Zemmour : le gouvernement est victime de sa perversité, personne ne veut de la rentrée scolaire le 11

.

Amis lecteurs, vous trouverez ci-dessous un petit compte-rendu de la « veillée » avec Zemmour-Menant et tous les autres du 4 mai sur CNews, juste des notes parfois lapidaires…

 Eric Zemmour trouve normal (il fait partie des rares en France à trouver que cette rentrée soit une bonne idée) que, avec la situation sanitaire actuelle, on fasse la rentrée le  11 mai.  J’ai déjà expliqué pourquoi je trouvais anormal de commencer par les plus petits alors qu’on a de plus en plus de petits hospitalisés en rea avec de drôles de complications. 

.

Mais l’important, tout à la fin de l’émission, c’est le passage où il relève cette chose ahurissante. Personne, dans la propagande gouvernementale, dans les medias, dans les associations d’enseignants, dans les associations de parents d’élèves… ne justifie la nécessité de revenir à l’école pour s’instruire. L’école n’est plus qu’un lieu de garderie et de convivialité... Tout le monde admet in petto que l’école n’est plus l »école. Et ça fait 50 ans que nos gouvernants et nos gauchos travaillent pour obtenir ce résultat.

.

Dis-moi quelle est ton école, je te dirai quel est ton peuple.

 

Les propos d’Eric Zemmour, quand ils sont retranscrits tels quels sont en italique.

.

Chronique de Marc Menant du Jour

Le 4 mai 1897

Incendie du Grand Bazar (Bazar de la Charité) à Paris

120 morts

dont la soeur de Sissi

 

 

THEME 1 Indignation contre insultes reçues par Eric Zemmour

Eric évoque son agression avec beaucoup de dignité et en tire une conséquence politique. Tous les Français, comme lui, sont menacés, et ce qui lui arrive arrive chaque jour à des centaines de Français.

La France a un problème avec les islamo-racailles, guerre sur notre sol, ça arrive tout le temps tous les jours à des millions de Français. Djihad sur notre sol. 

Je suis en première ligne contre ce combat de civilisation… 

Appel de Macron : c’est une élégance qu’il faut lui reconnaître. La discussion a montré des désaccords profonds… donc on a parlé longtemps. On est des adversaires mais pas des ennemis.

La « violence » de ses propos contre la religion musulmane reprochée à Zemmour ?  Les représentants de la France insoumise se sont tus ou bien « il l’a bien cherché », ils sont dans le camp des islamo-racailles. N’ont rien compris à la démocratie c’est la violence des mots qui se substitue à la violence des gestes.(cf la violence des débats Clémenceau-Jaurès à la Chambre)

On s’est habitués à une société hyper-pacifiée. 

Il y a donc choc entre ceux qui viennent d’une société hyper violente et nous… choc violent. Il n’y a plus de corpus civilisationnel commun… Il n’y a plus la même culture donc chacun défend son identité. Les réseaux sociaux permettent le débat et font exploser les cachotteries des medias mainstream. Cette violence n’a rien à voir avec les réseaux sociaux, c’est une violence historique, un affrontement sur notre sol. 

.

Menant à propos de Zemmour : « c’est l’intelligence face à la brute… Force de l’intelligence qui rayonne, ça dérange l’énergumène. C’est Vanini, le droit de blasphémer c’est Voltaire, c’est Diderot. Cet homme représente la dignité. il a beaucoup de leçons d’humanité à donner.« 

.

THEME 2 Les chiffres de l’épidémie

Menant : « 32 départements rouges, 50 verts, devant cette carte on devrait bien dire qu’il faut sortir du confinement,  or certains voudraient le prolonger jusqu’en octobre ! »

Zemmour  : tout ça c’est juste pour préserver le système hospitalier.

International : de nombreux pays entament le déconfinement.

En Grèce, il y a très peu de morts, 140 !   Un des tout premiers pays à confiner, ils ont confiné les migrants puis fermé les frontières. puis tout le monde. C’est la vitesse de la réaction qui a gagné. 

Aux Etats-Unis, le déconfinement a commencé, Etat par Etat. Très désordonné puisque chaque Etat fait ce qu’il veut. New-York bouclé, confinement.

Asie orientale, Corée du Sud, bien. Inde ça reste bas mais on n’y croit pas. Au Japon, c’est mystérieux , il n’y a rien mais n’ont presque rien fait.  Singapour remonte, ils ont tout fait mais ont oublié le million de Pakistanais et Indiens dont personne ne s’est occupé. Ils en sont à 18 morts. Taiwan, record. Sont en-dessous de la Corée du sud. Excellente organisation, ont des masques…

Zemmour :  c’est la honte pour la France…

Entreprises et déconfinement ?  C’est un casse-tête comme pour l’école. 

