L’ex-premier ministre australien appelle les Britanniques à refouler les  bateaux de clandestins, question de vie ou de mort 


L’ex-premier ministre australien appelle les Britanniques à refouler les  bateaux de clandestins, question de vie ou de mort 

 

Australie/Royaume uni : même configuration géographique.

L’ancien Premier ministre australien Tony Abbott avertit :

Le Royaume-Uni doit refouler les bateaux des immigrés clandestins sous peine d’une crise majeure

 

Tant qu’il suffit d’ « arriver pour rester », les passeurs auront une motivation économique et les pays qui n’ont pas la volonté de dire « non » risquent une invasion pacifique »

 

L’ancien premier ministre australien prévient solennellement le gouvernement britannique :

A moins que le Royaume-Uni ne commence à bloquer les embarcations  de migrants qui arrivent dans la Manche et à les renvoyer en France, il sera confronté à une crise des migrants qui ne fera que s’aggraver.

Le nombre de bateaux de migrants clandestins se dirigeant vers le Royaume-Uni augmente depuis 2016, enregistrant cette année un pic inhabituel pendant le confinement, qui devrait particulièrement inquiéter les Britanniques.

Pendant cette période, le leader du parti Brexit, Nigel Farage, a souligné le nombre croissant de migrants arrivant sur les côtes britanniques, révélant que la marine française escortait même les bateaux de migrants en route pour traverser la Manche afin de les remettre aux autorités britanniques.

Alors que la crise s’aggrave, M. Abbott affirme que la Grande-Bretagne peut suivre le modèle australien de refoulement des bateaux que son gouvernement a mis en œuvre avec succès à partir de 2013.

Dans un article qu’il a écrit pour le Telegraph, M. Abbott avertit que le « ruisseau » pourrait bientôt se transformer en un « fleuve » de migrants se dirigeant vers le Royaume-Uni, en comparant la situation à la crise des migrants de 2015 qui a vu l’entrée d’environ un million de migrants en Europe.

Comment l’Australie a mis fin à sa crise des migrants

Selon M. Abbott, l’approche actuelle des autorités britanniques envoie un mauvais signal aux migrants et aux passeurs, qui pensent qu’une fois arrivés dans les eaux territoriales britanniques, ils n’ont plus à s’inquiéter.

Tant s’appliquera le principe « arriver c’est rester », les passeurs auront un argument économique, et les pays qui n’ont pas la volonté de dire « non » risquent une invasion pacifique. C’est la perspective qui attend la Grande-Bretagne si des mesures rapides ne sont pas prises pour empêcher les gens d’arriver illégalement par bateau », a écrit Abbott dimanche.

« C’est la perspective à laquelle l’Australie était confrontée lorsque je suis devenu Premier ministre en 2013. Notre frontière maritime était devenue poreuse parce que mon prédécesseur avait démantelé les dispositions antérieures qui refusaient aux arrivants illégaux le droit de séjour permanent. De quelques centaines de boat people illégaux en 2009, en juillet 2013, près de 5 000 étaient arrivés en un seul mois », a partagé M. Abbott à propos de ses expériences qui ont conduit à la mise en œuvre réussie de l’opération « Frontières souveraines » en 2013.

L’opération visait à empêcher les migrants illégaux de débarquer sur les côtes australiennes et de renvoyer les bateaux de migrants en mer.

Entre 2009 et le lancement de l’opération « Frontières souveraines », plus de 50 000 migrants sont arrivés en Australie. Abbott a ensuite prouvé que la migration pouvait être maîtrisée grâce à sa politique réussie de refoulement des bateaux.

La politique australienne stricte a sauvé des vies de migrants.

 

 

Immigrationnistes australiens en 2013.

 

Abbott a déclaré :

 

« Pour sauver des vies, il fallait mettre fin au processus ; ainsi que pour reprendre le contrôle de nos frontières et garder notre respect de nous-mêmes en tant que pays. Ainsi, au lieu de sauver des gens qui n’avaient pas le droit de venir ici, et de les amener en Australie, mon gouvernement a donné l’ordre à la marine d’intercepter les bateaux, de les escorter jusqu’au bord des eaux indonésiennes, et de leur laisser juste assez de carburant pour qu’ils puissent retourner d’où ils étaient venus. Et lorsque les passeurs ont sabordé leurs bateaux, nous avions des canots de sauvetage orange insubmersibles pour les mettre à bord pour le voyage de retour à Java. Parfois, les candidats à l’immigration devaient être retenus sur des navires australiens jusqu’à ce qu’il soit possible de les renvoyer en toute sécurité », a commenté M. Abbott à propos du processus mis en place par l’Australie.

