Sanofi offre 4 milliards à ses actionnaires, payés par la sécurité sociale et donc par notre dette !


Sanofi offre 4 milliards à ses actionnaires, payés par la sécurité sociale et donc par notre dette !

.

Le coronavirus a permis de mettre sur le devant de la scène le pouvoir des labos, leur importance non seulement pour la santé des nôtres (quoique…) mais aussi pour le politique, puisqu’on a: découvert les liens entre les « conseillers » de Macron  et les labos qui les « rémunèrent » rien moins que chichement. 

Labos : 9 « experts-médecins-conseillers » de Macron auraient reçu 450 000 euros ces 5 dernières années

.

Cerise sur le gâteau, voilà qu’en pleine crise du coronavirus, alors qu’ on entend parler d’une crise qui serait pire que elle de 29… on apprend que Sanofi va offrir 4 milliards d’euros à ses actionnaires ! 

https://francais.rt.com/economie/74327-sanofi-offre-100-millions-hopital-4-milliards-actionnaires

Ça fait un peu désordre… parce que, tout de même, à quoi Sanofi doit-il son argent, son succès ? A ses recherches, à ses découvertes, à ses usines, à ses laboratoires, certes, mais encore ?  Mêmes questions pour tous les labos qui voient leurs bénéfices s’envoler. Le marché mondial du médicament avait déjà dépassé 1000 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2017 (soit environ 826 milliards d’euros) et est en pleine expansion. Les actionnaires de se frotter les mains… « Big Pharma », ce n’est pas un vain mot.

.

Or, Sanofi, comme tous les autres laboratoires, doivent leur fortune et donc celle de leurs actionnaires (qui peuvent être aussi les actionnaires des medias aux ordres….) à la sécurité sociale ! Je m’explique. Certains médicaments, notamment ceux soignant des maladies graves, comme le Sida, la Sclérose en plaques, le cancer… coûtent très cher, très très cher. 10 000, 20 000 euros annuels par malade… Pourquoi ces médicaments sont-ils si chers ? Non pas parce qu’ils utiliseraient des molécules rares, difficiles à extraire etc Non, non non. C’est que ces médicaments sont prescrits dans des pays riches où… c’est la sécu qui paie. On peut donc les proposer à un prix ahurissant que personne ou presque, en tant qu’individu ne pourrait se payer.

 Dans les pays pauvres, les mêmes médicaments sont souvent vendus moins chers, quand les labos ne se dépêchent pas de sortir des génériques bon marché pour ces pays-là, et il arrive également que ces médicaments soient achetés grâce à l’aide internationale.

Quand des laboratoires sont capables d’offrir des dividendes pharamineux à leurs actionnaires, payés par la sécurité sociale, donc par le contribuable, ce qui oblige le pays à s’endetter, il y a quelque chose qui ne va pas. S’il y avait un intérêt à la mondialisation ce serait justement pour obliger les labos (mais ils ne sont pas les seuls) à baisser leurs prix… Mais ils s’en gardent bien et les organisations internationales, ne sont là, au contraire, que pour permettre aux gros de devenir plus gros et aux petits de s’appauvrir. Le nombre de lobbies présents à Bruxelles (mais aussi à l’Assemblée nationale à Paris, à l’ONU, à l’OMC etc) montre bien que le système est pourri.

Marché mondial du médicament : une forte dichotomie Nord/Sud

 

 

 

.

C’est le moment de rappeler l’importance de ces labos tout puissants et de leur rôle auprès des politiques. Nous avons compris, avec l’affaire de la chloroquine, que les décisions de Buzyn, Macron, Véran et toute la clique n’avait rien à voir avec le serment d’Hippocrate et la nécessité de sauver des vies. Non, il s’agit de lutte d’influence, de chasse gardée, de lutte pour sortir le remède ou le vaccin qui, en période de pandémie, permettra à un ou plusieurs labos d’obtenir le Jackpot.

On se souviendra de Jean-Jacques Mourad, ce cardiologue proche de Macron impliqué dans le scandale du Médiator. Mourad avait été payé par les laboratoires Servier (Mediator)  80000 euros pour des frais de déplacement et restauration entre 2013 et 2016 pour 60 conférences qu’il aurait faites pour eux. On ne sait pas combien il a gagné pour les dites conférences.

