La vérité sur le conflit Israélo-“Palestinien“ (4) : Colonies ? Vous avez dit colonies ???


La vérité sur le conflit Israélo-“Palestinien“ (4) :  Colonies ? Vous avez dit colonies ???

.

 

4) Colonies ? Vous avez dit colonies ???

 

Comment réduire à néant le mythe des « colonies israéliennes »

Extraits d’une lettre

« Chers Amis,

J’étais récemment en visite chez un couple d’amis allemands en Bavière, et la conversation a porté sur Israël.

L’épouse a dit qu’elle était perturbée par les implantations israéliennes sur les terres palestiniennes. Je n’ai pas souvent l’occasion de parler politique avec des Européens libéraux, aussi j’ai décidé que ce n’était pas le moment de me lancer dans une diatribe indignée qui pourrait indisposer mes amis. Mieux valait respirer profondément, poser quelques questions conciliantes et écouter.

Je commençai : « J’ai deux questions à vous poser. Tout d’abord, comment les Palestiniens ont-ils fait l’acquisition de la terre en Cisjordanie, et ensuite quand cela s’est-il produit ? »

Mes amis se regardèrent et haussèrent les épaules. « L’ONU n’a-t-elle pas décidé que les Palestiniens possèdent cette terre? » demanda le mari.

« Eh bien, non, » expliqué-je. « Cette terre a été occupée et revendiquée par la Jordanie à partir de 1949, après la guerre d’indépendance d’Israël, et tous ceux qui vivaient dans cette région ont été déclarés citoyens jordaniens. Puis, en 1967, trois états arabes ont attaqué Israël, mais Israël les a vaincus et a conquis de nombreux territoires alentour — les anciennes terres juives de Judée et Samarie (ou Cisjordanie) prises à la Jordanie, la péninsule du Sinaï et la bande de Gaza à l’Égypte, et le plateau du Golan à la Syrie ».

La célèbre déclaration des « trois non »

Tandis que mes amis écoutaient patiemment, j’expliquais que les Palestiniens n’avaient jamais contrôlé la Judée ni la Samarie, n’avaient jamais eu d’état et n’en avaient jamais demandé jusqu’à ce que les Arabes aient perdu la guerre en 1967. Cependant, poursuivis-je, lorsque l’ONU proposa son aide pour négocier une paix avec Israël en 1967, huit pays arabes convoquèrent la Ligue arabe à Khartoum et émirent leur célèbre déclaration des « trois non »:

pas de paix avec Israël

pas de reconnaissance d’Israël

pas de négociations avec Israël.

.

Mes amis me regardaient un peu confus et penauds. « Nous n’avions jamais lu cela, » dit le mari. Notre conversation a ensuite dévié sur un sujet encore plus délicat, l’antisémitisme européen, que je partagerai avec vous une autre fois.

Posez mes deux questions : comment les Palestiniens ont-ils acquis ces territoires, et quand est-ce arrivé ? Vous verrez que la plupart des gens, peu importe à quel point ils sont perturbés par les « colonies », ne savent pas répondre. La réponse, bien sûr, est que les Palestiniens n’ont jamais contrôlé ces territoires, ne les ont jamais acquis, et qu’ils ne leur ont jamais été accordés.

Après 1967, l’ONU a jugé que « des  territoires » non spécifiés seraient accordés aux Arabes comme Etat une fois que la paix serait négociée entre les parties.

Il n’y a donc pas de territoires occupés mais des territoires dont les frontières doivent être définies par des négociations

A opposer à tous ceux et celles (public, journalistes, politiciens) qui ont la mémoire courte :

(Ne rejetez pas cette video parce qu’elle fut produite par les Israeliens, ecoutez les arguments et réfutez les… si vous pouvez ! C’est un défi que je vous lance !)

Mais il y a pire…..Pour vous! (en anglais) : même le Coran explique que Israël appartient aux Juifs

‘Even the Koran Claims Israel Belongs to the Jews

Middle East expert discusses new book with Arutz Sheva that proves Islam’s claims to Israel are false – even by their own standards.

By Tova Dvorin

First Publish: 2/10/2014, 9:20 PM

Middle Eastern affairs professor Nissim Dana spoke to Arutz Sheva Monday about his upcoming book, To Whom Does This Land Belong?: New Insights into the Koran, and revealed that Islam absolutely does not have aclaim to the Land of Israel – even by its own standards. 

The Professor explained that the new book, published by the Bialik Institute and Ariel University, reveals several more insights into the Koran that remain unknown to the average Muslim and even some Muslim religious leaders. 

Dana noted that top Islamic figures, such as Sheikh Yusuf Al Qaradawi, have embarked on a fierce campaign to separate the Jewish people from their rightful homeland and claim that Muslims have a sacred right to the Land of Israel. 

