L’affaire Raoult c’est l’affaire Dreyfus du XXIème siècle


L’affaire Raoult c’est l’affaire Dreyfus du XXIème siècle

.

Ce que Véran vient de faire dépasse l’entendement. C’est un crime.

Crime contre la vie, puisque, en interdisant la prescription de la chloroquine, il continue de tuer les malheureux qui, sans avoir la chance de passer dans les mains de Raoult, vont souffrir de complications et se retrouver sous respirateur…

Crime contre la liberté des médecins de prescrire le médicament qu’ils considèrent comme aptes à soigner 

Crime contre la liberté du malade qui voudrait être soigné à l’hydroxychloroquine, faisant confiance au professeur Raoult et que l’on empêche de choisir son traitement. Ce n’est pas parce que c’est à la mode que c’est bien ! Le politique n’a pas à se mêler de la santé ; or, dorénavant, si vous êtes hospitalisé avec une grave maladie, c’est l’équipe qui décide du « protocole »  aussi immobilisant qu’une cuirasse du Moyen-Age  et des soins-médicaments à vous apporter.. sans que vous puissiez décider et choisir entre 2 solutions, en sachant que nombre de médecins et de chefs de service sont grassement rémunérés par les labos. Ce qui relativise la confiance qu’on peut avoir en eux. Ce sont des technocrates, des gens aux ordres de Big Pharma et des politiques qui décident pour vous, à votre place et qui prétendent, en sus, interdire un médicament qui soigne au prétexte d’une étude qui ne correspond absolument pas aux conseils d’utilisation de Raoult (au début des symptômes). C’est du totalitarisme et une dictature.

A ce stade, il faudrait interdire le doliprane et l’efferalgan  qui présentent un nombre de contre-indications hallucinantes, présentes dans leurs notices. Merci à Joël qui les a relevées dans un commentaire.

https://resistancerepublicaine.com/2020/05/28/raoult-aux-assassins-qui-interdisent-lhydroxychloroquine-on-soignera-avec-les-medicaments-appropries/#comment-833630

Avez-vous jamais vu un médicament qui, comme tous les médicaments, a des effets secondaires sur certaines personnes, être interdit ? Jamais. Le médecin prescripteur sait, il connaît ses patients, il tient compte de leur santé… Pourquoi tout à coup cela serait-il différent parce que c’est l’hydroxychloroquine, qui, de plus, n’est pas un nouveau médicament mais a été prescrit et vendu librement depuis 50 ans ? Cela ne tient pas debout, c’est ce qui incite et invite à se poser des questions sur ce qui se passe.

.

En effet nous ne vivons pas une banale affaire de discussions et règlements de compte entre spécialistes. Nous vivons une épidémie dont pas mal de tenants et d’aboutissants nous échappent, et notamment cet acharnement contre l’hydroxychloroquine et le Professeur Raoult. Parce qu’il s’agit d’enjeux et idéologiques et politiques, comme ce fut le cas avec l’affaire Dreyfus.

.

Oui le Professeur Raoult est un second Dreyfus, malmené, accusé, condamné… bien qu’innocent,  pour avoir dit la vérité et parce qu’avec son bon sens, son éthique, sa franchise… il met des bâtons dans les roues de Big Pharma, alias Buzyn, Véran, Lévy,et tous les médecins payés pour travailler dans et pour des labos qui n’ont qu’un but, faire du profit. 

Exactement comme, en son temps, le capitaine Dreyfus (qui, en sus de tous ses malheurs, a celui d’avoir pour arrière petit-fils le croque-mort Salomon)  avait servi de bouc émissaire pour, à la fois,  protéger le véritable espion et surfer sur la vague antisémite.

Dans les deux cas il s’agit d’une machination. Politico-judiciaire pour Dreyfus. Politique et peut-être bientôt  politico-judiciaire pour Raoult car on ne voit pas comment cette affaire pourrait ne pas exploser à la tête de Macron et du gouvernement.