Or, alors que Mourad faisait partie de l’équipe de campagne de Macron, ce dernier avait annoncé, quel hasard !  l’augmentation du remboursement de certains médicaments contre la pression artérielle, spécialité du laboratoire Servier. Le scandale avait éclaté, obligeant Macron à se séparer au moins apparemment de Jean-Jacques Mourad qui a démissionné en mars 2017.

Macron le corrompu favorise les labos Servier, responsables des 2100 décès dus au Mediator

Mais Macron a continué à travailler avec la famille Mourad, à favoriser les frères Mourad. En effet c’est le frère de Jean-Jacques Mourad, Bernard Mourad qui doit offrir les aéroports de Paris au privé.

C’est le grand copain de Macron, le banquier Bernard Mourad, qui va offrir les aéroports de Paris au privé

..

Tout cela rappelle et prouve les liens étroits entre Macron et les labos… Auraient-ils financé largement la campagne de Macron, auraient-ils mis en oeuvre leurs réseaux français, européens, mondiaux, pour lui trouver non seulement de l’argent mais des relais politiques et médiatiques ? La réponse semble évidente… Macron leur doit sans doute beaucoup. Il doit sans doute beaucoup aux réseaux Lévy-Buzyn, ce qui explique les « places » enviées que l’un et l’autre obtiennent depuis que Macron est aux manettes.

Macron serait donc tenu par la reconnaissance du ventre, par les réseaux et sans doute par la peur que soient mis sur la table tous ses liens avec Sanofi et compagnie. Eux-mêmes très liés aux labos.  Alors Raoult peut bien guérir avec son alliance hydroxychloroquine et azithromycine, des médecins peuvent bien guérir avec d’autres alliances de vieux médicaments et antibiotiques, comme le docteur Sabine Paliard-Franco, ni Macron, ni Buzyn ni Véran ne le reconnaîtront. Ils s’exposeraient sans doute à une ou des vengeances terribles des réseaux mondialistes où l’on compte par dizaines de milliards…

La bouche est bouclée…

.

Pour info, ci-dessous le petit article de RT sur Sanofi, intéressant sur le montant des dividendes perçus par l’Oreal, premier actionnaire de Sanofi ! Et aussi une info sympathique.  La France distribue 100 millions d’euros d’aides publiques à Sanofi… qui les redistribue  à ses actionnaires comme l’Oreal.

 

Le géant pharmaceutique va consacrer 100 millions d’euros à la «solidarité nationale dans la lutte contre le Covid-19 ». C’est moins que les aides qu’il perçoit en crédit d’impôt recherche et 40 fois moins que ce qu’il versera à ses actionnaires.
.

L’humanité est malade, mais le groupe pharmaceutique français Sanofi se porte à merveille. Pour la 26e année consécutive, il va verser des dividendes en hausse à ses actionnaires. Son président, Olivier Bogillot, l’a annoncé lundi 20 avril dans une émission animée par Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV en déclarant : «La distribution de dividende aura lieu […] Cela sera un peu supérieur à l’année dernière, un peu en dessous de quatre milliards.» Cette décision doit toutefois être approuvée par l’assemblée des actionnaires prévue pour le 28 avril prochain.

Une bonne nouvelle pour les petits porteurs, ainsi que pour le groupe l’Oréal, premier actionnaire (en dehors du flottant) de Sanofi qui, grâce à un dividende de 3,15 euros par action, devrait toucher près de 373 millions d’euros.

Le versement des dividendes par Sanofi est au demeurant tout à fait conforme aux dispositions annoncées par le gouvernement pour soutenir l’économie en période de confinement. En effet, Sanofi n’a pas fait de demande de chômage partiel. Le groupe a d’ailleurs également annoncé une prime de 1 500 euros pour ses salariés en France.

[…]

Interviewé par RT France ce 21 avril sur les annonces de Sanofi, Fabien Gay, sénateur PCF et vice-président de la délégation sénatoriale aux entreprises, n’a pas manqué de souligner que le groupe pharmaceutique percevait chaque année 130 millions d’euros d’aides publiques sous forme de crédit d’impôt recherche. C’est 30 millions d’euros de plus que ce qu’il prévoit d’investir dans la «solidarité nationale».

https://francais.rt.com/economie/74327-sanofi-offre-100-millions-hopital-4-milliards-actionnaires

.

