Vivaldi, un jour, m’a transformé en albatros…

Publié le 18 avril 2020 - par - 17 commentaires

.

RUBRIQUE MUSIQUE 

Pourquoi de la musique sur un site islamophobe ? 

.Toute la rubrique : musiques, chansons, danses, chanteurs… à découvrir ou à se remémorer

https://resistancerepublicaine.com/category/musique/

Ma vie, à l’époque, ressemblait à un voyage à bord d’une barcasse, que le moindre courant contraire pouvait porter soit au grand large, soit sur les cailloux bordant les côtes… Le large était effrayant, cet abîme après l’horizon et les récifs, cruelles échardes, me ramenant à ma petitesse…

Mais un jour, il y eut… VIVALDI ! Le temps de quatre saisons, subitement, me voilà transformé en albatros, cet oiseau volant presque au dessus des cieux… Finie la peur et sa torture, les confins, enfin, s’ouvraient à moi. Je n’ai pas ressenti, depuis, cette émotion intense, avec son goût de premier baiser. Mais jusqu’à mon dernier souffle, cette angélique amitié, nouée par les cordons sacrés de la Musique, m’accompagnera d’une certitude plus belle qu’un serment. Vivaldi était mon ami !

PACO. 02/04/2020.

.

Complément de Jules Ferry

Ah les voix, dans Vivaldi…

Cecilia Bartoli

.

Jakub Józef ORLIŃSKI interprète Vivaldi

 Complément de Christine Tasin

Les Saisons est une série de quatre tableaux peints par Giuseppe Arcimboldo en 1563, en 1569, en 1572 et en 1573. Ils sont offerts à Maximilien II de Habsbourg, accompagnés des Quatre Éléments (peints en 1566). Y est joint un poème de Giovanni Battista Fonteo (1546-1580) qui en explicite le sens allégorique1.

Ses tableaux sont une glorification de la maison des Habsbourg, non sans ironie, car sous ces portraits phytomorphes, on ressent l’influence de la caricature italienne, genre cher à Léonard de Vinci. La variété des origines des végétaux représentés témoigne de l’immensité des territoires de la famille impériale et l’utilisation allégorique des saisons sert probablement à signifier la permanence de leur empire.

Chaque tableau est constitué d’un portrait de profil, composé d’éléments rappelant la saison. L’Hiver regarde ainsi Le Printemps et L’Automne, L’Été.

Les quatre saisons sont représentées sous les traits d’un homme, depuis l’adolescence jusqu’à la vieillesse.

De la version originale subsistent L’Hiver et L’Été, exposés à Vienne en Autriche, et Le Printemps, exposé à l’Académie royale des beaux-arts de Madrid. Parmi les versions les plus connues figurent celles du musée du Louvre, copies faites par le peintre à la demande de Maximilien II pour en faire cadeau à Auguste de Saxe. Les tableaux se caractérisent par un encadrement floral qui n’existait pas sur la première version.

Source Wikipedia.

.

Les 4 saisons de Vivaldi, c’est, bien sûr, un trésor pour les publicitaires, que de voitures Vivaldi  a fait vendre ! 

Mais aussi, des inventions qui touchent, comme cette chorale d’enfants qui chante sur Le Printemp

.

Nancy : Les quatre saisons de Vivaldi en chanson pour marquer les 30 ans de la Chorale Les Mirabelles

Samedi 17 décembre 2018, le concert de la chorale Les Mirabelles donné en la salle Poirel a marqué à la fois les 30 ans de l’ensemble vocal et le départ de sa chef de Choeur Anne Burger. Une soirée pleine de surprises au titre desquelles la mise en parole des Quatre saisons d’Antonio Vivaldi.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/meurthe-et-moselle/nancy/nancy-quatre-saisons-vivaldi-chanson-marquer-30-ans-chorale-mirabelles-1594119.html

Print Friendly, PDF & Email

17 réponses à “Vivaldi, un jour, m’a transformé en albatros…”

  1. François des Groux François des Groux dit :

    Ha Vivaldi… ma madeleine de Proust !

    Les Quatre Saisons ou Concertos pour mandolines écoutés en boucle sur les 33 tours de ma mère…

  2. Avatar clairement dit :

    C’est le musicien que je préfère, le prêtre roux

  3. Avatar claude t.a.l dit :

    Salut Paco,
    tu es notre Poète

     » Le Poète est semblable au prince des nuées
    Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;
    Exilé sur le sol au milieu des huées,
    Ses ailes de géant l’empêchent de marcher. »

    ( Baudelaire – l’albatros )

  4. Jules Ferry Jules Ferry dit :

    Merci.

    Ah les voix, dans Vivaldi …

    Cecilia Bartoli
    https://www.youtube.com/watch?v=sqeY5ewyM54

    Jakub Józef ORLIŃSKI interprète Vivaldi
    https://youtu.be/HMJOcyveDq4

  5. Avatar Jean-Charles dit :

    Bonjour, au sujet d’Arcimboldo je vous recommande la lecture du livre de Laurence Caillaud-Roboam : Montaigne en Italie chez Geste éditions, qui raconte une rencontre imaginaire entre le peintre italien de passage chez lui à Milan alors qu’il est le peintre officiel de la cour d’Autriche et le philosophe Montaigne qui se trouve à Milan également lors de son tour d’Europe.

  6. Avatar DURADUPIF dit :

    Bravo Madame, ce magnifique Opéra Français, Allemand, Autrichien, Italien.On en redemande. Ce beau Continent qui a généré les plus belles musiques du Monde. Merci Madame !

  7. Avatar bm77 dit :

    Paco, c’est magnifique!👌👌

  8. Avatar bm77 dit :

    Je suis ravi de tout ce que je viens de lire . C’est joindre l’agréable à l’utile!

  9. Avatar Hellen dit :

    Ah les quatre saisons de Vivaldi… j’adore….
    C’est une musique super apaisante, je trouve, en tous les cas, pour moi…
    Quand je ne suis pas très bien… j’adore mettre cette musique, elle est magnifique… Une des plus belles musiques au monde, en tous les cas, c’est ma préférée…!!!!
    J’aime l’écouter, allonger sur mon divan, les yeux fermées… je me sent très vite apaisée…!

  10. Richard Richard dit :

    Euh… si je peux me permettre un peu de germanité…

    DDR – Karat – Albatros
    https://www.youtube.com/watch?v=mMPjaqemlmw 10²/10

Lire Aussi