Mélenchon retrouve ses facultés : « je suis blanc et vieux… je suis un vieux mâle blanc »

Publié le 19 juin 2020 - par - 10 commentaires

.

Je me posais la question il y a peu, à savoir, si Jean-Luc Mélenchon était sain d’esprit.

https://resistancerepublicaine.com/2020/06/17/melenchon-un-mixte-diran-et-de-venezuela-e-viva-la-revolucion-grace-a-allah/ 

Mais aujourd’hui j’ai la réponse : il a retrouvé ses facultés. Dans son média en ligne, El Cubano vire sa cuti et nous explique sans rire que le privilège blanc n’existe pas et que s’il y a séparatisme, c’est plutôt entre riches et pauvres (rien de très original). Je ne veux pas être désobligeant avec le vieil éléphant du PS, mais en substance, c’est ce qu’a dit Marine le Pen. Houhou le copieur. Et en plus il nous avoue sans honte qu’il est contre les communautés ! Madame Obono a dû pâlir et se liquéfier.

.

D’ailleurs, à gratter un peu plus, qu’apprends-je ? Que le jeune Adrien Quatennens a dit à peu près la même chose la veille : il ne croit pas qu’il y ait un privilège blanc en France.

Un complot ? Ah, « vient mim ptit quiquin, min ptit pouchin, min ptit roquin »… Les ténors de la LFI nous sortent les trompettes d’Aïda, jouent en accord majeur et semblent dire le contraire de ce qu’ils disaient il n’y a pas si longtemps, après qu’ils eurent dit exactement le contraire un peu avant d’avoir soutenu l’inverse et son opposé du début. Vous suivez ? Moi non plus ! Et en plus le p’tit rouquin du nord nous dit au sujet des Tchétchènes de Dijon et là les bras m’en tombent : « s’il est avéré qu’il y a parmi les mis en causes des demandeurs d’asile ou des réfugiés, clairement ils n’ont rien à faire en France et leur expulsion est à l’ordre du jour ». C’est ti pas beau, il va bientôt postuler chez Génération Identitaire le petit Adrien. Ou alors, vu que son père travaille chez EDF, il a dû lui remettre la lumière à tous les étages. Mieux vaut tard que jamais.

.
Mais que se passe t-il à LFI ? on passe de La France Islamisée à La France Identitaire ? C’est louche et cela sent la magouille politique. Auraient-ils peur que leurs électeurs blancs leur tournent la tête ? Pas impossible. D’ailleurs les chroniqueurs politiques ont déjà relevé une prise de distance de certains cadres comme Ruffin. Sans compter l’excellent Thomas Guénolé, exfiltré de LFI après avoir écrit un bouquin assez sanglant sur la gestion autocratique du parti (qui n’a aucun adhérent !) par le sieur Mélenchon et sa « copine » Sophia Chirikou. Il n’y a eu que le brave Corbière pour venir nous expliquer combien Guénolé avait une langue de vipère, un jaloux en somme et que tout était faux dans son livre. Et qu’en plus Guénolé serait un stakhanoviste de la braguette. Dont acte, mais venant de Corbière, le soumis de service, j’ai des doutes. Je ne partage pas les idées de Thomas Guénolé, l’inventeur des théories de la balianophobie et de l’islamophychose (oui ça fait intelligent mais c’est creux quand même), mais depuis qu’il a taillé en pièce Houria Bouteldja en la traitant de raciste et d’antisémite lors de l’émission de Taddeï, moi je l’aime bien ; l’autre tirait une sacrée tronche et on l’entend plus depuis. Tant mieux !

