A Genève, on soigne les malades avec… la chloroquine !

.

Aux HUG (hôpitaux universitaires de Genève), la majorité des malades atteints de COVID-19 est soignée avec la chloroquine (jusqu’à 85% aux soins intensifs).

Et ce depuis le 24 mars !

Par rapport aux Français, les Genevois seraient-ils inconscients ? Non, mais ils sont sûrement plus pragmatiques : si le traitement préconisé par le Pr Raoult peut sauver des vies, alors il n’y a pas à tergiverser.

Et l’on parle même d’administrer la chloroquine AVANT que les patients n’arrivent à l’hôpital !

Logique, efficace, carré, suisse quoi.

A 5 km de là, de l’autre côté de la frontière, les patients français doivent attendre l’article de la mort et l’avis collégial de médecins pour espérer obtenir, peut-être, éventuellement, de l’hydroxychloriquine couplée à de l’azithromycine…

Une frontière fermée sans états d’âme depuis le 17 mars par les autorités helvétiques qui interdisent aux frontaliers de se soigner en Suisse : priorité aux nationaux !

.

La majorité des patients hospitalisés aux HUG reçoivent de la chloroquine

La proportion de patients traités avec ce médicament est de 40% au CHUV et de plus de 50% aux HUG, révèle une enquête de la RTS. La part est même de 85% aux soins intensifs genevois. Son efficacité n’est pourtant pas encore prouvée, mais les médecins invoquent le pragmatisme.

 

 

La polémique fait rage autour de la chloroquine, sur son efficacité ou ses effets secondaires.

En Suisse, on parle moins de ce médicament, mais on l’utilise beaucoup. Au CHUV, à Lausanne, il a été administré à 40% des patients hospitalisés, et aux Hôpitaux universitaires de Genève, à plus de la moitié.

« Cela concerne principalement les patients qui sont admis dans les hôpitaux avec une pneumonie. On considère immédiatement de leur donner un traitement, et la chloroquine en fait partie », explique Laurent Kaiser, chef du Service des maladies infectieuses des HUG, interrogé par le 19h30.

Une étude dans cinq cantons

Pourtant, l’efficacité de ce médicament n’est pas prouvée.

« Il faut aussi admettre que dans une épidémie comme celle-là, on doit travailler avec l’inconnu. Ce n’est donc pas parce qu’un médicament n’a pas forcément fait preuve de toute son efficacité qu’on ne devrait pas le donner si la balance est en faveur du doute », poursuit Laurent Kaiser.

Pour lever ce doute, une étude pourrait bientôt être lancée dans les cantons de Vaud, Valais, Fribourg, Berne et Argovie, a appris la RTS. Elle porterait sur 800 personnes positives au Covid-19 qui ne seraient pas hospitalisées.

« Une approche pragmatique »

Blaise Genton, médecin chef à Unisanté, dans le canton de Vaud, est à la tête de ce projet qui devrait bientôt recevoir le feu vert définitif des autorités.

« Le but est de tester l’efficacité de la chloroquine dans la réduction des complications, des hospitalisations secondaires et peut-être même des décès. En fait, on aimerait savoir si la chloroquine est efficace en milieu ambulatoire, c’est-à-dire avant que les patients n’arrivent à l’hôpital », explique-t-il.

Interrogée dans le 19h30, Alexandra Calmy, responsable des consultations VIH au Service des maladies infectieuses des HUG, estime que l’approche en Suisse est pragmatique.  « On doit gérer une incertitude, les données scientifiques sont parcellaires, elles ne sont pas assez robustes, mais il faut répondre à l’urgence, et je crois que c’est ce qu’on fait. »

Elle ajoute que si elle était hospitalisée, elle prendrait l’hydroxychloroquine, « mais probablement pas toute seule. Je prendrais aussi le médicament anti-VIH qui est en phase de test ». 

https://www.rts.ch/info/sciences-tech/11238116-la-majorite-des-patients-hospitalises-aux-hug-recoivent-de-la-chloroquine.html

.

