Pourquoi est-ce les petits, les plus fragiles, qui doivent rentrer les premiers, le 11 mai ?

.

La question du jour de Christine Tasin, en 30 secondes !

 

Pourquoi les plus petits, les plus fragiles doivent-ils rentrer en premier ?

.

On comprend que le gouvernement veuille faire retourner au travail les parents mais quid du catastrophisme, de l’interdiction de faire plus d’un ou même 100 km dans ce cas ? Quid de l’interdiction d’aller se promener dans la montagne ou sur la plage, pour entasser nos petits, incapables de gestes barrière, dans les classes ? 

Si je comprends, bien les parents qui ont les moyens de continuer le télé-travail ou de ne pas travailler vont pouvoir mettre leurs petits à l’abri. Les autres, qui n’ont pas le choix, vont devoir, la mort dans le coeur, la peur aux tripes,  les faire « garder » à l’école, où ils ne feront que rabâcher ce qui a été fait en mars-avril par télétravail… histoire de faire rattraper aux cas sociaux le temps perdu…

https://www.cnews.fr/france/2020-05-02/coronavirus-lhopital-necker-confirme-le-lien-entre-le-covid-19-et-les

 146 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Il est clair que les enfants sont considérés comme les plus fragiles…
    La perte d’un enfant est terrible…

    Je pose un problème qui me parait similaire :
    Regardons la réalité en face, combien d’enfants chaque année sont victimes des accidents de la route ?
    Allons nous interdire la voiture ???

    • Et combien sont victimes de leurs parents?
      Il faut donc aussi interdire les parents !!

  2. Réponse simple:
    Macron et sa bande de pourris ont foutu l’économie française en l’air à cause de leur imprévoyance et de leur incompétence criminelles (cafouillage total au niveau des masques, des tests, des stratégies de confinement et de la gestion des hôpitaux). Ils n’ont plus eu d’autre choix que de confiner la population ce qui a foutu l’économie en l’air. Mais du coup il n’ont qu’une idée en tête: remettre l’économie en route coûte que coûte (bin ouais faut bien que leurs copains du grand patronat assurent leurs grosses primes de fin d’année et que les gros actionnaires ramassent leurs dividendes). Pour remettre les parents au boulot et justifier la suppression des indemnités de chômage partiel faut pas qu’ils aient leurs niards sur les bras, donc ou rouvre les écoles et les crèches et on envoie les bambins en confinement dans les classes où on sait pourtant tous que ces structures sont un des plus gros vecteur de transmission de maladies. Les collégiens et lycéens n’ont pas besoins des parents pour se garder, une tablette ou une bonne console de jeux vidéos et vous retrouvez votre gazier le soir en rentrant du boulot au même endroit où vous l’avez laissé le matin.
    Alors on nous sereine que les enfants ne risquent pas grand chose, c’est vrai, leur système immunitaire les protège bien, mais, oh ineptie criminelle, qu’ils ne sont presque pas contagieux!!!?? Là c’est de la connerie en barre et du foutage de gueule, encore un ignoble mensonge d’état!!! Certes les jeunes enfants peuvent très bien être asymptomatiques ou guérir très vite, mais ils seront contagieux vis à vis de leurs parents et grands parents. Peut être peuvent ils être moins longtemps contagieux qu’un adulte mais ils le seront suffisamment longtemps pour diffuser le virus dans la famille. Donc, une fois de plus Macron et sa bande de chiens sont des criminels et nous mentent (ils ne sont plus à un mensonge près).
    Nos connards du gouvernement ont ils au moins réalisé qu’il est très probable que 2 semaines après le 11 mai il y ait une vague immense de Covid? Ont ils réalisé qu’au lieu de payer des indemnités de chômage partiel il faudra payer les arrêts maladie et frais d’hôpitaux et de réanimation des innombrables parents que seront atteints du Covid transmis par leurs gamins? Ont ils réalisé qu’à cause de leur seul soucis du fric, il risque d’y avoir des orphelins? Je pense que Macron et sa bande de véreux n’ont rien a foutre de ça, le peuple, ils le détestent, alors qu’il crève mais surtout, que les riches, ses copains, continuent à ramasser du fric même si cela doit couter la vie à des français et faire des orphelins! La seule chose qui peut limiter les dégâts c’est que le virus ait une activité saisonnière, mais ça n’excusera en aucun cas le risque que Macron fait prendre aux enfants et à leurs familles.Bande de salauds, d’ordures; de fumiers!!!

