Djihad migratoire : la Grèce étend et renforce encore sa clôture avec la frontière turque


Djihad migratoire : la Grèce étend et renforce encore sa clôture avec la  frontière turque

.

Le gouvernement grec va étendre la clôture frontalière le long de la rivière Evros en prévision d’une nouvelle vague d’immigration et a affirmé que des fonctionnaires turcs avaient tiré sur la police grecque au début du mois.

Le projet d’extension de la clôture frontalière fait partie d’une nouvelle législation visant à lutter contre la propagation du coronavirus de Wuhan et a souligné que les autorités grecques construiront l’extension de la clôture frontalière « indépendamment du budget des dépenses ».

Des véhicules militaires blindés seront également déployés le long de la frontière nord avec la Turquie « afin de couvrir les besoins extraordinaires et urgents pour servir l’intérêt public et protéger les frontières nationales et européennes », rapporte le journal Proto Thema.

Le gouvernement grec a également affirmé cette semaine que la Turquie pourrait renvoyer des migrants dans la zone frontalière grecque après avoir fermé la frontière à la fin du mois dernier par crainte d’une infection par le coronavirus.

« Nous avons remarqué des mouvements suspects… En conséquence, nous avons ordonné une alerte renforcée pour les prochains jours pendant les vacances de Pâques« , a déclaré une source du gouvernement grec, la Pâque orthodoxe grecque étant célébrée plus tard dans le calendrier que dans les églises occidentales.

Le porte-parole du gouvernement grec, Stelios Petsas, a confirmé ces affirmations, déclarant que les Grecs avaient vu des « signes d’activité ».

EDIRNE, TURKEY - MARCH 09: Refugees and migrants wait in field near the Pazarkule Border Crossing between Turkey and Greece on March 09, 2020 in Edirne, Turkey. Thousands of refugees and migrants continue to wait at a makeshift camp at Pazarkule Border Crossing between Greece and Turkey after Turkish President …

Le ministre grec de la défense, Nikos Panagiotopoulos, a ajouté : « Nous allons renforcer nos forces le long des frontières. Dans l’Evros, la clôture existante est renforcée et créée là où elle n’existait pas. En mer, où l’effort est plus difficile que sur terre, nous sommes là avec les garde-côtes« .

Dans les semaines qui ont suivi l’ouverture de la frontière turque aux migrants par le président Recep Tayyip Erdoğan, les autorités grecques ont fait état de multiples actes d’agression de la part des forces et autorités turques stationnées le long de la frontière.

Cette semaine, il a été révélé qu’au début du mois, les forces spéciales turques avaient tiré sur la police grecque, à la fois en l’air et dans leur direction.

Les incidents se sont produits dans la soirée du 7 avril près du village de Sofiko et ont vu au moins trois soldats turcs tirer à trois reprises. Les Grecs n’ont pas riposté.

Chris Tomlinson, 16 avr 2020

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


13 thoughts on “Djihad migratoire : la Grèce étend et renforce encore sa clôture avec la frontière turque

  1. AvatarMachinchose

    l’ europe entière devrait se tenir aux cotés des Grecs

    et ainsi signifier aux Ottomenteurs qu ils ne sont pas et ne seront jamais « européens »

    vivement un nouveau Navarrin , et pas seulement de mouton, cuisiné par le chef Germanos 😆

    1. AvatarHervé

      Cette Union Européenne sans frontières,où plus exactement,ceux qui lui ont donné cette appellation,dans le but de nous endormir,tout en ayant la possibilité de répartir chez nous,ces millions de migrants Africains et musulmans,qu’ils font venir;n’ont aucune intention,de se tenir auprès des grecs,et feront tout ce qui est en leur pouvoir,pour que cela ne se réalise pas. Cette Europe a été voulue pour nous détruire,et les organisateurs de cette destruction,détiennent désormais toutes les ficelles,de cette Europe qu’ils veulent musulmane et métissée,et cela,sans que plus personne ne puisse s’y opposer..! Il ne reste donc plus que les grecs réfractaires,comme dirait volontier,chez nous,le Macron de service;et de ces Grecs,ils vont certainement s’en charger,à leur façon,pour qu’ils ne puissent pas nuire à leur plan de destruction de tout le peuple blanc et chrétien d’Europe.

