L’Etat impose des migrants dans un village : mis devant le fait accompli, le maire démissionne !


L’Etat impose des migrants dans un village : mis devant le fait accompli, le maire démissionne !

Le maire Michel Issert contre l’arrivée des mineurs isolés étrangers sur sa commune.

.

En pleine crise sanitaire, le maire de St-Bauzille-de-Putois a présenté sa démission au préfet de l’Hérault dans un courrier daté du 4 mai. Il proteste contre l’ouverture annoncée d’un centre d’accueil pour mineurs non-accompagnés dans son village. Démission refusée au regard du contexte.

 

C’est un coup de fil du sous-préfet de l’Hérault qui lui a appris la nouvelle le 28 avril. Une mauvaise nouvelle selon Michel Issert, le maire sortant de Saint-Bauzille-de-Putois. Il regrette d’avoir été mis devant le fait accompli, d’autant qu’il considère rendre service puisque, Covid-19 oblige, il assure l’intérim en attendant que la nouvelle équipe prenne ses fonctions.

Il se sent injurié

 

« Moi je suis un maire qui n’a pas souhaité renouveler mon mandat, l’État m’impose de continuer mon action, ce que je fais pour assurer notamment la protection des habitants alors que j’avais décidé de faire autre chose. Quand on nous met dans notre village, avec seulement un assistant de police judiciaire, des mineurs non accompagnés, eh bien le maire n’en est pas informé! Je considère que c’est une injure aux élus« .

 

 Pas de concertation, ni d’information dit il. Il a demandé quand est prévue l’ouverture. Pas de date, mais « ce sera rapide ». Combien de mineurs isolés seront accueillis ? 20 pour commencer et ensuite, peut-être, le double.  Le centre est géré par le Conseil départemental de l’Hérault.

Soit c’est flou, donc il y a un loup. Soit on me prend manifestement pour un con (Michel Issert)

 

Michel Issert rappelle que Saint-Bauzille est un village qui joue la carte du tourisme. Un centre comme celui-là serait donc, à ses yeux, très malvenu. Dans le courrier de démission daté du 4 mai qu’il a adressé au préfet de l’Hérault, il prévient que la décision d’ouvrir ce centre « peut être très lourdes de conséquences pour le village et ses habitants ».

C’est encore une fois l’image de son village de 2 000 habitants, connu pour abriter la Grotte des Demoiselles, mais également pour être l’un des plus beaux points de baignade de la vallée de l’Hérault.

En effet, selon lui, l’arrivée de ces mineurs non accompagnés dans la structure représenterait « un centre de rejet », alors que le centre pleine nature des Lutins cévenols devait être rénové pour renforcer l’attractivité touristique du village.

 

Maire sortant

Démissionner en pleine crise sanitaire ? Pas question

Le préfet a refusé la démission au motif que c’est une décision inappropriée dans le contexte actuel. Jacques Witkowski l’a fait savoir à l’intéressé ce mardi. Michel Issert pourra de nouveau présenter sa démission dans un mois et, cette fois, le préfet sera alors obligé de l’accepter mais, a priori, les successeurs du maire sortant auront déjà pris le relais.

Vous avez souvent des informations concernant ces jeunes qui sont soi-disant encadrés mais qui sont en ville et qui commettent des tas d’exactions qui font peur.

Démissionnaire récidiviste

Michel Issert n’en est pas à son coup d’essai. À l’automne 2016, alors que les migrants évacués de la jungle de Calais sont repartis partout en France, un centre pour demandeurs d’asile (CADA) est prévu dans le village. Mêmes causes, même effets : Michel Issert met sa démission dans la balance. Après un bras de fer avec le préfet de l’époque, un accord est finalement trouvé : pas de CADA mais un Centre d’accueil et d’orientation (CAO) est ouvert. 35 migrants au lieu de 85 séjourneront à Saint-Bauzille-de-Putois le temps que leur dossier soit traité. 

 

https://www.francebleu.fr/infos/societe/pour-protester–l-arrivee-de-mineurs-non-accompagnes-le-maire-de-st-bauzille-de-putois-

https://actu.fr/occitanie/saint-bauzille-de-putois_34243/polemique-maire-lherault-demissionne-protester-contre-larrivee-mineurs-isoles-etrangers_33430270.html

 

Un village idyllique pour soulager Calais... c’est ce qui tient lieu de politique d’immigration en 2020.