.
Je pense que la vérité est peut-être plus simple. En fait, un matin Mélenchon se rasait (et quand un homme se rase il pense à plein de trucs, les femmes aussi d’ailleurs) et que voit-il dans son miroir ? Sa tronche ! Il découvre qu’il est blanc. Il a beau nous claironner qu’il est né au Maroc et donc qu’il est un Maghrébin blanc (allez Jean-luc, arrête de ramer, personne ne te croit), oui mais blanc de peau quand même ! Et puis quand on voit sa tête on imagine qu’il a passé l’âge de faire son service militaire. Là, il se met à suer : « Je suis blanc et vieux…je suis un vieux mâle blanc ». Puis ouvrant son relevé de compte, il s’écrit : « Et en plus je suis riche, très riche ». Et t’as pas beaucoup bossé à l’usine pour gagner ta croûte, camarade. Je connais plein de profs qui ont un salaire correct, mais aucun d’eux n’est parti à la retraite en étant assujetti à l’ISF. Mélenchon, si ! Grâce à la politique ; et je ne vous parle même pas de sa future retraite. Là c’est vacances à Cuba all inclusive toute l’année, cigare en prime et bisou de Castro avant d’aller dormir. Pendant qu’il lit son journal sur son trône, il lui vient une fulgurance : « je suis blanc, vieux et riche, je suis en fait la cible idéale des indigénistes et autres antiracistes de gauche, en fait je suis un privilégié blanc, un vieux con quoi ». Il commence à nous faire un caca mou, très très mou. Il appelle le rouquin pour lui suggérer de trouver une parade. Le p’tit quinquin termine son bol de café au maroilles et lui dit : « t’inquiète patron, on a qu’à dire que le privilège blanc n’existe pas et que c’est une connerie d’Obono qui comprend rien à rien. C’est une bonne esquive ça ? ». Mais oui, c’est une bonne idée. Le plan diabolique est activé pour le lendemain (lisez valeurs Actuelles).

.
La nuit suivante, le Jean-luc il nous fera un cauchemar étrange, douloureux. Il était prisonnier de Danièle O, Rokhaya D, Aïssa T qui le traitaient de Blanc riche, de vieux mâle blanc, bénéficiant d’un privilège exorbitant… et que l’heure était venue d’expier son crime. Pendant que Aïssa T activait le feu sous la marmite, Rokhaya D versait le bouillon et Daniel O préparait la sauce graine ; le festin s’annonçait chaleureux, goûteux (tu parles, avec une viande aussi rouge) et tout LFI était attendu. Et là, surprise, arrive Guénolé avec une bouteille de vin qui demande, l’air de rien, aux cuisinières : « vous prendrez bien un petit corbières rouge pour accompagner le plat ? » ; Dès le lendemain, remué par cette étrange prémonition, el Cubano fit sa déclaration sur son blog, car en fait, « pourquoi dénoncer aux autres ce que je suis moi-même réellement ? » Autant cracher face au vent.

.

Donc, sans aucun doute, Mélenchon a retrouvé sa mémoire en affirmant que le privilège blanc n’existe pas, comme les communautés et le dahu. Nous, cela fait longtemps qu’on le sait. C’est comme si Mélenchon nous avouait que l’eau est mouillée.

Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “Mélenchon retrouve ses facultés : « je suis blanc et vieux… je suis un vieux mâle blanc »”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    C’est surtout un vieux con.

  2. Moshé Moshé dit :

    Si vous saviez comment il se comporte avec les femmes de son entourage, ce n’est pas pour ses yeux qu’une des starlette du parti animait la première partie de ses apparitions !

    Ca a fait du grabuge dès qu’elle avait refusé plus longtemps de passer dans les alcoves de la non-soumission !

    C’est marrant avec une telle enseigne qu’il soutienne autant l’islam, terme qui signifie « soumission » ???

  3. Avatar Christophe L dit :

    Réaction de survie mais trop tard la méluche…trop tard

  4. Avatar Christian dit :

    Le vent tourne et la girouette Mélenchon veut retrouver du vent mais le mal est fait..et quand on remplira les bateaux en direction des pays musulmans qu’il chérie temps pur un retour aux origines de tous ces parasites on lui réservera une cabine en 1ere puisque son avenir politique semble là bas car ici il est grillé le vieux socialo Et pourquoi pas l’Algérie cela fera plaisir à sa compagne Sophia Chikirou née le 3 juin 1979 . Ses parents sont tous deux algériens kabyles. Son père, ouvrier aujourd’hui retiré à Béjaïa 28 ans d’écart avec sa fatma, cela fait déjà un point commun avec les bledards

  5. Hoplite Hoplite dit :

    Attendons qu’il affirme soutenir génération identitaire en douce. Melansoros va!