 

Suite à la chronique d’Abbott dans le Telegraph, il a également réalisé une interview avec Farage sur la crise actuelle des migrants en Grande-Bretagne. Au cours de l’entretien, Farage a souligné que les Français aidaient activement les migrants à atteindre les eaux territoriales britanniques et que les garde-côtes et les patrouilles frontalières britanniques ne faisaient pas grand-chose pour les arrêter et même les aider en ramassant les migrants et en les transportant vers la côte britannique.

Abbott a déclaré que l’Australie a connu un phénomène similaire, où les garde-côtes se sont transformés en « guide côtier » qui a amené des migrants clandestins d’Indonésie sur l’île Christmas, qui appartient à l’Australie mais se trouve à proximité de la côte de Jakarta, la capitale de l’Indonésie.

Abbott a reconnu que la situation est difficile, mais que les pays doivent prendre une main « ferme », et étudier toutes les pistes juridiques adéquates  pour pouvoir agir, sinon la crise peut dégénérer en une spirale incontrôlable.

Article remanié et résumé ; article original :

https://rmx.news/article/article/uk-must-turn-illegal-migrants-boats-back-or-risk-a-major-crisis-says-former-australian-pm-tony-abbott

 

Les Britanniques menacés.

L’exemple de Savile,dans le Yorkshire

[aux journalistes] Partez, vous ne devriez pas être ici. Ne revenez pas !

Il n’y a presque pas de résidents blancs à Savile

Le dernier recensement a révélé que seulement 48 des 4 033 personnes vivant là-bas étaient des Britanniques blancs

Même la dame qui vend des glaces l’été dans une camionnette porte une burka

 

Dans un documentaire, le Daily Mail qualifie la ville de Savile de  « l’une des régions les plus homogènes de Grande-Bretagne sur le plan racial ».

Et pour cause :  la plupart des gens ont la même culture et sont musulmans !

Ce n’est pas un hasard car dans la plupart des endroits, les musulmans préfèrent vivre avec des personnes issues des mêmes milieux culturels.

Beaucoup de migrants sont venus à Savile pour occuper les emplois mal payés des laineries. Au bout d’un certain temps, ils ont ouvert leurs propres magasins de vêtements islamiques et de tapis de prière.

Rapidement, les pubs ont été fermés et d’autres magasins occidentaux proposant des produits d’épicerie ont également dû fermer. Entre-temps, une mosquée a été construite pour environ 4 000 fidèles et l’image des rues a radicalement changé.

 

« Beaucoup de femmes musulmanes qui vivent ici ne parlent pas ou peu l’anglais… Les épouses ont une vie limitée : élever les enfants, cuisiner pour les familles ou aller à des événements réservés aux femmes à l’immense mosquée locale.

« Beaucoup, j’imagine, ont été amenées au Royaume-Uni pour épouser les hommes britanniques d’origine sud-asiatique [Pakistan, Indonésie etc] qui ont fait de cette région leur foyer, écrit le Daily Mail.

 

Selon le journal, même la dame qui vend des glaces en été (photo) porte une burka à Savile et les jeunes filles sont également obligées de porter des vêtements islamiques.

 

« Malheureusement, toutes les filles que j’ai vues – même celles de six et sept ans qui jouaient dans le parc – étaient enveloppées dans un hijab et une robe d’épaule, de peur qu’un homme n’aperçoive sa chair », explique le journaliste du Daily Mail.

 

Le développement de la ville donne un aperçu de l’avenir :

-l’islam n’apporte pas la diversité, il apporte une société homogène, une société exclusivement pour les musulmans.

 

Voir l’article original du Daily Mail, avec les photos très parlantes :

https://www.dailymail.co.uk/news/article-3899540/Go-away-shouldn-t-Don-t-come-corner-Yorkshire-no-white-residents.html

Egalement, un article de RR  sur la situation britannique :

https://resistancerepublicaine.com/2019/01/25/journaliste-conservateur-et-homosexuel-je-ne-suis-plus-en-securite-dans-la-grande-bretagne-islamisee/

Extrait ici :

Je ne peux attendre que l’héroïque Tommy Robinson et son armée de Braves renversent le gouvernement et ferment les frontières. Il est trop tard pour mon pays d’origine. Les Britanniques de souche sont sur le point de devenir une minorité à Birmingham, la capitale du djihad, où 50.000 personnes ne connaissent pas la langue anglaise. A Bradford, il existe des lieux où vous ne pouvez pas commander un café si vous ne parlez pas l’arabe.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


8 thoughts on “L’ex-premier ministre australien appelle les Britanniques à refouler les  bateaux de clandestins, question de vie ou de mort 

  1. JackJack

    C’est le Royaume-Uni d’aujourd’hui, ce sera la France de demain… D’ici 2022, ce sera plus ou moins 1 million de migrants en plus, en majorité musulmans, et une bonne douzaine de mosquées supplémentaires, sans parler d’églises détruites ou vandalisées, d’agressions multiples et de censures ou passage en « justice » de patriotes non politiquement corrects. Et 2022 garantit-il un changement ?