Quelque chose est pourri au royaume de France, non ?  

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Sanofi offre 4 milliards à ses actionnaires, payés par la sécurité sociale et donc par notre dette !

  1. TEMPLIERTEMPLIER

    « Un désastre. C’est tout simplement un désastre que vit actuellement la France.
    Le mot « crise » ne suffit plus à définir la situation présente.
    La France vit des heures de désillusion aussi profonde que celles qu’elle avait connues en mai 1940. La France pensait avoir le meilleur système de santé du monde, comme elle était convaincue d’avoir la meilleure armée du monde en 1940. Et puis, sous nos yeux, tout s’est effondré à une vitesse inimaginable. On se demandait pourquoi la France avait manqué d’avions efficaces, d’armements modernes comme des chars d’assaut, et pourquoi les soldats portaient encore des bandes molletières alors que les soldats allemands avaient des bottes en cuir.
    Aujourd’hui, on s’interroge pour comprendre pourquoi il n’y a pas assez de masques, pourquoi il n’y a pas assez de respirateurs artificiels, pourquoi la France est obligée d’importer les produits réactifs pour fabriquer des tests de dépistage. On perd notre temps à discuter de problèmes d’intendance qui n’auraient pas dû exister si le système de santé français était vraiment le meilleur du monde. Mais le système de santé français n’est pas le meilleur du monde.
    La France n’est plus un grand pays, mais une petite nation mesquine, bouffie d’orgueil et de prétention. Et en face d’un virus microscopique, l’orgueil et la prétention, ça ne sert à rien.

    1. Avatardenise

      Et vous avez raison malheureusement , je pense même que si le système tient, ou tenait , c’est bien grâce à tous ceux qui travaillent plus ou moins dans l’ombre , toutes ces mains , tous ceux qui sont en dessous de cette technocratie.. mais à un moment donné cela ne suffit plus et ça craque quand il y a un problème plus important .
      J’entendais un auditeur dire ce que vous écrivez, cette France en dessous de tout qui doit être la risée du monde, dire que c’était incroyable que les français soient obligés de trouver un morceau de tissu pour faire des masques. Il dénonçait le fait que des maires sont obligés de prendre des initiatives qui sont automatiquement décriées par les les droits de l’homme, et qu’il a fallut obéir à ses injonctions ! toute cette bureaucratie, ces associations qui empêchent de vivre et de travailler normalement et qui casse l’énergie créatrice ..

  2. Armand LanlignelArmand Lanlignel

    Si j’avais acheté des actions Sanofi lorsqu’elles étaient à 75 euros …. Un rendement de 4%, c’est plutôt rare aujourd’hui. Christine, tu aurais dû nous prévenir plus tôt !!

  3. Armand LanlignelArmand Lanlignel

    Pour avoir des médicaments bon marché, il faudrait qu’un labo national fabrique des génériques. Les employés étant fonctionnaires, il n’y aurait pas de surenchère. La sécu s’y retrouverait. En plus, un tel labo pourrait aussi exploiter les découvertes de l’Inserm. Nous avons là un institut de recherche qui emploie des milliers de personnes mais qui ne produit rien (sauf peut-être des brevets).

  4. AvatarChristian Jour

    Et nous pendant ce temps le caddy de la ménagère augmente, on nous refuse, l’augmentation des retraites qui ne sont plus que des retraites de misère face à l’augmentation des loyers toujours plus. Et nos assurances que beaucoup ne peuvent plus se payer parce que trop chère et les labos copain de macron font des cadeaux avec notre pognon. Marre de toute ces ordures.
    Ils n’ont jamais assez de fric, pourquoi le téléthon ne leur rapporte plus assez.

  5. Avatargregory

    La sève de la France est pompée par les multinationales bienveillantes avec l’aide de nos dirigeants corrompus.
    Le principe des vases communicants pour le bien du peuple qui ne détient aucun pouvoir et qui assiste impuissant à sa destruction par le pillage institutionnel!