  6. Avatar Adalbert le Grand dit :

    L’alternance de moments de lucidité et de normalité avec des moments de troubles comportementaux, cognitifs, mémoriels, psychiques est un symptôme caractéristique des démences dégénératives (comme l’Alzheimer) en phase débutante et médiane.

    [Dans la phase terminale la personne a complètement « perdu l’esprit » et n’a plus de phases lucides]

    __

    Un petit copié-collé pour y voir clair. Si ce n’est pas le camarade Mélenchon, ça y ressemble.

    Qu’est-ce que la démence sénile ?

    La démence sénile est une des nombreuses démences répertoriées: Il s’agit d’une maladie qui affecte particulièrement les sujets âgés. Malheureusement, les démences dégénératives séniles et pré-séniles touchant les plus de 60 ans, sont incurables.
    __

    Quelle est la définition de la démence ?

    La démence est un affaiblissement psychique, global et progressif, dû à une affection organique du système nerveux central. Elle frappe l’ensemble des facultés psychiques et altère l’affectivité et l’activité du patient, ainsi que sa conduite sociale.
    __

    Son évolution est progressive mais irrémédiable.

    – Le champ de conscience du malade se rétrécit, son attention devient déficitaire et sa concentration devient défaillante.
    – En même temps que l’intelligence, l’affectivité, l’humeur et le sens des valeurs morales se trouvent également affectés.
    – C’est ce qui explique certains actes délictueux, tels que le vol à l’étalage ou les attentats à la pudeur.

    – Des comportements puérils surviennent tels que :

    Le collectionnisme ( le besoin de collectionner des objets inutiles).
    La fabulation: la personne se prend à inventer, à imaginer des choses. Ce qui la conduit également à formuler des mensonges.
    La labilité affective, à savoir des changements répétés, rapides et spontanés de l’état affectif comme par exemple la tristesse, l’irritabilité, l’impulsivité…
    ___

    Comment reconnaître la démence ?

    La démence se traduit par plusieurs types de symptômes :

    – Troubles du langage.
    – Troubles de l’attention et de la concentration.
    – Troubles de la perception.
    – Troubles de la mémoire.

    Ces symptômes sont progressifs. Ils s’installent peu à peu, et conduisent à une perte totale de l’autonomie accompagnée d’un état dépressif, des troubles du caractère avec délire chronique de persécution et baisse de l’intellect. On note également des troubles de l’orientation avec altération du jugement.

    A ce stade il est conseillé de pratiquer un électroencéphalogramme, suivi d’un scanner qui permettra de déceler une atrophie cérébrale.

    La mémoire de fixation est la première atteinte, le sujet revit de manière privilégiée les scènes de son enfance ou peut adopter un comportement de fugue.

    Les troubles du comportement sont polymorphes et témoignent de l’absence d’autocritique, tels que la négligence de soi, des actes illogiques, des troubles du sommeil et des conduites alimentaires perturbées…

    Les troubles intellectuels, véritables noyaux démentiels, traduiront le déficit global. Des opérations mentales de base comme la lecture et le calcul seront éventuellement conservées. Le cours de la pensée sera rapidement perturbé. Apparaîtront enfin des conduites asociales entraînant ce qu’on appelle une rupture sociale. S’y associeront des troubles caractériels, des idées délirantes avec phénomènes hallucinatoires ainsi que des atteintes neurologiques ou cardiovasculaires.

    • frejusien frejusien dit :

      cela rappelle étrangement les débuts de la maladie de Chichi qui avait déclaré en public qu’il voterait pour Hollande contre sarko,
      Cela n’a pas interpellé, pourtant c’étaient les signes annonciateurs de la maladie d’Alzheimer,

      ou ne faudrait-il pas plutôt y voir un désir paternel de protéger ses maghrébins fournisseurs de drogues diverses, indispensables à son bien-être ?

  7. Avatar R.E.D. dit :

    Déjà être de gauche est parait il un signe de démence . donc.
    « La république c’est moi ». début des troubles intellectuels ? conduite asociale?
    troubles caractériels? nous y sommes en plein. le jeune quatrains a intérêts a se tirer vite fait de ce guêpier avant d’être trop contaminé . Nous lui pardonnerons car il ne doit pas avoir atteint la maturité nécessaire pour faire face a l’endoctrinement socialo coco.

Lire Aussi