However, Professor Dana noted, Al Qaradawi’s efforts defy the Koran itself. Israel is mentioned eight times, according to the Professor, and there is not a single mention that it belongs to Arabs or Muslims.« Whenever there is a reference to the Land of Israel and to whom it belongs, the Koran points to the Jewish people  » Professor Dana explained. 

Dana pointed to Koran 7:7, where G-d Himself bequeaths the Land ofIsrael to the Jews, as a nation who thought themselves weak, and blesses them with goodness.

As for the argument that the Land of Israel was originally intended for the Jews, but G-d switched allegiances to Islam, Dana notes that there is no source in the Koran for such a statement. He adds a source in the fifth chapter of the Islamic holy text whereby Mohammed says on his deathbed that returning to the Land of Israel is impossible in and of itself, because G-d placed in Moses’s mouth the declaration that the Land of Israelbelongs to the Jewish people. 

Dana noted that his book took over ten years to write and was compiled with the help of Arabic-speaking students who knew the language and its sources well. Most Muslims do not have deep knowledge of the Koran itself, he noted, and thus their beliefs about the Jewish people and the Land of Israel are dependent mostly on their leaders. 

 

Traduction:

Même le Coran déclare qu’Israel appartient aux juifs:  Un expert du Moyen-Orient discute de son nouveau livre avec Arutz Sheva (quotidien Israélien). Son livre prouve que les prétentions de l’Islam sur Israël sont fausses – même selon leurs propres critères.

 

Par Tova Dvorin

Première publication : 2/10/2014, 21h20

Coran (dossier) Flash 90

Le professeur Nissim Dana, spécialiste des affaires du Moyen-Orient, s’est entretenu lundi avec Arutz Sheva au sujet de son prochain livre, „To Whom Does This Land Belong ? New Insights into the Koran“ (À qui appartient ce pays? Nouveaux aspects dans le Coran) , et a révélé que l’islam n’a absolument pas de droits sur la Terre d’Israël – même selon ses propres critères.

Le professeur a expliqué que le nouveau livre, publié par l’Institut Bialik et l’Université Ariel, révèle plusieurs autres aperçus du Coran qui restent inconnus du musulman moyen et même de certains chefs religieux musulmans.

Dana a noté que des personnalités islamiques de premier plan, comme le cheikh Yusuf Al Qaradawi, se sont lancées dans une campagne féroce pour séparer le peuple juif de sa patrie légitime et prétendre que les musulmans ont un droit sacré sur la Terre d’Israël.

Cependant, a noté le professeur Dana, les efforts d’Al Qaradawi défient le Coran lui-même. Israël est mentionné huit fois, selon le professeur, et il n’est pas mentionné une seule fois qu’il appartient aux Arabes ou aux musulmans. « Chaque fois qu’il y a une référence à la Terre d’Israël et à qui elle appartient, le Coran désigne le peuple juif », a expliqué le professeur Dana.

Dana a fait référence au Coran 7:7, où Dieu (Allah) lui-même lègue la Terre d’Israël aux Juifs, comme une nation qui se pensait faible, et les bénit avec bonté.

Quant à l’argument selon lequel la Terre d’Israël était à l’origine destinée aux Juifs, mais que Dieu a changé pour l’allégeance à l’Islam, Dana note qu’il n’y a aucune source dans le Coran pour une telle déclaration. Il ajoute une source dans le cinquième chapitre du texte sacré de l’islam, où Mahomet dit sur son lit de mort que le retour en Terre d’Israël est impossible en soi, parce que Dieu a mis dans la bouche de Moïse la déclaration selon laquelle la Terre d’Israël appartient au peuple juif.

Dana a noté que son livre a pris plus de dix ans à écrire et a été compilé avec l’aide d’étudiants arabophones qui connaissaient bien la langue et ses sources. La plupart des musulmans n’ont pas une connaissance approfondie du Coran lui-même, a-t-il noté, et donc leurs croyances sur le peuple juif et la Terre d’Israël dépendent principalement de leurs dirigeants

Et ce n’est pas tout!

Selon un Cheikh jordanien, Allah a donne la terre d’Israel aux Juifs, les Palestiniens mentent . 03/02/2014

[C’est ce qu’écrit sur sa page Facebook un Cheikh jordanien. Il s’agit d’une évidence que les défenseurs de la vérité répètent depuis des décennies, face aux prétentions mensongères des islamistes, en général, et des nationalistes palestiniens, en particulier. Gageons que ce brave sera menacé de mort, voire exécuté, ou tout simplement que ce texte, ou sa page, voire son compte Facebook disparaîtront, d’un manière ou d’une autre. (Menahem Macina).]

