Meurtre d’Adrien Perez par les frères Habib : il suffit d’assassiner en meute pour échapper à la punition


Meurtre d’Adrien Perez par les frères Habib : il suffit d’assassiner en meute pour échapper à la punition

Photo : Eric Dupond-Moretti, les frères El Habib, assassins d’Adrien Perez

.

A propos de la demande de libération anticipée d’un des auteurs de l’agression sur Adrien Perez.

https://resistancerepublicaine.com/2020/07/28/meurtre-dadrien-perez-lun-des-meurtriers-presumes-pourrait-etre-remis-en-liberte/

(Note de François des Groux : la famille d’Adrien Perez qui s’insurge de la libération possible de Yanis El Habib s’offusquait auparavant de la « récupération » de l’affaire par « l’extrême-droite » ! Et maintenant, a-t-elle toujours confiance en la Justice ?)

.

Le nouveau sinistre de la Justice à deux vitesses imprime déjà sa marque. Nul doute que c’est Ducont-Pourriti qui est derrière cette libération anticipée de ce « pauvre jeune fracassé par la vie ».

On avait mal compris : en fait il voulait dire qu’il serait d’une immense indulgence et sollicitude pour les immigrés ou descendants de – à condition qu’ils soient suffisamment bronzés ou membres de la « bonne religion » – qui fracassent des vies, au sens propre.

La nomination du dhimmi Doucont-Pourriti est une grave erreur, on va vite s’en apercevoir.

S’il va mettre au pas des juges, ce ne sont certainement pas ceux du Syndicat de la Magistrature et du « Mur des Cons » (en abrégé: « juges cons »), mais ceux qui ont la main trop lourde à son goût envers les fracasseurs fracassés de la vie.

Le général Philippe Schmitt, père d’Anne-Lorraine (tuée par un « déséquilibré » dans le RER D en 2007) s’était retrouvé sur le fameux mur des cons du Syndicat de la Magistrature. Son tort : il militait contre le système de réductions de peines automatiques pour les délinquants (même sexuels).

.

Il devient de plus en plus évident que le Droit et la Justice actuels, fondés sur des principes nunuches dépassés sont inadaptés aux « nouvelles populations » qui fonctionnent en mode clanique en faisant régner la loi des gangs.

Ils ont bien compris qu’il suffisait d’agir en bande nombreuse pour tuer quelqu’un pour en sortir impuni !

Nous avons une Justice conne « rendue » par des juges congénitalement et abyssalement cons s’évertuant sottement à chercher qui avait porté le « coup mortel » – encore plus débile quand il n’y a pas de « coup mortel » unique, mais que c’est la somme des coups, auquel cas ces crétins sortent le sophisme du « coups et blessures (in)volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » (le Droit n’est qu’une suite de sophismes et de « principes » arbitraires, aucun n’est démontrable).

Bref, il suffit d’assassiner en groupe, ou plutôt en meute pour n’avoir à peu près aucun compte à rendre et échapper à la punition

En revanche, si c’est l’agressé qui tue un « fracassé de la vie » en train de le tabasser à coups de barre à mine ou de batte de base-ball accidentellement en se défendant, là ils ne le ratent pas : ce salaud a eu l’outrecuidance de « se faire justice » à leur place, empiétant sur leurs prérogatives sacrées : eux seuls ont le droit de (ne pas) condamner !

Et tant pis pour la « légitime défense », qui selon eux n’existe pas. Il n’est en effet dans la tête des « juges cons » absolument pas légitime de se défendre, c’est un crime, surtout si on est un Blanc agressé par une bande de racailles immigrées victime du racisme des blancs, faut les comprendre, ils sont tellement « en souffrance »!

C’est un fait : se défendre, en France, est mal vu par la gauche et la Justice

Les racailles l’ont bien compris, et savent très bien manipuler la Justice et les « juges cons » emplis de sollicitude et de compassion à leur égard.

Il leur suffit de dire « M’sieur le juge con, je regrette ce que j’ai fait, sur la tête de ma mère et sur le Coran, je ne recommencerai plus » pour que ces juges idiots fondent devant tant d’innocence et de gentillesse et qu’ils se disent qu’il faut donner une nouvelle chance à ce si brave « jeune ».

Cela marche d’autant mieux qu’ils sont rodés, c’est la cinquantième fois qu’ils jurent de ne pas recommencer, ils connaissent le rôle et les répliques par cœur – ou leurs potes les leur ont appris.

Bon, il faut reconnaître qu’ils tiennent relativement parole, ils ne recommencent jamais avant la fois suivante. Et ils ne font jamais de mauvaises actions, ils restent toujours cleans entre deux délits. Cela prouve qu’ils ont un très bon fond, non ?

