Ce sont bien les Arabes qui ont demandé aux « palestiniens » de quitter Israël en 48 : témoignages


Ce sont bien les Arabes qui ont demandé aux « palestiniens » de quitter Israël en 48 : témoignages

.

En complément de l’article de Edmond Le Tigre 

https://resistancerepublicaine.com/2020/05/26/la-verite-sur-le-conflit-israelo-palestinien-2-les-juifs-nont-jamais-chasse-les-arabes-en-1948/

Quand on tapait  « réfugiés palestiniens » sur Wikipédia on tombait sur ce que j’avais sauvegardé à l’époque (et publié ci après) Ces informations semblent avoir disparu.

.

Entretien avec Mahmoud Darwich, poète palestinien, réalisé par Farouk Nardam-Bey et Elias Sanbar (Revue d’Études palestiniennes, No 10, Hiver l984)
« Pour mes parents, notre séjour au Liban était temporaire ; nous y étions en visite ou même en villégiature. On avait à l’époque commandé aux Palestiniens de quitter leur patrie pour ne point gêner le déroulement des opérations militaires arabes qui devaient durer quelques jours et nous permettre de réintégrer rapidement nos maisons. Mes parents découvrirent bien vite que ces promesses n’étaient que rêves… »

.

Extrait du Bulletin du REMP (Groupe de recherches pour les problèmes des migrations européennes janvier-mars 1957) à La Haye (pp 10-il) :
« Dès les premiers mois de 1948, la Ligue arabe publiait des instructions demandant aux gens de chercher refuge temporairement dans les pays voisins, pour revenir plus tard à leurs domiciles dans le sillage des armées arabes victorieuses et recueillir leur part des biens juifs abandonnés. »

.

Témoignage égyptien. (El -Yom, journal du Caire 12.4.1963):
« Le 15 mai 1948 arriva.., et le dernier soldat britannique quitta la Palestine. Ce même jour, le mufti de Jérusalem (Amin al-Husseini) demanda aux Arabes de Palestine de quitter le pays, de quitter Haïfa, Jaffa et les autres villes.., car les armées arabes étaient sur le point de pénétrer dans le pays et de se battre à leur place, contre les bandes juives pour les chasser de Palestine. »

.

Extrait des Mémoires de Haled alAzrn (1973), Premier ministre de Syrie en 1948 et 1949, paru à Beyrouth :
« [La raison de l’échec arabe en 1948 fut] l’appel des gouvernements arabes aux habitants de la Palestine, pour qu’ils se rendent dans les pays voisins… C’est nous qui les avions encouragés à partir… Nous avons amené la destruction sur un million de réfugiés arabes, en les incitant et en les adjurant de quitter leurs terres, leurs foyers, leur travail et leurs commerces. »

.

Extrait de « Ma’al Nas” (Avec le peuple 1956): livre de Mahmoud Seif-e-Din Irani, paru à Amman (Jordan Publishing House) :
« Soudain, les habitants de Jaffa commencèrent à abandonner leur ville… Nous étions tous trop optimistes, nous avons quitté le pays de notre libre choix, croyant que nous partions pour une courte visite, des vacances et que nous retournerions peu après, comme si rien ne s’était passé. »

.

30 mai 1955, témoignage arabe palestinien (Falastin, quotidien jordanien):
« Nous, les réfugiés, avons le droit de dire aux membres du Conseil de la Ligue arabe: nous avons quitté notre patrie sur la foi de fausses promesses faites par des dirigeants malhonnêtes des États arabes. Ils nous ont promis que notre absence ne durerait pas plus de deux semaines, qu’elle serait une sorte de promenade, après quoi nous reviendrions ».

.