Texte arabe sur le journal palestinien Al Kuds

http://www.alquds.co.uk/?p=129302

Al Qods et d’autres médias arabes ont publié cet article incroyable ce week-end. Nous savions déjà que les Arabes palestiniens mentent comme ils respirent, mais comment se fait-il que tant de musulmans ne respectent pas la parole d’Allah et leur Coran ?

Le Cheikh Ahmad Adwan, un savant musulman qui vit en Jordanie, a déclaré sur sa page personnelle Facebook qu’il n’existe rien de tel que la « Palestine » dans le Coran, et il cite le Coran lui-même, à l’appui de ses dires :

« Allah a attribué la Terre Sainte aux enfants d’Israël jusqu’à ce que le Jour du Jugement arrive » (Sourate de la Table5, verset 21).

« Nous avons fait les enfants d’Israël héritiers de la terre ». (Sourate des Poètes 26, verset 59).

« Je dis à ceux qui déforment le livre de leur Seigneur, le Coran: D’où avez-vous apporté le nom de Palestine ? Vous êtes menteurs, vous maudissez, quand Allah a déjà nommé « La Terre Sainte » et l’a léguée aux enfants d’Israël jusqu’à ce que le Jour du Jugement arrive. Le nom de « Palestine » ne figure absolument pas dans le Coran.

Votre revendication de la Terre d’Israël est un mensonge et constitue une attaque contre le Coran, les Juifs et leurs terres. Par conséquent, vous ne réussirez pas, et Allah vous fera échouer et vous humiliera, car c’est Allah Lui-même qui les protégera (les juifs). »

Et le cheikh a ajouté:

« Les Palestiniens sont des tueurs d’enfants, de personnes âgées et de femmes. Ils attaquent les Juifs et ils utilisent ces [enfants, personnes âgées et femmes] comme des boucliers humains et se cachent derrière eux, sans pitié comme si leurs enfants n’étaient pas leurs propres enfants, afin de dire à l’opinion publique que les Juifs avaient le dessein de les tuer. C’est exactement ce que j’ai vu de mes propres yeux dans les années 70 (« Septembre noir »), quand ils [les Palestiniens] ont attaqué l’armée jordanienne qui les abritait et les protégeait. Au lieu de la remercier [l’armée jordanienne], ils ont misleurs enfants en première ligne face à l’armée jordanienne, afin de faire croire au monde que l’armée tuait leurs enfants.C’est leur habitude et leur coutume, leur méchanceté, ils ont des cœurs de pierre à l’égard de leurs enfants, et mentent à l’opinion publique, afin d’obtenir son soutien. »

Il donne lui-même la raison de son ouverture à l’égard du peuple juif :

« [elle] découle de ma reconnaissance de leur souveraineté sur leurs terres et de ma croyance dans le Coran, qui nous l’a dit – et c’est souligné en de nombreux endroits […] »

Et Adwan d’ajouter :

« Les Juifs sont des gens pacifiques qui aiment la paix, qui ne sont pas hostiles et ne sont pas des agresseurs ; mais s’ils sont attaqués, ils se défendent, tout en infligeant le moins de dommages possible aux assaillants. C’est un honneur pour eux que Dieu les ait choisis. Je fais état des raisons du choix clair d’Allah dans mes livres et brochures. Quand Allah les a choisis, il ne l’a pas fait par politesse, il a fait ce choix parce que les Juifs le méritaient ».

Texte integral en arabe, en anglais et en francais (voir le lien)

http://www.debriefing.org/31562.html

Bon, je vais résumer car je pense que la tête commence à vous tourner….

  1. Il n’y a jamais eu d’ Etat Palestinien.
  2. Jusqu’en 1917 la Palestine (juive! Les arabes refusaient absolument cette dénomination) appartenait à l’Empire Ottoman, qui étant allié de l’Allemagne,        perdit la guerre.
  3. Les Francais et les Anglais divisent l’Empire Ottoman et les Anglais recoive un mandat sur la Palestine.
  4. Lord Balfour, Ministre des Affaires Etrangères anglais, déclare le 2.11.1917: ”Il y a lieu de reconnaitre les droits historiques du peuple juif en terre d’Israel” et accorde l’actuel Israel + la Judée-Samarie + la Jordanie (!) (voyez la carte)

  1. Le 24 Avril 1920 à San Remo, la Société des Nations (ancêtre de l’ONU) valide juridiquement cette décision et donne à la Grande Bretagne un mandat sur la Palestine pour aider les juifs “ à reconstituer leur foyer national dans ce pays.” Vous avez bien lu??? À reconstituer!!!

 Cette validation n’a jamais été remise en cause et donc la Judée Samarie appartient de par le droit international à Israel. Pas question de colonies, de colons ou de territoires occupés.