  2. AvatarGuy Mauve

    Il n’y a pas à se trouver d’excuses pseudo-morales pour justifier les renvois de bateaux d’immigrés, (pas de « migrants », qui veut dire temporaire). On dirait toujours qu’il faut bafouiller des petites phrases virtueuses pour se défendre.
    Un nouvelle guerre RACIALE vient de commencer, et comme en toutes guerres, seul un combat déterminé peut apporter la victoire !

  3. AvatarALPHA ... OMEGA .

    En fin de compte , les mondialistes qui convainquent ces Noirs à quitter l’Afrique , n’osent pas les déposer en Russie et en Chine ; là-bas ils seraient envoyés aux travaux forcés dans des goulags pour de longues années .
    Imaginez-vous un monde islamisé ou africanisé : recul de plus de 7 à 8 mille ans …

  4. AvatarMachinchose

    si les premieres embarcations de clandestins avaient été canonées et coulées, on n’ en serait pas là

    toujours cette compassion mortelle

    en GB, la réussite de l’ invasion est totale

    Hitler doit s’ en retourner dans sa tombe, lui qui a raté son envahissement de l’ angleterre avec ses formidables moyens militaires

    doublé par des millions de cafards ……le péril blattesque qui s’ installe aussi en France

  5. Avatardurandurand

    Préparons-nous , préparons-nous amis Patriotes , les jours et les semaines et les mois à venir nous serons néfaste , terrible pour nous , dans le sens ou le chômage va s’accélérer , les sanctions contre les patriotes , les sans dents ou les populistes vont s’intensifiées , comme la submersion migratoire , avec de plus en plus de manifs d’ allogènes clandestins avec ceux ayant des papiers , ces manifs vont monter crescendo , il ne fera pas bon d’être blancs dans les villes ou quartiers , ces manifs de conquête prendront de l’ampleur .malheureusement nos corrompus et traîtres qui nous gouvernent vont être dépasser par les événements ,ayant peur des antifas et autres saloperies suce babouche .Préparez vos B.A.R . et tous ce qui va avec amis patriotes .

  6. AvatarChristophe L

    Les anglais n’ont toujours pas compris que pour avoir de la diversité il faut des pays homogènes. Le peuple autochtone anglais va finir par disparaître, bientôt il ne restera dans l’imaginaire collectif que le célèbre Harry Potter.. c’est un peu triste quand même non !!??

  7. ConanConan

    @Christophe L bonsoir,
    Idem pour les français, nous ne sommes guère mieux lotis !
    Ayant fait le choix de ne plus faire d’enfants, c’est la destinée à laquelle il fallait s’attendre …
    Mais, n’aurait-on pas du au moins essayer de choisir nos « immigrés » ?
    Pas du tout ! Nous nous sommes laissés envahir et avons même encouragé l’arrivée d’envahisseurs qui se déclarent ouvertement ennemis de notre civilisation, de notre culture, de notre pays ! Ceci est même rappelé dans l’hymne national algérien !
    Et nos lopettes de tous les gouvernements qui se sont succédés depuis les indépendances se mettent au garde à vous lorsqu’ils sont en visite officielle en Algérie et qu’on leur sert le kassaman ! Pauvres pantins sans couilles et sans honneur !
    Je pense que le phénomène migratoire n’aurait pas eu des conséquences aussi désastreuses si les nouveaux français n’étaient pas, à priori, fanatisés par cette religion archaïque et totalitariste qu’est l’islam !
    Qu’est ce qui pouvait bien nous interdire de choisir ceux que nous devions « adopter » ? On est maître chez soi ou on ne l’est pas !
    Par contre, le désir de se maintenir au pouvoir amènera notre enfant-roi à importer encore des millions de nouveaux allocataires musulmans et futurs électeurs !!!!…
    Nos enfants et petits enfants auront à se débattre dans des torrents de sang !

Comments are closed.