Via ferrata du Thaurac (Saint Bauzille de Putois, Hérault) 

 

Ceux qui vous expliquent que vous devez passer après les migrants…

Tout cela nous vient de Calais pour être déversé dans toute la France. Lille en pointe dans la combat pour le Grand remplacement. A l’hôtel de ville, tout va bien entre deux petits fours.(Et une bière pour Martine)

(Nord) Avec Fabienne Buccio, préfète du Pas-de-Calais, Pascal Brice, le directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra), était, samedi matin, au centre d’accueil et d’orientation à Croisilles pour rencontrer les trente-six migrants soudanais. Tous vont déposer une demande d’asile en France. 

(Souriez, vos futurs voisins arrivent !)

 

Pas un centimètre carré épargné

 

Une charge financière pourtant connue et dénoncée

Chiffres de 2017 :

https://www.ifrap.org/emploi-et-politiques-sociales/un-point-sur-la-problematique-des-mineurs-non-accompagnes

 

Complément de Christine Tasin

 

Il est clair qu’ils sont en train de pourrir toute la France et notamment (et surtout) les plus beaux coins, les plus agréables à vivre, les plus touristiques… Ils veulent la mort de tous ceux qui travaillent dans le tourisme ? Ils veulent la mort de notre pays. Ils veulent la mort de tous les petits villages  un peu trop peuplés de Gaulois réactionnaires, alors, vite, vite, le changement de population ! 

 

On relira avec intérêt les préludes à la farce qui se joue à Saint-Bauzille. Déjà, en 2016, nous avions tour à tour, applaudi, encouragé puis… vitupéré le Maire déjà démissionnaire qui était resté quand il avait obtenu que seule la moitié de la fournée prévue lui soit envoyée…

https://resistancerepublicaine.com/2016/10/20/87-migrants-a-saint-bauzille-de-putois-les-habitants-huent-le-prefet-et-soutiennent-le-maire/

https://resistancerepublicaine.com/2016/10/21/migrants-imposes-le-maire-de-saint-bauzille-vient-de-demissionner/

https://resistancerepublicaine.com/2016/10/26/la-trahison-du-maire-demissionnaire-de-saint-bauzille-qui-accepte-44-migrants/

https://resistancerepublicaine.com/2016/11/23/migrants-le-maire-de-saint-bauzille-propose-aux-opposants-de-faire-un-petit-cheque-pour-ses-proteges/

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


20 thoughts on “L’Etat impose des migrants dans un village : mis devant le fait accompli, le maire démissionne !

  1. Avatarexocet

    Comment ça cela vient de Calais, je ne savais pas que la mer méditerrané se trouvée dans le nord de la France, qui a laissé passer cette merde à travers tous le pays pour nous faire chié chez nous sur les côte du Pas-de-Calais, et tout ces pantins qui habite cette ville pour qui ont-ils voté aux dernières élections, cela fait longtemps qu’on les avaient prévenu qu’ils allaient etre dispatcher dans toutes les campagnes de France, ils nous ont pas cru, ils se croyait peut-être protégés et bien maintenant qu’ils en subissent les conséquences, pourquoi toujours les mêmes.

    1. Avatar@D.P.

      En 2017 ils ont voté : 1er tour : 30.98% Mélenchon, 22.2% Marine Le Pen, 16.78% Macron ;
      2nd tour : 60.43% Macron, 39.57% Marine Le Pen. Leur diagnostic est clair, c’est incurable.

      1. Jules FerryJules Ferry

        Ah oui, bien triste en effet…
        Mais dans tout groupe humain, il y a 95 % de moutons inintéressants qui se laissent mener.
        Et 5 % de résistants qui ne se laissent pas faire et qui estiment que la France ne mérite pas ce qui lui arrive.
        Ceux-là n’arrêteront jamais de se battre. Ce sont par eux que les changements surviennent.

  2. AvatarChristian Jour

    L’ordure qui hante les couloirs de l’Elisée n’a rien à foutre de l’avis des Français. Il poursuit son oeuvre de destruction au mépris de son peuple et il nous crache à la gueule avec un cynisme écœurant. Encore deux ans comme cela et c’est la charia avec obligation d’aller prier le cul en l’air dans les mosquée.

  3. AvatarAnnie

    Je croyais qu’il n’y en avait que dans certaines grandes villes ! Quelle horreur !
    Le maire va en tomber malade, c’est sûr.
    Il lui faudra un mois de repos, au moins, pour s’en remettre…

  4. AvatarMountain

    Et ils vont faire quoi la bas ces mineurs non accompagnés?,à part emmerder les gens du coin ,et bien entendu,nourris ,logés,blanchis à rien foutre avec l’argent de nos impôts. Gouvernement de pourris ,

  5. AvatarJoe

    N’oubliez pas que ce sont les pleutres et résignés Français qui ont mis cet individu à la tête du pays . Ils n’ont même pas l’excuse du  » je ne savais pas  » depuis le temps que les sites indépendants alertent et informent ! c’est aussi par paresse intellectuelle qu’ils ne savent rien et ne voient rien. En ce qui me concerne en cherchant ( un peu) , je suis tombée sur RR. voilà des années. Mes compatriotes m’écoeurent !

