Non, la traite atlantique n’est pas la source de la puissance de l’Europe moderne …


Non, la traite atlantique n’est pas la source de la puissance de l’Europe moderne …

.

Récemment, un documentaire d’Arte sur l’esclavage reprenait cette balançoire médiatique d’une puissance de l’Occident moderne  fondée sur la traite esclavagiste.

Cela est vrai pour l’islam, d’ailleurs, et, honnêtement, le documentaire d’Arte l’expliquait.

Sans la  mise en esclavage, jamais l’islam  ne se serait étendu comme il l’a fait : la mise esclavage  massive des non-musulmans  est un aspect fondamental de l’extension du système totalitaire qu’est l’islam.

Mais c’est grossièrement faux pour l’Occident.

Certes, pour se limiter à la France, quelques grands ports (Nantes, Bordeaux …)  et quelques familles de ces grands ports se sont considérablement  enrichis grâce à la traite.

Mais la puissance globale de l’Europe  de l’époque moderne n’a pas sa source dans l’esclavage.

La meilleure preuve est que le Portugal, principal pays esclavagiste européen, est resté très pauvre alors que l’Allemagne, qui n’a pas pratiqué l’esclavage, est une grande puissance industrielle.

La raison réelle de la puissance moderne de l’Europe tout la monde l’admettait, il y a encore quelques années, avant le mensonge du politiquement correct , c’est la Révolution Industrielle.

Et la Révolution Industrielle avait deux sources :

-La révolution  tant théorique (Carnot …) que pratique (Watt …) de la machine à vapeur.

-La véritable, mise en esclavage pour le coup, des classes ouvrières anglaises, françaises.

Il est révoltant de voir la Gauche actuelle, ou ce qu’il en reste, qui s’était constituée en défense de ces classes ouvrières, les avoir abandonnées, trahies  et, même, maintenant, nier leur histoire passée au profit d’une Histoire recomposée  pour complaire à l’immigration africaine.

Immigration africaine, qui en admettant qu’elle ait un rapport avec l’esclavage est celui de descendants de vendeurs de leurs « frères » africains et non, eux-mêmes,  celui de descendants d’esclaves des Européens …

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Non, la traite atlantique n’est pas la source de la puissance de l’Europe moderne …

  1. AvatarMachinchose

    va falloir faire lire cet article a la descendante malienne d’ esclavagistes, la bien nommée Basta Traoré du cul

  2. AvatarGAVIVA

    Si parmi les septiques certains aiment lire je leur conseille « enfants trouvés enfants ouvriers » de Jean Sandrin et « enfants et jeunes ouvriers en France » de Pierre Perrard. Ca les instruira.

  3. AvatarHARGOTT

    Non! Nous n’avons pas à répondre aux « accusations » des B.. ou des (notez que je mets une majuscule)
    Elles sont si ineptes qu’elle signe l’infériorité de ceux.celle.s qui les profèrent.

Comments are closed.