La vérité sur le conflit Israélo-“Palestinien“ (6) : Gaza, camp de concentration ?


La vérité sur le conflit Israélo-“Palestinien“ (6) :  Gaza, camp de concentration ?

.

LA VÉRITÉ SUR LE CONFLIT „ISRAELO-“PALESTINIEN“  (6 ème partie)

 

.

6) Gaza, camp de concentration???                                  

Parlons de la « crise humanitaire» et du «camp de concentration» dans lesquels vivent les Palestiniens depuis si longtemps, en quelques chiffres vérifiables par tous, vite fait :

-Espérance de vie moyenne : 73 ans,
au même niveau que le Brésil, la Turquie et la Chine, 5 ans de plus qu’en Russie. Meilleure espérance de vie du monde arabe. (France : 79, pour comparaison)

-Taux de natalité moyen (enfants qui atteignent l’âge de 2 ans) : 5 enfants par femme, meilleur taux du monde arabe. Il était de 8 enfants par femme en 2003

-Taux de mortalité infantile (enfants qui décèdent avant l’âge de 1 an) : 18 pour 1000, taux le plus bas du monde arabe

-Taux d’alphabétisation : 94%, deuxième meilleur taux du monde arabe derrière le Qatar.

-Taux de jeunes qui terminent l’enseignement secondaire : 85%

-Nombre d’établissements d’enseignement supérieur à Gaza : 8

-Taux d’obésité à Gaza : en zone urbaine, 49% des femmes et 30% des hommes sont au dessus du seuil IMC d’obésité.
16,5% des adolescents sont au-dessus du seuil IMC de surpoids. Dans le classement de l’obésité dans le monde, les femmes palestiniennes sont à la 3ème place (USA: 8ème place) du classement féminin et les hommes palestiniens sont à la 8ème place (USA: 5ème place) du classement masculin. Les Françaises et les Français n’entrent pas dans le top 30 de ces deux classements.

Résumons : On vit plus longtemps quand on est Palestinien que lorsqu’on est Russe, Égyptien ou Jordanien. Beaucoup d’adultes vivent jusqu’à un âge très avancé. Ils font beaucoup d’enfants qui survivent, qui bouffent trop (et ça s’aggrave avec l’âge), qui vont à l’école et qui acquièrent une éducation, vivent vieux et font eux aussi beaucoup d’enfants. Les géographes parlent même du «miracle démographique de Gaza».

Clou du spectacle : dans les thèses pour expliquer l’obésité record chez les femmes palestiniennes, la ségrégation des femmes dans les installations sportives est désignée comme l’un des facteurs déterminants! C’est à cause du Hamas qu’elle grossissent !

 

.

Allez, vous avez été sages donc on vous présente un petit jeu pédagogique pour passer la soirée ! Rubrique Histoire !

Chacune de ces deux photos ci-dessous ont été prises dans un camp de concentration à une époque et un endroit différent, lors d’une libération. La libération des déportés juifs de Mathausen par l’arrivée de la 3rd US Army en 1945 pour l’une, la libération des étudiants de l’Université de Gaza par la remise de leurs diplômes en juin 2014 pour l’autre.
Question: quelle photo a été prise où ?

Attention, c’est vrai que ce n’est pas simple tant les différences sont infimes.
Mais ne trichez pas ! En analysant bien les détails, on peut trouver !

C’est à vous !

.

Et voici quelques photos prises à Gaza par des palestiniens ou par Al Jazeera, la chaîne de télévision arabe du Quatar

Gaza: une ville qui n’est pas franchement la ville de misère que veulent bien décrire les médias européens en ne filmant que les terrains vagues. A vous de vous faire votre idée.

Gaza supermarket (Al Jazeera)

(poulets ISRAÉLIENS dans un supermarché de Gaza. )

.

Les antisémites décrivaient la bande de Gaza comme un endroit de misère, où les Palestiniens n’auraient pas de quoi vivre décemment, ils appelaient cet endroit « la prison à ciel ouvert » ou encore « le camp de concentration à ciel ouvert »,et ces gens fustigeaient Israël parce qu’ils prétendaient (souvent soutenus par les médias européens) qu’Israël privait les Palestiniens des biens de première nécessité dont la nourriture et l’électricité.

.

Mais tout n’est pas rose à Gaza! Voyez ces deux photos: Avant la guerre de Gaza en juillet 2014  et après

OOPS!!! C’est à Oms en Syrie! C’est comme cela que l’on se fait manipuler! Vous avez vu des manifestations pour Oms, vous? Moi pas! Comme Israel n’était pas en cause, pourquoi marcher dans la rue et hurler???

.

Ah! Voila une vraie image d’un camp de concentration. Le Problème c’est que ce n’est pas à Gaza mais à Auschwitz

 

Gaza, camp de concentration???      Dites, vous n’avez pas un peu honte?

Gaza, camp de concentration ??  Dites, vous n’avez pas un peu honte?

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




7 thoughts on “La vérité sur le conflit Israélo-“Palestinien“ (6) : Gaza, camp de concentration ?

  1. AvatarJoël

    D’ailleurs les hôtels sont vides :
    https://www.tripadvisor.fr/Hotels-g6697294-zff12-Gaza-Hotels.html

    Pour compléter votre album photos :

    http://www.danilette.com/2015/11/album-photos-du-luxe-palestinien-dans-les-territoires-de-l-autorite-palestinienne.html

    http://www.danilette.com/2015/06/gaza-de-nouvelles-photos-que-vous-ne-trouverez-pas-dans-vos-media.html

    https://www.dreuz.info/2018/03/13/des-photos-de-gaza-si-dures-que-meme-france-television-nose-pas-vous-les-montrer/

    D’ailleurs, ils n’ont même pas de voitures, les pauvres. Ça doit être réservé aux journalistes :
    https://www.skyscanner.fr/location-de-voiture-a/location-de-voiture-a-bande-de-gaza/44291178.html

    Reply
  2. AvatarMachinchose

    « Taux de natalité moyen (enfants qui atteignent l’âge de 2 ans) : 5 enfants par femme, meilleur taux du monde arabe. »

    c’est toujours ainsi dans les camps de concentration a ciel couvert

    d’ailleurs ils ne vont plus tarder a passer aux « camps d’éxtermination »

    ils sont devenus trop nombreux et la « bande » de Gaza pas extensible

    cette sinistre blague dure depuis 60 ans

    Reply
  3. frejusienfrejusien

    Incroyable ce qu’on peut s’offrir avec les sommes faramineuses de la communauté internationale quand on sait bien pleurnicher et se victimiser,

    même pas capables de cultiver leurs fruits et légumes, ni d’élever leurs poulets, tant ils ont pris l’habitude de se faire entretenir

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *