Demander à un Stora de « causer » avec les fellouzes, c’est demander à un chacal de s’occuper du poulailler

Publié le 24 juillet 2020 - par - 6 commentaires

.

Amis de la Résistance Républicaine, bonjour !

Que Bouteflika, dans les pas de ses prédécesseurs, puis le nouveau président algérien Tebboune, aient choisi de désigner la France pour tenter de justifier la situation catastrophique de leur pays, rien d’anormal à cela ! On dira que c’est de bonne guerre… Guerre qu’ils donnent d’ailleurs l’impression de vouloir continuer puisque leur combat contre la France semble être approuvé et légitimé par notre enfant-roi lui-même…(crime contre l’humanité, génocide façon shoah à l’égard des Algériens etc…) 

Ces valeureux djounouds ignorent-ils quelle réponse serait donnée si un referendum sur l’avenir de leur pays était organisé, de façon réellement démocratique, comme par exemple : « Souhaiteriez-vous redevenir département français » ? « Ou bien, préférez-vous continuer dans la voie engagée depuis l’indépendance vers plus d’arabisation et d’islamisation » ??…. En dehors des irréductibles fanatiques religieux, des jeunes Algériens- ceux d’Algérie- que j’ai pu rencontrer ces dernières années et questionner à ce sujet, la réponse était majoritairement celle-ci : « On nous a gonflés avec la guerre d’indépendance, leurs martyrs etc.. alors que, très franchement, notre préférence, pour ce qui nous concerne, aurait été de continuer à rester départements français ou territoires français d’outre mer, comme la Martinique, la Guyane etc… »  Je parle bien ici des algériens d’Algérie et non des bi-nationaux installés dans nos « cités populaires »…

Naturellement, il n’est pas question de revenir sur ce qui a été décidé en 1962, notre pays n’ayant plus la vocation ni les moyens d’atteler l’Algérie, économiquement et socialement, à son destin.

Cet état d’esprit « jeuniste » aurait dû influencer notre enfant-roi, mais non! Il s’entête et se replie dans la repentance xénophile et anti-française–un comble pour un président français– et voilà qu’il demande à stora -historien pro fln- d’écrire ce qu’était l’Algérie française en collaboration avec un historien choisi par l’Algérie !  

Il y a de quoi pousser un grand coup de gueule ! Mon chroniqueur préféré, Alain Sanders, l’a poussé dans le quotidien Présent du 23 Juillet 2020 et comme il l’a poussé bien mieux que moi, je vous livre ci-après son article : 

 