Mais le véritable parallèle n’est pas là, ce qui saute aux yeux c’est que, entre 1894 et 1906  comme en 2020, l’opinion publique s’est divisée entre dreyfusards et anti-dreyfusards. Entre défenseurs de Dreyfus et antisémites. Entre pro-Raoult et macronistes corrompus.

 

Et hier comme aujourd’hui, ce sont les rebelles, ceux qui ne font pas partie des meubles ni de l’establishment , ceux qui ont beaucoup à perdre, comme Zola condamné pour son « j’accuse », ceux  qui se battent pour Dreyfus, pour  la vérité, pour la liberté… Hier Zola et Jaurès, Péguy, Clémenceau… des âmes fortes, des êtres libres, des hommes de conviction, des hommes attachés à la vie, des patriotes, tous.  Aujourd’hui pratiquement tout le clan patriote, cathos et laïques mêlés, souverainistes et européistes (il n’y en a pas beaucoup dans le camp patriote mais ils existent quand même), jacobins et régionalistes, républicains et monarchistes… est pour Raoult. Un hasard ? Une posture ? Non. Je peux vous assurer que, dans le clan patriote, au sein des partis politiques, des associations, des sites, des medias… on ne s’est pas concertés. Tous, d’emblée, on a choisi Raoult et on a fait compagne pour lui et son traitement. Comme une évidence. On ne peut pourtant pas dire que c’est l’opposition à Big Pharma, à l’argent qui nous aurait réunis. Il n’y a pas tant de gens de gauche parmi nous. Non, la vérité nous a sauté aux yeux dès la première apparition de Didier Raoult et ses explications, ses preuves. D’un côté un médecin de renom qui nous propose un traitement simple évitant les complications, de l’autre un système obscur, manipulateur en diable, inhumain et dictatorial, liberticide, qui a laissé mourir nos vieux tout seuls et qui, par son incurie, a causé une crise économique dont nous n’avons pas encore imaginé l’horreur.

Cela s’est fait tout seul, sans discours, nous avons tous été guidés par le bon sens, comme Emile Zola qui, voyant tout à coup de qui se passait a écrit son énorme J‘accuse ! Nous tous, baptisés alternativement sans-dents, lépreux, fachos, Gaulois réfractaires, nationalistes et autres illettrés par nos ennemis et notamment par le Président Macron qui devrait, qui aurait dû être le Président de tous les Français. Il nous marche dessus et essaie de se réconcilier avec nous en appelant Zemmour et de Villiers pendant qu’il détruit encore davantage notre souveraineté économique et financière.

Aujourd’hui, il n’y a pas de hasard, dans le camp des anti-Raoult on retrouve les anti-Dryeyfusards, carriéristes, ambitieux, sans scrupules, prêts à faire condamner un homme innocent, prêts à gâcher la vie de leurs opposants, prêts même à laisser mourir 30 000 personnes alors qu’un traitement existe, pour une place, pour être ré-élus, pour  imposer leur idéal politique de mondialiste dégénéré au peuple, pour imposer leur vision du monde de dégénérés. Pour faire taire ce peuple qui les a élus, certes, mais qui est capable de voter non au TCE et qui sent, instinctivement qui sont ses amis et qui sont ses ennemis. 

.

Oui, l’affaire Raoult est notre affaire Dreyfus, on n’a pas fini d’en parler… et Macron aura beaucoup de mal à se débarrasser des fautes énormes liées à  sa gestion du covid… et de la chloroquine.