Extrait d’un livre (1955 ) de Edouard Attiya, secrétaire du bureau de la Ligue arabe à Londres, de 1941 à 1950, The Arabs paru à Londres (p 183) :

« Cet exode en masse est particulièrement dû à la croyance qu’avaient les Arabes, encouragés en cela par les vantardises et par les déclarations inconscientes de certains chefs arabes, selon lesquelles la défaite des Juifs par les armées des États arabes était l’affaire de quelques semaines et qu’elle permettrait aux Arabes palestiniens de rentrer dans leur pays et d’en reprendre possession ».

.

Extrait de Sirr al Nakhba (Le secret du désastre 1955), livre de Nimr al Hawari, ancien commandant de l’organisation paramilitaire Nedjada, paru à Nazareth :
« Les chefs brandirent leurs sabres, prononcèrent des discours enflammés et rédigèrent des articles retentissants. Nous fracasserons le pays à coups de canon, tonna le Premier ministre d’Irak nous détruirons tout endroit où les Juifs chercheront un abri. Les Arabes devront conduire leurs femmes et leurs enfants dans des régions plus sûres en attendant que les combats se soient apaisés, »

.

Déclaration du Premier ministre d’Irak (Presse de Bagdad 15 mars 1948): « Nous écraserons le pays avec nos fusils et nous détruirons tout lieu où les Juifs chercheront refuge. Les Arabes devront emmener leurs femmes et leurs enfants à l’abri pendant le danger, après quoi toute la Palestine sera à eux. »

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




7 thoughts on “Ce sont bien les Arabes qui ont demandé aux « palestiniens » de quitter Israël en 48 : témoignages

  1. AvatarLéon de Lusignan

    Allo, les BDS, la meluche, Esther ben bassa, autin, obono, les indigestes, l’AFP, un commentaire sur les sois disant « réfugiés » palestiniens ?
    Partis de leur plein gré en attendant que l’armée de l’oumma génocide les juifs de Judée Samarie et se partagent le butin, c’est très chariatique, très hallal tout cela…

  2. AvatarMachinchose

    « les Arabes, encouragés en cela par les vantardises et par les déclarations inconscientes de certains chefs arabes, »

    allez! disons « tous les dirigeants arabes »
    trop accoutumésa voir en ces Juifs des sous hommes, tant par le coté dhimmi bien ancré en esprit musulman que l’ aspect de ce que firent le nazis a peine quelques 5 années auparavant

    donc , face a de tels etrangers aux lois de la guerre, les juifs ne pouvaient qu etre vaincus
    par ces grands guerriers musulmans, venus de 6 pays attaquer un bébé état, manquant de presque tout

    état d’esprit typiquement arabe

    se battre, oui! mais a 10 contre 1

    Et c’est bien ce qu on trouve de nos jours chez les racailles maghrébines qui pourrissent la vie des Français! incapables de se battre a 1 contre 1
    celà doit faire partie de leur ADN

    Manque de pot, ils ont perdu et ressassent leur defaite et leur amertume depuis 70 ans

    les « palestiriens » ne sont plus qu un pretexte éculé, plus monté en epingle par une Europe avachie qui continue a se chercher un viet nam, une cause a la khmèrde, une raison d’ exister pour ses gauchos

    et pour certains de ses gouvernements tel celui du Macron, maquette soldée de Charles de Gaulle et aussi fiable que le porte avions du même nom

    le grand rêve de la « politique arabe » de la France, porté par les « Roquets d’ Orsay » a fait pschitt depuis longtemps

    posons nous la seule vraie question
     » qu est ce que les arabes on apporté pour contribuer aux progrés de l’ humanité ??

    la réponse cinglante est RIEN !

    liste des Prix Nobel de ce petit pays de 8 millions d’ habitants et de 22.000 km2