Problème des  transports, peu de trains, peu de métros… donc problème de distanciation ! Donc bousculade… Ils suppriment des trains et métros quand il faudrait en mettre plus pour que chacun ait une place isolée ! 

RER ne pourra transporter que 15 à 20 pour cent des horaires de pointe normal. 

Tout le monde a peur d’être responsables si souci…

Comment nettoyer les rames ? Faut-il recruter plus ? Pas possible avec les 3 milliards de pertes de la SNCF pour 2020…

D’ailleurs il va aussi y avoir un problème de transports pour Education Nationale ! 

Dans les entreprises, un guide, un vademecum édité de 20 pages !!!!!! Mais pas de prise de température dans les entreprises.

Amazon, a perdu en appel. Résultat des courses, Sud a gagné.  Amazon ferme ses 6 centres et c’est les centres étrangers, d’Allemagne etc qui va fournir. 100 000 employés au chômage ! 

La France a pris du retard sur l’Allemagne (construction automobiles, déplacements quotidiens, chantiers… ) 

la France est à la traîne… de l’Europe. On paye les carences par la décoissance. Pareil pour l’école. 

.

THEME 3 : faut-il rouvrir les écoles ? 

Tout le monde râle, le protocole sanitaire à mettre en oeuvre est compliqué.

Zemmour : le choix de la rentrée le 11 mai, c’est pour permettre aux parents d’aller travailler. 

C’est une psychose totale; les enfants ne sont pas touchés et ne transmettent rien, le gouvernement est victime de sa perversité.  Pour confiner tout le monde il a fait peur aux gens,  tout le monde a peur et tout le monde a peur d’être attaqué en justice.

Or, à présent, le gouvernement veut remettre les gens au travail car c’est une catastrophe économique.

.

Macron a imposé la réouverture le 11 car il y aurait des inégalités entre ceux qui ont des parents pour aider et ceux qui ont des ordinateurs et les autres. Cela signifie clairement que l’Ecole, pour le gouvernement est soit une garderie soit une machine à réparer inégalité. Personne ne dit que l’école est un lieu instruction, de science… personne ne parle de ça, le grand projet humaniste de l’école  a disparu. 

Menant : « C’est dramatique,  depuis un certain temps les gosses sont contents aller à école pour les copains,  pas pour le savoir ».

Zemmour : quand Jules Ferry rend l’école gratuite,  les hommes sont déjà alphabétisés grâce aux curés. L’école actuelle ne fait plus son boulot. Cf l’exemple de Camus : avant il y avait plein de gens dont les parents ne pouvaient pas aider, qui étaient illettrés, voire analphabètes  pourtant on avait d’excellents élèves qui sont devenus des gens brillants, comme Camus. L’école faisait son travail…

Tout le monde a peur à présent. On a carrément supprimé le bac. 

On peut trouver des solutions pour l’école pour rassurer les parents… 

 

 

 

XXXXXXXX

Eric Zemmour réagit à son agression par une racaille

Eric Zemmour a réagi ce lundi dans l’émission Face à l’info à l’agression qu’il a subie le jeudi 30 avril et qui a été largement relayée :

 

 

 

 136 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Oui, les enseignants sont devenus des gardiens d’enfants! Oui, ils disent ce qu’ils sont obligés de dire car ils ont peur d’avoir les pires ennuis… et si j’enseigne LIBREMENT, c’est parce que j’ai demandé ma retraite devant l’insupportable de cette situation… et cette retraite me permet d’enseigner dans l’intérêt d’élèves qui viennent me demander – dans le cadre de l’école! – des explications…. et j’enrage sur les PARENTS qui ne bougent pas, qui n’ont à la bouche que l’éternel: »tout va bien, mon enfant a ses points »…