 Pendant que Macron amuse la galerie avec des ministres de rencontre, il continue – ce qui n’empêche pas des officiers supérieurs de se mettre au garde à vous devant lui – à saper sournoisement l’histoire de France. Dans la lignée de la danse du ventre qu’il est allé faire à Alger pour un aéropage FLN émoustillé par cette houri repentante.
La nouvelle est ainsi tombée :  » La France et l’Algérie vont mener un travail mémoriel (sic) afin d’affronter les événements douloureux (resic) de la période coloniale qui continuent de plomber les relations diplomatiques et économiques. Placé sous la tutelle directe des présidents, ce travail sera dirigé par deux historiens, un pour chaque pays. L’historien Benjamin Stora, né à Constantine, a été choisi par la France « .
Un Stora + un Algérien fellouze, ça ne fait pas  » un historien pour chaque pays  » si on compte bien, mais deux pour l’Algérie…Stora choisi « par la France » ? Non. Choisi par Macron. Stora, c’est ce qu’on peut imaginer de pire. D’où, bien évidemment, la satisfaction du président algérien Abdelmajid Tebboune qui a aussitôt fait connaître sa chaleureuse approbation :  » Benjamin Stora est sincère et connaît l’Algérie et son histoire de la période d’occupation (sic) jusqu’à aujourd’hui.
Le choix de Stora relève de la provocation. Demander à un Ganelon, honni par les associations de harkis et de Français d’Algérie, de « causer » avec les fellouzes et de faire avec eux un travail « mémoriel », c’est demander à un chacal de s’occuper du poulailler…
Le tout premier à réagir à cette nouvelle infamie de Macron aura été Georges Clément qui, depuis des années, est sur la brèche pour ne rien laisser passer des mensonges sur l’Algérie française.
Membre de la commission  » Histoire et Réalité des faits  » du Comité de liaison des associations nationales des rapatriés d’AFN, il est l’auteur de nombreux ouvrages qui font autorité (dernier paru, chez Academiae Edition : La Guerre d’Algérie. Chroniques de sang et d’or).
Georges Clément écrit :  » Un président de la République a choisi la personne de Benjamin Stora pour harmoniser les mémoires. Notre histoire va donc être négociée (ce qui est déjà un scandale) entre un traître à la France, au peuple des Français d’Algérie et donc aux juifs d’Algérie, et un historien choisi par Alger. En quelque sorte, les deux visions seront celles du FLN, ce qui est une honte pour nous, pour nos morts et pour ce qui reste de l’honneur de la France.
Il faut rappeler que nombre de juifs furent tués par le FLN (voir l’oncle de Enrico Macias, assassiné à Constantine). Pour ne citer que quelques exemples : Azoulay, chauffeur de taxi d’Oran, assassiné le 31 octobre dans cette ville par les fellaghas qu’il fut contraint de transporter à la poudrière de Saint-Philippe, il fut le premier mort de la guerre d’Algérie. Il y eut aussi les gardiens de la synagogue de la rue Marengo à Alger, le 12 décembre 1960 (lors du voyage de De Gaulle) et des dizaines d’autres dans le quartier juif d’Oran en 1961-1962 et le 5 juillet 1962. Ce Stora est proche de l’indignité nationale et leur conciliation des mémoires sera nulle et non avenue. Quant à Macron,il est indigne. Mais on le savait déjà ».
Début juillet, le président Tebboune, qui a enfilé les babouches du satrape Bouteflika, a exigé – et en quels termes…- des excuses de la France pour la colonisation de l’Algérie. Alors qu’il devrait dire merci pour ce que la France a fait de ce qui était à l’origine une féroce dictature ottomane et un caravansérail tribal. Le problème c’est que, Macron régnant, le pire est à venir.

 

Sur le même sujet, lire aussi :

https://resistancerepublicaine.com/2020/07/15/macron-a-genoux-devant-les-algeriens-leur-offre-le-porteur-de-valise-stora-pour-reecrire-la-guerre-dalgerie/

Print Friendly, PDF & Email

6 réponses à “Demander à un Stora de « causer » avec les fellouzes, c’est demander à un chacal de s’occuper du poulailler”

  1. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article.

  2. Avatar RODRIGUE dit :

    Quand on a obtenu le divorce avec l’Algérie en 1962, il n’était pas question que nous ayons la garde de ses enfants, pourtant, c’est bien le malheur qui nous arrive !

  3. Avatar Machinchose dit :

    « ’il est allé faire à Alger pour un aéropage FLN émoustillé par cette houri repentante. » »

    un Aréopage serait plus utile

    • Conan Conan dit :

      Bonsoir Ami machinchose !
      Autant pour moi !…Sanders l’avait écrit correctement. Sans doute un phénomène de ttx automatique de microsoft, ou bien moi qui ai trop forcé sur les liquides rafraîchissants avec cette chaleur …(celui aux plantes fraîches …)
      Mais tout le reste est à maintenir.
      Notre enfant-roi a fait de cet épisode de l’histoire de notre pays un sujet obsessionnel, au point d’aller quérir un « historien » fellouze qui- on le sait- écrira à charge contre la France ..On se demande bien pourquoi un tel état d’esprit partisan contre la France, quand on est l’enfant-roi du pays, censé tenir le rôle de premier des français ???….
      L’obsession aurait pu gagner légitimement la mémoire des pauvres bougres du quartier de La Marine à Oran…Tout du moins ceux qui ont pu échapper aux égorgements du 5 Juillet 1962, pratiqués sous les fenêtres des casernes françaises… Ainsi que ceux de nos Harkis qui sont rescapés des massacres consécutifs à notre lâcheté…
      Non à l’histoire de France écrite par des anti-français !

  4. Avatar bonchar dit :

    que ce fils de put,nous raconte le massacre du 5 juillet a oran de la population Française…les s s,des enfants de coeur a coté de ces ègorgeurs

  5. Avatar bonchar dit :

    il faut que tous les rescapès du massacre du 5 juillet,portent plaintes contre l’ètat algerien. pire que.les s s..et honte au general katz,et a tous ses officiers qui ne sont pas intervenus pour faire cesser cette tuerie

Lire Aussi