  1. L’angleterre ayant renié sa parole et donné en 1923 la Transjordanie à l’Emirat Hachemite, qui devint plus tard la monarchie Hachemite, il ne reste aux juifs que l’actuel Israel + la Judée Samarie (faussement appelé Cis-Jordanie ou West Bank)

Ceci sera entériné par l’ONU après 1945 qui réapprouve le droit des juifs sur   la Palestine (juive! On n’entend pas encore parler de palestiniens arabes!), jusqu’au Jourdain!!!

  1. Donc par deux fois les juifs recoivent un aval juridique international sur la Palestine (juive!) du Jourdain jusqu’a la mer: En 1922 par la Société des Nations et en 1945 par l’ONU. Pas question de territoires occupés, de colonies, de constructions illégales! Nous sommes chez nous et dans la plus pure légalité internationale!
  2. Les arabes, soulevés par le nazi Amin Al Husseini, partenaire d’Hitler et collaborateur d’Adolf Eichmann dans la solution finale (extermination des juifs) refusent d’accepter les décisions de l’ONU et attaquent les juifs
  3. Afin de régler ce problème l’ONU propose un plan de partage entre un Etat juif et un Etat arabe

                                    

  (Comparez avec la carte précédente “ Mandate for Palestine”) et osez dire que les Israeliens ne font pas de concessions!)

    Les juifs acceptent, les Arabes refusent. Le 15  Mai 1948 , l’Etat d’Israel est proclamé et 5 armées arabes envahissent Israel pour “rejeter les juifs à la mer”.

  1. Israel gagne la guerre, contre tous les pronostics (et les voeux secrets?) mais perd la Judée Samarie (que garde la Jordanie) et Gaza (occupée par l’Egypte)
  2. En 1967: Nouvelle guerre voulue par les arabes, nouvelle défaite pour eux. Israel reconquiert la Judée Samarie et Gaza (terres qui nous avaient été données par les instances internationales.)

Dans toute cette histoire, pas de Palestiniens, pas de colons, pas de territoires occupés et pas de constructions israeliennes illégales!!!

 

Reconnaissez-vous que vous vous êtes fait embobiner et manipuler par les medias, la propagande palestinienne et nos hommes politiques? La prochaine fois: Recherchez et verifiez avant de parler!

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




4 thoughts on “La vérité sur le conflit Israélo-“Palestinien“ (4) : Colonies ? Vous avez dit colonies ???

  1. Edmond RichterEdmond Richter

    Je suis surpris qu’il n’y ait aucun commentaire à cet article alors que je bouscule toutes les conneries, tous les mensonges et toutes les impostures sur les soi-disants territoires « palestiniens », sur la soi-disante « occupation » et sur la soi-disante « Annexion » alors qu’il ne s’agit que d’une récupération dont la légitimité est approuvée par deux fois par le droit international!!! QUI NE DIT MOT CONSENT?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Mon cher Edmond, à mon avis la réponse est « l’actualité » ; l’actualité française et mondiale est brûlante, entre covid, chloroquine, floyd, traoré et compagnie, les gens ne prennent pas le temps de s’occuper du reste

  2. frejusienfrejusien

    Bonjour @Edmond,

    ce quatrième opus est pour moi, le plus intéressant, c’est un gros travail, très bien documenté,
    j’ai beaucoup aimé la vidéo sous-titrée, et j’ai beaucoup appris,

    Ainsi depuis 1922, le peuple d’Israël n’a pas cessé de se faire grignoter son territoire par ces éternels revendicateurs musulmans, ces bouffeurs de terre à islamiser,
    L’islam est un mouvement totalitaire expansionniste, qui ne s’arrêtera qu’une fois qu’il aura tout bouffé,
    Les Chinois l’ont bien compris,
    Les Hébreux doivent garder leurs terres, et à mon avis, ils devraient essayer de repousser les musulmans à l’extérieur de leurs frontières,
    évidement c’est plus facile à dire qu’à faire

    Quand un musulman s’installe quelque part, on peut être sûr que les ennuis ne tarderont pas à arriver, cela prendra le temps qu’il faudra, ils sont tenaces et persévérants, rusés et opiniâtres, ils savent utiliser toutes les ficelles, et jouer sur tous les tableaux,
    on se fait toujours avoir avec cette engeance maudite qui a embrassé une fausse religion

  3. AvatarHagdik

    Edmond,
    Je ne fais pas de commentaire, je copie le texte, je le colle à la suite des autres dans mon fichier spécial et j’attends la suite.
    Votre travail mérite d’être précieusement conservé.
    C’est ce que je fais pour toutes les contributions majeures des sites résistants que je visite.
    Félicitations pour votre travail. Et merci.

Comments are closed.