  2. Je trouve que notre société se pose beaucoup la question du comment liée au côté pratique des choses mais pas celle qui est primordiale à mes yeux du pourquoi! C’est un peu ce qui ressort de ces inquiétudes autour de la reprise de l’école. Et le problème il n’est pas seulement à travers les parents d’élèves et leurs inquiétudes suscitées par le coronavirus , conjuguées à celles de la reprise du travail, mais aussi et surtout à mes yeux celui de constater que les enseignants ont intégré le fait de ne plus avoir cette mission d’enseigner mais être là pour faciliter la vie des gens en leur gardant leurs enfants. Et il est vrai que si on se satisfait de ce job il est tout à fait normal de ne plus être respecté par des populations qui ont une vision de l’enseignant à l’ancienne, et on ne saurait leur faire grief que les profs se rabaissent à n’être à la limite ,que des super pions . A force de renoncement, voilà le résultat!
    Les enseignants a force de haine de la France et de son histoire et à cause de leurs idéologie qui les poussent à se mettre au service des populations comme si ils étaient aussi des assistants sociaux , tout en essayant au maximum de lisser les niveaux pour ne surtout pas créer les disparités qui vexeraient les enfants d’immigrés ,ont complètement occulté la fonction même de prof .
    Ils font autre chose, mais pas de l’enseignement!
    L’autre chose c’est de voir se réaliser leur idéologie sur le terrain et quoi de mieux que de l’appliquer sur des cerveaux en devenir pour qu’ils soient formatés à vie .
    Si je devais résumer , je dirais qu’il y en a ras le bol du gauchisme omniprésent à l’école et dans tous les rouages de l’EN ,surtout que ceux qui le distillent ne sont pas les plus intelligents mais surtout les plus politisés et les plus virulents et surtout depuis que le gauchisme a pris le dangereux virages de l’islamo gauchisme dont on ne sait pas où il va nous mener . Beaucoup d’enseignants se taisent plus par peur que par approbation de cette situation car la mode et les intérêts de carrière sont plus à être dans la surenchère gauchiste que de montrer sa différence et de prendre ses distances avec ce système .
    Et notre société de l’évitement hypocrite fait que de plus en plus de gens préfèrent s’ endetter à mettre leurs enfants dans les écoles privées que de laisser leurs progénitures dans les mains des gauchistes. Il faudra bien un jour que ces gens mettent en accord leurs idées avec le bulletin de vote qu’ils glissent dan l’urne et qui fait qu’ils continuent à voter pour ceux dont ils fuient toutes les conséquences de leurs décisions. Les gens doivent arrêter de se mentir !

  3. AUCUN syndicat de parents d’élèves – j’écris à ceux que je connais – ne risque de s’insurger: « mon enfant a ses points ». Génial….

  4. Question perversité, il faut bien reconnaître que ce gouvernement est en tête, et de loin, dans tous les domaines.

    Vous connaissez la dernière de la Schiappa ?

    Marlène Schiappa : «Sibeth Ndiaye est en train de devenir un rôle modèle pour pleins de jeunes filles»

    http://video.lefigaro.fr/figaro/video/marlene-schiappa-sibeth-ndiaye-est-en-train-de-devenir-un-role-modele-pour-pleins-de-jeunes-filles/6021501604001/?fbclid=IwAR3-FWeGiTnqRj38M_aBSsVJVV2xAw5CXSPnkqzTif5XiKzKqR2qpTExYQw

    Je ne sais pas vous, mais moi j’ai une fille et, franchement, ça me ferait ultra chier qu’elle veuille ressembler à ce si bête tromblon là !

    ( à titre subsidiaire, je n’aimerais pas non plus qu’elle se mette en tête de ressembler à la Schiappa )

    • Sibeth comme modèle ? Comme contre-modèle, elle peut servir .Une » ilote », en quelque sorte.

    • @ claude t.a.l
      Si Bête, shiapiapia et autres bécasses genre aurore bergé… sont des vaccins contre les jeunes filles.

      Je ne sais pas où notre auteur(e) de prose érotique ou porno selon l’angle de vue où l’on se place a puisé pour affirmer ce genre de propos, à part peut-être avoir lu ou entendu quelques écervelées en pleine crise identitaire ?

  5. Je donne mon petit témoignage un peu « brouillon » :

    Du confinement et de « l’école à la maison », j’en ai ras-le-bol, comme beaucoup de Français. Cela dit, nos enfants resteront, je pense, à la maison et, pourtant, prof n’est pas ma vocation (même si j’aime enseigner une autre Histoire-Géo que l’EN)

    Cela dit, si c’est sur la base du volontariat (en Suisse, le retour à l’école est obligatoire dès le 11 mai), je ne vois pas l’intérêt de risquer quelque chose pour à peine un mois d’école.

    Car, si les enfants s’avèrent peu touchés, ils pourraient nous contaminer et leurs grands-parents avec (en admettant que des vacances à plus de 100km soient autorisées puisqu’ils habitent loin).

    Dans mon département, les cours doivent recommencer fin mai. Mais la direction de l’école a précisé que les notes du troisième trimestre ne compteraient pas…

    Notre établissement était en travaux : comment les profs pourront donner cours dans des Algecos à 15 élèves (au lieu de 30) tous masqués devant se laver les mains 15 fois par jour et manger, confinés, leur sandwich à l’intérieur (vu que la cour de récré rapetissée sera interdite).
    Dans les couloirs étroits, pourra-t-on se croiser ? Pourra-t-on aller aux toilettes ? Seront-elles décontaminées à chaque passage ?

