Encore un jeune poignardé ! En plus de la fourchette Twitter va devoir supprimer aussi l’émoticône couteau


Encore un jeune poignardé ! En plus de la fourchette Twitter va devoir supprimer aussi l’émoticône couteau
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “Encore un jeune poignardé ! En plus de la fourchette Twitter va devoir supprimer aussi l’émoticône couteau

  1. Avatarermaz

    Cela va être très dur de manger sans fourchettes quand celles-ci seront interdites de vente , car « anti-raciste », juste pour pour une certaine frange…

  2. AvatarKarl der Hammer

    Oui, le jihad continue depuis bien longtemps sans rencontrer de réelle résistance.
    Voici il y a presque 30 ans le titre d’un article du journal l’Alsace: « meurtre sans raison à Mulhouse. Le suspect appréhendé. »
    La victime d’une vingtaine d’année avait été poignardé à mort. Ni le nom, ni l’origine de l’assassin n’étaient donnés, seul un petit indice en milieu d’article mettait le lecteur sur la piste…
    Quant au motif réel, ce n’est que depuis quelques années que j’ai compris vraiment de quoi il retournait et ce qu’était le « jihad », notamment grâce à RR ou Robert Spencer…

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        C’est elle qui s’appelle « si Beth ? » ou elles sont sœurs ?

        Non ! Même pas : Il ne s’agit que d’éléments d’une même couvée politique ! ☺

  3. frejusienfrejusien

    La série noire s’allonge, : fusillade cette nuit à Nîmes, sur des clients qui sortaient d’une boite de nuit, un homme de 40 ans tué, d’autres personnes blessées, le ou les tireurs en fuite

  4. frejusienfrejusien

    Dénationaliser les migres délinquants, en remontant jusqu’à la troisième génération , dès qu’ils commencent à cracher sur la France et à renier leur nationalité française,

    il est malsain de les contraindre à supporter une nationalité honnie, trois fois honnie !! on voit bien que ça les rend malades, il faut les libérer, pour qu’ils aillent s’épanouir ailleurs dans un des 57 pays musulmans

Comments are closed.