Le 17 mars, la frontière suisse ferme… mais pas la frontière française

 306 total views,  2 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Nous subissons un autoritarisme infantile découlant de la panique à ne pas pouvoir gérer la situation,

    solution la plus simple, la moins compliquée, pas besoin de trop réfléchir, on punit tout le monde !!

    le pouvoir est bien épaulé par une police et une gendarmerie bornée et excessivement pointilleuse, allant bien au-delà du décret mis en place,

    plus question de liberté, égalité,
    plus question de droits de l’homme et du citoyen, nous sommes réduits à n’être plus qu’un troupeau mené à la baguette,

    A St Pierre et Miquelon où il n’y a eu aucun décès, les habitants ont demandé à micron de confiner le pays et de dé-confiner les habitants,

    autant dire à utiliser les frontières, qui depuis qu’elles sont un peu contrôlées ont montré leur efficacité, l’épidémie se réduit, non par le confinement généralisé, mais par la fermeture partielle des frontières

  2. Prenons de la hauteur , je ne suis pas spécialiste mais en France comme dans de nombreux endroits du monde ce qui est en haut c’est l’argent, puis l’argent gère et choisit nos dirigeants, et nos dirigeants gèrent la communication et les médias gèrent le troupeau . Comment voulez vous dans un tel système que la vérité puisse passer et faire son chemin totalement libre, nous le voyons tous les jours avec ceux qui arrivent transversalement apportant des messages différents se faire flinguer sans aucune retenue. Le seul geste a faire est de fermer notre Télé et laissez les journaux dans les kiosques c’est la seule façon de leurs couper leurs antennes émettrices de la manipulation collective. Cette crise nous a quand même appris qu’un type sans aucune compétence pouvait jouer avec le confinement de 67 millions d’individus et après quatre mois qu’il fut informé est toujours incapable de nous fournir de la moindre explication du quoi et du comment et des moyens ? La dernière prouesse serait moi vieux de m’empêcher de sortir après le 11 mai, à cela je réponds mon cul ! A 20 ans vous m’avez confiné près de deux ans qui n’ont servi a rien  »ça suffit  » !

  3. Dans notre cher pays c’est l’incompétence qui a la primeur de notre gouvernement .D’ailleurs les racailles des quartiers ne sont pas obligés de se soumettre au confinement .Les policiers pris à parti par des blacks qui règnent en maître ,les mêmes qui font un doigt d’honneur à un Président minable qui sourit béatement face aux caméra ! Poutine les aurait fait disparaître ou Trump
    les aurait mis en tôle pour perpète ….

  4. pognon, pognon, tout est histoire d’argent entre les politiques et les grands laboratoires, de la santé et la vie des français que de la poudre de perlimpimpin

  5. Partout excepté partout en France ..
    Politique de reseaux et d d’intérêts financiers qui se conjuguent ??

  6. Une correspondante allemande disait ce jour dans C dans L’Air : moins de malade en effet : la chancelière allemande s’est exprimé en demandant aux allemands de se confiner d’une façon intelligente, sans obligation, en contrepartie les allemands savaient qu’ils avaient du matériel adéquate ! et donc il y a au départ LA CONFIANCE et DU RESPECT , ce qui manque en France vu ce que fait ce gouvernement depuis le début ..de son mandat ! Il faudrait qu’il prenne conscience, une fois pour toutes, que son attitude délétère lui nuit gravement et nous aussi !
    Une autre composante, et pas des moindres , est qu’il n’y a pas de cloisonnement malsain entre le public et le privé, comme il peut y en avoir en France : rappelez vous le responsable des cliniques privées qui suppliait presque, que l’on utilise ses structures pour l’hospitalisation de malades du virus ! Par ailleurs les structures privées allemandes ont toujours fait partie intégrante de la recherche ..c’est donc un tout autre état d’esprit qui n’est pas sans conséquence

    • @denise

      En Finlande : seulement 82 morts ! (contre 1400 pour la Suède)

      Je n’arrive pas à comprendre ces différences de mortalité…

  7. Je le répète, on est gouverné par des criminels, des psychopathes qui préfèrent le fric des labos, plutôt que de sauver des vie. A pendre haut et court.

  8. Et, nous, nous avons le confinement. C’est ce qu’ont trouvé les dirigeants pour cacher leur incompétence, nous privant aussi de toutes contestations sur la gestion de cette pandémie ! Mais rien ne se perd…. il y aura une addition à payerr !

  9. Un article qui épluche les intérêts derrière les différentes stratégies de contrôle de la population justifiées avec le Covid-19. Traduction avec le menu droit de la souris ou l’icône à droite sur la barre d’adresse. Il contient aussi une interview vidéo en anglais: https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2020/04/18/coronavirus-economic-impact.aspx?cid_source=dnl&cid_medium=email&cid_content=art1HL&cid=20200418Z2&et_cid=DM508242&et_rid=853190131

  10. Bin tiens les Suisses sont connus pour leur pragmatisme et leur bon sens c’est diamétralement opposé à la France qui est gouvernée par des guignols incompétents.

Les commentaires sont fermés.