  6. AvatarMachinchose

    Jean-Jacques Mourad

    malgré son patronyme a consonnance turco-arabe, je vous rassure c’est un Armenien qui a cru utile d’ abandonner le ian de Mouradian

    idem « Aznavour ian  »

    comme le papa Buzinski a laissé ses skis a Lodz

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Et d’un ; un pas de plus vers l’universalisation (le grand communisme mondial)

    On y va, peu à peu, Macron ne s’occupe pas du coronavirus, ils s’occupe du jour d’après, c’est bien pour ça que la crise a été déclenchée et « apparemment pour le citoyen mal gérée » ; mais en fait Macron s’active en ce qui concerne LEUR projet, Le SIEN aussi, la mondialisation, l’universalisme.

    Et le salaire universel, le salaire unique arrive en courant ; bébé requin nous mentalise :

    – «Le chômage partiel, c’est la nationalisation des salaires», explique Macron au Financial Times
    :::: https://francais.rt.com/economie/74412-chomage-partiel-cest-nationalisation-salaires-explique-macron-financial-times

  8. Avataral

    sanofi, et les autres groups pharma, sont parmi les principaux acteurs de ce coup d’etat planetaire.

    ‘covid19’ n’est pas plus dangeureux qu’un autre virus, mais ils maquullent les chiffres et conptent tous les morts comme ‘vicitimes’ de cette fausse pandemie.

    Les medias sont dans le coup, l’hysterie fait vendre. le regime macron et les institutions sont aussi dans le coup au plus haut niveau. les autres suivent comme les francais d’ailleurs, qui dans leur immense majorite, sont des veaux.

    Les revolutions sont faites par des minorites ultra motivees qui n’ont plus peur de faire couler le sang de leurs tortionaires.

    Aiguisez vos couteaux…

    C’est un coup d’etat global.

    La mise en place d’une dictature planetaire.

    Encore un article en anglais qui decrit le plan en 7 etapes:

    https://off-guardian.org/2020/04/23/the-seven-step-path-from-pandemic-to-totalitarianism/

  9. AvatarFranck

    Madame Tasin, qu’est-ce qui vous empêche de toucher des dividendes sanofi. Achetez donc des actions. Prenez ce risque de perdre de l’argent et peut-être d’en gagner plutôt que d’être jalouse.
    Les profs ne vivent ils pas de l’argent du contribuable et avec 4 mois de vacances ! Payé par qui ?
    Sérieusement, sanofi est une multinationale française et heureusement qu’elle gagne de l’argent !
    Réjouissons nous de cela.
    Le résultat est plus d’impôts dans les caisses de l’état.

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Vous semblez ignorer que le salaire des enseignants correspond à neuf mois réels répartis sur douze.

  10. Avatarzipo

    Bref rien de neuf sous les tropiques ,notre sécurité sociale la meilleure sur cette planète est vidée par des multinationales et des fonds de pension occultes qui ont mis en place a la tète du gouvernement leurs dirigeants qui sont partie prenante dans la gestion de notre sécu et de notre pays ,ce qui est contraire a la loi !
    La dessus une immigration parasitaire subie et non choisie ,une évasion fiscale faramineuse non controlée !et donc pour faire face a ce gachis des économies dragstiques ont été demandées a nos hopitaux .voila les conséquences de cette gestion calamiteuse qui ne date pas d’aujourd’hui!

  11. AvatarSAPENA

    moi je suis écoeurée de lire tout ça comment les Français se sont laissés avoir depuis plus de 40 ans les braves RPR/UMPS/LR LREM nous sommes au bord de perdre la FRANCE QUI VA NOUS SORTIR DE LA?????

  12. AvatarClovis Freeman

    En réponse à la majorité des commentaires, n’avez-vous pas remarqué que l’on applique chaque jour un peu plus le programme du rassemblement National et que dans l’avenir il faudra l’appliquer à fond. Au lieu de voter depuis 40 ans pour des voyous mâtinés de traîtrise en dirigeant le pays à se soumettre à la mondialisation et là la nouvelle URSS j’ai nommé l’E.u. qui ont détruit notre pays , ne doit-on pas changer immédiatement de fusil d’épaule car ce n’est pas avec ceux qui nous ont amenés dans cette situation que le problème trouvera une solution

  13. frejusienfrejusien

    Si ça vous intéresse , il y a une pétition pour demander la nationalisation des labos,
    c’est une bonne idée

Comments are closed.