    Quel bordel !

    Et que se passera-t-il au premier drame (enfant mort du COVID, grands-parents contaminés…) ?

  6. Après avoir évoqué le « manque d’instruction » (raison donnée par l’agresseur), le « narcissisme ambiant » (Erci Zemmour cite le philosophe Enthoven) Eric Zemmour a bien exposé la vraie raison de l’agression dont il a été victime: ce n’est qu’une forme de jihad dirigé contre les « infidèles » dans un pays en voie d’islamisation dans lequel les mahométans ont un sentiment d’impunité.
    Cette explication a été reprise par Yvan Rioufol dans l’émission suivante et il était révélateur d’écouter la réaction du psychiâtre interrogé à ce sujet par Pascal Praud …

  7. @Christine; je viens d’écouter ta petite vidéo. Je ne comprends pas que tu ne comprennes pas; c’est pourtant facile à comprendre puisque nos élites nous ont fait comprendre un cheminement compréhensif de tous! personnellement j’ai compris; j’ai compris que je n’avais pas un cerf veau suffisamment développé pour comprendre des choses somme toute claires et compréhensibles par le moindre quidam. En conclusion il faut que nous comprenions que pour comprendre telle ou telle décision, telle ou telle directive il ne faut surtout pas dire ou insinuer que l’on ne comprend pas.

    • Eclat de rire, merci ami, il nous reste au moins l’humour, la dérision, l’esprit et tout particulièrement l’esprit de résistance

  8. @mia; quel serait le syndicat des parents d’élèves qui s’insurgerait?

  9. Je le sais: l’école n’est plus qu’une GARDERIE! Retraitée, j’aide des élèves de lycée à l’intérieur de l’école, leur explique histoire, géographie, religion… corrige le français. La situation est effroyable: cours sans queue ni tête et surtout sans le moindre intérêt, contrôles de la FORME et rarement du FOND. Tout le monde s’emm… et les profs n’ont même pas le droit de s’adapter à leurs élèves car « il faut terminer le programme ». A quand une révolte des parents???

    • Allons allons, rassurez vous, désormais avec l’enseignement de l’arabe à l’école, le niveau va remonter, c’est sûr!!

  10. Ce n’est sûrement pas moi qui vais donner tord à Zemmour, notamment sur l’inculture des Français (bien sûr pas tous, mais…Christine ne me donnera pas tord) du plus bas niveau, à celui de ceux et celles qui se considèrent comme des élites. Que le plus haut niveau de l’E.N. soit responsable: soit; mais les enseignants n’ont strictement rien fait pour promouvoir cette culture indispensable à tout un chacun.
    Quelle que soit la matière les Français sont les derniers de la classe; écoutez les journalistes, lisez leurs articles: vous aurez là le reflet de notre pays; quant à la géo-politique matières indissociables et indispensables pour la connaissance du monde d’hier et d’aujourd’hui, même certains pseudos écrivains n’en connaissent que les pourtours.
    Au risque de me faire rentrer dedans: Zemmour par certains côtés joue la sensibilité et écarte certaines réalités sur quelque pseudo homme célèbre.
    En tous cas l’E.N. doit réellement être revisitée; du plus petit « professeur des écoles » jusqu’au « m’as-tu vu » agrégé.
    Pendant plus de 40 ans j’ai cotoyé ces hommes et femmes; je n’en garde pas hélas un souvenir impérissable tant à l’intérieur de leurs établissements, qu’à l’extérieur.
    J’espère que mes propos ne seront pas mal interprétés; d’autant que mon épouse a démarré sa carrière comme « prof agrégé de lettres classiques » avant de changer sa casquette.

    • Cher Moktar, je suis également prof agrégé de lettres classiques et plus que virulente sur l’école, alors tu ne me choques pas, au contraire

  11. J’ai entendu Zemmour, bien sûr je suis d’accord avec lui, SAUF, sauf quand il dit que des études ont montré que les enfants ne risquaient rien et n’étaient pas contagieux et qu’on pouvait envoyer sans crainte les enfants à l’école. Là je suis un peu surpris qu’il n’ait pas été aussi critique que ce qu’il est d’habitude et qu’il fasse confiance comme ça à des études pour le moins douteuses, bien trop légères qui n’ont de toute évidence pas pris en compte le facteur de propagation du virus dans les familles par des enfants qui, certes, ont un système immunitaire qui les protège bien mais qui transmettront ce virus dans leurs famille à des personnes adultes et âgées. Non Zemmour, remettre les jeunes dans les crèches, les maternelles et les petites écoles c’est de la pure folie criminelle.

Les commentaires sont fermés.