  2. AvatarBenevol

    Au dix-neuvième siècle, un prophète, Jules Napoléon Ney (1849-1900), petit-fils naturel du maréchal Ney, prédit une Europe mise à mal par l’immigration musulmane. Extrait : « Il est à craindre qu’elle [l’Europe] ne se trouve prise entre la marche en avant vers le nord des musulmans d’Afrique et la marche en avant vers l’ouest des musulmans d’Asie. »

    « Si nous ne nous étions limité à dessein le champ du présent travail, nous montrerions aux lecteurs de l’“Initiation” quelles éventualités redoutables menacent l’Europe chrétienne au courant du vingtième siècle. Il est à craindre qu’elle ne se trouve prise entre la marche en avant vers le nord des musulmans d’Afrique et la marche en avant vers l’ouest des musulmans d’Asie. Nous ne parlons pas de la réserve innombrable des peuples de race jaune qui, comme une invasion de sauterelles, viendra achever et clore l’œuvre destructive et dévastatrice si bien commencée par les Mahométans dans une Europe qui a oublié la solidarité qui devrait unir les nations menacées. »
    (Napoléon Ney, “Un danger européen : Les société secrètes musulmanes”, V ; Georges Carré libraire-éditeur, Paris, 1890, page 20.)

    http://irreparabiletempus.over-blog.com/2020/01/l-europe-entre-les-musulmans-d-afrique-et-ceux-d-asie.html

  3. Avatarsitting bull

    ET ENCORE UNE FOIS DE PLUS les grecs sont seuls , personne pour leur donner un coup de main , ce qui prouve encore une fois que l’UE abandonne les peuples livrés à eux mêmes, comme l’Italie a été abandonnée, la Grèce aussi

    1. Avatardurandurand

      Bien sûr que non l’ue n’aidera pas la Grèce , puisque l’ue continue les négociations avec la Turquie pour son admission dans l’europe , nous savons tous que les salopards de traîtres d’euro-députailles se couchent et lèchent les babouches à merdogan , et qui c’est qui va l’avoir profond dans le fondement ? ce sont les peuples européens !

    2. Avatarjonathan

      La Russie pourrait les aider comme même, comme ils ont fait pour la Syrie, il faut appeler à Poutine. Mettre ses menaces à exécution contre le Turquie.

  4. Avatarpier

    CE SERAIS POURTANT FACILE DE REGLER LE PROBLEME
    Comment faisaient les VOPOS de la R D A ?
    en descendre qq 1 et les autres courageux comme ils sont d ‘avoir foutu le camp de leur bled
    ils se tirent vite fait nu pieds , nu pattes

  5. AvatarANTIDOTE

    Est ce que Macron et l’UE vont se décider de renforcer l’armée grecs !
    Si se n’était pas le cas nous n’avons plus rien à faire dans une Europe incapable de s’unir face à un danger mineur .

  6. frejusienfrejusien

    Les Turcs rongent leur frein, pressés qu’ils sont d’envahir l’Europe et de la mettre à sac,

    preuve de ces soldats qui tirent sur la police grecque, de la haine à l’état pur, du djihad qui se lasse d’attendre l’accord avec l’UE,

    et pourtant les avertissements ne manquent pas, depuis deux siècles par de nombreux et fameux écrivains européens

    que fait l’UE ? envoie-t-elle du matériel pour aider les Grecs à consolider la frontière, qui est, notons-le, la frontière de l’Europe, donc sous la responsabilité de Bruxelles,
    elle s’en lave les mains comme la Der Leyen ???

  7. Avatarjonathan

    Il fait faire comme le brexit et plusieurs pays le fasse pareille. Ils sont même pas foutus de s’entendre sur le changement d’heure.

Comments are closed.