    Prix ​​Nobel de littérature
    1966 : Shmuel Yosef Agnon
    Prix ​​Nobel d’économie
    2002 : Daniel Kahneman
    2005 : Robert Aumann
    Prix ​​Nobel de chimie
    2004 : Aaron Ciechanover
    2004: Avram Hershko
    2009 : Ada Yonath
    2011 : Dan Shechtman
    2013 : Michael Levitt
    2013: Arieh Warshel
    [ montrer ]
    v · m
    Israéliens récompensés d’un prix Nobel
    xxxxx

    et j’ ai éliminé les grotesques prix nobel de la Paix

    en face: , quelques centaines de millions d’ Ar&bes, je précise arabes et pas le milliard et demi de musulmans, un seul prix nobel de littérature accordé a nAGUIB mAHFOUZ l’ égyptien…………

    quelle fomidable prouesse!! quel sucçès……

    faudrait souffler aux responsables du Nobel, l’ idée d une discrimination positive…………ce qui mettrait a l’ honneur deux ou trois arabes…enfin 😆

    1. frejusienfrejusien

      La discrimination positive, elle y est déjà dans les prix Nobel de la paix,

      et pour ce qui est de » la politique arabe » des roquets du Quai d’Orsay,
      m’est avis qu’ils ont été emportés par le rêve de Laurence d’Arabie, virevoltant sur son cheval dans le désert, entourés de touaregs masqués, armés jusqu’aux dents de sabres et couteaux divers, ses voiles tournoyant dans le vent…

      ah ! quel romantisme gauchiotte !!!

  3. Edmond RichterEdmond Richter

    Je suis touché par toutes ces confirmations à mon article. Mais le plus important c’ est de voir à quel point il est facile de tromper les gens. L’ une plus grandes escroqueries du siecle dernier sont: 1) L’ invention du peuple palestinien 2) Oser dire que les juifs ont chasse les palestiniens en 1948 3) Que depuis 1948 ils sont des refugies de pere en fils et en petit fils.
    PLUS LE MENSONGE EST GROS, PLUS IL SERA ACCEPTE (Josef Goebbels, Ministre de la Propagande d’n Hitler)

    1. AvatarMachinchose

      Salut Edmond

      moi aussi, j’ ai été chassé par les Zarabes comme des centaines de milliers, voire de millions de non musulmans

      soixante ans plus tard ou sont les camps de ces expulsés du monde musulmans ?? ces camps qui n’ ont jamais existé, vu que les chassés étaient soit juifs soit chrétiens ( pour les chrétiens, ça continue…)

      l’ immense différence c’est que ces chrétiens et ces juifs, je sont mis a bosser de suite, des boulots surement pas faciles, se contentant de peu et , surtout attentifs , comme toujours, a bien elever et éduquer leurs enfants, a tout faire pour leur donner des situations honorables et enviables

      alors que Lézôtres, que ce soit au Maghreb ou au Proche orient, n’ ont jamais réussi a se sortir les doigts du cul

      voir en France, en Europe, leur fabuleuse propension a vivre aux crochets de la nation qui les a , hélas, accueillis
      ceux de leur communauté qui ont réussi a s’ intégrer, a se tailler leur place enviable dans la société française, représentent a peine 8% de leur population….

      je vais de ce pas annoncer a mes petits enfants qu ils sont réfugiés! et qu une action internationale est en cours pour leur faire toucher quelques pognon et subsides

      pour la premiere fois au monde, on assiste a la naissance d’ une caste de réfugiés 75 ans aprés leurs departs, a présent a l’ UNRWA ils font beneficier de ce statut les arrière petits enfants de ces gens invités a quitter Israel il y a 73 ans!

      et les plus fervents de ces « palestiriens » ce sont ceux qui ont abandonné le coin pour les etats unis, ou l’ argentine, ou le Brésil, pays ou ils ont fait fortune, ou leurs congrégations sont trés influentes

      bravo! eux au moins ils ont tout compris et ils ne reviendront jamais en Palestime ,rêve fumeux et inventé pour faire chier l’ etat d’ israel

  4. AvatarChristian Jour

    Les arabes muzzs foutent la merde partout ou ils passent. mais notre bouffon qui hante l’élysé leur déroule le tapis rouge.

Comments are closed.