiste . vous devinez de quelle ville je parle ?de toute façon la France entière est en voie de gentrification , symptôme du mondialisme sauvage qui détruit les nation et ses peuples .
    ce virus le covid19 est quant a lui aussi le résultat de cette mondialisation , il n’ait pas venu tout seul .
    les frontières , la relocalisation, le chacun chez soit dans sont pays , sa ville , sont village , sa région . c’est le meilleurs antidote pour contrer tous les virus que la mondialisation nous ramène .
    PS: je préférais l’ancienne mise en page du site . là , j’ai l’impression d’être sur riposte laïque .

  10. Avatar R. Ed. dit :

    Corona (la bière ) et coronavirus ( appelé covid  » 19 « ) je préfère la première.
    Par contre, un autre virus beaucoup plus mortel, là, y a pas grand-monde pour le dénoncer !

    Le coranovirus, avec 1 µ 800 M d’infectés.

  11. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    =================
    163 employés de Derichebourg vont être licenciés pour avoir refusé une baisse de leur salaire
    :::: https://francais.rt.com/economie/77771-163-employes-derichebourg-vont-etre-licencies-pour-avoir-refuse-une-baisse-de-leur-salaire

    Plus de 10% des salariés d’un des sous-traitants d’Airbus de la région de Toulouse vont être licenciés pour avoir refusé les conditions d’un accord censé préserver 700 emplois sur près de 1 600. Selon des informations de France Bleu Haute-Garonne, 163 salariés du sous-traitant d’Airbus Derichebourg Aeronautics Services de la région toulousaine qui ont refusé un Accord de performance collective (APC) conclu en juin entre la direction et le syndicat majoritaire Force ouvrière vont être licenciés pour cause «réelle et sérieuse».

    Signé à Toulouse le 12 juin, cet APC permet entre autres à la direction de supprimer des indemnités de transport et de repas (remplacés par des titres-restaurants), qui selon le syndicat UNSA, opposé à l’accord, représentent en moyenne 20% des plus bas salaires. Les rémunérations baisseront également sous l’effet de la disparition des horaires de nuit. Les salariés touchant 2,5 fois le SMIC ont également vu leur 13e mois supprimé. Les salariés licenciés verront leur compte de formation professionnelle abondé par l’entreprise de 4500 euros, soit 1 500 de plus que ce que prévoit la législation.

    …/…

  12. Avatar Christophe dit :

    64% seraient favorables au port de la muselière ? Ici aussi on nous prend plus que certainement pour des cons, parce que, surtout avec cette chaleur et tout ce que cela entraîne en plus de tout ce qui y grouille dessus et dedans , nombre de pro-muselières lentement mais sûrement s’aperçoivent que quelque chose vraiment ne va pas, et qu’on les enfument depuis des semaines sinon mois.

    Maintenant si un, ou plusieurs s’avisaient de me souhaiter de crever du virus de la peur, bon déjà peu de chance que ça arrive, mais retour d’ascenseur et leur dirait tout le mal que leur souhaite avec leur soumission sanitaire, et pareil si à cause d’eux car pas nous les réfractaires qui en veulent et réclament, un monstrueux vaccin -qui lui aussi n’est qu’enfumage et pire- est imposé. Au final ils ont plus de chance eux de crever du port de muselière et/ou de piqûre empoisonnée, que moi du virus de la peur.

  13. Avatar kasual dit :

    Le monde aujourd’hui subit une cérémonie d’initiation et de transformation rituelle occulte en quatre parties – en grande partie menée par la symbologie, comme pratiquement tous les rituels occultes – et conçue pour amener tout le monde, volontairement et asservi, dans le nouvel ordre mondial.
    Le rituel occulte mondial du port de masque signale votre consentement à votre nouvelle position asservie, sous vos nouveaux maîtres, et la perte de votre position en tant qu’ homme conscient.
    Le rituel occulte mondial du lavage des mains représente l’effacement de l’ancien ordre (c’est-à-dire l’ordre chrétien auquel vous apparteniez autrefois), de sorte qu’un nouvel ordre peut être inauguré et fermement établi.
    Le rituel occulte mondial de « distanciation sociale » symbolise la rupture avec le corps de l’autre de sorte qu’il ne fonctionne plus comme une unité stable et cohérente.
    Le rituel occulte mondial des blocages symbolise l’isolement de tout ce qui est normal afin que vous puissiez être «purifié» de vos anciennes manières…

  14. Avatar MarcGil dit :

    Je crois que ceux qui s’opposent au masque obligatoire appartiennent à tous les horizons politiques, y compris à ceux qui ont voté pour LREM et qui ont vu le libéralisme du gouvernement se changer d’un coup en un étatisme pseudo-moralisateur à la Fillon, sous l’égide de M. Castex. Cette diversité est la seule chose heureuse dans ce qui nous arrive, parce qu’elle nous fait réaliser que quelque soient nos origines et nos opinions, nous pouvons nous rassembler, sous les trois valeurs fondatrices de notre république, la liberté, l’égalité et la fraternité afin de contester un décret liberticide. Pour une fois nous pouvons sortir du communautarisme et défendre des valeurs de liberté communes. Je rejette totalement l’idée que nous soyons des inconscients qui seraient plus prompts à répandre le virus. J’ai écouté la généticienne Alexandra Henrion Caude exprimer le point de vue d’une spécialiste, mais aussi le professeur Jean-François Toussaint. J’ai également lu la lettre ouverte de Michel Rosenzweig dans la Tribune juive. Personne ne peut dire que nous n’avons aucun scientifique de renom ou d’intellectuels pour défendre notre cause.

Lire Aussi