Il n’y a qu’une seule façon de mettre fin à cela : c’est ce qu’ont fait les Italiens avec la mafia : voter une loi décrétant c’est un crime en soi d’en être membre, peu importe que vous n’ayez tué personne, vous êtes complice au premier degré et solidairement des crimes de l’organisation.

En Israël, Tsahal n’hésite pas à détruire les maisons des terroristes palestiniens, comme ici, en 2016, celle du meurtrier d’Hadas Malka, une policière de Jérusalem.

.

Là ça devrait être pareil : tous ceux qui ont participé au meurtre (sauf s’ils ont agi réellement pour l’empêcher) en sont solidaires, et le meurtre en bande à plusieurs contre un devrait être une circonstance lourdement aggravante, au lieu d’être aujourd’hui une circonstance atténuante, car c’est d’une lâcheté insupportable!

Vingt ans pour tous et interdiction à vie d’accès aux aides sociales et à la sécu. Et pourquoi pas bannissement…

En passant on devrait aussi condamner la famille, au moins les parents à une privation d’aides sociales pour plusieurs années. Avec un peu de chance, ça les incitera à rentrer au bled… En tout cas cela les fera autrement réfléchir que les stages de sports d’hiver ou autres niaiseries gauchistes.

Et après, si leur vie se retrouve « fracassée », « foutue » on s’en fout !

De toute façon , ils sont déjà irrécupérables, et depuis longtemps. Qui imagine que ces tarés peuvent vivre normalement et ne pas constituer une menace permanente? Toute leur vie ils seront une nuisance et un boulet pour la société, incapables d’y vivre normalement.

Pas de pitié et pas de quartier pour ces lâches !

.

En France, les racailles racisées sont chouchoutées et font la loi

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Meurtre d’Adrien Perez par les frères Habib : il suffit d’assassiner en meute pour échapper à la punition

  1. Avatarbm77

    Il me semblait que les agressions en bandes organisées aggravaient la sentence?
    On devrait interdire les bandes tout simplement. De plus en plus de gens se font agresser par des hyenes . Si vous aves une embrouille avec un CPF vous pouvez êtes sûr au c’est à son clan que vous aurait affaire et non pas à un individu.
    C’est pour cela que je ne crois pas une minute aux attaques de « déséquilibrés » isolés . Ces gens n’agissent jamais en solo.

  2. AvatarChristian Jour

    En Israël, Tsahal n’hésite pas à détruire les maisons des terroristes palestiniens,
    OK mais avec les terroristes à l’intérieur.
    La photos avec le président de la ripoublique me fait horreur. Les deux têtes de connards ont une tronche à bouffer de la brenneke calibre 12 par boite de 10.
    Histoire de les calmer
    https://www.hyperprotec.com/calibre-12-70/6418-10-cartouches-brenneke-s-calibre-12-70.html
    https://varuste.net/fr/p18792/rottweil-brenneke-magnum-12-76-39-g-5-pcs-plastik
    Mon père chassait autrefois le sanglier avec ça et un sanglier c’est plus dur que les connards de frère habib.

  3. AvatarMoi1

    Déjà autour de 1997-98, un 31 décembre (à une époque où les muzz brulaient déjà les voitures en fin d’année et certains médias parlaient de ‘tradition’…), sur les Champs Elysées, j’ai vu une horde de ‘jeunes’ musulmans arrivée par derrière et entourer 2 jeunes femmes qui parlaient anglais, ils les ont touchées et ’embrassées’ très violemment en quelques instants (c’était une forme de viol), puis ils sont partis et ils ont continué leur chemin sans être inquiétés par les CRS qui étaient à quelques mètres. Les jeunes femmes avaient du sang qui coulait de leurs bouches et nez.

    1. frejusienfrejusien

      il est certain qu’ils seraient rapidement intervenus , si un Français s’était interposé,
      vermines !!!!

  4. AvatarDorylée

    C’est la grande faiblesse de notre Droit : il faut connaître la part prise par chaque membre de la horde musulmane pour adapter la peine à chacun au lieu de considérer que tous sont coauteurs puisque aucun n’aurait eu assez de courage pour attaquer tout seul à part un géant contre une nonagénaire ou un gamine. En l’occurrence, pour l’assassinat d’Adrien PEREZ, il y a deux assassins (donc 2 cordes ou 2 cartouches…)

    1. frejusienfrejusien

      c’est l’erreur commise par beaucoup de Français qui ne comprennent pas cet esprit de groupe qui domine chez les muzz,
      un muzz n’est pas individualisé comme un Européen,
      sa conscience est collective comme chez les abeilles ou les fourmis, c’est le Coran qui l’a formaté dans ce sens,

      la justice devrait s’adapter à ce phénomène , à condition de l’avoir compris,
      notre système judiciaire est inadapté, car chercher celui qui a tué quand quatre ou cinq ont frappé, c’est particulièrement stérile et inadéquat,
      à la limite, ça permettra à tous de s’en tirer

Comments are closed.