    1. Avatardenise

      oui et non ! je me met à la place des français qui travaillent qui ont des enfants à élever , une maison a retaper , qui s’occupe aussi parfois de leurs parents vieillissants …c’est à nous d’agir, surtout les retraités …vous voyez bien que les gens ne se déplacent même plus pour voter ! et parce que rien ne change, rien!

  6. Avatarcaiusbonus

    C’est bien fait pour la gueule des français qui votent comme des boeufs. Qu’ils assument leur choix et arrêtent de chialer.en plus ils reprendront les mêmes en 2022 car ils auront peur du RN.
    SNOC XUA TROM.

  7. AvatarLEYOUVERT

    Micron pressenti pour le prix Nobel de chimie , en effet depuis 3 ans avec rien il a réussi à transformer la France en grosse merde.
    Ca fait vraiment mal au cœur.

  8. MichèleMichèle

    Cette note n’est pas une critique.
    Quand on est élu d’une petite commune, on fait ce qu’on peut, avec ce qu’on a.
    Par contre, je voudrais faire une remarque générale:
    Est-ce que le pouvoir ne pousserait-il pas, tout doucement, tout au moins au début, les élus locaux à démissionner.
    Dans ce cas, c’est la préfecture qui gère.
    Elle gère, jusqu’à intégration dans une commune plus «civilisée», ou jusqu’à trouver un citoyen engagé, du genre Momo, Rosette (Rachida), enfin quoi, des gens biens sous tous rapports.

    Les Gaulois sont trop naïfs, il va falloir que ça nous passe !

    DELENDA CARTHAGO

    Gérard

  9. AvatarGloup la grenouille

    La priorité absolue, c’est d’éradiquer l’islam or un maire, officier de l’état civil, agissant au nom de l’État sous l’autorité du procureur de la République n’a aucun pouvoir pour combattre la peste verte.
    Face à la situation catastrophique actuelle, passer des heures à définir l’emplacement des jardinières de fleurs est ridicule.
    N’ayant aucun pouvoir, pas même un droit de veto, concernant l’islamisation de leur commune, les maires ne sont donc que les serviteurs et auxiliaires de l’état islamo-collabo. Ceci est grave, très grave. Ils feraient bien d’y réfléchir, tous, y compris les candidats du RN.

  10. Avatarexocet

    très bonne question, pourquoi pas un préfet et maire en même temps élus par le pouvoir, Un préfet comme à Paris peut être un très bonne exemple, un vrai SS,

  11. Avatardenise

    c’est tout de même incroyable que les français ne puissent avoir leur mot à dire sur les personnes avec qui ils veulent vivre ! Déni de démocratie , c’est insupportable , ! Macron n’a pas été élu , par si peu de citoyens , pour recevoir toute l’Afrique ! l’avez vous vu sur son programme ? Vincent Lindon le disait à médiapart , en lisant son texte, qu’un élu, fut ce t il président ,et qui se comporte comme un roi , ne devrait appliquer que son programme, rien que son programme ! il aurait dit qu’il recevrait un nombre certain de mineurs non accompagnés , croyez vous qu’il aurait été élu ! Mais que fait on de ces personnes qui ne travaillent pas, dans un pays qui va connaitre une grande crise économique ! on se fiche du monde, alors qu’un élu a déjà l’idée de nous faire travailler un jour férié !! Nous ne pouvons accepter cela encore deux ans !!

  12. AvatarGillic

    Les pourris qui dirigent la France ont prévu de remplacer les maires par les petits dictateurs de préfet !! Cela saute aux yeux !!! Depuis 40 ans Jean Marie Le Pen avait prédit tout cela ! Mais les merdias ont préféré ne retenir des paroles de Jean Marie que les  » boulettes » sorties de leurs contextes !!! De plus, ce sont bien les électeurs qui ont porté au pouvoir tous ces pieds nickelés de seconde zone !!

  13. AvatarRichard Hachel

    Question importante, et même d’une importance extrême. Les dizaines de mineurs qu’on fait venir en France tous les jours, ce sont des garçons ou des filles?

  14. AvatarFrançoise BAY SIES

    Ce sont des garcons pas ou peu de filles, les clando qui arrivent sont a 95 % des hommes jeunes en parfaite santé, prêts à combattre le jour venu certes le soudan est en conflit permanent musulmans contre chrétiens, nord contre sud, dans quelques années nous aussi nous connaitrons ce même genre de guerre civile religieuse !!!!!

Comments are closed.