  3. Sibeth N’Diaye :  » Aucune inquiétude à avoir : la maladie de Kawasaki ne peut atteindre que les enfants de motards.
    Le gouvernement a immédiatement pris la mesure appropriée et a interdit la possession de motos « .

    • Bonjour,

      Elle a ajouté:

      « Il est désormais inutile de porter des casques pour les motards. C’est trop difficile à mettre. D’ailleurs, moi-même je ne sais pas en mettre ».

  4. après nos « vieux inutiles »… tuer la génération montante, notre avenir… bon je suis un ignoble conspirationniste d’extrême, ultra, méga ultra droite…

  5. Le 11, c’est tout simplement un clin d’oeil pour les 11 vaccins a l’aluminium de la folledingue buzin pour stériliser nos enfants et par la même justifier le grand remplacement africains. Si le covid 19 ne s’en charge pas, la folledingue avait prévu le coup.

      • Bonjour une réponse pourrait être : que ce minable régime après avoir laisser mourrir nos aînés , ils Envoi a abattoirs la dernière génération surtout de français, a fin de faciliter le grand remplacement en cours, quant au peuple restant lui il est majoritairement peuplé de pacifistes collabos sans testicules il soumettra en bon traître a la barbare idéologie des sauvages.

  6. Les petits servent d’otages pour le gouvernement. Les parents, souvent des petits revenus, seront donc obligés d’aller bosser. Encore un moyen de punir les GJ. De plus, faire rentrer des maternelles ou des CP pour un mois de « cours » est inutile. Le décrochage scolaire n’est pas le plus important à ces âges.

    En Allemagne, ils font rentrer les plus grands car ils sauront gérer les mesures de distanciation. De plus, les Allemandes travaillent en moins grande proportion que les Françaises, et souvent à temps partiel.

    D’ailleurs, il y aurait beaucoup dire sur cette différence que je trouve essentielle quant à la perception de l’importance de la cellule familiale entre les deux pays. De même, en Allemagne et dans les pays anglo-saxons, les cadres masculins ne quittent quasiment jamais leur boulot après 18h00 pour retrouver leur famille. En France, les patrons s’en foutent…et je parle d’expérience !

    http://library.fes.de/pdf-files/bueros/paris/08107.pdf

  7. Après nos vieux ce gouvernement de débiles s’attaquent à nos enfants. Tout se payera un jour ou l’autre.

  8. Pourquoi est-ce les petits,

    peu on dite « sont- ce » ?

    je n’ en sais rien et je pose la question a notre Prof

    quand au sujet, ayant toujours été papa-poul, j’ imagine l’ angoisse de ceux qui vont renvoyer leurs enfants a l’ école

    mon dernier petit fils reprendra,m a t il dit , ses cours a Assas le 12 …………
    comme disaient mes chers Peres Blancs

    la Paix du Seigneur ………

    • Cher Machinchose, l’un et l’autre se dit ou se disent… Soit on accorde avec le sujet réel « les petits » soit on accorde avec le sujet apparent c’…

  9. Bonjour je me pose aussi la question , nous le 11 on envera pas nos deux enfants a abattoir ,ils rentreront en septembre un au cp autre en 5e. Que cela en déplaise à ces minables ils continueront leurs cours à domicile. Je conseille à tous faire de même, la santé de nos enfants et bien plus importante que le respect d’une directives totalitaire .

  10. Sympa la formule audio !

    Sur la question : oh, une explication possible serait tout simplement que l’Education nationale, dans son infinie rigidité, n’a même pas pensé à remettre en cause des habitudes immuables. Ils s’en fichent pas mal.

    On peut comprendre qu’à la rentrée de septembre les petits aient plus de temps pour s’adapter à leur environnement. Mais dans le cas présent, c’est incompréhensible…Mais pour changer les habitudes des administratifs du mammouth, il faut autre chose qu’une pandémie !

Les commentaires sont fermés.