Qui connaissait Raoult il  y a 3 mois ? Pourtant, en 3 mois il a pris une stature, une aura… C’est une leçon d’optimisme pour les patriotes. Un homme ou une femme peut se lever que nul ne connaissait et devenir plus populaire que les politiques en place. Raoult, a priori, ne souhaite pas se lancer en politique, et pour les anti-islam et anti-immigration que nous sommes… cela vaudrait mieux ! Parce que se battre contre le Covid et Macron c’est une chose, passer d’un immigrationniste islamophile fou à un autre immigrationniste islamophile fou… c’est pas très tentant !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “L’affaire Raoult c’est l’affaire Dreyfus du XXIème siècle

  1. AvatarLéon de Lusignan

    Parallèle très juste entre les deux affaires, j’adhère à 100%.

    macron et ces pieds nickelés ont semé le vent, ils recolteront la tempête, par contre je verrai bien Raoult ministre de la santé, cela ferait beaucoup inverser les pro labos,.

    1. Avatarpauledesbaux

      excellent proposition pour un nouveau gouvernement qui ne saurait tarder vu la nullité de l’actuel…..AUX ARMES CITOYENS

  2. AvatarChristian Jour

    Comme pour le sang contaminé, les principales ordures, acteurs de cette triste affaire de chloroquine s’en sortiront blanchis par des juges complaisants et corrompus.

  3. AvatarRinocero

    Chers amis de RR , pas « big pharrma  » mais « grand groupes pharma . Cessons de donner des gages aux anglicismes. La langue français existe, soutenons la :
    GRANDS GROUPES PHARMA

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Cher Rinocero je suis un défenseur acharné de la langue française mais des mots sont passés en français, il serait ridicule de ne pas les utiliser (week-end, foot-ball…) rien à voir avec la manie de tout angliciser. Or, Big Pharma ne signifie pas seulement « grands groupes pharmaceutiques » mais a en plus une connotation péjorative voire interrogative sur leurs motivations que l’expression française n’a pas. Je continuerai donc d’utiliser Big Pharma à chaque fois que ce sera nécessaire, désolée.

  4. AvatarBaribal

    La similitude entre Raoult et Dreyfus est réelle. C’est à croire que le gouvernement a encore trouver un motif pour diviser les Français, diviser pour mieux régner.

    Ce matin, je regardais « L’heure des pros », sur CNews et j’ai assisté à une interview détonante du Professeur Philippe Parola, chef du pôle maladies infectieuses à l’IHU de Marseille, bras droit de Raoult. Il a détruit totalement la pseudo-étude du Lancet, mettant en évidence les mensonges, le manque d’information et les intérêts financiers liant certains médecins avec des labos. Trop long à raconter. Regardez le lien ci-dessous, 25 minutes de bonheur avec, au passage, Joffrin et les journalopes qui en prennent plein la tronche.

    https://www.youtube.com/watch?v=6uEKtA-QDtY

      1. frejusienfrejusien

        le Joffrin s’illustre parfaitement comme le crétin à œillères , représentant son journal,
        c’est la caricature de la gauche, le repoussoir le plus ridicule et le mieux achevé, à mourir de rire

  5. Avatarfrancois

    Où va notre belle France avec tous ces margoulins qui ne font que défendre les labos au détriment d’un professeur chercheur compétent qui propose un traitement « bon marché ». elle est belle la macronie !

  6. Avatarzipo

    Je m’associe a cette comparaison avec l’affaire Dreyfus !
    Le professeur Rahoul seul contre tous et le système avec le soutien de la population Française et Marseillaise va envoyer Big-Pharma et les sbires a sa botte les journaleux et les téléviseux qu’ils ont soudoyé a leur juste valeur celle des pourris du système !!!!!!
    Je réclame JUSTICE et CONDAMNATION DE TOUS CEUX QUI DE PRES OU DE LOIN ONT PARTICIPE A CETTE IGNOMINIE!

  7. AvatarDorylée

    Véran. Rien que le nom m’irrite ! Le Gamelin de la santé. Une question me hante :  » Le Poudré aurait-il pu trouver pire que Véran ? Une handicapée mentale genre Greta Thunberg aurait-elle pu faire pire ? Même avec l’aide de Salomon ???

Comments are closed.